background preloader

L'APPRENTISSAGE ENTRE PAIRS : SE FORMER ENTRE NOUS, PAR NOUS ET POUR NOUS

L'APPRENTISSAGE ENTRE PAIRS : SE FORMER ENTRE NOUS, PAR NOUS ET POUR NOUS
Savez-vous que la formation entre pairs comporte bien des attraits ? L'apprentissage entre pairs pourra entraîner une modification du rapport de l'apprenant au savoir, il favorisera également l'émergence des savoirs informels tout en renforçant les modalités de collaboration de l'individu dans un collectif, une équipe par exemple. Si vous êtes consultant, formateur, apprenant, vous pouvez expérimenter l'apprentissage entre pairs dans une formation en présentiel (tout le long de la formation ou sur des temps dédiés) ou dans une formation à distance. Un petit billet PedagoForm pour re-visiter ce mode d'apprentissage déjà bien connu et rôdé. On désigne par "apprentissage par les pairs" la modalité d'apprentissage entre les individus d'un même groupe ou d'une même entité. Mêlant mode participatif et mode collaboratif, l'apprentissage entre pairs comporte de nombreux avantages, même en mode présentiel. 1/ La légitimité du formateur "pair" pour les apprenants. Pour continuer :

http://www.pedagoform-formation-professionnelle.com/article-l-apprentissage-entre-pairs-se-former-entre-nous-par-nous-et-pour-nous-119416809.html

Related:  Apprendre à apprendreMéthodesConception pédagogiqueFormer des jeunes collèguesSciences de gestion

Méthodes pédagogiques : plaidoyer pour l’apprentissage profond Au milieu des années 1970, quelques chercheurs ont élaboré la théorie de l’apprentissage profond. Ils soulignaient l’importance pour les étudiants d’exercer leur pensée critique, de créer du lien entre les concepts et de relier les nouvelles notions aux connaissances dont ils disposaient. Un ensemble de démarches qui correspond bien à ce qui se passe lorsqu’on utilise les cartes mentales, conceptuelles ou argumentaires. Cela fait maintenant quelques années (doux euphémisme !)

12 commandements pour le Conseiller pédagogique dans l'enseignement supérieur Le temps de l’été, c’est aussi le temps de la mise en ordre des dossiers, la redécouverte d’anciens documents à peine esquissés perdus dans la pile des affaires courantes. Pour ma part, j’ai redécouvert un vieux mail datant de 2009 et qui portait sur des points d’attention particuliers relatifs au métier de Conseiller pédagogique en institution. Il s’agissait d’établir un mémo, une liste de principes, d’invariants … structurels de la posture du Conseiller ou de la Conseillère. Il fait évidemment partie d’un système de relations complexes reliant son Institution, les enseignants (non seulement les professeurs) et les étudiants.

La Méthode des QQOQCP – méthodes et outils de gestion – Introduction: Toute entreprise est confrontée à des problèmes aussi variés, Certains ont des solutions évidentes. D’autres sont plus complexes, et nécessitent une grande compréhension de la situation. La méthode QQOQCP permet d'avoir sur toutes les dimensions du problème, des informations élémentaires suffisantes pour identifier ses aspects essentiels. Elle adopte une démarche d'analyse critique constructive basée sur le questionnement systématique.

Concept & principes pédagogiques – 7 : l’apprenance L’apprenance est l’attitude face à l’acte d’apprendre. Elle est prescriptive de la réussite d’un apprenant. Alors que la responsabilité de la formation est, de réforme en réforme, toujours plus reportée sur l’apprenant, l’apprenance permet de faire évoluer notre regard pédagogique sur l’acte d’apprendre. Et conduit les acteurs de la formation à s’interroger sur les capacités et prédispositions des apprenants à apprendre. Choisir son logiciel de gestion de projet Comment choisir votre logiciel de gestion de projets. Vos projets n’avancent pas, vos chefs de projet pilotent “a vue”. Ils passent leur temps à classer les dizaines de messages tombés chaque jour dans leur boite mail ou a chercher une information introuvable. Vous etes excédé de voir s’accumuler les erreurs dues à une décision passée inaperçue ou à un document de travail qui n’était pas au dernier indice.

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ? Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Suite à la présentation que j’ai eu l’occasion de réaliser au forum, je vous invite donc à découvrir ci-dessous 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux former et apprendre :

Conseiller pédagogique : habile contorsionniste éducatif Rôle créé en réponse aux multiples besoins d’une école sous pression, les conseillers pédagogique ont «pour mandat d’accompagner la direction et les enseignants dans le développement des programmes d’enseignement et d’organisation des cours, d’assurer le perfectionnement du personnel enseignant, d’élaborer des outils didactiques et pédagogiques, et de veiller à l’application des nouvelles directives énoncées par les instances ministérielles.» «Il veille à apporter aux enseignants tout le soutien nécessaire et se doit d'être à l'affût des changements et des innovations qui surviennent, afin de favoriser le développement et la qualité de l’enseignement.» Bref, un agent de changement dans un milieu traditionnellement conservateur.

Quelles aptitudes développer pour le manager de demain Ce billet fait suite à celui sur les 4 bonnes raisons de réinventer le management et pose les bases des aptitudes nécessaires au manager « post moderne » de demain. L’action managériale s’inscrit donc dans des environnements de plus en plus turbulents, complexes, incertains, nécessitant adaptation permanente, flexibilité, ou encore innovation. Mais… Taylor n’est pas mort Les conditions actuelles sont très éloignées de celles qui ont fondé l’Organisation Scientifique du Travail au début du siècle précédent. Pour autant celle-ci a posé différents « marqueurs » encore très présents dans la pensée managériale : segmentation des tâches, centralisation des responsabilités, logique dominante du « Command Control»… Bref, ne sommes-nous pas finalement restés très « tayloriens » dans nos têtes et rompus à répondre aux problèmes « compliqués » plutôt qu’en capacité d’agir réellement dans la « complexité »?

Related: