background preloader

Introduction au e-Commerce (commerce électronique)

Introduction au e-Commerce (commerce électronique)
Décembre 2017 Introduction au e-Business On appelle « Commerce électronique » (ou e-Commerce) l'utilisation d'un média électronique pour la réalisation de transactions commerciales. La plupart du temps il s'agit de la vente de produits à travers le réseau internet, mais le terme de eCommerce englobe aussi les mécanismes d'achat par internet (pour le B-To-B). Le client effectuant des achats sur internet est appelé cyberconsommateur. Le e-Commerce ne se limite pas à la seule vente en ligne, mais englobe également : La réalisation de devis en ligne Le conseil aux utilisateurs La mise à disposition d'un catalogue électronique Un plan d'accès aux points de vente La gestion en temps réel de la disponibilité des produits (stocks) Le paiement en ligne Le suivi de la livraison Le service après-vente Boutiques en ligne La plupart des sites de commerce électronique sont des boutiques en ligne comprenant a minima les éléments suivants au niveau du front-office : Pour approfondir Formations e-commerce

http://www.commentcamarche.net/contents/312-e-commerce-commerce-electronique

Le commerce électronique - Internet dans le monde - Dossiers Nouveau nom de domaine de l’Union européenne, Bruxelles, 2005. © Union européenne Agrandir l'image Selon la définition de l'OCDE, le commerce électronique ou e-commerce en anglais, est "la vente ou l'achat de biens ou de services, effectués par une entreprise, un particulier, une administration ou toute autre entité publique ou privée, et réalisé au moyen d'un réseau électronique". On distingue : - l'échange électronique entre entreprises, souvent appelé B2B (acronyme anglais de Business to Business) ; - le commerce électronique à destination des particuliers, ou B2C (Business to Consumer).

Commerce électronique : l'irrésistible expansion Allez au contenu, Allez à la navigation 15 avril 2014 Recherche Recherche avancée Vous êtes ici : Travaux parlementaires > Rapports > Rapports d'information Commerce électronique : l'irrésistible expansion Rapport d'information de M.

Le e-commerce français progresse en 2010 Selon le bilan du commerce électronique 2010 présenté lundi 24 janvier par la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance), 27,3 millions de personnes ont effectué des achats en ligne l'an dernier, soit une hausse de 12%. En tout, les sommes dépensées sur le Net en 2010 culminent à 31 milliards d'euros, un record. Croissance à deux chiffres pour le secteur français du e-commerce. En 2010, et dans un contexte économique plus favorable, la population de cyberacheteurs a grimpé de 12% à 27,3 millions d'internautes (soit 3 millions d'acheteurs supplémentaires).

Le Transport Aérien: Introduction aux concepts du yield management Le yield management est né de la mise en concurrence des compagnies aériennes après l’Airline Deregulation Act en 1978. Ce système de gestion a été mis au point par les américains et a été très vite adopté par les compagnies aériennes américaines devenant un outil stratégique indispensable. Son utilisation s’est ensuite répandue aux secteurs de l’hôtellerie et de la location de voitures ainsi qu’à d’autres entreprises de services. Son apparition en Europe est bien plus tardive, comme le fut aussi la déréglementation. En France, Air France, la SNCF et le Club Med ont mis en place un système de yield management depuis 1993.

Droit des technologie : le commerce électronique (e-commerce) Source : Lexbase Création d'un Centre de surveillance du commerce électronique (02/12/2000) [Informations générales] Afin de mieux protéger les "cyber-consommateurs", le Gouvernement a décidé de créer une cellule délocalisée de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) consacrée à la surveillance du commerce électronique. Ce Centre implantée à Morlaix (Finistère), composée d'une dizaine de personnes, renforcera le réseau de surveillance déjà mis en place et réunissant 18 unités régionales ou départementales.

Etude de cas Amazon La stratégie d'entreprise consiste à se fixer des objectifs en fonction de l'environnement (contraintes extérieures) et des ressources disponibles dans l'organisation, puis à allouer ces ressources afin d'obtenir un avantage concurrentiel durable et défendable Le cabinet de conseil Boston Consulting Group "a compté les changements survenus parmi les dix premiers des classements (pour leur capitalisation boursière) sur les périodes 20002004 et 2004-2007. Durant la première période, qui vit l'éclatement de la bulle Internet, la moitié des leaders de l'assurance ont perdu leur place, contre 10 % seulement durant la période d'embellie qui suivit. Le constat vaut pour tous les secteurs."

Référencement naturel : retour sur les différents supports Une fois l’optimisation de votre site internet effectuée, il y a de nombreuses options qui s’offrent à vous pour améliorer vos positions sur les expressions désirées. Chacune de ces options varient dans sa forme et dans la façon dont il faut les utiliser. Retour sur les différents supports disponibles pour le référencement naturel. Un site bien positionné est basée sur la part de contenu et de liens. En mettant de côté les optimisations On-Site (effectuées sur le site lui même), la stratégie de création de liens peut se baser sur différents leviers : Maillage interne, Communiqués de presse, Commentaires de blogs, Signature de pétitions, Forums, Échange de liens, Linkbaiting et bien d’autres.

Longue traîne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La longue traîne, représentée en jaune Pour un vocabulaire plus probabiliste, une distribution à longue traîne est également appelée une loi de probabilité à longue queue. La longue traîne dans la théorie des statistiques[modifier | modifier le code] La traîne devient plus large et plus longue dans les nouveaux marchés (représentés en rouge). Fidélisation et Yield Management - simulation de gestion jeu d'entreprise business game Jean-Michel Chapuis - Maître de conférences Université de Tahiti jean-michel.chapuis@upf.pf Mathieu Paquerot - Maître de conférences Université de La Rochelle - CEREGE Poitiers La Rochelle EA 1722

Le yield management : les secrets des différences de tarifs en avion Juin 2007 Appelé également "revenue management" ou encore "tarification en temps réel", le yield management a été conçu dans les années 80 par l'ancien PDG de Delta Airlines. Manipulation du consommateur ou simple méthode d'organisation pour les compagnies aériennes ? Alain Sauvant, professeur d'économie et de politique des transports à l'Ecole des Ponts et Chaussées, revient sur son fonctionnement et prodigue quelques conseils avisés aux futurs voyageurs... En quoi consiste le yield management ? Commerce électronique : l'irrésistible expansion Allez au contenu, Allez à la navigation 7 décembre 2017 Recherche Recherche avancée Travaux parlementaires > Rapports > Rapports d'information Commerce électronique : l'irrésistible expansion

API Java : Oracle réclame 9,3 milliards de dollars à Google Bataille juridique entre deux géants. Accusant Google d’avoir utilisé des API Java dans son OS Android, Oracle lui réclame 9,3 milliards de dollars. Entre Google et Oracle, la tension est au plus fort, le second réclamant au premier un total de 9,3 milliards de dollars – vous avez bien lu – dans le cadre d’une bataille juridique sur des copyrights logiciels. Cinq personnes condamnées à verser 4,6 ME à Microsoft en France Claire Lemaitre, Ils avaient mis en place un système consistant à vendre à des particuliers des logiciels Windows XP hors licence de Microsoft sur des sites de vente en ligne pour un montant total de près de 721.000 euros... (Boursier.com) — Ils étaient accusés d'avoir organisé à leur profit un système de revente du logiciel Windows XP de Microsoft sans licence... Cinq prévenus ont été condamnés à des peines de prison avec sursis allant de 12 à 18 mois et à verser 4,6 millions de dommages et intérêts, selon une source judiciaire... Seulement deux des pirates avaient comparu devant le tribunal correctionnel de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) lors de l'audience du 13 septembre dernier.

Contrefaçon de logiciel : nécessité de prouver l’originalité mardi 31 mai 2016 De plus en plus, les tribunaux demandent à ceux qui se prévalent de droits d’auteur sur leur logiciel de prouver qu’il est original, condition de leur protection. Dans un jugement du 26 mai 2016, le TGI de Lille a débouté une société éditrice d’un logiciel de ses demandes au titre de la contrefaçon, faute d’avoir apporté au tribunal des éléments prouvant son apport créatif, distinct du simple savoir-faire intellectuel et de la technique déployée. En l’espère, la société Anaphore reprochait au conseil général de l’Eure, avec lequel elle avait conclu plusieurs contrats successifs d’utilisation de son logiciel Arkheia, d’avoir lancé un appel d’offres dans lequel il dévoilait des informations très détaillées sur Arkheia permettant à ses concurrents de développer des solutions informatiques. Le Conseil général avait exprimé ses attentes et ses besoins dans un cahier des clauses techniques particulières.

Related: