background preloader

Livre traditionnel ou Livre numérique

Livre traditionnel ou Livre numérique

http://www.youtube.com/watch?v=9npZVe0WbkQ

Related:  M22 Internet- Tissier Gaëtan & Renou JeanEnvironnementLe livre numériqueperob

Le livre numérique : vers une disparition du livre traditionnel ou vers une avancée technologique Par opposition au livre sur support papier, le livre numérique est un livre dématérialisé ; il s’agit d’un écran en forme d’ardoise, sur lequel on peut lire divers fichiers informatiques. Chaque livre, roman, nouvelle, encyclopédie, dictionnaire et autres documents sont ainsi retranscrits sous forme numérique pour être lus. L'évolution du livre numérique Le livre numérique ne cesse d’évoluer ; il est en constante mutation, comme le remarque le site internet La Vie des Idée, lors d’un entretien avec le professeur Roger Chartier. De ce fait, on ne peut jamais savoir à l’avance comment sera le livre de demain.

Une vie sans déchets France / / Europe Vous avez sûrement dû entendre parler de Béa Johnson, cette française expatriée en Californie qui ne produit pratiquement plus de déchets depuis 5 ans. L’histoire est belle, tout est parti d’un constat (notre famille produit trop de déchets), puis prise de conscience (ça ne peut plus durer, on consomme trop), place ensuite aux actions (que peut-on faire pour limiter son impact sur l’environnement ? Internet au secours des libraires indépendants Le site de vente en ligne lalibrairie.com a ceci de particulier qu'il fonctionne en rapport avec 700 points de vente, répartis sur toute la France. Vous l'aurez compris : « ce site a pour ambition de concilier commande en ligne et commerce de proximité. » Vous commandez votre livre en ligne avant d'aller le retirer chez le libraire que vous avez choisi, sous 24 à 48 heures. Cliclic Livre, CC BY-NC-ND 2.0 Quel est l'intérêt de ce système ? Pourquoi ne pas aller directement dans une librairie ? Le site reprend le concept déjà mis à l'épreuve par Librest qui propose à Paris la livraison des livres commandés sous trois heures et à vélo.

Faut-il se laisser tenter par le livre numérique ? Le Salon du livre ferme ses portes, ce lundi 23 mars au soir. À cette occasion, une équipe de France 2 s'intéresse au livre numérique.Moins prisée qu'au Royaume-Uni, la liseuse séduit quand même quelques Français pour son côté pratique. "Ça ne prend pas de place", lance un informaticien, au micro de France 2.Côté inconvénients ? Google Books booste le leadership d’Adobe « silicon.fr Le géant de la recherche Internet Google va utiliser les DRM et formats de fichiers d’Adobe (PDF et ePub) au sein de son nouveau service Google Books. Un contrat de taille pour Adobe. Google a récemment lancé sa librairie numérique sur le territoire américain. Selon nos confrères d’ITespresso.fr, elle compterait d’ores et déjà trois millions de titres gratuits et plusieurs centaines de milliers d’autres disponibles à la vente. Fort logiquement, les éditeurs ont poussé la compagnie à sécuriser les ebooks, enfin de limiter les copies illicites. Un marché qui revient ici à Adobe, puisque ce sont ses DRM (outils de protection numérique) qui ont été choisis.

Livres numériques : c'est pour quand ? ANALYSE - Lors du Salon du livre, de nombreux débats tourneront autour du e-book. 2013 sera-t-elle l'année du décollage? Chaque année, c'est la même rengaine. On lit et on entend «le livre numérique décolle». Il ne s'agit pas de nier le phénomène: l'offre existe, et la plupart des maisons d'édition proposent la version électronique des romans et des essais de leurs catalogues. Mais voilà, dès qu'il s'agit de rentrer dans le détail, avec des questions précises telles que: «Combien avez-vous vendu d'exemplaires en édition numérique», la réponse est souvent la même: pas de réponse. Ainsi, de grands instituts d'études n'ont pas la possibilité de mesurer ces ventes.

Béa la Gardoise a lancé le “zéro déchets“ aux USA La mère de famille fait tenir ses poubelles de l’année dans un bocal. L’Amérique est séduite. Le phénomène arrive en France. Aux États-Unis, elle est devenue la “papesse” du “zéro déchet” : un livre, “Zero waste home”, paru au printemps dernier, et son blog, suivi chaque jour par au moins 10 000 followers, lui valent d’être consultée par les grands noms de l’industrie agroalimentaire et les particuliers désireux de se “désencombrer”, d’être invitée aux débats politiques, de donner des conférences dans les universités, d’être interpellée dans la rue. Ses astuces antigaspillage et ses recettes pour arrêter de polluer font mouche. Pour Filippetti, Amazon "risque de tuer" les librairies indépendantes Le site de vente en ligne Amazon "risque de tuer" les librairies indépendantes en France en contournant la loi du prix unique, estime la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, dans un entretien à plusieurs quotidiens régionaux de l'Est à paraître vendredi. "Nous avons un réseau formidable de librairies indépendantes en France qu'Amazon risque de tuer. Il n'est pas normal qu'Amazon contourne par des prix bas la loi du prix unique en étant installé en Luxembourg et en ne payant pas de fiscalité juste en France", indique Mme Filippetti. La ministre, qui doit inaugurer vendredi la salon "Livre sur la place" à Nancy, premier rendez-vous littéraire de la rentrée, demande une réflexion "sur la fiscalité des plates-formes créatrices", telles qu'Amazon et Google. "Il est normal qu'elles participent au financement de la création, de la presse: tout ce qui crée la plus-value qu'elles font circuler sur leur réseau", estime-t-elle.

L'intérêt pour le livre numérique décline, ou les prix sont-ils devenus moins attractifs ? ActuaLitté, CC BY SA 2.0 « Ma conviction est qu’en 2016, le marché du livre se tiendra, et en particulier grâce à une activité dans le scolaire très soutenu », assure le PDG. La littérature reste le secteur fort dans l’édition, représentant 40 % du marché du livre, « le centre de gravité, la valeur symbolique la plus forte ».

Related:  M22 : "Internet : nouvelles cultures, nouvelles économies"Livres numériquescdi.lachenal