background preloader

Vie et œuvre de Jean Anouilh

Vie et œuvre de Jean Anouilh
Vie et œuvre de Jean Anouilh (1910-1987). La vie de Jean Anouilh se raconte exactement comme celle de grands dramaturges comme Molière. On commence à narrer l’enfance puis vient le succès et tout à coup, il ne s’agit plus d’un homme mais de son œuvre : on enfile les titres en racontant ce qu’ils contiennent et le succès ou l’insuccès qui leur revient. Une naissance à Bordeaux d’un père tailleur et d’une mère professeur de piano, des études au lycée Chaptal, des vers précoces, des vacances à Arcachon puis l’illumination en assistant à la pièce de Giraudoux, Siegfried, à la Comédie des Champs-Élysées où il découvre que le théâtre peut s’imprégner de poésie… Cette première impression s’enrichit quand il assiste aux Mariés de la Tour Eiffel que Jean Cocteau donne au public parisien. « Je n’ai pas de biographie », déclarait-il. Il était entré aux Grands Magasins du Louvre pour répondre aux courriers des clients. Une carrière angoissée Tout auteur a son metteur en scène. Ni Brecht ni Artaud

http://salon-litteraire.com/fr/jean-anouilh/content/1818197-jean-anouilh-biographie

Related:  ANTIGONEjean anouilhLe théatrevalouze

JEAN ANOUILH Pièces noires, pièces roses, pièces brillantes, pièces grinçantes : Anouilh a lui-même défini ainsi les différentes facettes de son œuvre théâtrale. Ce classement marque aussi une évolution. Anouilh a commencé par des comédies cocasses à la fois cruelles et tendres ou par la modernisation des grands mythes de la tragédie grecque, à la manière de Giraudoux. Jean Anouilh Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean Anouilh Œuvres principales Signature Biographie Genèse d'une passion (1923-1932)

sans titre Nationalité : France Né(e) à : Bordeaux , le 03/06/1910 Mort(e) à : Lausanne , le 03/10/1987 Biographie : Jean Anouilh est un écrivain et dramaturge français, né le 23 juin 1910 à Bordeaux (Gironde) et mort le 3 octobre 1987 à Lausanne (Suisse). Son œuvre théâtrale commencée en 1932 est particulièrement abondante et variée : elle est constituée de nombreuses comédies souvent grinçantes et d'œuvres à la tonalité dramatique ou tragique comme sa pièce la plus célèbre, Antigone, réécriture moderne de la pièce de Sophocle. Anouilh a lui-même organisé ses œuvres en séries thématiques, faisant alterner d'abord Pièces roses et Pièces noires. La Grèce antique L'origine du masque du théâtre grec n'est pas connu avec exactitude. Ce serait Thespis, l'un des premiers tragédiens grecs, inventeur de la tragédie attique (VIème siècle av JC) qui, en se barbouillant le visage de lie de vin ou de céruse, aurait donné naissance au masque. Certains considèrent cependant que ce serait son élève, Phrynichos*, qui se serait peint le visage en blanc puis à la teinture de pourpier. * Phrynichos d’Athènes (le Tragique), né vers 540 et mort vers 470 av. J.-C., est parfois considéré comme le réel fondateur de la tragédie

Antigone de Jean Anouilh Fiche signalétique d'Antigone : Le texte de référence est celui publié par les Éditions de la Table Ronde, en 1999. La pièce est composée sous sa forme quasi-définitive en 1942, et reçoit à ce moment l'aval de la censure hitlérienne. Elle n'est jouée la première fois que deux ans après, le 4 février 1944, au théâtre de l'Atelier à Paris, sans doute à cause de difficultés financières.

Le personnage d'Antigone Il faut croire que le nom d'Antigone est prédestiné à une vie difficile. Les trois héroïnes que nous allons voir ont toutes connu un destin tragique. Antigone sur la tombe de son frère (© Musée du Louvre) ① Antigone est la fille incestueuse d'Oedipe, roi de Thèbes et de la reine Jocaste (qui est aussi sa grand-mère). Après le suicide de Jocaste, honteuse de son inceste involontaire, Oedipe, qui s'est crevé les yeux, s'exile à Colone sous la conduite d'Antigone.

Le mythe d'Antigone - Mythologie grecque Le mythe d’Antigone est la prolongation de celui d’Œdipe, Antigone étant sa fille. Souvenez-vous le roi de Thèbes eut avec sa femme qui était également sa mère, quatre enfants. Deux garçons : Etéocle et Polynice puis deux filles : Ismène et Antigone. Techniquement ce sont les enfants d’Œdipe qui sont censés succéder au trône. Mais la question est de savoir qui d’Etéocle ou Polynice va avoir ce privilège.

La tragédie La tragédie Selon la définition du Petit Robert, la tragédie est : « une œuvre dramatique en vers, présentant une action tragique dont les événements, par le jeu de certaines règles ou bienséances se traduisent essentiellement en conflits intérieurs chez des personnages illustres aux prises avec un destin exceptionnel ». Ce qu’il faut mentionner, et ce que le dictionnaire mentionne aussi d’ailleurs, c’est qu’elle nous vient de la Grèce antique. Plus précisément, elle est née du dithyrambe, culte fait au dieu Dionysos.

Related: