background preloader

Le livre numérique : vers une disparition du livre traditionnel ou vers une avancée technologique

Le livre numérique : vers une disparition du livre traditionnel ou vers une avancée technologique
Par opposition au livre sur support papier, le livre numérique est un livre dématérialisé ; il s’agit d’un écran en forme d’ardoise, sur lequel on peut lire divers fichiers informatiques. Chaque livre, roman, nouvelle, encyclopédie, dictionnaire et autres documents sont ainsi retranscrits sous forme numérique pour être lus. L'évolution du livre numérique Le livre numérique ne cesse d’évoluer ; il est en constante mutation, comme le remarque le site internet La Vie des Idée, lors d’un entretien avec le professeur Roger Chartier. Le livre numérique, oui, mais pour qui et pour quoi ? Une récente étude, réalisée par l’institut IPSOS et disponible sur le site Actualitté, a montré que le livre numérique entre petit à petit dans le quotidien des Français. Le passage du livre support papier au livre numérique entraîne divers bouleversements. Pratique, petit, léger, facile à transporter, le livre numérique ravit par ses nombreuses qualités et encourage à la lecture. Related:  M22 Internet- Tissier Gaëtan & Renou JeanLe livre numérique

Livres numériques : c'est pour quand ? ANALYSE - Lors du Salon du livre, de nombreux débats tourneront autour du e-book. 2013 sera-t-elle l'année du décollage? Chaque année, c'est la même rengaine. On lit et on entend «le livre numérique décolle». Il ne s'agit pas de nier le phénomène: l'offre existe, et la plupart des maisons d'édition proposent la version électronique des romans et des essais de leurs catalogues. 0,6 % du marché total En revanche, du côté des études sur le sujet, l'information est plus disponible. Problèmes de téléchargements Une nouvelle étude, très instructive, permet de mieux connaître la pratique de lecture et d'achat de livres numériques, elle est réalisée par Le Motif, observatoire du livre et de l'écrit, qui pour l'occasion, s'est associé au médialab de Sciences Po. L'alliance du virtuel et du traditionnel Peut-être le marché du virtuel décollera-t-il enfin en s'alliant au bon vieux traditionnel? » E-books: la France sommée d'aligner la TVA de 7% à 19,6% » La lecture numérique progresse chez les jeunes

Le livre imprimé va t-il survivre au numérique Ce billet a été rédigé par Arlette Lucie Ndetchou dans le cadre du cours Economie du document. L'existence du livre imprimé remonte à plus de cinq siècles. Il a longtemps été considéré comme le principal support des connaissances (du moins, depuis l'invention de l'imprimerie vers 1450 par Gutenberg, période au cours de laquelle il a connu son expansion). Le livre imprimé se voit aujourd'hui fortement concurrencé, voire menacé par la venue du numérique, soutenu par le web qui, en l'espace de quelques années, a connu une avancée exponentielle. La question qui se pose ici est celle de savoir si le livre imprimé va résister à la vague déferlante du numérique. Le livre imprimé à l’agonie… Le numérique signe-t-il l’arrêt de mort de l’imprimé ? Telle est la question qui se pose et qui s’impose même pratiquement à tous, au regard de la grande envergure que prend le numérique et la multiplication des supports de lecture. Chute vertigineuse du numérique et résurrection du livre imprimé …

E-book vs livre imprimé : une histoire de goûts ? - JDN La numérisation des contenus et l'internet mobile ont durablement modifié la consommation des médias. Les journaux se lisent sur tablettes, les compétitions sportives se suivent sur smartphones, et la télévision se consomme à la demande. Fait récent : la numérisation touche maintenant également le livre. Si la part de marché des livres électroniques est encore faible en France (3 %), la tendance se développe nettement dans d’autres pays européens (12 % au Royaume-Uni, 5 % en Allemagne) - Chiffres ebooks Europe et France. Mais peut-on réellement comparer livre numérique et livre papier ? L’atout indéniable du livre numérique : sa praticité. Le livre numérique ne remplace pas le papier dans le coeur des lecteurs Les lecteurs ne sont définitivement pas disposés à abandonner le papier. Ça tombe bien, personne ne leur a demandé. Une étude menée par Ricoh Americas Corporation, en collaboration avec l'Université du Colorado, montre qu'en dépit des avantages du livre numérique, le format imprimé reste plus efficient au coeur des lecteurs. D'ici à 2016, les répondants sont 70 % à considérer qu'ils n'abandonneront pas les livres imprimés. Depuis 2012, la croissance de ce format, et sa popularité, ont connu un fort ralentissement - avec une certaine diminution des ventes de lecteurs dédiés constatée. Les tendances actuelles, réaffirme l'étude, montreraient également que l'on assiste à une hausse du nombre d'exemplaires publiés, mais une diminution des ventes. Trois raisons majeures ressortent des observations d'usagers : « Plus de 500 ans après l'invention de l'imprimerie, les fabricants de livres et les éditeurs jouent un rôle central dans la prochaine révolution du livre, qui se déroule actuellement.

Salon du Livre de Paris 2015, les assises de la culture C’est ce vendredi 20 mars, Porte de Versailles, que s’ouvrait la 35e édition du plus important événement littéraire de la capitale : le Salon du Livre de Paris. Avec près de 200 000 visiteurs chaque année, les organisateurs ont constaté une baisse de 10% par rapport à l’an passé. Dans une interview à Livres Hebdo, Bertrand Morisset, Commissaire du Salon du Livre, donne des explications. Selon lui, les élections départementales de dimanche ont empêché le déplacement, souvent important, des lecteurs de province. La programmation mettait à l’honneur les lettres brésiliennes, avec une délégation de 48 auteurs et de 50 éditeurs. Le marché du livre : où en est-on ? La filière du livre avait été inquiétée par l’arrivée du numérique en 2009. À cette sous représentation du secteur numérique s’ajoutait un climat morose. Une plateforme toujours incontournable des acteurs de la chaîne du livre Maisons d’édition importantes ou plus modestes, le Salon du Livre reste nécessaire pour les professionnels.

Internet au secours des libraires indépendants Le site de vente en ligne lalibrairie.com a ceci de particulier qu'il fonctionne en rapport avec 700 points de vente, répartis sur toute la France. Vous l'aurez compris : « ce site a pour ambition de concilier commande en ligne et commerce de proximité. » Vous commandez votre livre en ligne avant d'aller le retirer chez le libraire que vous avez choisi, sous 24 à 48 heures. Cliclic Livre, CC BY-NC-ND 2.0 Quel est l'intérêt de ce système ? Cette création s'inscrit dans la volonté du CNL et des collectivités locales de favoriser les librairies indépendantes. Le site se veut donc une alternative bien française aux sites généralement fréquentés par les internautes en quête de livres (Amazon pour ne citer que lui). Sources : Le quotidien du tourisme , Lalibrairie.com , Le républicain lorrain Pour approfondir

Pour Filippetti, Amazon "risque de tuer" les librairies indépendantes Le site de vente en ligne Amazon "risque de tuer" les librairies indépendantes en France en contournant la loi du prix unique, estime la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, dans un entretien à plusieurs quotidiens régionaux de l'Est à paraître vendredi. "Nous avons un réseau formidable de librairies indépendantes en France qu'Amazon risque de tuer. Il n'est pas normal qu'Amazon contourne par des prix bas la loi du prix unique en étant installé en Luxembourg et en ne payant pas de fiscalité juste en France", indique Mme Filippetti. La ministre, qui doit inaugurer vendredi la salon "Livre sur la place" à Nancy, premier rendez-vous littéraire de la rentrée, demande une réflexion "sur la fiscalité des plates-formes créatrices", telles qu'Amazon et Google. "Il est normal qu'elles participent au financement de la création, de la presse: tout ce qui crée la plus-value qu'elles font circuler sur leur réseau", estime-t-elle.

L'avenir du livre traditionnel: compromis ou à l'abri ? À Paris, lors du Salon du livre 2009, 1500 mètres carrés ont été consacrés aux lectures de demain, dont le fameux "e-book", le livre électronique. Cette invention qui fait rougir de plaisir les passionnés de la technologie et qui provoque des cauchemars chez les amants du livre traditionnel. En effet, le débat est féroce pour savoir si l'avènement du livre électronique mènera inéluctablement à la fin du livre en papier. Pour avoir une idée juste du débat, de l'argumentation de chaque camp, regardons les deux côtés de la médaille. Le livre est à l'abri de la "mode" électronique En effet, pour bien des observateurs, le "e-book" n'est pas encore une menace en tant que telle pour le livre. Le livre électronique ne fait pas fureur en France, c'est peu de le dire. Puis, il y a une question de lutte culturelle là-dedans, une lutte que le livre traditionnel gagne selon des experts. Le livre traditionnel est en danger d'extinction Mais, quoiqu'on en dise, le livre traditionnel semble bien menacé.

Il n'y a pas d'auteur pour ce document, les sources ne sont pas donc fiables. Cela a pu être écrit par des personnes qui ne connaissent pas la réalité et qui ne connaissent rien sur le sujet. by marlaucarpol Mar 9

Related: