background preloader

Téléportez vos bras pour manipuler des objets à distance

Téléportez vos bras pour manipuler des objets à distance
Related:  Blogs/ForumsProjets art, culture, innovationhi-tech

Le paradoxe de Simpson Non, le paradoxe de Simpson ne tire pas son nom de Homer, mais de Edward Simpson, le statisticien qui l’a décrit pour la première fois en 1951. Il s’agit d’un de ces paradoxes mathématiques qui peut nous faire des noeuds à la tête, mais qui malheureusement est bien plus qu’une simple curiosité : bien comprendre ce paradoxe peut s’avérer essentiel pour prendre les bonnes décisions ! Alors si vous ne connaissez pas ce phénomène statistique très contre-intuitif, lisez la suite, et les bras devraient vous en tomber ! Calculs rénaux : quel traitement choisir ? Pas de chance, on vient de vous découvrir des calculs au rein. Heureusement des traitements existent, et à l’hopital le médecin vous en présente deux. "Oh c’est très simple, vous répond le médecin, les deux traitements ont été testés chacun 350 patients, et voici les chiffres : le traitement A a fonctionné dans 273 cas et le traitement B dans 289". Fumer, c’est bon pour la santé Examinons les chiffres de plus près. Une analyse du paradoxe

Le grand Ensemble Une surface pour manipuler des objets à distance Cette semaine, Mashable (en anglais) nous présente une innovation des plus originales : une surface interactive faite de tiges connectées à deux Kinect qui permette de modéliser des objets, d’interagir avec eux et de les modeler à notre convenance. Un nouveau type de surface interactive qui pourrait s’avérer très utile pour les architectes et les urbanistes notamment. Les écrans tactiles et les ordinateurs portables sont omniprésents et questionnent l’importance des interfaces numériques dans notre environnement. L’impressionnant projet, intitulé inFORM, et que vous pouvez observer dans la vidéo ci-dessous, mobilise deux Kinect : la première située en hauteur capte l’image en profondeur ainsi que les mains de l’utilisateur et tout objet qui se trouve autour. Mais vous vous demandez peut-être à quoi pourrait servir un tel dispositif ? Pour lire l’intégralité de l’article de Mashable c’est par ici et pour retrouver le projet de recherche inFORM c'est par là.

Optimiser sa vitesse de lecture Dans les Neurones de la lecture, le neuroscientifique Stanislas Dehaene expliquait que ceux qui lisent 400 à 500 mots par minutes sont non seulement de très bons lecteurs, mais sont proche de l'optimalité, car avec "le capteur rétinien dont nous disposons, il n'est sans doute pas possible de faire beaucoup mieux". Pourquoi ? Parce que ce sont nos saccades oculaires qui limitent notre vitesse de lecture. Eh bien nous y sommes. La startup Spritz propose une technologie de lecture séquentielle rapide qui n'a besoin que d'un minuscule écran (celui d'une montre connectée par exemple ou d'un téléphone mobile) pour accélérer radicalement votre vitesse de lecture. Le système Spritz présentant des mots à une vitesse de 250 et 500 mots par minute. Spritz n'est pas le seul système existant pour améliorer votre vitesse de lecture. Reste à changer ses habitudes... à s'habituer à ce nouveau mode de lecture. Share and Enjoy Signaler ce contenu comme inapproprié

Le braquet de la liberté Wilhelm Reich, savant exclus (3/3) Troisième partie Les années qui suivirent, les patients de Reich rapportaient que l'accumulateur d'orgone était une aide pour le traitement de nombreux types de troubles, comme l'arthrite et surtout le cancer. Il n'a jamais prétendu que c'était un traitement contre le cancer, mais il acquit quelque part la réputation de s'en être vanté. Il déménagea de New York pour rejoindre une petite communauté rurale, à Rangeley dans le Maine et il mit en place un institut qu'il appela Orgonon. Reich parla aussi de la découverte d'une force motrice – il prétendait qu'une énergie suffisante se rassemblait dans l'accumulateur d'orgone pour faire fonctionner un moteur électrique de la taille d'une orange. La saga à l'institut Orgonon prit un tour effrayant quand en 1951 Reich tenta de mettre une petite quantité de matériau radioactif – du radium – dans un accumulateur à orgone. Un employé faillit mourir en passant sa tête dans l'accumulateur. D'inquiétants nuages noirs stationnaient au-dessus.

Au CES de Las Vegas, la robe du futur Pour quelques milliers de dollars, les adeptes de mode et de technologie peuvent désormais s'offrir des vêtements qui changent de couleur à la demande grâce à un textile contenant de la fibre optique. Cette innovation, que l'on doit à la créatrice londonienne Amy Rainbow Winters, a été dévoilée dans le cadre du salon high-tech International CES de Las Vegas. Une robe qui émet de la lumière bleue peut prendre une autre teinte du bout du doigt, en touchant des capteurs intégrés à la manche. « Si vous avez envie de violet, la robe sera violette. Si vous préférez du rouge, vous avez du rouge. Cette dernière collabore avec des spécialistes en technologie pour obtenir les matériaux nécessaires pour les vêtements qu'elle conçoit. Ses créations sont personnalisées et ont déjà été utilisées dans des clips vidéo ou des publicités.

The Next Big Thing You Missed: One Day, You’ll Google the Physical World With a Scanner Like This | Business Image: Consumer Physics There are few technologies as comprehensive as Google. A simple search can tell you more than you ever wanted to know about the world around you. Sure you can type in the word “apples,” but you can’t Google the apple sitting on your kitchen counter. That needs to change, says Dror Sharon. Though it’s long been used in scientific environments, Consumer Physics has miniaturized the technology and made it more practical for consumers. It emits a beam of light, which you can shine on, say, a piece of fruit. We’re on the cusp of a revolution in internet-connected devices. “We are going to build the world’s largest database of fingerprints for our physical world and give developers a platform to create new applications,” Sharon says. The Israel Connection Sharon and his co-founder Damian Goldring met in 1993, when they were standing in the same line at a military recruiting base in Israel. Smart Everything

À propos de nous - Soon Soon Soon Chaque semaine, Soon Soon Soon vous révèle une vision inédite du monde de demain avec quatre innovations décalées pour tester le futur dès maintenant. C'est quoi Soon Soon Soon ? Soon Soon Soon, c’est à la fois un magazine, une communauté, et un laboratoire qui étudie l’évolution des modes de vie pour imaginer ce à quoi ressemblera notre quotidien dans un futur proche et lointain. Notre mission : analyser les tendances et innovations existantes pour contribuer à inventer celles de demain. Cape d'invisibilité, shopping en 3D, conversations avec un mur interactif : partez à la découverte des idées et des créations les plus innovantes du moment. La philosophie Soon Soon Soon On n'analyse pas une tendance dans le même temps qu'on la détecte. C'est donc goutte à goutte que les tendances se forment sous nos yeux, au fur et à mesure des signaux et des innovations qui nous parviennent. Inscrivez vous et recevez chaque semaine les meilleures innovations du moment! Alexis Le rédac chef Ganaël Benjamin

Idefi CréaTIC : des ateliers-laboratoires pour une pédagogie axée sur le numérique Actu | Formations, Innovation Pauline Capmas-Delarue | Publié le , mis à jour le L'université Paris 8 - ©M. Oui Depuis octobre 2013, les étudiants issus de 18 masters des universités de Paris 8, Paris Ouest, Paris Nord, du Conservatoire national supérieur d’art dramatique et des archives nationales ont inauguré une nouvelle forme d’apprentissage grâce au projet CréaTIC : une pédagogie par projet, par et avec le numérique, qui vise à apprendre aux étudiants à intégrer les TIC (Technologies de l'information et de la communication) dans leurs futurs métiers. 14 ateliers-laboratoires ont été ouverts à la rentrée. Un lieu de transdisciplinarité et d’échange avec des professionnels En effet, les étudiants sont d’office inscrits dans l’atelier-laboratoire rattaché à leur master, mais peuvent opter pour un autre, moyennant un mail de motivation, et sous condition du calendrier des cours. Objectif : 2.000 étudiants et l'autonomie financière en 2019

Pollution de l’air: alerte aux particules fines avec le froid Pollution de l’air: alerte aux particules fines avec le froid Plusieurs régions de France sont touchées par une hausse de la concentrations de particules fines dans l'air. En cause, le chauffage, en particulier le feu de bois. Lundi et mardi, la pollution par les particules en Ile-de France dépasse le niveau d’information et de recommandation qui est de 50 microgrammes par mètre cube (μg/m3), annonce Airparif. Une étude publiée à l’automne dernier par Airparif montre que dans un site urbain (qui n’est pas juste à côté d’un axe routier) le chauffage au bois représente 7% des particules fines produites localement, contre 8% pour le trafic routier.Une autre étude européenne, Carbosol, a montré que le chauffage au bois, les combustions agricoles ou les feux de jardins sont responsables de 50 à 70% de la pollution en particules fines carbonées en hiver en Europe.

Related: