background preloader

Inventions

Facebook Twitter

Cette machine est capable de dessiner avec précision dans du sable. Basé aux États-Unis, Bruce Shapiro est un artiste qui a mis au point une invention surprenante.

Cette machine est capable de dessiner avec précision dans du sable

Baptisée « Sisyphus », cette machine possède la capacité de dessiner dans le sable. Concrètement, elle lui permet de réaliser des oeuvres cinétiques personnalisées grâce à un système d’aimants et de petites billes de métal. La machine permet donc de tracer des lignes et des formes géométriques dans le sable avec une grande précision. Pour en savoir plus sur ce projet surprenant, rendez-vous sur la page Kickstarter de « Sisyphus ».

Une idée de Bruce Shapiro | Via ufunk.net. Cet objet a été pulvérisé avec du Vantablack, le matériau le plus noir au monde. Cet objet a été pulvérisé avec du Vantablack, le matériau le plus noir au monde.

Cet objet a été pulvérisé avec du Vantablack, le matériau le plus noir au monde

Le résultat est impressionnant. Il ne s’agit pas d’un portail vers une autre dimension, et ce n’est pas un montage non plus. Il s’agit d’un objet physique bien réel, vaporisé avec du Vantablack : le matériau le plus noir jamais créé et connu. Le Vantablack a été inventé par des chercheurs britanniques en 2014. Puis, peu après, il a été déclaré comme étant le matériau le plus sombre jamais produit dans un laboratoire, capable d’absorber 99,96 % de la lumière ultraviolette, visible et infrarouge. Depuis ce moment-là, l’équipe derrière l’invention de Surrey NanoSystems, a encore réussi à augmenter sa « noirceur ».

Les scientifiques ont souhaité rendre le Vantablack commercialisable, alors ils ont mis en place une forme de spray qui bloque 99,8 % de la lumière ultraviolette, visible et infrarouge : cela est suffisant pour donner à un objet tridimensionnel l’impression d’être strictement bidimensionnel. Z machine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Z machine

La Z machine est un générateur de rayons X pulsés, ultra-compact à cadence élevée, le plus puissant au monde dans les années 2010[1]. Elle est implantée dans les locaux des laboratoires Sandia à Albuquerque au Nouveau-Mexique, États-Unis d'Amérique. Conçue pour soumettre des matériaux à des conditions extrêmes de température et de pression, elle est principalement utilisée dans le but de rassembler les données nécessaires à la simulation informatique des armes nucléaires.

Elle ouvre de nouvelles perspectives dans l'étude de la fusion nucléaire car elle crée des températures de plusieurs milliards de degrés. Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code] Historique des expériences[modifier | modifier le code] Nouvelles perspectives[modifier | modifier le code] Pour la première fois, la puissance rayonnée a dépassé (d'un facteur 3 à 4) l'estimation de l'énergie cinétique développée lors de la compression du plasma.

L'optogénétique: le rayon magique. C’est une guerre des étoiles d’un genre inédit qui se déroule dans la galaxie lointaine de l’infiniment petit, notre cerveau.

L'optogénétique: le rayon magique

Un épisode prometteur où les chercheurs ont le fol espoir de maîtriser enfin la marche des neurones. Leur nouvelle arme est le faisceau lumineux. Ils l’ont testé pour la première fois sur la souris. Assis sur ses pattes arrière, le rongeur ­explore, en de petits mouvements saccadés du museau, le bac en plastique dans lequel il a été posé. De son crâne part une fibre optique à peine visible. La saga commence au bord d’une mare, il y a une vingtaine ­d’années, avec la découverte, par un biologiste allemand, d’une petite algue verte. Pour manipuler les neurones, on connaissait la technique, moins douce, des stimulations électriques. «Nous sommes sûrs d'agir sur les bons neurones sans toucher aux autres» Mais l’ambition de l’optogénétique n’est pas de téléguider les ­animaux comme des jouets. «L'optogénétique permet de valider nos hypothèses sur le cerveau» Le corps humain vu au microscope.

Des images microscopiques terrifiantes et époustouflantes du corps humain et de certaines maladies qui l'affecte. ajoutée le, 16/02/2014 à 11:41:51 5013 vues Une cellule immunitaire cherche à engouffrer des gouttelettes d'huile.

Le corps humain vu au microscope

Les cellules cancéreuses de la poitrine.