background preloader

Learning Centres vs Centres de connaissances et de culture

Learning Centres vs Centres de connaissances et de culture
Dossier réalisé pour Savoirs CDI par le CRDP de l'académie de Versailles. La loi pour la refondation de l'École vise à mettre l'école dans son siècle, qui est celui de l'Internet, des réseaux sociaux, de l'information, de la communication, du nomadisme. Le rapport annexé développe des propositions essentielles pour que les élèves puissent « apprendre à l'ère du numérique » ; il évoque l'éducation aux médias et à l'information (art 35) ainsi qu' « un enseignement progressif et une pratique raisonnée des outils d'information et de communication et de l'usage des ressources numériques qui permettront aux élèves tout au long de leur vie de construire, de s'approprier et de partager les savoirs ». Seule catégorie professionnelle citée dans ce chapitre – les professeurs-documentalistes – dont il est dit qu'ils « doivent être particulièrement concernés et impliqués dans les apprentissages liés au numérique ». Le mouvement est lancé. Plan du dossier Related:  Learning Center / 3C3C

Construire l'autonomie de l'élève au collège L’autonomie ne se décrète pas, elle se construit. Dans notre système scolaire, l’élève n’a pas acquis, à l’issue de l’école élémentaire, une grande capacité à prendre des initiatives ; il est demandeur de directives précises. Il préfère même souvent se cacher derrière leur absence pour ne pas agir, ne pas faire ce qui est attendu de lui ; en bref, il ne se sent pas responsable de ce qui lui arrive à l’école. Mais si une certaine liberté lui est offerte, comme au CDI, il la prend toute entière et avec énergie. Il nous revient donc- nous, enseignants du second degré – la tâche d’orienter ce désir d’agir vers la découverte, les connaissances, la culture... Le CDI du collège est sans aucun doute un lieu privilégié pour cela, même s’il n’est pas le seul. Mais l’autonomie de l’élève se joue ensuite dans sa capacité à réussir son parcours d’élève. Voir ci-dessous « Apprendre aux collégiens leur métier d’élèves » Mais, d’expérience, en 3ème, cet esprit « responsable » est loin d’être acquis !

Chercher et trouver des jeux sérieux Des critères de sélection Louise Sauvé [1] propose différents indicateurs permettant de choisir efficacement un jeu éducatif. Cette dernière propose notamment de tenir compte : du contenu : exactitude, concordance avec le public cible, degré de difficulté des activités, rétroactions proposées ;de la structure du jeu : aspect ludique, intuitivité de l'interface, dynamique du jeu et lisibilité pédagogique. On retrouve ici l'équilibre nécessaire entre la scénarisation ludique et la scénarisation pédagogique déjà évoquée plus haut. Le Service de soutien à la formation de l'université de Sherbrooke [2], dans son dossier sur les jeux sérieux convoque les travaux de Marne et Roberge en 2011. Objectifs pédagogiques : qu'est-ce que l'on veut faire apprendre par ce jeu ? La grille d'analyse proposée par l'académie de Toulouse et les enseignants d'Ecogestion lors des TRAAM [3], reprennent quelques-uns de ces éléments. Trouver des jeux sérieux De nombreux sites proposent des sélections de jeux sérieux.

Le Learning Centre n'est plus, vive le 3C ? Par Frédérique Yvetot La circulaire de rentrée est enfin parue et, cette année, un paragraphe va particulièrement intéresser les professeurs documentalistes : l'annexe 7. Et que dit cette annexe intitulée "Encourager la dynamique pédagogique et l'innovation" ? Elle explique, entre autres, que « dans le cadre d'expérimentations, les établissements peuvent réfléchir à la mise en œuvre de «centres de connaissances et de culture » (3C) ». Qu'est-ce donc que ce 3C ? Évolutions, omissions, imprécisions Une évolution sans en être une... Ainsi on ne parle plus de Learning centre mais de Centre de Connaissances et de Culture (3C, CCC, C3) : « des espaces de ressources à la fois au centre des établissements scolaires et intégrés à leur environnement local », « des projets éducatifs et pédagogiq Intégrer les nouvelles modalités d'accès à l'information numérique », fait ce même constat de nécessaire évolution des CDI. Donner accès à tous types de ressources Contribuer à la réussite des élèves

Du CDI au 3C (Centre de connaissances et de culture) Le Learning center est de nouveau d’actualité sous l’appellation francisée de centre de connaissances et de culture simplifié en 3C. De quoi s’agit-il ? La circulaire de rentrée 2012, parue le 27 mars 2012, fait intervenir pour la première fois l’appellation de centre de connaissances et de culture dans le septième point, sous rubrique : Innover, expérimenter et évaluer : trois piliers pour une école des réussites. Orientations et instructions pour la préparation de la rentrée 2012 circulaire n° 2012-056 du 27-3-2012 émanant deu MEN DGESCO. Les centres de connaissances et de culture Sur EduScol MAJ 30 mars 2012 : "Certains établissements expérimentent : leurs centres de documentation et d’information, les CDI, évoluent progressivement pour devenir des espaces de ressources à la fois au centre des établissements scolaires et intégrés à leur environnement local. Apprendre autrement à l’ère du numérique Le second rapport Fourgous du 24 février 2012 a été mis en ligne début avril 2012.

Accompagner l'élève à l'école CDI, Learning centre, 3C (Centre de connaissances et de culture) : une réflexion sur l’accompagnement des élèves. La politique documentaire de l’académie de Toulouse, mise en place, sous l’autorité du Recteur, par l’Inspection Pédagogique Régionale Etablissements et Vie Scolaire avait cette année, dans son premier axe, "l’établissement, lieu de culture et de formation", l’objectif de conduire une réflexion sur l’organisation des espaces, hors salles de classe, en lieux d’apprentissage et d’auto-apprentissage pour les élèves. Il était précisé que ce travail s’appuyait sur le concept de learning-centre des pays anglo-saxons sur lequel une réflexion nationale a été développée, en particulier lors du séminaire "Du CDI au learning centre" organisé à l’ESEN de Poitiers du 23 au 25 mars 2011. Cette communication reprend les principaux éléments de constat qui accréditent cette réflexion. 1. Les élèves sont accueillis au collège ou au lycée entre 8h et 18h. 2. 3. 4.

Les jeux sérieux : des éléments de définition Des éléments de définition Il convient dès à présent de se pencher sur les nombreuses définitions disponibles. Nous en citerons quelques-unes, mais notons que toutes s'entendent sur le fait que sur une base ludique se greffent des objectifs autres que le simple plaisir. L'une des définitions possibles nous est donnée par Alvarez [1] qui indique que « la vocation d'un serious game est d'inviter l'utilisateur à interagir avec une application informatique dont l'intention est de combiner à la fois des aspects d'enseignement, d'apprentissage, d'entraînement, de communication ou d'information, avec des ressorts ludiques issus du jeu vidéo ». Remarquons que selon cette définition, les jeux sérieux ne sont pas exclusivement destinés à des situations d'enseignement/apprentissage. C'est d'ailleurs une constante dans les définitions qui sont données. Aberkane (cité dans le rapport Fourgous) indique à ce titre que « le jeu sérieux c'est l'utilisation du plaisir comme moyen au lieu d'une fin ».

Créer un learning centre : pourquoi ? comment ? Quelques notes prises au cours d'une JE organisée par Mediadix à Paris 10 le 26 mai dernier. Une 2e journée sur la même thématique aura lieu le 9 décembre 2011 à Saint-Cloud : La bibliothèque 3e lieu. Photo : schoeband. CC : BY-NC-SA. Source : flickr. La problématique et les enjeux des learning centres aujourd'hui, Pierre Carbone Variété des réalisations dans les learning centres. Les premiers learning centres apparaissent dans les années 1990 aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. Définition : il s’agit d’un lieu architectural intégrant un ensemble de ressources et de services également accessibles à distance, dont la bibliothèque. Histoire : en Amérique du Nord, dès les années 1980, on parle d'Information commons, c’est-à-dire d’un environnement partagé où la communauté universitaire peut se rassembler pour accéder à une grande variété d'information. Fonctionnement orienté vers l'usager : la lisibilité des espaces et des services est soignée. Missions : Ouverture : 9-22h.

Les lieux pour apprendre : repenser l(es) espace(s) scolaire(s) - Les centres de connaissances et de culture Télécharger la vidéo " Du CDI au centre de connaissances et de culture " La transcription du clip Les centres de connaissances et de culture, dits "3C", sont des projets éducatifs et pédagogiques à part entière. Ils s'appuient sur les compétences du professeur-documentaliste, qui peuvent s'appuyer sur les CRDP. Les 3C font cohabiter le livre et le numérique. Ils proposent une approche centrée sur la maîtrise de la langue, en tant qu'appui indispensable aux autres apprentissages. Les centres de connaissances et de culture répondent aux changements qu'ont induit les évolutions technologiques dans l'accès à l'information et aux connaissances. Les centres de connaissances et de culture permettent aussi de décloisonner espaces et temps scolaires, pour donner aux élèves plus d'autonomie dans leur parcours et plus d'occasions de collaborer entre eux. Un centre de connaissances et de culture est un lieu d'accueil.

Rendre l’ENT vivant et dynamique : le rôle des documentalistes ? - Ludovia Magazine Au démarrage de l’ENT (en 2008 pour ces deux collèges), la période de découverte de l’outil et l’exploration des différents usages prennent beaucoup de temps aux deux jeunes femmes. Puis, ayant jaugé « la bête » et constatant les possibilités qui leur étaient offertes, elles décident de mettre en place des formations pour former tous les documentalistes de l’académie. « La particularité de l’ENT PLACE, c’est que toute l’académie utilise le même outil, ce qui a été voulu par l’ensemble des collectivités territoriales en partenariat avec la mission TICE de l’académie. L’objectif est que l’élève, de la 6ème jusqu’au BTS, ait le même Environnement Numérique ». Marjorie insiste précisément sur ce point, car pour elle, c’est LE plus important, constatant que dans d’autres académies où ce n’est pas le cas, il n’y a pas « la cohésion et la cohérence de l’outil ». ENT et documentalistes font-ils bon ménage ? L’ENT a apporté son lot de changements, plutôt tous positifs, pour ce métier. lu : 4737 fois

Jeux sérieux - État des lieux sur les jeux sérieux Les jeux sérieux en classe De plus en plus, des enseignants utilisent les jeux vidéo pour construire leurs cours en suivant leur intuition professionnelle, les avancées de la recherche en sciences de l'éducation et l'évolution de l'offre proposée par les entreprises du secteur. Les jeux sérieux, catégorie de jeux vidéo développés notamment pour atteindre des buts pédagogiques, comptent aujourd'hui parmi les productions de qualité qui distinguent la France à l'échelle mondiale et permettent aux acteurs du système éducatif de profiter de ressources compatibles avec leurs objectifs ou bien de participer à leur développement. Dans les académies En 2008-2009, l'académie de Créteil a lancé un concours de création de jeux vidéo complété en 2010-2011 par un programme d'expérimentation de jeux vidéo en classe, par un programme de recherche européen et par des projets de développement de prototypes. Les premières conclusions

Cdi ou learning center : pourquoi le travail documentaire reste identique Traditionnellement, les objets gérés dans un Cdi étaient le livre et le périodique au format papier, cette gestion s’étend aujourd’hui à l’ensemble des médias disponibles sur supports physiques et virtuels. L’activité principale du centre est la mise à disposition des ressources pour emprunt ou consultation. Mais pour offrir un service attrayant, il est nécessaire de diversifier l’offre et de savoir la présenter d’où la mise en place de nombreux portails. Pour gérer au mieux ces ressources, le Cdi doit être doté d’un système de gestion ou logiciel documentaire et posséder un plan de classement (CDU ou Dewey). La notice informatisée de l’ouvrage, accessible à l’usager, reprend les informations de l’emplacement de l’objet sur les étagères. L’ensemble des notices forment le catalogue consultable par les usagers grâce à un OPAC (Online public access catalog : outil de consultation du catalogue). 1- Un lieu 2- Des ressources 3- Des services La veille numérique ;

Mise en place des 3C dans l'académie de Rennes - ADBEN Bretagne Une certaine (dés) organisation Les demi-journées départementales de formation des professeurs documentalistes et CPE ont été organisées conjointement par l’inspection EVS Bretonne – dont on apprendra, lors de la session Rennaise, que M. Quef est désormais le seul représentant, M. Ertaud ayant définitivement quitté ses fonctions, tandis que la décharge syndicale de M. Keime le mobilise à présent presque pleinement (Le recrutement d’un chef d’établissement faisant fonction est en cours pour compléter l’équipe et M. L’annonce de ces réunions est expédiée aux établissements le 28 janvier 2013 - pour une première session programmée au 1er février – sous la forme d’un mail, accompagné d’un courrier de M. le recteur et d’un calendrier des réunions. Elle ne parvient pas à tous les collègues – lenteur ou omission dans le circuit de transmission interne des établissements ? L’implication du CRDP Dans le discours du représentant du CRDP, repris en filigrane par M. P. J. A Pontivy, M. 3C : quid est ?

Les jeux sérieux à l'école Les jeux sérieux au service de l’enseignement ? Aujourd’hui, le serious game, le jeu vidéo sérieux, fait « une entrée remarquée dans le monde de l’éducation ». Ces jeux se développent dans toutes les disciplines, les dispositifs d’accompagnement personnalisé et permettent de délivrer un message pédagogique. Le serious game combine une intention sérieuse avec les ressorts ludiques issus du jeu vidéo à des fins de formation, de thérapie ou d’apprentissage par l’action. Pourquoi ne pas proposer sur le site de l’établissement, du CDI, une liste thématique des jeux sérieux disponibles. De quoi alimenter la discussion sur le bien fondé de la présence de jeux... au CDI, et dans les salles de classe. Sommaire interactif : Jeux sérieux et mondes virtuels / Eduscol. Etat des lieux sur les jeux sérieux / Eduscol Des exemples dans deux académies (Créteil et Aix-Marseille) / Eduscol Un dossier sur les jeux sérieux avec des analyses de jeux et des retour d’usage. Jeux sérieux : quels apprentissages ?

Transformer les CDI en learnings centers ? C’est possible ! Depuis quelques années, les CDI sont ainsi encouragés à se transformer en centres de connaissance et de culture, dits 3C. Ainsi, Eduscol propose un dossier permettant d’appréhender ce nouveau concept destiné à « décloisonner les espaces » en permettant la liaison entre le fonds documentaire physique, c’est-à-dire les fictions et documentaires du CDI et le fonds numérique récemment acquis. Penser les CDI comme des tiers-lieux Il semble important de rappeler que le modèle des 3C nous vient des Etats-Unis où, depuis de nombreuses années déjà, des spécialistes ont évoqué l’idée de « tiers-lieu » pour désigner les bibliothèques et leur place dans la société. La question se pose alors : pourquoi ne pas faire de même avec les CDI des lycées et collèges ? Le numérique au cœur des pratiques et des apprentissages Lorsque l’on évoque une ouverture sur le monde des établissements scolaires et plus particulièrement des CDI, il est impossible de ne pas évoquer la numérisation de l’école.

Related: