background preloader

Encyclopédie multimédia de la Shoah

Encyclopédie multimédia de la Shoah
Related:  Deuxième Guerre mondialeLa Seconde Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement (1939-1945)Génocide

Un buste en marbre d'Adolf Hitler réalisé par son "sculpteur officiel" a été retrouvé en Pologne, caché sous terre Actualités > À Chaud > Un buste en marbre d'Adolf Hitler réalisé par so... À Chaud #Hitler Un buste en marbre d'Adolf Hitler réalisé par son "sculpteur officiel" a été retrouvé en Pologne, caché sous terre Un buste en marbre d'Adolf Hitler réalisé par Josef Thorak, un des "sculpteurs officiels" du IIIe Reich, a été retrouvé caché sous terre lors de travaux, a annoncé ce jeudi le Musée national de Gdansk (nord de la Pologne). Entre les deux guerres, Gdansk (Danzig en allemand) était une ville libre, avec une majorité allemande et le bâtiment du musée abritait le siège du musée municipal (Stadtmuseum). "C'est une sculpture importante car on ignorait son existence. "Le buste sera nettoyé et inventorié dans les prochains jours. + d'infos Partager Sur le web : Les écologistes en visite à Notre-Dame-des-Landes Contenus recommandés par Outbrain A lire aussi Sur les sites du groupe

Dachau concentration camp The Dachau concentration camp was established in 1933 and operated continuously until the end of the war in 1945. It was the first concentration camp of the Nazi regime and it is estimated that at least 188,000 prisoners were incarcerated there between 1933 and 1945. The Dachau concentration camp was established in 1933 and operated until the end of the war in 1945. It was one of the first concentration camps of the Nazi regime and it is estimated that at least 188,000 prisoners were held there between 1933 and 1945. The SS, the elite guard of the Nazi Party, established the Dachau concentration camp in March 1933, on the grounds of an abandoned munitions factory near the town of Dachau, about 10 miles northwest of Munich in southern Germany. Initially, the SS held primarily German Communists, Social Democrats, trade unionists, and other political opponents of the Nazi regime at Dachau. Typhus epidemics were a serious problem due to overcrowding and poor sanitary conditions.

"Jusqu'au dernier", la destruction des juifs d'Europe Ces dernières décennies, l'histoire de la destruction des Juifs d'Europe s’est enrichie de nouveaux éclairages. Jusqu’au dernier porte la voix d’une soixantaine d’historiens internationaux de renom. Ils sont le coeur de cette série documentaire en 8 épisodes de 52 minutes consacrée à l’anéantissement des Juifs d’Europe. Notre objectif est d’appréhender ce sujet dans une vision d’ensemble : nous remontons à ses racines dans les années 30, puis nous analysons comment l’extermination des Juifs d’Europe a été mise en oeuvre et exécutée à l’échelle de tout un continent. Enfin, nous nous intéressons à ce qui a suivi l’ouverture des camps en nous interrogeant sur ce qu’a produit le destruction des Juifs d’Europe, depuis soixante dix ans, à travers le monde.

Chronologie des évacuations et libération des camps Entre la mi-avril et le 9 mai 1945, tous les camps de concentration sont libérés par les Alliés : Britanniques, Américains, Soviétiques. Chronologie des évacuations, Marches de la mort et libération des principaux camps de concentration et d’extermination. CNRD 2015 La libération des camps nazis, le retour des déportés Images de la libération des camps Les Soviétiques filment la libération de Maïdanek le 23 juillet 1944 mais sans montrer vraiment les juifs. Georges Stevens (Dachau), John Ford (montage), Samuel Fuller (Falkenau), réalisent des images à la libération des camps. Samuel Fuller avec sa caméra personnelle filme Falkenau : les cadavres sont retirés des fosses pour être habillés et enterrés par les notables et les gardes. N..

lesoleil.gc Le visiteur passant par des portes blindées rouillées récupérées dans différents camps de «l'archipel du goulag», des Solovki à Kolyma, entendra les verrous qui claquent et l'aboiement des chiens de garde. Dans l'obscurité totale, les fenêtres étant drapées de tissu noir, on se sent coupé du reste du monde. «Comme ceux qui se trouvaient complètement isolés après leur arrestation», explique Egor Laritchev, le directeur adjoint du musée du Goulag. Des écrans interactifs retracent l'histoire d'ex-détenus et de leurs proches, mais aussi celles de leurs gardiens. «À son apogée en 1937, la terreur a touché quasiment chaque Soviétique, qu'il soit victime, délateur ou gardien», poursuit M. Avec ses 2500 photographies, témoignages, objets personnels et documents historiques, le nouveau musée occupe un bâtiment de quatre étages non loin du centre de Moscou, nettement plus que le précédent musée du Goulag qui n'occupait que quelques pièces. Ne pas taire notre histoire

Territoire et trajectoire de la déportation (Tetrade) Video Les camps de la mort notice archives video ina.fr Les deux Albums d'Auschwitz Chefs de projet Cyril Roy et Dominique Trimbur Chef de projet web Olivier Martzloff Un webdocumentaire écrit par Olivier Martzloff, Cyril Roy, David Tessier Conception Olivier Martzloff, Cyril Roy, Vianney Sicard, David Tessier Développement Olivier Martzloff, Vianney Sicard Création graphique David Tessier Sound Design David Tessier Infographie Aurélie Jaumouille Montage vidéo et encodage Bernard Taillat Analyses des photos Album d’Auschwitz : Marcello Pezzetti, Sabine Zeitoun (sauf photos 26 : Alexandre Bande) Sur les photographies présentées ici, des personnes ont pu être identifiées grâce aux chercheurs de l’Institut Yad Vashem de Jérusalem. Album de Höcker : USHMM, traduction Peggy Frankston, Cyril Roy. Notices historiques et fiches pédagogiques Alexandre Bande, Gilles Gaudin, Emmanuelle Hamon, Danielle Simon Voix Hélène Archereau Interview Lili Jacob Les interviews de Lili (Jacob) Meier (1996) sont issues des archives de l’USC Shoah Foundation. Ce site respecte le droit d'auteur.

Allemagne : un ex-infirmier d'Auschwitz de 95 ans jugé apte à comparaître L'accusé, baptisé Hubert Z. selon la presse allemande, devra donc répondre de «complicité» dans l'extermination d'au moins 3 681 Juifs gazés dès leur arrivée dans le camp emblématique de la Shoah à la fin de l'été 1944. Invalidant la décision rendue en première instance en juin, la cour d'appel de Rostock (Ndlr : dans le nord-est du pays) a estimé vendredi qu'il n'était pas «totalement inapte» à être jugé. Les magistrats relèvent dans un communiqué les «troubles cognitifs» et les «faibles capacités physiques» de l'ancien nazi mais estiment pouvoir les compenser par des aménagements de l'audience. Assisté de «trois défenseurs», le nonagénaire pourra bénéficier de «pauses, interruptions, soins médicaux», faire répéter les questions du tribunal et solliciter des explications, détaille le communiqué. L'accusation couvre 14 convois... dont celui d'Anne Frank

Débarquement du 6 juin 1944 : 10 images avant-après des plages et villages de Normandie HISTOIRE - Le 6 juin 1944, l'opération Overlord déversait près de 150.000 soldats des forces alliées sur les plages de Normandie. 70 ans plus tard, un photographe de l'agence de presse Reuters, Chris Helgren, est allé photographier les lieux du débarquement montrés par les photos des archives canadiennes et américaines. "En voyant les plages de Normandie aujourd'hui, il est difficile d'imaginer les scènes qui s'y sont déroulées il y a 70 ans, indique le photographe sur son blog. Là où des hommes étaient étendus en sang sous les tirs des bunkers allemands, le sable fait désormais de parfaites pistes pour les adolescents qui pilotent des chars à voile. Regardez ci-dessous les photos de Chris Helgren (cliquez sur les photos pour faire défiler l'image dans un sens ou dans l'autre). Un avion de combat américain écrasé sur la plage de Saint-Aubin-sur-Mer (Juno Beach). Une patrouille canadienne Rue Saint-Pierre à Caen, le 15 juillet 1944.

Les expériences medicales dans les camps nazis Compte-rendu du Commandant RAPHAËL, du Service Cinématographique des Armées. « Le vendredi 1er décembre 1944, au cours d'une visite à l'Hôpital Civil de Strasbourg pour rechercher du matériel photographique provenant de l'Institut allemand, le Commandant Raphaël, du Service Cinématographique de l'Armée, a constaté la présence dans le sous-sols du bâtiment de l'Institut d'Anatomie de cadavres entassés, dans des cuves peines d'alcool. Ces cadavres étaient destinés aux expériences du Professeur Hirth, Directeur de l'Institut. D'après les déclarations des employés alsaciens : Peter, Wagner et Gabel, ces corps auraient été livrés à l'Institut, sur la demande du Professeur Hirth, par un camp d'internés politiques (Schirmeck ou Struthof). Sur 120 cadavres commandés, 86 ont été livrés (dans la même journée, en plusieurs fois) à 5h du matin. Les corps étaient transportés nus, à raison de 50 par camion. Mr Bong devait être fusillé, et n'a pas été exécuté, afin de servir de témoin.

Mémorial de la Shoah Le 7 avril 1994 au matin, le génocide des Tutsi au Rwanda débutait à Kigali et allait faire en trois mois plus d'un millions de victimes. Cette date a depuis été désignée par l'ONU Journée internationale de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda et permet chaque année de se souvenir pour être capable de continuer à agir. En 1994, alors que la France commémorait le 50ème anniversaire des sombres épisodes de la Seconde guerre mondiale, comme la rafle des enfants d'Izieu le 6 avril 1944, et que le "plus jamais ça" résonnait dans tous les esprits, un nouveau génocide débutait au Rwanda. Tout ce qui est mort comme fait, est vivant comme enseignement écrivait Victor Hugo. En savoir plus

Related: