background preloader

Les personnes handicapées dans la cité : vers un droit à compens

Les personnes handicapées dans la cité : vers un droit à compens
La société se compose de modes d’être différents, et la vie se conjugue au pluriel... (in "Lettre au Président de la République sur les citoyens en situation de handicap, à l’usage de ceux qui le sont et de ceux qui ne le sont pas") par Julia Kristeva, 2003 La politique en direction des personnes handicapées s’est construite progressivement au cours du XXème siècle. Il n’est plus question aujourd’hui d’assistance charitable mais de solidarité nationale. La mise en œuvre de la loi est évaluée tous les trois ans lors de la Conférence nationale sur le handicap. Related:  aelvsteph

La politique à l'égard des personnes en situation de handicap : Du Haut Moyen-Age au début du XIXe siècle Le Haut Moyen-Age voit l’édification des premiers « Hôtels-Dieu » destinés à accueillir les infirmes, confondus alors avec tous les pauvres, les miséreux de la société. A partir du XIVe siècle, la peur prend le dessus sur cette attitude charitable et conduit à la mise à l’écart, puis à l’enfermement de cette population composite de gueux et pauvres gens et notamment les infirmes et pauvres d’esprit. 1889Un congrès de l’assistance se réunit à Paris et rédige une charte de l’assistance. Première moitié du XXe siècle : après l’assistanat, vers la reconnaissance d’un droit à réparation 1898Loi sur les accidents du travail qui met à la charge de l’employeur une assurance spécifique permettant le versement d’une indemnisation au titre des infirmités acquises dans le cadre du travail. 1921Création de la Fédération des Mutilés du Travail. 1924Loi du 26 avril : elle impose aux entreprises le recrutement de mutilés de guerre.

Politiques publiques - Repères L’objectif des dossiers rassemblés dans cette rubrique est d’offrir une visibilité neutre et objective sur l’évolution des politiques publiques. Des articles introduisent les documents de référence sélectionnés (lois, rapports, études, discours officiels...), mis en perspective par des chronologies. Chaque dossier couvre une période déterminée. Un accès thématique permet de se repérer rapidement sur les politiques publiques abordées. Les articles à la une : Les dossiers : 19 09 2018 La France des outre-mer 3 08 2018 La politique de la famille De nouvelles priorités pour un Etat arbitre ? Les dossiers archivés : L'accueil d’un élève handicapé dans un établissement scolaire L’accueil d’un élève handicapé dans un établissement scolaire 1 – Définition du handicap « Constitue un handicap, toute limitation d’activités ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de la santé invalidant » Loi n° 2005-102 du 11 février 2005 : Pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées 2- Scolarisation des élèves handicapés loi 2005-102 du 11 février 2005- les grands principes. La loi n°2005-102 du 11 février 2005 pose le droit à la scolarisation de tous les élèves handicapés qui se traduit par la notion de parcours de formation. Tout enfant handicapé peut désormais être inscrit dans « l’école ou l’établissement du second degré de son quartier ». 4- Rôles du professeur principal

Que dit la loi ? La loi de février 2005 est le principal texte sur les droits des personnes en situation de handicap depuis la loi de 1975. Elle articule l'objectif d'accès au droit commun avec le droit à la compensation afin de favoriser l'accès à l'autonomie des personnes en situation de handicap. Son action intervient sur de nombreux axes qui sont décrits dans les parties suivantes : Définition du handicapDroit à la compensationScolarisationInsertion professionnelleInclusion sociale et citoyenneL'accessibilité HAU | Handicap Architecture Urbanisme | Genève Projet d'établissement Formation-action : "Projet d'établissement, projet d'entreprise, projet de service" Dans un esprit participatif et avec une approche managériale, je propose de multiples possibilités de formations-actions conçues à chaque fois sur-mesure pour répondre à votre besoin. Voici par exemple une formule portant sur la production d’un projet d’établissement se déclinant en projets de services. Jour 1 - Du diagnostic partagé aux axes d’orientations : l’approche projet comme méthodologie structurante prenant en compte le contexte, les contraintes et les attentes des « clients » è Introduction, les enjeux et les objectifs du séminaire è Apports méthodologiques et organisation des trois journées è Travaux en sous-groupes à partir d’une grille fournie par le consultant et permettant de problématiser l’état des lieux selon différents axes et modalités (forces – faiblesses – menaces – opportunités) : raisons d’être, finalités, rattachement, périmètre, bénéficiaires, faisabilité… Méthodes de travail

Observatoire des in galit s 16 novembre 2010 - 7 % des 10-24 ans et 6 % des 25-54 ans déclarent avoir été victimes d’une discrimination. Mais le taux atteint 41 % pour les jeunes de 10 à 24 ans victimes d’un handicap et 23 % chez les adultes de 25 à 54 ans. 7 % des 10-24 ans et 6 % des 25-54 ans déclarent avoir été victimes d’une discrimination. Mais le taux atteint 41 % parmi les jeunes de 10 à 24 ans souffrants d’un handicap et 23 % parmi les adultes de 25 à 54 ans. Pour ces deux populations, c’est le handicap dit « cognitif » - se mettre en danger, être impulsif, avoir des difficultés à se concentrer, des trous de mémoire notamment - qui est la cause la plus fréquente de la discrimination. Si l’on examine les formes de discriminations, on relève que l’ordre dans lequel elles sont citées est le même dans les deux populations. Photo / © auremar - Fotolia.com

Accessibilité des bâtiments et loi handicap Ce que dit la loi handicap Promulguée en 2005, la loi handicap est applicable depuis le 1er janvier 2007 aux bâtiments construits ou rénovés accueillant des établissements recevant des publics ou des locaux d’habitation. Initialement, les établissements recevant du public (ERP) avaient jusqu’au 31 décembre 2014 pour se mettre aux normes. Cependant, dans la mesure où seul 40 % de ces bâtiments respectaient les normes en 2015, un délai supplémentaire allant de 3 à 9 ans a été accordé par l’Etat avec obligation de déposer un "agenda d’accessibilité programmé". Pour les établissements recevant du public (ERP), l’obligation d’accessibilité porte sur les parties extérieures et intérieures des établissements et installations. Concernant les différents types de bâtiments, en plus des établissements recevant du public (ERP), la réglementation distingue les bâtiments d’habitation collectifs et les maisons individuelles. Construction de maisons, quelle réglementation ?

Handicap Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pictogrammes illustrant diverses formes de handicap. Le terme handicap désigne la limitation des possibilités d'interaction d'un individu avec son environnement, causée par une déficience provoquant une incapacité, permanente ou non, menant à un stress et à des difficultés morales, intellectuelles, sociales et/ou physiques. Le terme de handicap renvoie également aux difficultés de la personne handicapée face à son environnement en termes d'accessibilité, d'expression, de compréhension ou d'appréhension. Le handicap affecte 80 millions de personnes en Europe[1] et 650 millions dans le monde entier[2], voire un milliard de personnes selon le Rapport mondial sur le handicap de l'OMS et de la Banque mondiale[3]. Terminologie et définition[modifier | modifier le code] Le mot « handicap » emprunté en 1827, vient de l'expression anglaise hand in cap[4], signifiant « main dans le chapeau ». Cette définition a par la suite été critiquée[Par qui ?]

Ressources Définitions du handicap Il n’existe pas une définition du handicap sur laquelle tout le monde s’accorde. L’idée de classer les handicaps peut induire la crainte de voir les gens mis en compartiments, leur souffrance en rubriques, leurs difficultés quotidiennes en tableaux et en pourcentages… Mais tenter de définir et de classifier, c’est avant tout réfléchir sur les mots utilisés, qui traduisent le regard que l’on porte (à un moment donné et dans un certain contexte) sur cette différence qu’est le handicap.Historique du mot handicap Le mot « handicap » vient de l’anglais et signifie « la main dans le chapeau » (« hand in cap », terme emprunté aux courses de chevaux) ; il est utilisé pour la première fois dans la langue écrite au XVIIième siècle à Londres.En France, ce mot est intégré officiellement dans le dictionnaire de l’Académie Française en 1913. La classification internationale des handicaps (CIH) Définition du dictionnaire de médecine Flammarion

Urgence handicap : dépôt de plainte contre l'Etat français Des associations déposent une réclamation collective devant le Conseil de l'Europe pour faire condamner l'Etat français pour violation des droits fondamentaux des personnes handicapées. Exil en Belgique, loin de sa famille pour Ryad, 21 ans. Difficulté pour André à se soigner par manque d'accessibilité aux cabinets médicaux. Impossibilité de trouver un appartement adapté pour Olivia, 28 ans, paraplégique. 5 000 euros de reste à charge pour le fauteuil de Ricardo. Eliane et Jean-Luc, démunis face au handicap psychique de Manon, 28 ans, qui a fait plusieurs tentatives de suicide. Une situation dégradée L'Etat français, signataire de textes internationaux qui l'engagent, est en effet responsable de l'accès pour chaque citoyen handicapé aux droits les plus fondamentaux. Vraie priorité du quinquennat ? Dans ce contexte, ce collectif réclame « une politique coordonnée, transversale et d'évaluation des besoins des personnes handicapées ». Procédure de réclamation collective, c'est quoi ?

ciation Valentin Haüy : Accessibilité des lieux Accessibilité du site Vous êtes ici : Accessibilité des lieux Se déplacer seul dans la rue, traverser un carrefour, prendre le bus ou le métro sans être accompagné, circuler dans une gare sans l’aide d’autrui… Cela est simple et naturel pour un adulte « ordinaire », tellement naturel que l’on n’y pense même pas. Mais ceux d’entre nous que le handicap a contraint à dépendre des autres mesurent la valeur inestimable de ce bien devenu rare : l’autonomie. L'AVH participe activement à la mise en accessibilité des lieux tant à l'intérieur même de ses établissements que par les initiatives de ses correspondants "accessibilité" répartis sur toute la France et dans ses Comités régionaux et locaux : actions de terrain, participation à des commissions consultatives communales ou départementales, missions et expertises, partenariats comme au sein d’associations et institutions nationales. La contribution de l'AVH à la mise en accessibilité des lieux est concrétisée par :

Related: