background preloader

3 - L'addiction à Internet existe-t-elle ?

http://www.larecherche.fr/savoirs/dossier/3-addiction-a-internet-existe-t-elle-01-09-2012-91548

Related:  Articles sur la cyberdépendanceLes comportements additifs liées à l'usage du numériqueLes comportements addictifs liés à l'usage du numériqueLES COMPORTEMENTS ADDICTIFS LIÉS A L'USAGE DU NUMÉRIQUEArticles sur la dépendance numérique

Quand Internet prend les commandes La cyberdépendance : quand Internet prend les commandes Lundi, 16 h 30 : Mathieu est devant son ordinateur. Il joue depuis dimanche après-midi à son jeu en ligne préféré. Mésusages d'Internet et cyberaddiction : réalité ou fiction ? L’émergence de la « société de désinhibition » [1] Ehrenberg A (1991) : « Le culte de la performance »,... [1] entraîne, en plus d’une nécessaire adaptation rapide aux changements, l’apparition de nouvelles stratégies de coping (attitude consistant à savoir faire face). Les conduites addictives et les toxicomanies, de manière générale, ont depuis toujours été utilisées par des personnes en difficulté, pour pallier, au moins temporairement, leurs difficultés d’intégration. Dans le monde de l’entreprise, on assiste à une véritable prise de conscience du mal-être des employés cadres, mal-être qui se traduit par une explosion du nombre de jours d’arrêt de travail, mais, aussi, par une prescription, en augmentation, de médicaments psychotropes, censés permettre ou faciliter l’adaptation aux changements.

Stress numérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le stress numérique est la conséquence de l’amplification des mécanismes de stress par un environnement numérique omniprésent : en France le nombre de cartes mobiles (ou cartes SIM) actives (80 millions) [1] dépasse le nombre de français (66 millions) et au moins trois réseaux sont simultanément disponibles pour plus de 99% de la population. Cette dénomination, intègre le nouveau paradigme numérique (Cf. section 1), auquel est associé le caractère addictif du numérique[1]. Du stress au burnout ou syndrome d'épuisement professionnel (état d’une personne soumise à des facteurs de stress organisationnels permanents et répétitifs qui altèrent son bien-être et épuisent ses ressources)[2] et d'usages libres aux dépendances numériques (voire à l'association des deux), les enjeux sont multiples.

Le gouvernement va lancer une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans Alors que le nombre d’écrans équipant les foyers français ne cesse d'augmenter (ordinateurs, smartphones, tablettes,...) le ministère de la Jeunesse et des sports vient d’annoncer qu’une étude allait être menée par des experts des sciences neurologiques et des sciences sociales au sujet des « conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent ». Même si aucun calendrier n’est évoqué, l’exécutif songe déjà à la mise en place d’un programme de prévention afin de lutter contre l'excès de temps passé devant les écrans. Interrogée par un député au sujet du développement des addictions chez les jeunes, la ministre de la Jeunesse et des sports a annoncé cette semaine l’organisation prochaine « d'une étude portant sur les conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent ». « Une étude institutionnelle sera conduite avec l'appui d'experts des sciences neurologiques et des sciences sociales.

Addiction au numérique : la fac de Nantes ouvre un cours en ligne Réagissez à cet article Réactions Partager Noter cet article DSM-5 : critères du trouble d'utilisation d'Internet classé comme nécessitant plus d'études Le controversé diagnostic d'addiction à Internet ne figurera pas parmi les troubles mentaux qui peuvent être diagnostiqués dans la prochaine édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, le DSM-5, publié par l'American Psychiatric Association. Depuis la fin des années 1990, des études visent à déterminer si l'addiction à internet constitue un trouble psychiatrique en soi. Les études sont contradictoires et les membres du groupe d'experts chargés de la révision de la section des troubles addictifs du manuel ont décidé de ne pas inclure le trouble, rebaptisé trouble d'utilisation d'internet ("Internet Use Disorder"), parmi les diagnostics qui peuvent être posés.

Dépendance ? — Enseigner avec le numérique Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller « Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo. Or sur ce thème, Marie-France le Heuzey, pédopsychiatre à l'hôpital Robert-Debré à Paris, se veut à la fois vigilante et rassurante. Vigilante, car il existe effectivement des cas de jeunes qui se font happer par le jeu [...]«Il faut bien sûr regarder le nombre d'heures que l'enfant passe à jouer, mais il est difficile de déterminer un seuil exact», poursuit le médecin. Ce sont plutôt les conséquences qu'il faut regarder: «Lorsque l'enfant décroche de la vie familiale ou scolaire, qu'il ne veut plus se lever le matin, qu'il abandonne ses activités sportives… Ce sont autant de signes d'alerte», explique le médecin. »

VIDEO. «L’addiction au numérique se mesure à la perte de liberté» SANTE A l'occasion de la sortie du MOOC de l'université de Nantes sur l'addiction numérique, Didier Acier, professeur de psychologie clinique fait le point sur ce phénomène... Propos recueillis par Delphine Bancaud Publié le Mis à jour le Un phénomène de société qui est devenu un sujet d’étude. C’est ce lundi que l’université de Nantes lance un Mooc sur l’addiction au numérique. Catalogue SUDOC Internet est devenu une entité incontournable dans nos sociétés modernes. A la fois moyen de communication sans précédent, outil de travail ultraperformant offrant un accès quasi instantané à des données dans tous les domaines, mais aussi plateforme de divertissement et d'achat d'objets en tout genre, le Web épate par ses possibilités qui semblent sans limites... Le revers de la médaille, c'est que de plus en plus d'utilisateurs d'Internet , souvent en difficulté dans leur propre vie, ont tendance à passer un temps exagéré à surfer, discuter en ligne, jouer à des jeux en réseau... au point d'en délaisser la « vraie vie », leurs relations familiales et amicales, leur travail et même de se mettre en danger de mort du fait d'un oubli de leurs besoins vitaux comme l'alimentation ou le sommeil. Ces personnes deviennent en quelque sorte dépend antes d'Internet, « cyberaddict », comme le toxicomane est dépendant de la drogue ou l'alcoolique de l'alcool.

Définition et typologie de la cyberdépendance Définition et typologie de la cyberdépendance Désignant, à l’origine, toute dépendance à l’ordinateur, ou plus largement à l’univers informatique, ce terme est aujourd’hui utilisé principalement pour désigner une dépendance qui s'instaure chez une personne faisant un usage distordu des moyens de communication offerts par Internet. Cette personne est dans la recherche constante de connexion au réseau informatique afin d’y établir une communication, d’ y trouver une information, du sexe ou du jeu virtuel. Elle éprouve une anxiété désorganisatrice si elle ne peut pas se connecter, et sa vie personnelle et sociale s'organise autour de la connexion.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Allez au contenu, Allez à la navigation 14 février 2016 Recherche Recherche avancée Travaux parlementaires > Rapports > Rapports d'information Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Repères ?

Bonsoir, Cet article est vraiment intéressant, il remet en question certaines informations que j'ai pu trouver sur ce thème. Il met le doigt sur la difficulté qu'on peut avoir à donner une définition à ce comprtement. Merci by velimirovic_groupee_psy Mar 6

Bonsoir, Je vous rejoins également sur la pertinence de cet article. En effet, l'analyse est intéressante en ce qu'elle est axée sur la problématique de la reconnaissance de l'addiction au numérique comme un trouble en elle même ou en tant que manifestation d'autres troubles connus. Je conçois également l'idée que l'addiction à internet soit incluse dans le DSM-5 ce qui permettrait une prise en charge réellement adaptée à cette addiction de type moderne. Merci pour le partage et je l'ajoute à mon espace! Jaime by gozal_groupeb_psy Mar 6

Bonjour, J'avais trouvé ce même article en passant par l'agrégateur "Netvibes" et je l'ai trouvé tout aussi pertinent. Merci pour ce beau partage qui explique et fais prendre conscience des risques de dépendance à l'usage numérique qui semble faire parti de notre routine quotidienne! Je conçois parfaitement l'idée que l'addiction à internet soit inclue dans le DSM-5! by ghita_groupe1_psy Mar 3

Bonjour, Cet article synthétise bien l'idée qu'il est de plus en plus difficile de déterminer la frontière entre réelle dépendance et usage chronique du numérique dans ce monde où l'utilisation des nouvelles technologies fait désormais partie intégrante de notre quotidien. Merci d'avoir partagé cet article ! by pedrono_groupeb_psy Mar 2

Bonjour, Je rejoins les autres personnes qui ont commenté cet article, que je trouve également très intéressant. Je ne l'avais pas trouvé au cours de mes recherches, car c'est principalement les articles, sites, forums et blogs plutôt alarmistes qui sortent. Merci by page_groupee_psy Feb 20

Bonjour, merci pour le partage de ce article. La vie numérique fait parti de notre quotidien mais personne n'est à l'abri de devenir accros. Cette addiction existe belle et bien malheureusement.... by aurlie_groupe1_psy Apr 5

Bonjour, Je vous rejoins sur la pertinence de cet article, et je crois que de près ou de loin, nous sommes tous un peu touché par le problème... by amsili_groupe5_psy Apr 3

Merci pour cet article très interressant, qui permet de prendre le problème à contre-pied, en se demandant si effectivement, la dépendance à Internet n'est pas le symptome d'un autre trouble beaucoup plus profond. by andjel11 Apr 7

Related: