background preloader

Maitres surnuméraires : à quelles conditions ?

Maitres surnuméraires : à quelles conditions ?
La publication de la circulaire sur les "maîtres surnuméraires" dans les écoles donne chair à une question importante pour la refondation de l'Education prioritaire : comment faire de cette proposition un levier pour le travail collectif, au service de la réussite de tous ? On en parle beaucoup, mais ce n’est pas si nouveau : il y a presque dix ans, un intéressant rapport de la DEPP tentait d’évaluer l’impact des maîtres surnuméraires (MS) dans les écoles, mis en place dans le cadre de la déclinaison des politiques d’éducation prioritaires sur les territoires. L’étude concluait notamment qu’on attendait beaucoup de lui, par son effet d’entrainement, « rassembleur, expérimenté, volontaire, voire formateur », référent, sécurisant. Au passage, notons que ces qualités sont souvent celles qu’on cite pour les directeurs efficaces, nous y reviendrons. L’expérience du Centre Alain-Savary - Comment ne pas « saupoudrer », noyer le MS sous une foule de priorités ? Articuler les métiers

texte réglementaire La mise en place de dispositifs « plus de maîtres que de classes » est une dimension importante de la priorité donnée, dans le cadre de la refondation de l'école, à l'école primaire et à la maîtrise des compétences de base. Des moyens en enseignants seront mobilisés à cette fin dès la rentrée 2013 et tout au long de la législature. Ce dispositif nouveau repose sur l'affectation dans une école d'un maître supplémentaire. Cette dotation doit permettre la mise en place de nouvelles organisations pédagogiques, en priorité au sein même de la classe. Il s'agit, grâce à des situations pédagogiques diverses et adaptées, de mieux répondre aux difficultés rencontrées par les élèves et de les aider à effectuer leurs apprentissages fondamentaux, indispensables à une scolarité réussie. La détermination des modalités d'intervention est à définir en équipe, selon des contextes que les maîtres connaissent précisément, en fonction des besoins des élèves. 1. 2. 3. 4. 5.

10 mots pour commencer à entrer dans ce dispositif "Plus de maitres que de classes" Plus de maitres que de classes, c'est changer l'organisation, développer la coopération, accompagner de plus près les élèves, conduire l'équipe différement; tout cela se retrouve dans les mots d'acteurs, comme ici dans cette série. Nous consacrons d'autres entretiens prochainement pour les équipes du 1er degré. Dix clips video pour dix mots de l'Ecole; à partir de l'analyse des actions et dispositifs innovants ou expérimentaux en France, dix mots jaillissent pour illustrer en actes et en paroles d'acteurs les changements en cours dans l'Ecole aujourd'hui. Une production de la DGESCO-DRDIE (Département Recherche et Développement en Innovation et en Expérimentation), 2011 - concept et interview: François Muller, réalisation Thierry Foulkes. Dix clips video pour dix mots de l'Ecole; à partir de l'analyse des actions et dispositifs innovants ou expérimentaux en France, dix mots jaillissent pour illustrer en actes e… expérimenter accompagner faire équipe coopérer organiser analyser réguler enrôler

M. Develay : Plus de maîtres que de classes On dit que le diable, celui qui divise et qui détruit les harmonies, est dans les détails. Cela conduirait-il symétriquement à penser que la lumière qui apporte la vie et facilite la connaissance, cause d’harmonie, est dans l’essentiel ? Dans ce cas, que peut-on trouver comme puissance mythique dans le « plus de maîtres que de classes » ? Un détail ou l’essentiel pour refonder l’école ? Le diable ou la lumière ? 1. La circulaire du 15 janvier 2013 précise entre autres : « Les écoles prioritairement concernées par l'attribution de ce moyen supplémentaire sont celles de l'éducation prioritaire, mais aussi des écoles repérées localement comme relevant de besoins similaires… Diverses formes d'interventions pédagogiques peuvent être choisies dont la co-intervention dans la classe avec le maître titulaire ou la prise en charge de groupes d'élèves en fonction de leurs besoins. La mission du maître supplémentaire vient en appui de ses collègues dans la classe. 2. 3. Un détail, ou l’essentiel ?

Actualités - « Plus de maîtres que de classes » Comité national de suivi "plus de maîtres que de classes" Présidé par madame Marie-Danièle Campion, rectrice de l'académie de Clermont-Ferrand, le comité national de suivi est constitué d'enseignants exerçant dans le premier degré, de formateurs (conseillers pédagogiques et maîtres formateurs), de représentants des organisations syndicales, de chercheurs, de cadres de l'éducation nationale. L'Inspection générale de l'éducation nationale et la Direction de l'évaluation, de la performance et de la prospective (DEPP) apportent également leur expertise aux travaux du comité qui a pour mission d'accompagner la mise en oeuvre de ce dispositif. Consulter leRapport du comité national de suivi du dispositif "plus de maitres que de classes" remis le 29 septembre 2015 à la ministre. Prévenir la difficulté scolaire Prévoir les formes d'organisation les plus efficaces Des modalités d'intervention variées Mieux répondre aux besoins des élèves Organiser la mise en œuvre du dispositif Les écoles concernées

Plus de maîtres que de classes : après un an d'expérience Enseigner/organiser dans l’école- C’est en observant l’activité des élèves (ce qu’ils font dans les situations d’apprentissage) que sont déterminés les choix et priorités pédagogiques et didactiques, préparées grâce à la réflexion du collectif- le M+ travaille dans l’ordinaire de la classe, et peut être un moyen de plus pour questionner ensemble l’ordinaire et ses allant-de-soi.

Related: