background preloader

Mise en place des 3C dans l'académie de Rennes - ADBEN Bretagne

Mise en place des 3C dans l'académie de Rennes - ADBEN Bretagne
Une certaine (dés) organisation Les demi-journées départementales de formation des professeurs documentalistes et CPE ont été organisées conjointement par l’inspection EVS Bretonne – dont on apprendra, lors de la session Rennaise, que M. Quef est désormais le seul représentant, M. Ertaud ayant définitivement quitté ses fonctions, tandis que la décharge syndicale de M. L’annonce de ces réunions est expédiée aux établissements le 28 janvier 2013 - pour une première session programmée au 1er février – sous la forme d’un mail, accompagné d’un courrier de M. le recteur et d’un calendrier des réunions. Elle ne parvient pas à tous les collègues – lenteur ou omission dans le circuit de transmission interne des établissements ? Le calendrier des réunions, communiqué par l’inspection, présentait aussi un oubli : le BAPE de Fougères / Vitré, non prévu, qui sera finalement rattaché a posteriori à la réunion rennaise. L’implication du CRDP Le choix, l’inéluctabilité et le respect des personnels P. J. Q. Related:  Politique documentaire

Centre de connaissances et de culture : paralogisme ou mauvaise foi ? | [ DOCUMENTALISTE ] sciences de la culture Orange mécanique – 1971 – Stanley Kubrick Lorsque j’ai reçu il y a quelques jours dans mon casier, donc par courrier, le Vademecum "Vers les Centres de Connaissances et de Culture", je me suis dit "c’est foutu!". C’est d’abord pas rien l’imprimé : le papier, ça fait autorité. De plus, ça me pose question quant à l’implication du réseau SCEREN dans cette affaire : moi qui viens à l’origine de l’académie de Poitiers, où le lien entre professeurs documentalistes et CDDP/CRDP est particulièrement étroit, je me demande ce que va devenir ce partenariat et sous quelles conditions il va perdurer. Analyse du 3C sous l’angle de la culture Vers quel modèle nous dirige-t-on? Qu’appelle-t-on "culture" dans ces centres de connaissances et de culture ? Voilà notre paralogisme annoncé dans le titre. Quelle logique pourrait-on attendre d’un document s’interrogeant sur un lieu qui place la culture au centre des attentions éducatives ? Renommer le 3C Je tiens à remercier Gildas Dimier et M. Like this:

» référentiel de compétences info-documentaires - ZAP y Doc oct 12 Sous ce lien le rapport IGEN édité en 2007, concernant les livrets de compétences. Je vous en propose un résumé modifiable si vous le souhaitez: le livret de competences Tags : livret de compétences juil 07 les apprentissages à l’info-documentation : indications sito-bibliographiques de référentiels Bibliothéconomie, Comptes rendus de stages, comptes rendus ZAP, Echange de pratiques, enseignement agricole, Fiches méthodologiques, politique documentaire, projet documentaire, projets, référentiel de compétences info-documentairescdisoustons Cette progression a été construite lors d’un stage de formation continue des professeurs documentalistes de l’Académie d’Aix-Marseille, animé par Nicole Cardona et Véronique Augé, en Avril-Mai 2009. Un ouvrage complet qui permettra à chacun(e) d’entre nous de trouver des exemples et outils pour mener une réflexion personnelle sur le fonctionnement de nos CDI, la formation à apporter aux élèves, et enfin notre place au sein de la communauté éducative.

Un nouvel écosystème Présentation à travers une figure et un lieu emblématiques Graham Bulpitt, le créateur des Learning centres en Angleterre, et le Rolex Learning Centre à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Learning Resources Centre de l'université de Kingston (Londres) Visite guidée avec Graham Bulpitt, son directeur. Les Learning centres en Grande Bretagne » « Apprendre dans la société numérique : rôles de l'école et de la bibliothèque. [lire le document 1/2] [lire le document 2/2] Le Rolex Learning Centre de l'EPFL Compte rendu de visite à lire sur le site de l'ADBS : Les différentes interventions d'un cabinet de conseil Le cabinet de conseil en systèmes d'information Six & Dix participe aux études de conception et de programmation des Learning Centres du campus Paris-Saclay, de la communauté urbaine de Dunkerque (Halle aux sucres), du PRES université de Lyon et de l'université Mohammed VI (Maroc).

La marche forcée des 3C A l’heure actuelle, les professeurs documentalistes n’ont pas peur de l’innovation, mais ils ont parfois des doutes au sujet de leur hiérarchie, à plusieurs niveaux, sur plusieurs sens, de ce qu’elle leur réserve pour l’avenir, de ce qu’elle leur reconnaît comme compétences professionnelles. Et l’actuelle marche forcée ressentie dans certaines académies [1], et dans certains textes dits de réflexion, pour imposer l’expérimentation des 3C, n’est pas là pour améliorer la situation. Le passage aux 3C ne représente pas qu’un changement de nom pour le lieu CDI, il semble qu’il soit nécessaire de le rappeler. Le prétexte trouvé n’est pas si justifié qu’on veut nous le faire croire : ce n’est parce que le professeur documentaliste assure l’accès des élèves aux ressources documentaires, imprimées et numériques, qu’il doit s’opérer un glissement vers l’accès de toute la communauté scolaire aux « ressources numériques », expression très vague qui n’a concrètement pas grand sens. Conclusion :

Accompagner l'élève à l'école CDI, Learning centre, 3C (Centre de connaissances et de culture) : une réflexion sur l’accompagnement des élèves. La politique documentaire de l’académie de Toulouse, mise en place, sous l’autorité du Recteur, par l’Inspection Pédagogique Régionale Etablissements et Vie Scolaire avait cette année, dans son premier axe, "l’établissement, lieu de culture et de formation", l’objectif de conduire une réflexion sur l’organisation des espaces, hors salles de classe, en lieux d’apprentissage et d’auto-apprentissage pour les élèves. Il était précisé que ce travail s’appuyait sur le concept de learning-centre des pays anglo-saxons sur lequel une réflexion nationale a été développée, en particulier lors du séminaire "Du CDI au learning centre" organisé à l’ESEN de Poitiers du 23 au 25 mars 2011. Cette communication reprend les principaux éléments de constat qui accréditent cette réflexion. 1. Des constats… des questions. Les élèves sont accueillis au collège ou au lycée entre 8h et 18h. 2. 3. 4.

Les obligations de service du professeur documentaliste Le texte intégral de la cir­cu­laire n° 79-​​314 du 1er octobre 1979 vient d’être publié sur le site de la Fadben. Ce texte, qui ne date pas d’aujourd’hui, est cependant celui qui encadre les obligations de services des professeurs documentalistes en 2011. Exercice de fonc­tions de docu­men­tation et d’information par cer­tains per­sonnels ensei­gnants du ministère de l’Education Sur Le site de la Fadben « Suite à des demandes d’information régu­lières concernant les obli­ga­tions de service des pro­fes­seurs docu­men­ta­listes, la FADBEN met à la dis­po­sition de chacun le texte intégral de la cir­cu­laire n° 79-​​314 du 1er octobre 1979 ». Face aux exigences de quelques chefs d’établissement mal informés, réclamant la présence effective d’un professeur documentaliste pendant 36 heures au CDI, il est effectivement bon de ressortir ce texte de référence. En savoir plus Le professeur documentaliste : textes réglementaires Accès thématique aux textes réglementaires

Les fondements et textes généraux Les fondements Les politiques documentaires des établissements scolaires : rapport à Monsieur le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche / Durpaire, Jean-Louis, Inspecteur général, rapporteur. Ministère de la Jeunesse de l'Éducation nationale et de la Recherche, 2004. n° 2004-037, 59 p. Ce rapport réalisé par un groupe d'étude de l'Inspection générale de l'éducation nationale fait le point sur le développement de la notion de politique documentaire des établissements scolaires. Constatant une certaine hétérogénéité de la situation de la documentation, le groupe d'étude émet une série de propositions dans le cadre d'une nouvelle politique documentaire nationale, académique et à destination des établissements scolaires et des documentalistes. Les textes généraux Les enjeux de la fonction documentaire dans l'établissement du second degré par Alain WARZEE, Inspecteur Général de l'Éducation Nationale EVS. Les acteurs et les usagers

le bluff des 3C Le bluff des 3C Vers la polyvalence des personnels À la suite du Séminaire de Poitiers, à l’ESEN (mars 2011) sur les Learning centres, qui au fil du temps sont devenus 3C (Centre de connaissances et de culture), IG, IPR EVS et directeurs de CRDP multiplient les « Journées professionnelles » à destination des professeurs documentalistes et des CPE dans l’intention plus qu’évidente d’une fusion à terme. Au prétexte du numérique partout, du « bien-être de l’élève », CDI et salle d’étude ne feraient plus qu’un. Le « guichet unique », la polyvalence des personnels est habilement suggérée, au nom du temps « hors cours » de l’élève que nous aurions charge et obligation d’occuper, d’éduquer… de surveiller ! Qui ne voit alors la substitution s’opérer ? Autonomie de l’élève ? Mais de quel élève s’agit-il ? L’ouverture du CDI En l’absence de cahier des charges définissant clairement ce que serait le 3C, il semblerait qu’aux yeux de l’inspection le critère principal soit « l’ouverture maximale ».

Savoirs CDI, des ressources professionnelles pour les enseignants documentalistes » Le concept des 3C: expérimentations fonctionnelles et organisationnelles entre vie scolaire et centre de documentation. Le concept des 3C : expérimentations fonctionnelles et organisationnelles entre vie scolaire et Centre de documentation. LE ROUSIQUE Gwénaël, Professeur documentaliste certifié, 8 avril 2013. Introduction : I°) Vers un changement de concept : du C.D.I. au C.C.C ? A°) La pertinence du concept de centre : B°) Les questions soulevées par la terminologie de Centre de Connaissances et de culture : II°) Une approche organisationnelle et fonctionnelle du 3C : le rôle central des ASEN : A°) Le rapprochement entre vie scolaire et 3C : B°) L’analyse d’une innovation institutionnelle et organisationnelle au sein de l’enseignement agricole : Conclusion : Cette contribution reprend les thématiques débattues au cours des ateliers de réflexion des journées départementales organisées par l’Inspection vie scolaire du Rectorat de Rennes le 11 février 2013. Nous ne reviendrons pas dans le détail sur le contenu de la politique documentaire du collège Max Jacob. A°) La pertinence du concept de centre :

ERTE :: Accueil Les 16, 17 et 18 octobre 2008 s'est tenu à l'Université Lille 3 le colloque international « L'Education à la culture informationnelle », organisé par l'ERTé (Equipe de Recherche en Technologie éducative) « Culture informationnelle et curriculum documentaire ». Ce colloque, qui a reçu le soutien de l'UNESCO, mobilisé plusieurs chercheurs et intervenants étrangers et regroupé près de 150 personnes, peut être considéré comme le premier colloque scientifique d'envergure, qui se soit tenu en France sur cette thématique. Se déroulant sur plusieurs jours et regroupant différents formats de communications (conférences, ateliers, tables rondes), le colloque a donné lieu à une production riche et diversifiée de textes et de communications, pour lesquels le comité d'organisation a décidé une politique éditoriale en trois volets. Le Comité éditorial du Colloque de l'ERTé. Extraits de l'appel à communications Différents axes du colloque Axe 4 : Didactique de l'éducation à/par l'information.

ERTé Culture informationnelle Professeur-documentaliste : Un tiers métier Le 15-09-2011 à 16:53 . L’ouvrage “Professeur documentaliste : un tiers métier” s’appuie pour le chapître 5 (“L’entrée dans le métier : savoirs et pratiques de référence en contexte de formation des professeurs-documentalistes”) sur, entre autres, les recherches menées par Vincent Liquète et Anne Lehmans dans le cadre de l’Erté “Culture Informationnelle et curriculum documentaire”. Paru aux éditions Educagri pour la rentrée 2011, cet ouvrage collectif - écrit par Viviane Couzinet, Gabriel Dumouchel, Isabelle Fabre, Patrick Fraysse, Cécile Gardiès, Chantal Grenier-Gire, Thierry Karsenti, Gwenaël Lefeuvre, Anne Lehmans, Vincent Liquète, Jean-François Marcel, Sylvie Perget et Nicolas Sembel (et préfacé par Yves jeanneret, postfaçé par Regina Marteleto), interroge l’identité du métier de professeur documentaliste. Vous pouvez télécharger le bon de commande ici. Le cahier et l'écran : culture informationnelle et premiers apprentissages documentaires

Le Learning Centre n'est plus, vive le 3C ? Par Frédérique Yvetot La circulaire de rentrée est enfin parue et, cette année, un paragraphe va particulièrement intéresser les professeurs documentalistes : l'annexe 7. Et que dit cette annexe intitulée "Encourager la dynamique pédagogique et l'innovation" ? Elle explique, entre autres, que « dans le cadre d'expérimentations, les établissements peuvent réfléchir à la mise en œuvre de «centres de connaissances et de culture » (3C) ». Évolutions, omissions, imprécisions Une évolution sans en être une... Ainsi on ne parle plus de Learning centre mais de Centre de Connaissances et de Culture (3C, CCC, C3) : « des espaces de ressources à la fois au centre des établissements scolaires et intégrés à leur environnement local », « des projets éducatifs et pédagogiq Intégrer les nouvelles modalités d'accès à l'information Le Centre de Connaissances et de Culture semble vouloir avant tout répondre aux changements de notre temps en intégrant davantage les nouvelles modalités d'accès à l'information.

CRDP-Académie d'Amiens Le CRDP et l’IPR EVS de l’académie d’Amiens ont organisé le 19 octobre 2011 une journée académique des documentalistes autour de la thématique : « Le professeur-documentaliste : évolutions du métier et de ses missions à l’heure des learning centres ». Jean-Louis Durpaire, IGEN EVS, en charge du dossier au niveau national, est intervenu pendant la matinée. Les missions du documentaliste dans le cadre du développement des technologies nouvelles, au cœur des réformes (l’école du socle et des lycées) ont été abordé sous différentes formes (exposés, témoignages, échanges). Le programme de la journée est téléchargeable ici. Accédez à l’intégralité de l’intervention de Jean-Louis Durpaire, IGEN EVS, en vidéo, ci-dessous : Introduction : le point de vue de l’expert Qu’est-ce qu’un CDI en 2011 Le CDI : un espace à repenser parmi d’autres espaces Retour sur les origines et la naissance des CDI Le CDI des années 2000 : entre multipolarité et virtualité Etat de la recherche.

Related: