background preloader

Contemporary Art Daily

Contemporary Art Daily
Artist: Cameron Rowland Venue: Essex Street, New York Exhibition Title: Bait, Inc Date: April 3 – 27th, 2014 Click here to view slideshow Full gallery of images, press release and link available after the jump.

http://www.contemporaryartdaily.com/

Related:  javelanneRecherches Arts Plastiques

Des illustrations de manuscrits d'alchimie L’alchimie est une discipline pseudo-scientifique qui recouvre un ensemble de pratiques et de spéculations en rapport avec la transmutation des métaux. L’un des objectifs de l’alchimie est la réalisation de la pierre philosophale permettant la transmutation des métaux, notamment des métaux « vils », comme le plomb, en métaux nobles, l’argent, l’or.Un autre objectif classique de l’alchimie est la recherche de la panacée (médecine universelle) et la prolongation de la vie via un élixir de longue vie.La pratique de l’alchimie et les théories de la matière sur lesquelles elle se fonde, sont parfois accompagnées, notamment à partir de la Renaissance, de spéculations philosophiques, mystiques ou spirituelles.Des pensées et des pratiques de type alchimique ont existé en Chine dès le ive siècle av. J.-C. et en Inde dès le vie siècle. Ces illustrations circulaires viennent du travail du médecin et alchimiste allemand de Heinrich Khunrath.

Paris 3e. Galerie Almine Rech Communiqué de presseErik Lindman Blanks Dans cette exposition, l'artiste américain Erik Lindman présente une série de peintures inédites. Depuis quelques années, il utilise des surfaces trouvées. Un site utilisant Réseau Blogs de Paris L’année 2017 débute sur les chapeaux de roues et au 104 avec un festival de qualité, qu’affectionne tout particulièrement ce blog : le Festival Circulation(s). Point trop de blabla cette année ou si, cette année le festival s’étend sur les grilles de la Gare de l’Est et dans quelques galeries parisiennes (galerie Clémentine de la Féronnière, La Grange aux Belles, Esther Woerdehoff, Fisheye Gallery …) qui ont bien compris que d’accueillir cette édition est un choix on ne peut plus inspiré et censé ! Les enfants ne seront pas en reste, une expo leur est dédiée: Little circulation(s), l’expo à hauteur de nos bambins.

Se confier aveuglément à la baleine Gitte Schäfer a la passion des objets. Dans les brocantes, dans les livres et ailleurs, entre les guéridons, les moulins à poivre et les chromos de reproductions d'œuvres, elle déniche tout un monde de chimères brinquebalantes qu'elle finit ensuite par assembler. Déglinguées certes mais jamais aveugles. Les installations de l'artiste fascinent par l'équilibre et l'homogénéité des formes qu'elles proposent. Pas d'accumulations à la limite de la rupture, pas de mélanges qui se contredisent: une exposition de Gitte Schäfer ne pêche jamais par excès. Hannah Wilke et l'art concept Hannah Wilke est née le 7 mars 1940 à New York de parents juifs, et décédée le 28 janvier 1993. L'américaine, durant sa carrière, se fait tour à tour peintre, sculptrice, photographe, vidéaste et artiste de performance. Ses parents étaient des immigrants d'Europe orientale. En 1962, elle obtient un baccalauréat en Beaux-Arts et un baccalauréat en sciences de l'éducation de la Tyler School of Art de Philadelphie.

II — L’expérience artistique : réfléchir, communiquer - Textes théoriques - Récits d'artistes - Site de recherche sur l'expérience artistique Danielle Boutet, Ph.D. Entre tes mains et en un clin d’œil, l’acte d’écrire, jusque-là expression de tes idées, s’est mué en outil épistémologique. Ce lieu nouveau t’intéresse parce que rien n’y est clair. Te voilà aux aguets.1 Dans cet article, je m’intéresse à la situation du processus créateur posé comme une expérience systématique du potentiel visionnaire et transformateur de l’art.

Observatoire de l'art contemporain Art contemporain | L’essai de Thierry Davila paru en 2010 « De l’inframince : brève histoire de l’imperceptible, de Marcel Duchamp à nos jours » (éd. Du Regard) explore l’imperceptible en une ligne de pensée au revers du visible. On y apprend que cette notion est questionnée dès l’Antiquité par les récits de Pline l’Ancien dans lesquels une compétition oppose Protogène et Appelles pour savoir lequel serait capable d’évaluer la grandeur du génie artistique en dessinant une ligne d’une extrême finesse jusqu’à l’imperceptible ; conceptualisé par Marcel Duchamp, l’infra-mince est cette quatrième dimension qui donne lieu aujourd’hui à des recherches autour de la dématérialisation de l’objet d’art dans le fil du « sensible ». Ces transformations invisibles (réf. François Julien) infusent de nouveaux imaginaires, de nouveaux comportements, et se mettent en phase aujourd’hui avec une réalité technologique qui intéresse l’infiniment petit, les nano-technologies.

Documentaire : 4 recettes oubliées dans « À la recherche du goût perdu en Centre-Val de Loire » - France 3 Centre-Val de Loire Francis Gillery, le réalisateur du documentaire de « À la recherche du goût perdu en Centre-val de Loire », mène une enquête qui l'emmène dans les cuisines familiales, celles de l'enfance, des petits restaurants et des recettes du terroir. Des goûts merveilleux qui vont peut-être vous revenir en mémoire, avec des images et des émotions, mais des goûts certainement perturbés par ce que les temps modernes ont fait de notre palais. Nous partirons à la recherche de la recette controversée du caneton de Tours, nous retrouverons le goût authentique du gigot à l'eau et à la lamproie chinonaise et nous ferons la lumière sur la légende de la tarte Tatin sans oublié d'associer l'évêque Grégoire de Nicopolis au pain d'épices de Pithiviers... Un film de 52' où le narrateur interroge notre patrimoine culinaire et sa transmission, pour découvrir les polémiques autour de chaque goût unique. Enquête au pays des souvenirs et des disparitions

La noire puissance de la carte à gratter Le Zurichois Hannes Binder est un virtuose d’une technique proche de la gravure. Il publie une bande dessinée et expose des planches fascinantes à la Galerie Séries rares, à Carouge C’est sans conteste un événement. Fibromyalgie: «Apprendre à vivre avec l'omniprésence de la douleur» À l'occasion de la Journée mondiale pour la reconnaissance de la fibromyalgie, Léa revient sur les trois ans d'errance médicale qu'elle a dû affronter avant de mettre un nom sur ses douleurs. Léa, jeune femme de 25 ans, a été diagnostiquée fibromyalgique en 2011, trois ans après avoir développé le syndrome. «La fibromyalgie c'est avoir mal partout, tout le temps, sans une minute de répit», explique Léa. Cette maladie orpheline caractérisée par des douleurs diffuses et multiples, dans les muscles et les articulations principalement, s'accompagne souvent de troubles du sommeil, de fatigue et de troubles de l'humeur.

Related:  artArtMagasines / BlogsronbuffingtonSites web