background preloader

Expérimentation du dispositif "plus de maîtres que de classes"

Expérimentation du dispositif "plus de maîtres que de classes"
Related:  Plus de maîtres

A. PMQC 44 - Evaluation d'un projet PMQC en cours.pdf LOIRE-ATLANTIQUE - Nathalie DONOT, CPC, en collaboration avec le Groupe de travail « formations » et le Groupe de pilotage « Plus de Maîtres Que de Classes » Pour évaluer le projet « Plus de Maîtres Que de Classes » au sein d’une équipe d’école au cours de la mise en œuvre du dispositif Circonscription : ................................. Ecole : ............................................. Ce document doit permettre à une équipe d’école d’identifier des points positifs du dispositif au regard des progrès accomplis par les élèves afin de faire évoluer, si besoin, le projet. Après avoir été complété, il doit être conservé à l’école en vue de son utilisation lors d’une évaluation ultérieure. Les effets positifs repérés « Qu’est-ce qui est efficace, dans notre école ? Les facteurs de l’efficacité « Qu’est-ce qui a conduit à ces effets positifs ? Les points de vigilance « Quels sont les éléments qui nécessitent une attention particulière ? Quelles sont les situations d’apprentissage dans des progrès ?

Publication de la circulaire « plus de maîtres que de classes » La circulaire sur le « plus de maîtres que de classes » est parue au BO du mardi 15 janvier. Pour le SNUipp qui préconise une généralisation à terme du dispositif des points restent à améliorer notamment en matière de formation. Le ministère de l’Éducation a publié mardi 15 janvier la circulaire relative au « plus de maîtres que de classes ». La mise en œuvre de ce dispositif, dont le SNUipp porte la revendication depuis bien longtemps, bénéficiera de la création de 7 000 postes tout au long de la mandature. Les écoles concernées sont « celles de l’éducation prioritaire, mais aussi des écoles repérées localement comme relevant de besoins similaires ». Les écoles qui disposent déjà d’un maître surnuméraire « peuvent néanmoins bénéficier de l’affectation d’un maître supplémentaire, ou faire évoluer les missions de leurs personnels surnuméraires de manière à ce qu’elles correspondent à ce dispositif nouveau. » Prévenir la difficulté Des ressources pour les enseignants Lire aussi : Voir aussi :

Le cahier des charges du dispositif « plus de maîtres que de classes » livret_ressources_PDMQDC.pdf Quelle efficacité pour le "plus de maîtres que de classes " ? Vieille revendication du mouvement syndical, le "plus de maîtres que de classes" fait partie des grandes mesures de la loi d'orientation. Vincent Peillon en fait une mesure phare en promettant d'y consacrer pas moins de 7 000 nouveaux postes. Dans une longue étude, Bruno Suchaut fait bénéficier les lecteurs du Café pédagogique d'une analyse complète des dispositifs qui sont à l'origine de cette mesure. Le Ministère a prévu de déployer environ 7000 enseignants en surnombre dans les écoles en privilégiant les zones prioritaires. Cette dotation témoigne d’une réelle volonté politique puisqu’elle correspond au tiers des créations de postes d’enseignants titulaires du premier degré prévues au cours du quinquennat, ce n’est donc pas négligeable. On a peu d'expériences de mise à disposition d'enseignants en surnombre. En 2002, les moyens supplémentaires ont servi à réduire les tailles de classe dans les CP dans le cadre d’une expérimentation. On entend parler aussi beaucoup de PARLER.

M. Develay : Plus de maîtres que de classes : Se méfier des détails On dit que le diable, celui qui divise et qui détruit les harmonies, est dans les détails. Cela conduirait-il symétriquement à penser que la lumière qui apporte la vie et facilite la connaissance, cause d’harmonie, est dans l’essentiel ? Dans ce cas, que peut-on trouver comme puissance mythique dans le « plus de maîtres que de classes » ? Un détail ou l’essentiel pour refonder l’école ? 1. La circulaire du 15 janvier 2013 précise entre autres : « Les écoles prioritairement concernées par l'attribution de ce moyen supplémentaire sont celles de l'éducation prioritaire, mais aussi des écoles repérées localement comme relevant de besoins similaires… Diverses formes d'interventions pédagogiques peuvent être choisies dont la co-intervention dans la classe avec le maître titulaire ou la prise en charge de groupes d'élèves en fonction de leurs besoins. La mission du maître supplémentaire vient en appui de ses collègues dans la classe. 2. 3. Un détail, ou l’essentiel ? Michel Develay

Plus de maîtres que de classes eNq9V9ty2jAQfc9XePxum0sLTseQaWnSMpNMaRKmfWOEvQZRYTm6cOnXVzZOwB2bBhH10V7N2Yt2zx4FV5slsVbAOKZJz266DduCJKQRTmY9e/x44/j2Vf8iWKAVOjzWdRuT7qVthQRx3rMzszsFlHD3593tZ1AAwOz+hRXQ6QJCUTonBSbuV8TndyjNzljBiuLIWoKY06hnp1Lkf62AC6bC6KeUCUQGSMCMsm3gFb9LR5qTdrfbaTcOrYGX4b7CAeY/KPvFUxTCiNEVjiCq9BIjwkHLQ7yORkjMh0lMK5G9tDXpvu90fN9LieROBM4SYcGAO08Sss+8gMC1vK+fsztWu5avWbsxB3aLkpm50g1oImAjsgrWVC/rEEw0Exjl/WUofJlVh4aIVBc/ZpPxgxYwg6cHYCsCR+oSYZ4StHUXPNX18V0C2z7kn5U+cNR76V0tH1PEYcxIJfhciJR/8Lz1eu2i0EkRw9yN2fN9e7pJGW0oNbRUMkUldeiLcMnNDrwiNJxEdM3fuJnVrCCGlBmY4m5DExNKxiARRvl+VFophhLBfJjcMNVq3+IY15CvYFIPPD24iDLyazZuLfzhYJdglQExhrYlXKJo392Rg20RSGZirsTBM1LhQ3UibHp24+X3Pocq4sgPvFQh/8gdF2HvLYG3y/TUdcVMUv2AykTUNK0m0WM+EJuiVTFwQ8GjBdrcw9OwGvejsqoohNNwmu/8jt/qXLb9Zqt7jmTIl6Kx0bs/YGFjTj7tdpdJ6YBq9m7M9GgjJ75jnOq39Vj7sEcr8XWXdXaDj0w9LYjC/6vGiSTEO60Aclqd/VkiRmoKGPNSQBVQjbUELsb3w6Ni52y1qJR6rVo8/aIU2msD/y9VrH6/nZ6XEh9ySnCIhHpKm5JQJvXtzlCJ++X6UXfF7SM2xtaDsrA05KeYouJt9raiT83EP9982TCcsZYLAWOoOL9pUq2DdzOhK7OvTwxzLx0DLxOy/Ys/dqA3lw==

Maitres surnuméraires : à quelles conditions ? La publication de la circulaire sur les "maîtres surnuméraires" dans les écoles donne chair à une question importante pour la refondation de l'Education prioritaire : comment faire de cette proposition un levier pour le travail collectif, au service de la réussite de tous ? On en parle beaucoup, mais ce n’est pas si nouveau : il y a presque dix ans, un intéressant rapport de la DEPP tentait d’évaluer l’impact des maîtres surnuméraires (MS) dans les écoles, mis en place dans le cadre de la déclinaison des politiques d’éducation prioritaires sur les territoires. L’étude concluait notamment qu’on attendait beaucoup de lui, par son effet d’entrainement, « rassembleur, expérimenté, volontaire, voire formateur », référent, sécurisant. L’expérience du Centre Alain-Savary Le travail mené avec plusieurs académies par le Centre Alain-Savary conforte ces conclusions : si le travail avec les MS est jugé légitime par les équipes, il y a parfois loin de la coupe aux lèvres. Articuler les métiers

Related: