background preloader

MakerBot

https://www.makerbot.com/

Related:  Exposé Les Grands Inventionsimprimantes 3DImprimantes 3DWowImpression 3D

Voici l'imprimante 3D qu'utilisera la NASA à bord de l'ISS L’agence spatiale américaine vient ainsi de présenter l’imprimante 3D capable d’imprimer en état d’apesanteur qui devrait prendre le chemin de l’ISS en juin 2014. C’est à bord du cinquième ravitaillement de l’ISS par la société Space X, et donc à bord de la capsule Dragon que sera envoyée l’imprimante accompagnée d’un stock de consommables et de fret scientifique et alimentaire. Pour présenter son projet, la NASA vient de publier une vidéo mettant en avant à la fois l’imprimante et comment les astronautes à bord de la station spatiale internationale l’utiliseront. La capacité à fabriquer son propre équipement ou des pièces de rechange directement dans la station permettra à la NASA d’économiser à la fois du temps et de l’argent : " Comme vous pouvez l’imaginer dans la station spatiale, les astronautes doivent faire avec ce qu’ils ont." " Malheureusement, comme sur Terre, certaines pièces cassent ou se perdent."

La technologie Impression 3d L’impression 3d a été inventé par le prestigieux MIT (Massachussetts Institute of Technology) dans les années 90. Il s’agit de produire un objet physique à partir d’un modèle virtuel en 3d. Le principe L’objet est divisé en milliers de couches, qui sont reproduites successivement par une imprimante 3d. Ces couchent fusionnent par l’intermédiaire d’un liant spécifique. Application: Quand les touristes s'effacent de vos photos de vacances - News High-Tech: Hard-/Software Application Le vieux rêve des photographes amateurs est sur le point de se réaliser: effacer sans souci personnes et véhicules qui s’invitent par surprise sur les clichés. Un petit clic pour la photographie, mais un bond de géant pour le photographe.

[Carte] Le Grand Emprunt booste les fab labs À la traîne en France, les fab labs, ces mini-usines collaboratives permettant de créer ou fabriquer des objets à la demande, vont se multiplier, entre autres grâce au projet interrégional de médiation scientifique Inmediats. 5 millions d'euros y seront consacrés. Hop ! nous sommes en 2020, les hackerspaces, fablabs et autres usinettes (le nom importe peu) se comptent par milliers en France et pas seulement dans les grandes villes. Scanner DIY Fonctionnel Un scanner 3D mesure le positionnement d'un échantillonnage de points dans un système de coordonnées. Il existe plusieurs technologies pour numériser un objet en 3D. Le projet retient le principe de la triangulation qui utilise la lumière laser pour sonder son environnement. Le point laser, l'appareil photo et l'émetteur laser forment un triangle. L'angle du côté de l'appareil photo peut-être déterminé en regardant l'emplacement du point laser dans le champ de vision de l'appareil photo.

Vader Systems invente l'imprimante 3D métal à destination du grand public Du fait d’une température de fusion bien supérieure au plastique (de 600°C pour l’aluminium jusqu’à 1000°C pour l’or), la possibilité d’offrir aux particuliers une imprimante 3D à base de métal restait en suspens. La société Vader Systems, créée par le père Scott et le fils Zach Vader, pourrait bien mettre un terme aux doutes qui subsistaient. La technologie utilisée par Vader Systems, dénommée « Liquid Metal Jet Printing » (impression par jet de métal liquide), est une version détournée de l’impression par jet d’encre, bien connue des imprimantes 2D. Des minuscules gouttes de métal sont déposées sur une plateforme, suivant un tracé préalablement spécifié. Comme pour chaque technologie d’impression, l’objet 3D est alors construit par une succession de couche de matière, et dans ce cas précis, de métal. En changeant la taille de l’orifice des buses d’impression, la machine peut alors distribuer des gouttelettes de métal fusionné de l’ordre de 100 à 1000 microns.

Polémique : la nouvelle imprimante 3D de MakerBot Le matériel libre, ou open hardware, en général et l’impression 3D en particulier, cela fait longtemps qu’on en parle sur le Framablog (notre premier article sur la RepRap date de 2008). Nous y croyons parce qu’avec une imprimante 3D libre, vous pouvez non seulement créer des objets en partageant leurs fichiers numériques sous format et licence libres mais également concevoir l’imprimante elle-même, puisque ses sources (c’est-à-dire ses plans de fabrication) sont aussi sous licence libre. À partir de là, vous voici potentiellement prêt pour… changer le monde (ou tout du moins, ne nous emballons pas, pour dessiner lentement mais sûrement les contours d’un nouveau paysage industriel). Évidemment cela ne se fera pas sans peine et l’on peut déjà anticiper de terribles batailles du côté de la propriété intellectuelle (pire encore que pour la culture), d’où notre long (mais passionnant) article : L’impression 3D, ce sera formidable… s’ils ne foutent pas tout en l’air !.

Le Temple des Tigres Le Temple des Tigres « Le monastère n’est pas seulement pour l’homme mais aussi pour tous les animaux qui cherchent la tranquillité ». En 1999, le temple recueille un bébé tigre orphelin. Dans les mois qui suivent, les villageois et la police amènent au temple huit autres tigres dont la mère a été tuée par des braconniers. Le Temple Wat Pa Luangta Bua Yannasamoanno gagne alors son nom de Temple des Tigres.

Related:  3D printingcool_enfantsImpression 3DImpression 3DGénéralités Impression 3Dimpression 3 Dimprimante 3dnavimprimantes 3dDiYMuséesFabs LabsChris AndersonOpen-source fabrication technologies3d systemsPRINTER + LASERCUT3d Printer