background preloader

Les différents modèles d’intégration du BYOD

Les différents modèles d’intégration du BYOD
3 Shares Share Tweet Email Auteurs : Aurélien Fievez et Gabriel Dumouchel Illustration : Mélanie Leroux En pratique, des enseignants utilisent cette configuration en salle de classe lorsqu’ils permettent à leurs élèves d’amener leur(s) outil(s) technologique(s) personnel(s) afin de réaliser des tâches spécifiques. En effet, elle demande une préparation et une analyse approfondie de l’environnement d’enseignement-apprentissage afin de réussir son intégration. Ce dossier vise à apporter un éclairage pratique et scientifique sur l’utilisation du « Bring Your Own Device » (BYOD). Notons parallèlement que les technologies de l’information de la communication (TIC) font maintenant partie intégrante de la vie quotidienne des citoyens du 21e siècle. Selon l’INSEE, 77% des ménages français utilisent internet, soit une augmentation de 21% depuis 2007. De ce fait, les entreprises ont compris qu’elles ne pouvaient pas ignorer cette nouvelle réalité. Que signifie BYOD ? lu : 6388 fois

http://www.ludovia.com/2015/04/les-differents-modeles-dintegration-du-byod/

Related:  BYOD (Bring your own device) - AVANBYODBYOD (Bring Your Own Device) : perspectives et recommandationsLes bonnes pratiques du BYODscenarii pédagogiques

Tout ce que vous devez savoir sur le BYOD - PédagoTIC Bien connu internationalement, le phénomène BYOD (Bring Your Own Device), ou en français AVAN (Apportez Votre Appareil Numérique), donne une toute nouvelle dynamique de travail dans les entreprises situées ici et là. Cette innovation technologique commence désormais à entrer dans les salles de classe du secondaire. Utilisée depuis quelques années par de nombreuses institutions américaines, la démarche et les procédures découlant du BYOD se perfectionnent. Le Québec tente aujourd’hui d’imiter son voisin en offrant par exemple des tablettes électroniques aux élèves concernés. Si le projet semble intéressant à prime abord, il importe de se pencher sur ses avantages et ses inconvénients avant de l’adopter à l’échelle provinciale.

Le BYOD, une pratique intéressante pour vos projets TICE Dans un contexte éducatif où, avec la montée en puissance du numérique, les enjeux d’équipement deviennent toujours plus prégnants, des expériences de BYOD (Bring your own device) ou AVAN (Amenez votre appareil numérique) émergent çà et là. Projets-ENT propose un tour d’horizon non exhaustif de ces expérimentations en cours, en France et dans le monde. Le BYOD à l’école, pourquoi maintenant ? Les technologies personnelles mobiles devenant de plus en plus puissantes, il est désormais possible, à petite échelle, de demander aux élèves d’un établissement scolaire de travailler avec leur propre matériel numérique. Auparavant, cette pratique était rendue difficile par le poids du matériel, la complexité d’utilisation des appareils, l’impossibilité d’utiliser certains services avec tous les types de matériels, les connexions hasardeuses dans les établissements, etc.

Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques Ces dernières années, nous voyons apparaître une nouvelle forme d’intégration des technologies en salle de classe : le « Bring Your Own Device (BYOD) ». Ce nouveau type de configuration répond à des besoins financiers, mais également éducatifs dans une société où l’enseignement est de plus en plus personnalisé et intégré aux besoins de consommation. En pratique, des enseignants utilisent cette configuration en salle de classe lorsqu’ils permettent à leurs élèves d’amener leurs outils technologiques personnels afin de réaliser des tâches spécifiques. Cette nouvelle approche pédagogique apporte son lot de perspectives et de réalités. En effet, elle demande une préparation et une analyse approfondie de l’environnement d’enseignement-apprentissage afin de réussir l’intégration technologique.

Fiches Pédagogiques Pour le Cycle 1 Des animaux en vedetteJouons aux logos Pour le Cycle 2 Cours de culture numérique La première version en ligne de ces cours a été publiée en 2009-2010 (26 vidéos), suivie d'une deuxième édition en 2012-2013 (20 vidéos). Pour la présente édition 2014-2015, l'objectif visé de cet enseignement de « culture numérique » est « de balayer le spectre des usages, des pratiques, des enjeux, des modèles économiques et des rapports de force mondiaux qui se tissent ». Hervé Le Crosnier organise sa progression en 8 grands thèmes, chaque partie étant composée de 2 volets :

Comment intégrer une infrastructure BYOD en classe ? inShare2 Dans un récent article, nous vous présentions comment le BYOD en classe (Bring Your Own Device) permet de favoriser les apprentissages numériques et d’accéder à de nouvelles ressources pédagogiques, tout en utilisant un outil que l’élève maîtrise et dont il dispose aussi bien en classe, qu’à la maison. Néanmoins, dans le cadre de la mise en place d’une infrastructure BYOD, il ne suffit pas de choisir son support et d’intégrer des ressources pédagogiques numériques. Comme le montre cet article du site Ecole Branchée, l’enseignant doit créer un modèle d’intégration du BYOD, en combinant entre différents outils numériques.

BYOD : des outils numériques au service des apprentissages Des outils numériques au service des apprentissages Martial Gavaland, professeur de sciences physiques à Nantes, présente l'usage d'outils numériques et notamment du smartphone dans une classe de lycéens. L'origine du projet Les outils et espaces numériques se sont démocratisés au sein des établissements. Le BYOD à l’école en 5 questions Le BYOD à l’école, peu importe le niveau des élèves, est un sujet particulièrement intéressant. Sur ce blog, nous avons d’ailleurs publié de nombreux articles sur cette thématique : Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur un document diffusé par l’Académie de Toulouse (Haute Garonne) et centré sur le BYOD et la pédagogie. Mettant de côté l’aspect purement technique du phénomène, l’académie pose cinq questions que l’on peut considérer de fondamentales et qui devraient intéresser plus d’un DSI.

Related: