background preloader

DIY & FabLab à Montpellier

DIY & FabLab à Montpellier
New places to Labsud Edit : Truce confectioners… The Lab will be closed for Christmas holidays. Reopening.. Tuesday 7 January 2014. Pending our move to our new premises, our business will continue: Map Data

http://www.labsud.org/

Related:  Savoir connaissanceActions urbainesSynergie - Mutualisation

Gallica Sous toutes ses formes, par la richesse et la variété de ses supports, par sa double qualité d’œuvre d’art et de document, l’image occupe une place importante dans les collections de la BnF et dans Gallica. Représentée dans les collections depuis la fin du XVIIe siècle, d’abord sous la forme de l’estampe et du dessin, elle s’est développée, au fil des inventions et des innovations techniques, sous d'autres formes, pour devenir omniprésente et engager l’ensemble des collections. Si le département des Estampes et de la photographie leur fait naturellement la part la plus belle, nombre d’images sont également conservées aux départements des Arts du spectacle, des Cartes et Plans, de la Musique, de la bibliothèque-musée de l’Opéra ou de l’Arsenal.

À Berlin, 2 000 mètres carrés pour nous apprendre à manger mieux (Crédits : 2000qm.eu) "2 000 mètres carrés", c’est la surface d’un centre commercial, d’un parking de 200 voitures, ou le tiers de la pelouse du stade de France. C’est aussi, à peu de choses près, la superficie dont chacun d’entre nous disposerait pour cultiver ses denrées alimentaires si l'ensemble des terres arables du monde (1,4 milliard d'hectares) était partagé équitablement. En un an, une telle parcelle peut fournir 15 tonnes de tomates, 8,5 tonnes de pommes de terre, ou une demi tonne de soja. "2 000 mètres carrés", c’est également le nom du projet berlinois lancé il y a deux ans par Regina, agricultrice, Florian, cuisinier, et Luise, webmaster.

Le tiers-lieu, moteur de la créativité ! (Source : Jonathan Scanzi©) Le concept de tiers-lieu s’inscrit dans la problématique des lieux créatifs et de l’alchimie de la proximité et de l’échange. C’est un lieu hybride et fluide où convergent des dynamiques de développement économique, social et culturel. A ce titre, le tiers-lieu peut apparaître comme la particule élémentaire du lieu créatif. Il pourrait ainsi être l’incubateur du nouveau paradigme de l’organisation socioéconomique et le « processeur de l’intelligence collective ». Monter-Son-Fablab / Fablab, Hackerspace, les lieux de fabrication numérique collaboratif La voie à suivre pour monter votre Fablab dépend de vos motivations, des moyens à votre disposition, et d'avec qui vous le faites : Les acteurs institutionnels (Écoles, Universités, etc.) ont bien souvent de l'espace à disposition et ont déjà de l'équipement ou peuvent se fournir assez facilement. Les groupes de passionnés se constituant en association ou les associations déjà existantes montant un lieu de fabrication numérique collaboratif auront eux un plus long parcours pour arriver à s'installer dans un lieu propre et à s'équiper en machines et autres. Ils auront pour autant souvent, pour compenser, tendance à compenser par un surplus de motivation et de ressources créatives. Cet équilibre fait que l'on trouve aujourd'hui dans le paysage les Fablabs une distribution des deux modèles.

La voiture du futur sera modulable, propre et partagée Edito : La voiture du futur sera modulable, propre et partagée Le parc automobile mondial a connu une croissance, en nombre, sans précédent au cours de ces 40 dernières années, puisqu’ayant plus que triplé au cours de cette période, il est passé de 350 millions de voitures en 1980 à 1,25 milliard en 2014. Et cette croissance impressionnante va se poursuivre : en 2040, il y aura au moins 2 milliards de voitures en circulation dans le monde. Entre 1980 et 2040, le nombre moyen de voitures par terrien sera donc passé de une pour 14 habitant à une pour 4,5 ! Mais faire circuler ces deux milliards de véhicules dans de bonnes conditions relève de la quadrature du cercle car il devient de plus en plus difficile, pour des raisons économiques et écologiques, de construire de nouvelles infrastructures routières.

Un Toit Pour Tous Le 16 janvier 1951, vingt cinq élus de la CCI de Nîmes créent sur leurs deniers personnels la Société Coopérative HLM de location attribution « Maison pour Tous ». 170 logements sont alors construits pour accueillir les salariés des entreprises locales. En 1967, les pouvoirs publics restreignent les compétences des coopératives d’Hlm; un an plus tard, Jean Bloc, alors président de Maison pour Tous, et Jean Lasserre, Directeur de la CCI de Nîmes, décident de créer une Société Anonyme d’HLM et de transmettre à cette dernière le patrimoine locatif de la coopérative constitué d’environ 500 logements: c’est ainsi qu’est créée la SA Un Toit pour Tous. Outre son effort de construction, Un Toit pour Tous se développe peu à peu grâce à une croissance externe non négligeable, notamment en 1985 par l’absorption du patrimoine de la Société HLM des Cévennes (948 logements et 325 lits en foyers) et en 1990 par le rachat du patrimoine de la société Alésienne (161 logements).

sans titre Photo (une) : Alain Damasio en visite sur la Zad de à Notre-Dame-des-Landes, dans l’ancienne bibliothèque du Taslu, celle qui était accessible aux handicapés / © ValK 2040, en France. Dans une société ultra-libérale où les villes ont été rachetées par des multinationales, où l’attention de chacun est sans cesse captée et sollicitée au risque de rendre fou, on découvre l’existence des Furtifs, des créatures à la vitalité hors norme, qui vivent dans l’angle mort de la vision humaine. Les fablabs, un vivier de création d'entreprises ? - APCE, agence pour la création d'entreprises Les fablabs, un vivier de création d'entreprises ? - 15/02/2014 Dans un contexte économique mondial très concurrentiel, l'innovation est devenue un élément central dans la politique économique car elle est moteur de croissance, de compétitivité et de création d'emplois.

Sci-Hub : la première bibliothèque scientifique mondiale ? Un site pirate - Hotel Wikipedia C’est la plus grande bibliothèque scientifique du monde : Sci-Hub héberge près de 50 millions d’articles et plusieurs millions d’ouvrages. Et elle est presque totalement illégale. Créé en novembre 2011, le site Sci-Hub a graduellement absorbé les corpus de grands éditeurs mondiaux (Elsevier, Springer). Depuis quelques années, la guérilla jardinière s'empare de nos villes : des habitants frustrés de fleurs et de nature confectionnent des bombes de graines et vont discrètement les lancer dans des endroits déshérités, où les graines germeront tranquillement à l'insu de tous pour produire deux mois après des fleurs éclatantes ! Le concept de guérilla jardinière ou guerilla gardening a vu le jour à New-York en 1973, lancé par des habitants soucieux de réintroduire nature et beauté au sein des espaces déshérités de la ville. Petit à petit, une technique de fabrication des « bombes de graines » (seed bombs en anglais) s’est imposée : cette technique est largement inspirée par la pratique de l’enrobage des graines de riz dans de l’argile, créée par le Japonais Masanobu Fukuoka, père de la permaculture, dans un tout autre but que la guérilla jardinière. 1 Choisissez les graines pour vos seed bombs

sans titre À l’heure de l’optimisation permanente des outils et des process, il est parfois facile d’oublier que le succès d’une entreprise repose avant tout sur des personnes et des équipes. Alors que le travail collaboratif a augmenté de plus de 50 % en 20 ans et représente près de trois-quarts du temps d’un collaborateur, il n’est plus souhaitable de “se la jouer solo”. Faire preuve d’entraide, de bienveillance et de gentillesse devient indispensable pour tirer toute une équipe vers le haut. Pour gagner la course à la productivité, une entreprise ne doit donc pas seulement réfléchir à la façon dont chaque collaborateur travaille… mais surtout à la manière dont ses salariés le font, ensemble. À la recherche de la recette secrète Découvrir le secret des équipes les plus efficaces, c’est le challenge que s’est lancé Google en 2012.

Related: