background preloader

Quels sont les facteurs d'attachement à une entreprise ?

Quels sont les facteurs d'attachement à une entreprise ?
L'intérêt du travail, la relation avec les collègues et l'ambiance, tel est top 3 des facteurs d'attachement à une entreprise, selon le sondage J'aime ma boîte - Opinionway publié le 10 octobre 2013. Un classement qui fait l'unanimité que le salarié soit cadre ou non, une femme ou un homme, un francilien ou un provincial, de gauche ou de droite. En revanche, les collaborateurs travaillant dans les ETI et grands groupes classent les avantages sociaux et le salaire avant l'ambiance. Il est évident que les TPE et PME ne peuvent souvent pas concurrencer le package rému des plus grosses structures... En revanche, les perspectives de carrière, l'engagement de l'entreprise en matière de responsabilité sociale d'entreprise (RSE) et l'image qu'ils ont du patron arrivent en fin de classement et semblent avoir moins d'impact sur le lien créé avec l'entreprise. Les salariés aiment leur boîte Sinon, bonne nouvelle, plus de sept salariés sur dix aiment leur boîte. Les conséquences de la crise Related:  QG2 - La recherche du mieux vivre au travail est-elle compatiblemotivation/mobilisationévolution des salariés DS 1 RH

La rémunération, premier facteur d'attractivité d'une entreprise Qu’est-ce qui vous attire chez un employeur ? La rémunération ! C’est du moins à 71 % ce qu’ont répondu les 12 000 salariés interrogés par Randstad, groupe de travail temporaire, dans une enquête sur la marque employeur des entreprises(1). Pour la première fois en France, le salaire devient ainsi le premier facteur d’attractivité des entreprises, alors qu’il n’était que troisième en 2010 et en 2011. Selon Randstad, cela pourrait être dû à une importance encore jamais donnée au pouvoir d’achat par les salariés. Eurocopter, l'entreprise qui fait rêver les salariés français Sur les deuxième et troisième marches du podium des facteurs qui boostent l’attractivité d’une entreprise, se retrouvent l’ambiance au travail (pour 63 % des répondants) et la sécurité de l’emploi à long terme (54 %). Viennent ensuite l’intérêt du poste (42 %) et l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle (41 %).

Les cadres face aux TIC : quels risques psychosociaux au travail ? | angles Droit Les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont depuis longtemps utilisées au travail. Les procédés et les usages se développent, se renouvellent en permanence au point que des principes et équilibres fondamentaux du travail et du droit du travail peuvent être bouleversés. On observe alors une diminution de la protection de la vie privée et un renforcement du contrôle sur les travailleurs, la disparition des frontières entre vie professionnelle et vie personnelle, un affaiblissement de la maîtrise du temps de travail, ou encore l’accroissement de l’isolement des travailleurs… Les TIC impliquent ainsi une gestion des risques très en amont en termes d’obligation de prévention au moment de leur introduction, mais aussi en raison de leur mutation perpétuelle et de leur impact sur l’évolution des organisations qui se répercutent en termes de santé. AuteursLoïc Lerouge, chargé de recherche au CNRSCindy Felio, ATER à l’université de Bordeaux Croiser les recherches A écouter:

Management : la violence existe encore Les salariés de la Société Gad (pour mieux la connaître cliquer ici) sont actuellement dans l'attente d'informations sur la pérennité de leur activité en pleine crise de l'agro-alimentaire breton. Piquets, manifestations, rassemblements, blocages de camions, les salariés ont eu recours à des pratiques "classiques" (elles sont classiques quand elles se passent sans débordement) en constatant le blocage des discussions. La Direction elle, sans donner d'explications, a fait couper les lignes de communication entre les sites de production et le siège. Un acte normal? cette histoire nous montre comment après près de 60 ans de vie commune, lorsque les difficultés apparaissent et que les solutions semblent ne pas exister, les tensions peuvent mener à des actes très violents. couper les lignes de communication est une opération exercée par les dictateurs qui pensent ainsi mieux maîtriser leurs sujets. manque de confiance, manque de communication des actes de violence au quotidien? Voir la source

Plan Comptable Général - www.plancomptable.com Parentalité au travail : 60% des dirigeants et directeurs de ressources humaines la considèrent comme un enjeu central pour les entreprises Paris, le 14 octobre 2013 – Pour accompagner la 1ère édition des « Rendez-vous Parentalité & Entreprise »*, un évènement organisé le jeudi 17 octobre prochain, La Maison Bleue et le Figaro Economie révèlent les résultats de leur première étude annuelle « Famille et Entreprises ». Menée par Viavoice, auprès de plus de 400 dirigeants d’entreprise et DRH, cette étude propose un état des lieux de la prise en compte de la parentalité au travail. Véritable enjeu de société, cette problématique reste pourtant peu traitée… En effet, si l’équilibre « vie professionnelle/vie personnelle » est un sujet majeur pour les parents-salariés, qu’en est-il pour les entreprises ? Quelles perceptions les dirigeants et DRH ont-ils de cette problématique ? Conciliation famille-travail : 60% des dirigeants et directeurs de ressources humaines sont conscients des enjeux et de leurs responsabilités La flexibilité des horaires : une attente prioritaire qui devance même les souhaits d’aides financières…

Management : 3 pratiques pour faire vivre les valeurs de l'entreprise Crédits photo : Shutterstock.com Livres RH : la sélection de l'été Tout l'été, des experts RH et des DRH vous recommandent des ouvrages incontournables publiés depuis un an.Jean-Michel Garrigues, DRH BLB & Associés, a choisi "L'entreprise humaniste", un ouvrage coordonné par Jacques Horovitz (Ellipses).> Que dit ce livre ?Ce livre formalise les valeurs de l’entreprise centrée autour de l’humain, prenant l’exemple du concept d’hôtellerie Châteauform’, largement déployé en France et en Europe.> Pourquoi est-ce essentiel de le lire ?Il détaille un modus operandi permettant de détecter les valeurs humanistes, de les reconnaître, de les évaluer, en les démontrant et en détaillant le rôle du leader.> En quoi cela fait sens dans votre pratique professionnelle ? Extraits de "L'entreprise humaniste", ouvrage coordonné par Jacques Horovitz (Ellipses) © Oxford Group Au-delà du marketing, les actes ! Gill Webb, consultante chez Oxford Group 1 / Donner du sens ► L'exemple de General Electric : (...) (...)

Souffrance au travail : au cœur d’un service d’écoute psychologique Dans les locaux du cabinet Stimulus conseil, une petite pièce fermée accueille la Ligne, le service d'écoute et de soutien psychologique proposé par le cabinet dans le cadre de la prévention des RPS (risques psychosociaux). Clothilde Tourte, consultante senior et psychologue, est d'astreinte de 8 h à 13 h pour recevoir les appels. Devant elle, un ordinateur pour noter les statistiques de la ligne. L'expression d'un mal-être... Si ces situations critiques restent rares, les motifs de recours à la ligne téléphonique sont toujours une souffrance au travail : "Les personnes nous appellent pour des raisons très variées, observe Séverine Cottin, consultante chez AlteRHego : mal-être, sentiment d'injustice, manque de reconnaissance, difficultés relationnelles avec les collègues ou le manager, manque de moyens pour faire correctement leur travail, épuisement résultant d'une charge de travail excessive, frustrations liées aux changements intervenus dans l'organisation... ... de l'ouvrier au cadre

La Poste : une ex-cadre fait usage de son droit d’alerte Les conditions de travail à la Poste dénoncées © Maxppp - 2013 / Darek Szuster Une ex-directrice des ressources humaines réclame une enquête indépendante sur le modèle de celle qui a eu lieu chez France Telecom après une vague de suicides. Documents à l'appui, elle dénonce un climat de travail catastrophique. Astrid Herbert-Ravel était directrice des ressources humaines de la Poste en Ile-de-France. Marion L'Hour a rencontré l'ancienne employée, très inquiète sur le climat social. Elle veut aujourd’hui faire usage de son droit d’alerte en demandant une enquête indépendante, sur le modèle de celle qui a eu lieu chez France Telecom après la vague de suicides qui a marqué l’entreprise. Taux de décès à la Poste © Astrid Herbert-Ravel, d’après bilans sociaux des entreprises - 2013 Pour Astrid Herbert-Ravel le rapport Kaspar, publié il y a un an, et ses recommandations (notamment d’embaucher 5000 personnes) n’ont rien changé. Quelques chiffres tirés de son travail

Autorité des normes comptables Motivation et bien-être des salariés : principal défi pour 38 % des DRH français Publié le 21/03/2014 Attention, cet article a été publié le 21/03/2014. Ce dispositif d'archives vous donne accès à l'ensemble des publications du site FocusRH. Assurez-vous de lire les dernières dépèches et dossiers publiés en utilisant notre moteur de recherche Une enquête* réalisée par Robert Half, spécialiste mondial du recrutement spécialisé, révèle que 38 % des DRH déclarent que la motivation et le bien-être des employés constituent leur principal défi. Maintenir l’implication des collaborateurs n’est pas aisé alors que bien souvent, les attentes en termes de rémunérations (augmentation de salaire ou attribution d’une prime) ne peuvent pas forcément être satisfaites dans l’immédiat. Les modifications organisationnelles et la gestion du changement, 2e défi pour 36 % des DRH Toutes les entreprises traversent des bouleversements. 30 % des DRH affirment qu’ils sont largement confrontés à la gestion et à la résolution de conflits Les conflits existent dans toute organisation.

Innovation managériale : de quoi parle-t-on ? Tous les dirigeants s'accordent à dire que la pérennité d'une entreprise repose à présent principalement sur sa capacité d'innovation. Mais à quel type d'innovation font-ils référence ? Selon un sondage mené pour IBM en 2010, 79% des dirigeants mondiaux prévoyaient une très forte augmentation de la complexité du contexte économique dans les 5 années à venir et environ 50% de ces patrons avouaient que leurs organisations n'y étaient pas préparées. Les 5 niveaux d'innovation en entreprise S'il est aisé d'adopter un business model de type "freemium" dans presque n'importe quel secteur d'activité, d'installer des salles de sport dans les locaux pour améliorer le bien-être des salariés (mais est-ce suffisant ?), il devient plus délicat de laisser chaque collaborateur expérimenter librement une nouvelle idée sans l'accord de la hiérarchie comme chez Poult (et s'ils font n'importe quoi ?) Pourquoi parler d'innovation managériale ? Qui dit innovation dit invention, nouveauté, création.

Related: