background preloader

Manifeste : Pour un statut politique du producteur (Réseau Salariat)

Manifeste : Pour un statut politique du producteur (Réseau Salariat)
This video is currently unavailable. Sorry, this video is not available on this device. by $author Share this playlist Play Pause

http://www.youtube.com/watch?v=lRHO5GfKgFY

Related:  Coût du capital (et de l'Etat)Vidéos, documentaires

Valls et Rebsamen oseront-ils suspendre le droit d’expression des salariés Le dialogue social coûterait trop cher et freinerait la création d’emplois, donc suspendons-le. C’est ce qu’a suggéré le ministre du travail François Rebsamen, dans un entretien au journal régional Le Bien Public. Le ministre répond ainsi favorablement à une demande du Medef et de la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises) de supprimer les seuils sociaux de représentativité obligeant les entreprises à mettre en place des institutions représentatives du personnel à partir de 10 puis de 50 salariés. « Les organisations patronales affirment que les seuils de dix et de cinquante salariés constituent des freins à l’embauche. Je dis donc aux organisations syndicales que le meilleur moyen de faire tomber cet argument, c’est de tenter l’expérience », explique le ministre, qui propose de « suspendre » pendant trois ans les droits sociaux que déclenchent ces seuils.

Grève et "défilé de mode" à l’Hôtel Hyatt Vendôme - CNT-Solidarité Ouvrière Toujours en grève, les salariés, équipiers, femmes de chambre, gouvernantes de la société de nettoyage Française de services ainsi que des salariés de l’hôtel Park Hyatt Vendôme à Paris, soutenus par le syndicat CNT-Solidarité ouvrière du Nettoyage, le Syndicat CGT des HPE et l’US Commerce et Services CGT, appelaient à un rassemblement de soutien, mardi 24 septembre à 12h. En écho à la "fashion week" qui se tient à Paris, ce défilé tenait à montrer la détermination des salariés…

Le corps, reflet de l'esprit ? Avant d’être un état physique défini comme « absence de maux », la santé peut se concevoir comme une cohérence entre nos actes et nos aspirations profondes. Au fil de centaines de consultations, Michel Odoul a élaboré une approche de cet équilibre de l’âme, entre corps et esprit. Définir ce qu’est le corps d’un être humain me paraît inutile, car il est, en tant que réalité physique perceptible et tangible, connu de tous. BALLAST Bernard Friot : « Nous n’avons besoin ni d’employeurs, ni d’actionnaires pour produire » Entretien inédit pour le site de Ballast Économiste et sociologue, Bernard Friot défend depuis de nombreuses années une alternative au capitalisme, qu’il a théorisée à partir de son sujet de prédilection : la sécurité sociale. Contrairement à la proposition du revenu de base qu’il qualifie de « roue de secours du capitalisme », la solution du salaire à vie s’inscrit autant dans une refonte complète de notre rapport à la propriété que dans une démarche de suppression de notre aliénation au marché de l’emploi, au profit de la valorisation du travail.

Sortir de cette Europe punitive Quelques jours seulement après les élections européennes ou de bons apôtres « européistes orthodoxes » nous ont répété sur tous les tons qu’il fallait aimer l’Europe, la Commission européenne fait tomber les ordres et les factures comme à Gravelotte. Ceci indique le haut niveau de surdité de ces gens, enfermés dans leur bunker bruxellois. Ils n’entendent aucun des cris de colère et de révolte qui grondent partout. Le 2 juin dernier, cette Commission emmenée par M. Barroso, formulait des recommandations sur le « programme national de réformes de la France pour 2014 ».

Travail, salaire, profit - Emploi Le travail et l’emploi apparaissent souvent comme deux termes interchangeables. De façon ordinaire, aujourd’hui, c’est l’emploi qui est le plus souvent utilisé pour désigner le travail… Seraient-ils de faux jumeaux ? Étude des incroyables transformations du management contemporain, ainsi que de l’invention de l’autoentrepreneuriat comme forme moderne de l’emploi. Crise néolibérale La série documentaire Travail, salaire, profit nous entraîne dans les arcanes de l'économie mondiale, jugée bien souvent trop opaque pour en saisir tous les tenants et les aboutissants. L'étude de cas, didactique et passionnante, est pourtant salutaire, à l'heure d'une crise massive du capitalisme, notamment via son avatar contemporain, le néolibéralisme, rejeté en bloc par une grande partie de la société.

Discussion avec Bernard Friot : Loi Travail, infra emploi et salaire à vie Retrouvez la vidéo liée à cet article en cliquant sur le lien suivant : Espaces marx (EM) : Pourquoi es-tu mobilisé contre la loi Travail ? Parce que je suis mobilisé depuis plus de trente ans contre la dérive qu’elle continue.

La vie à tâtons Le début de semaine a été bien déprimant dans ce qu’il est convenu d’appeler « la gauche parlementaire ». Les socialistes désolés, les verts insurgés, et les diverses variétés de ces étranges « frondeurs », opposants médiatiques bien intéressants, ont été mis au pied du mur. Il s’agissait du vote de la réforme ferroviaire. Pschitt ! Travailler c’est trop dur ? Parmi les mesures prévues par le projet de réforme des retraites porté par le gouvernement, l'instauration d'un "âge pivot" a cristallisé de nombreux mécontentements. Travailler plus longtemps suscite un rejet net dans une partie de l'opinion. De nombreux facteurs justifient cette hâte du moment de la retraite : la pénibilité du travail ou encore une espérance de vie en bonne santé qui stagne. Au-delà de ces questions, ce conflit n'est-il pas aussi révélateur d'une crise plus profonde, celle d'une perte de sens du travail ? Qui s'épanouit encore au travail ?

Bernard Friot : « Nous pouvons organiser nous-mêmes le travail, sans employeurs, ni prêteurs » – Le Comptoir Sociologue et économiste, Bernard Friot est spécialiste de la Sécurité sociale. Aux côtés de l’association Réseau salariat qu’il a cofondé en 2012, il promeut l’octroi d’un salaire à vie pour tous. L’auteur de « L’enjeu du salaire » et « Émanciper le travail » publiait le 5 octobre 2017 aux éditions La Dispute « Vaincre Macron ».

Related: