background preloader

Les Clés de la République

Les Clés de la République
Sauriez-vous expliquer ce qu’est Le Conseil d’Etat à vos proches ? Pourriez-vous raconter comment sont nées les notions de droite et de gauche ? Exécutif, législatif, judiciaire, société et international… Les institutions et leurs missions respectives sont paradoxalement peu ou mal connues du grand public. Pédagogiques et ludiques, Les clés de la République proposent une relecture amusée et éclairante des règles du jeu de la démocratie. Un récit singulier, incarné et enthousiaste sur le fonctionnement de nos institutions, sur un ton volontairement décalée et accessible. Coproduction LCP / La Générale de Production Ecrit par Thomas Legrand - Réalisé par Matthieu Decarli et Olivier Marquezy

http://www.lcp.fr/emissions/les-cles-de-la-republique#pagination_revoir

Related:  ECO - DROITcitoyenneté

« Les avantages d’un revenu universel européen » Par Christopher Dembik, économiste, et Karim Bouamrane, secrétaire national à l’innovation du Parti socialiste Depuis la crise financière mondiale de 2007, la plupart des pays riches sont confrontés à une augmentation de la pauvreté. Avoir un emploi ne protège plus de la pauvreté. Les étapes de la conquête du droit de vote  - Le droit de vote, depuis quand et comment ? Découverte des institutions Voter : toutes les autres questions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Historiquement parlant, la généralisation du droit de vote, aboutissant par étapes au suffrage universelSuffrage universelDroit de vote accordé à tous les citoyens majeurs., n’a pas toujours été le fait d’institutions républicaines. Cependant, par-delà la variété des formes de régimes qu’a connues le pays depuis la Révolution de 1789, c’est la conjonction entre suffrage universel et modèle républicain qui a contribué à l’enracinement et à l’approfondissement de la démocratie en France. Quelques grandes dates jalonnent ce parcours.

 Joue avec moi - Journée internationale des enfants disparus Accompagne et conseille Leila et Mathéo dans leurs aventures ! choisis ton personnage et fait le avancer sur chaque case, à toi de jouer Clique sur ton personnage pour commencer le jeu. Leila et Mathéo attendent leurs parents à la sortie de l’école. Tous les autres enfants sont partis depuis un bon moment, Leila et Mathéo se retrouvent seuls… Que leur conseilles-tu de faire ? réponse

Et si le revenu de base devenait la règle ? Reporterre commence une série d’enquêtes sur les alternatives qui peuvent changer la société. En se demandant ce qui se passerait si les solutions n’étaient pas alternatives, mais appliquées à grande échelle. Premier volet : le revenu de base. La Finlande se prépare à l’expérimenter en 2017, une trentaine de villes néerlandaises y réfléchissent, et la Suisse votera le 5 juin prochain pour ou contre son instauration.

Heureux les pauvres (Le Monde diplomatique, septembre 2017) « Celui qui peut travailler, mais ne veut pas, n’a aucun droit à la solidarité. Il n’y a pas de droit à la paresse dans notre société. » Le chancelier Gerhard Schröder interviewé par Bild, 6 avril 2001 « Les coûts salariaux ont atteint un niveau qui n’est plus supportable pour les salariés et qui empêche les employeurs de créer de l’activité. (…) Nous allons devoir couper dans les dépenses de l’État, encourager la responsabilité individuelle et exiger plus d’efforts de la part de chacun. » Gerhard Schröder, discours au Bundestag, 14 mars 2003 « La misère, ce n’est pas la pauvreté du porte-monnaie, mais la pauvreté de l’esprit. Les classes inférieures ne manquent pas d’argent, elles manquent de culture. (…) La pauvreté découle de leur comportement, c’est une conséquence de la sous-culture. » Walter Wüllenweber, éditorialiste, Stern, 16 décembre 2004 « La pauvreté n’est pas qu’une question d’argent. ( ) Ce qui compte pour une famille, (...)

Maîtrisez les réglages « vie privée » de votre smartphone Réglez la géolocalisation en fonction de vos besoins Pourquoi c’est important ? Environ 30 % des applications utilisent la géolocalisation, parfois plusieurs fois par minutes. Ces informations pourraient permettre de déduire des informations sur les habitudes et modes de vie des utilisateurs (lieux de vie, de travail, habitudes de fréquentation, mobilité, fréquentation d’établissements de soins ou de lieux de culte) Si vous voulez avoir un aperçu de l’impact de l’activation permanente de l’outil de géolocalisation sur votre smartphone androïd, rendez- vous sur Google Location

Plus les riches sont riches et moins la croissance est forte Un document de travail du Fonds monétaire international (FMI) conteste la théorie libérale du « ruissellement », selon laquelle l’enrichissement des plus riches bénéficierait à la croissance. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Claire Guélaud Les tenants de la théorie du « ruissellement » ou « trickle down », selon laquelle les revenus des plus riches contribueraient à la croissance, ont du souci à se faire : des économistes du Fonds monétaire international (FMI) contestent ouvertement cette approche. Dans une étude sur les causes et les conséquences des inégalités, présentée lundi 15 juin, ils établissent au contraire que, plus la fortune des riches s’accroît, moins forte est la croissance. Lorsque la part de gâteau des 20 % les plus aisés augmente de 1 %, le produit intérieur brut (PIB) progresse moins (– 0,08 point) dans les cinq ans qui suivent.

Pourquoi avons-nous des préjugés ? Beaufs, Bobos, paysans, assistés… notre vie sociale est pleine de préjugés. Mais pourquoi collons-nous ainsi des étiquettes sur les autres? Nous avons tous des préjugés et en même temps nous reconnaissons le plus souvent que ce sont des préjugés, des généralisations abusives, que nous entretenons et que nous utilisons sans vraiment savoir de quoi nous parlons. Pourquoi avons-nous des préjugés et pourquoi continuons nous à avoir ces préjugés ? Peut-être parce que cela nous fait gagner du temps ! La première fonction du préjugé, c’est en effet d’être un raccourci, une étiquette générale que l’on colle sur une diversité et qui nous épargne le long travail de distinction et de nuance.

Le diplôme, arme contre le chômage des jeunes En temps de crise, avoir un diplôme protège les jeunes contre le chômage, qui est presque cinq fois plus important chez ceux qui n'en ont pas, spécialement ceux issus d'un milieu défavorisé ou de l'immigration, selon une étude publiée mercredi 4 décembre par l'Insee. A partir de 2009, la crise a rendu encore plus difficile l'insertion professionnelle des jeunes, mais tous ne sont pas armés de la même façon : en 2012, le taux de chômage constaté chez les non-diplômés, un à quatre ans après la fin de leurs études, était de 47 %. Contre 10 % chez les diplômés de l'enseignement supérieur. Les sans-diplôme (catégorie incluant les jeunes ayant juste le brevet des collèges) ont, en outre, les emplois les plus précaires. Même quand on n'a pas de diplôme, le niveau d'études joue encore : les jeunes sortis de terminale trouvent plus facilement un emploi que ceux ayant arrêté après un certificat d'aptitude professionnel (CAP) ou un brevet d'études professionnelles (BEP).

Sur quel modèle se fonde notre démocratie? Temps de lecture: 10 min Regards sur la démocratie athénienne Claude MosséAcheter Pourquoi, au XXIe siècle, s’intéresser encore à la Grèce du Ve siècle av.

Related: