background preloader

Magazine communication, revue organisations, article communication, articles organisations, Sciences Humaines

Magazine communication, revue organisations, article communication, articles organisations, Sciences Humaines
Les robots vont-ils tuer les emplois ? Jean-François Dortier Quatre emplois sur dix, y compris dans les métiers qualifiés, risquent d’être automatisés dans les vingt ans à venir : cette prédiction alarmiste, largement relayée par la presse au printemps 2015, est-elle valide ? Amap : des légumes et du lien social Patrick Mundler Outre leurs fonctions alimentaires, les Amap ont un rôle éducatif et permettent de renforcer les liens sociaux. Qui sont les lecteurs de Wikipédia? Renaud Chartoire Related:  Theme de l'individu à l'acteur

Gestion des services publics en France : les différentes modalités juridiques La personne publique qui crée le service public ne le gère pas nécessairement elle-même. Elle peut confier la gestion du service à un tiers aussi bien public que privé. Ce transfert au profit du tiers ne peut être total, la collectivité conserve la haute main sur le service en question. 1. Le service public assuré par une personne publique La gestion du service par la personne publique qui l’a créé : la régie La gestion en régie d’un service public consiste en la prise en charge directe de son fonctionnement par la personne publique qui l’a créé, avec ses propres moyens matériels, humains et financiers. La régie se distingue de la régie intéressée qui est fondée sur un contrat passé avec un organisme tiers dont la rémunération provient de la personne publique, et qui peut comporter des clauses d’intéressement du régisseur indirect à la qualité de la gestion, à sa productivité. Il convient de distinguer les régies simples et les autres régies que nous qualifierons d’autonomes. 2. 3.

M. Laguigne en entretien bilan L'entretien individuel, qu'il soit formel ou informel, constitue l'une des situations de communication professionnelle les plus fréquentes et certainement parmi les plus prégnantes pour caractériser le style managérial d'un personnel d'encadrement. Lorsqu'il est organisé selon un cadre normé, comme ici où Monsieur LAGUIGNE reçoit son adjointe en entretien bilan, il engage davantage les parties et produit souvent des effets durables sur les relations futures entre les protagonistes. Au-delà des contenus précis de l'entretien, ce qu'il est intéressant de relever ici, ce sont : les conditions techniques et matérielles qui permettront un déroulement satisfaisant (préparation, accueil, disponibilité, écoute active) ; les conditions d'efficacité qui permettront de réaliser un bilan juste et partagé des activités conduites et d'élaborer des objectifs réalistes (analyse des faits, quête de sens, mise en perspective des objectifs individuels et collectifs, etc.). 1. 2. 3. 4. 5.

Les finalités et les missions dans les organisations publiques, Soutien scolaire, Cours Management des organisations Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Management des organisations. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Management des organisations, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale. 1. La définition des missions... 2. La mise en œuvre des... a. Objectifs : quelles sont les missions des organisations publiques ? Il faut comprendre par organisations publiques : l’Etat, les collectivités territoriales, les structures hospitalières publiques et les entreprises et organismes publics. 1. La finalité de chaque organisation publique doit être la satisfaction des besoins sociaux et la garantie de l’intérêt général. 2. Pour consulter la fiche en entier, inscris-toi gratuitement sur Cours.fr,tu pourras accéder à toutes les fiches de cours dans toutes les matières.

Salut, ça va ? … ! Un grand classique de la convivialité le matin : on se croise et c’est au premier qui va dégainer : « salut, ça va ? ». Mais est-ce toujours de la convivialité ? Prenons quelques cas de figure. Façon « Hep taxi ! Je lance mon « salut ça va ? mais pourquoi ne m’a-t-il pas répondu ? Bon, j’ai aussi le droit de penser que le collègue ne m’a pas entendu, pas vu. Façon « Le train ne s’arrêtera pas à ma gare » Prenons, maintenant le cas inverse où c’est mon collègue qui a dégainé le premier : « salut, ça va ? Il faut que je vous explique qu’entre le « salut » et le « va », le collègue a parcouru 2 mètres et qu’il continue son chemin sans même attendre la réponse. Pas top, pour la convivialité, non plus ! Façon « Ai-je le choix de ma réponse ? Cette fois-ci, c’est mon chef qui m’apostrophe avec le maintenant fameux « salut, ça va ? Au niveau de la convivialité, pourrait-on appeler ça … le minimum syndical ? Façon « Si j’aurais su, j’aurais pas venu » La convivialité aurait-elle des limites ?

Entreprise publique "Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique Définition d'entreprise publique Une entreprise publique est une entreprise qui appartient en totalité ou en majorité à l'Etat ou à des collectivités territoriales et sur laquelle ils peuvent exercer une influence prépondérante. En France, il n'existe pas de définition précise, ni de statut unique. On distingue : les établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC) qui sont de droit public et n'ont pas de capital, les sociétés nationales qui sont de droit privé, avec un capital appartenant entièrement à l'Etat, les sociétés d'économie mixte, dont le capital est détenu en majorité par une ou plusieurs personnes publiques (Etat, collectivité territoriale, autre établissement public). Exemples d'entreprises publiques françaises : >>> Terme connexe : Entreprise privée >>> Terme connexe : Etablissement public >>> Terme connexe : Public >>> Terme connexe : Secteur public Accueil Dictionnaire Haut de page Contact Licence CC

Le groupe en psychologie sociale - DOMINIQUE OBERLÉ, article Psychologie sociale Creuset de la formation de l'individu, qu'il soit redouté ou recherché, le groupe reste un élément nécessaire à la socialisation. La victoire de l'équipe de France en coupe du monde, la violence des bandes dans les banlieues... La vie des groupes fait parfois les titres de l'actualité. Selon le tour que prennent ces événements, les représentations que l'on se fait du groupe seront, soit positives et idéalisées, soit au contraire négatives. Avant d'être un objet scientifique, le groupe est en effet un objet de croyances. Le nous idéal est un groupe dont l'action surmonte les impuissances individuelles - « l'union fait la force » - par la mise en commun des énergies, des enthousiasmes, des capacités, et grâce à la solidarité entre les membres. La force des croyances à propos du groupe n'en rend pas aisée l'investigation scientifique. Comment définir le groupe ? Dans ce qui précède, le groupe a été défini par l'interaction et l'interdépendance, c'est-à-dire défini de l'intérieur.

Stratégie d'entreprise Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La stratégie d'entreprise[1] désigne l'ensemble des choix d'allocation de ressources qui définissent le périmètre d'activité d'une organisation en vue d'assurer sa rentabilité, son développement et/ou sa pérennité. Elle correspond aux axes de développement choisis pour l'entreprise et se concrétise à travers un système d'objectifs et un modèle économique (ou une chaine de valeur). Qu'est-ce que la stratégie d'entreprise ?[modifier | modifier le code] Plusieurs définitions de la stratégie d'entreprise existent dans la littérature : Il ressort de ces définitions que la stratégie d'entreprise consiste fondamentalement à répondre à trois questions[9],[10] : Quel modèle de création de valeur (V) utiliser afin d'assurer des profits durables à l'entreprise (quel est son modèle économique) ? Ces trois dimensions, Valeur-Imitation-Périmètre (ou modèle VIP), résument l'essentiel des questions stratégiques. Au Ve siècle av. . On distingue :

langage corporel Les finalités de l’entreprise Introduction : La finalité de l’entreprise correspond à sa raison d’être. Bien entendu, il s’agit avant tout de satisfaire les besoins du marché en produisant des biens et des services. Mais cet objectif général n’est pas le but que poursuivent les fondateurs et dirigeants de l’entreprise. . En fait, la finalité d’une entreprise est très variable selon son type et selon l’environnement économique et social dans lequel elle évolue En système capitaliste, le but est l’obtention d’un profit maximal. En effet, les dirigeants ne recherchent pas systématiquement le profit maximum – ils peuvent rechercher le pouvoir, l’indépendance, le prestige, la croissance de l’entreprise, la satisfaction du client ou tout simplement donner un sens à leur vie ! I – Les finalités de l’entreprise A – Réaliser un profit maximum Cette vision un peu étroite de la finalité de l’entreprise commence à être sérieusement remise en question : Comment concilier profit et développement durable? Voir cours économie

La notion d'individu Quelques définitionsL'individu est un être concret possédant une unité de caractères et formant un tout reconnaissable. Un individu ne peut être ni partagé ni divisé sans perdre les caractéristiques qui lui sont propres. Un individu est original, il n'existe pas deux individus totalement identiques.En biologie, un individu est un spécimen vivant appartenant à une espèce donnée. L'individu semble être défini par son corps, son intelligence, sa conscience, voire son esprit. L'être humain Un être humain est composé d'organes. La connaissance de la composition et de l'organisation moléculaire d'un être humain est donc nécessaire pour le caractériser en tant qu'un individu. L'intelligence L'être humain est doué d'intelligence. Le cerveau est un organe, qui comme les autres est constitué de cellules, elles-mêmes constituées de molécules. La conscience La conscience est la faculté mentale permettant d'avoir connaissance de ses états, de ses actes, de se sentir exister, d'être présent. L'esprit

Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique ? - Réviser le cours - Sciences de gestion - Première STMG Chaque organisation se caractérise par un objet social et un environnement que la gestion appréhende à travers des processus. Certains sont communs aux différents types d'organisations, alors que d'autres nécessitent d'être adaptés. La gestion permet le fonctionnement des organisations, mais il est parfois nécessaire qu'elle s'adapte à la finalité et à l'environnement propres à chaque société. 1. Gérer en fonction de l'objet social et de la production de l'organisation L'objet social d'une organisation Lors de la création de l'organisation, ses créateurs doivent en fixer l'objet social. La finalité des organisations La finalité d'une organisation est sa raison d'être, ce pour quoi elle a été créée. Les finalités d'une entreprise privée L'entreprise a pour finalité principale la réalisation de bénéfices. Les finalités d'une organisation publique Les finalités d'une organisation à but non lucratif La production de l'organisation 2. Le processus de gestion 3. Les ressources humaines À retenir

Related: