background preloader

Intelligence collective : jouer pour mieux travailler 1/2 – Comment renforcer l’engagement des collaborateurs dans un contexte de profonde mutation

Intelligence collective : jouer pour mieux travailler 1/2 – Comment renforcer l’engagement des collaborateurs dans un contexte de profonde mutation
Intelligence collective : jouer pour mieux travailler 1/2 – Comment renforcer l’engagement des collaborateurs dans un contexte de profonde mutation? Publié le 08 | 11 | 2011 Jouer et travailler, deux mots a priori antinomiques et pourtant, en entreprise, structurer ses séances de travail collectif comme des jeux, permet de renforcer la mobilisation des participants et d’aboutir rapidement à des résultats très efficaces. Ce type de méthode, très participative, répond surtout à un enjeu majeur pour les entreprises : renforcer l’engagement des collaborateurs dans la conduite des stratégies d’ajustement à des environnements en constante transformation. De la difficulté de mobiliser dans des contextes de transformation Une enquête récente de Solucom sur les grands projets transformation dans le domaine des systèmes d’information, fait ressortir la communication comme l’un des principaux facteurs clés de succès pour 46% des directeurs des systèmes d’information interrogés. Enquête grands projets Related:  ² ¤^\#xxx{

Les TIC peuvent améliorer les résultats scolaires des élèves Les Technologies de l'Information et de la Communication peuvent contribuer à améliorer Robert Bibeau 1. Survivre avec des ordinateurs dans sa classe « Que jamais un micro-processeur ne devienne un micro-professeur. » Francis Meynard Quelles sont les conditions d'intégration réussie des technologies de l'information et de la communication (TIC) en éducation ou si vous préférez comment survivre quotidiennement avec un éléphant dans sa classe ? En effet, survivre avec des ordinateurs dans sa classe, c'est un peu comme cohabiter avec un éléphant, c'est stressant, c'est encombrant, c'est dérangeant. Il y a 25 ans environ que nous oeuvrons à l'intégration des « nouvelles » technologies dans différents pays. 2. « La technologie à l'école sera "nouvelle" si la pédagogie qui l'emploie est nouvelle. » Une façon de changer ses pratiques d'enseignement consiste à intégrer les technologies numériques à ses pratiques pédagogiques. Est-ce exact ? L'approche systémique se décline en quatre étapes. 3. 3.1.

Le collaboratif Comment réussir à mener deux types de cohésion pour réussir en mobilisation de l’intelligence collective ? Comment construire la cohésion sociale d’un groupe vecteur d’intelligence collective globale et comment construire la cohésion opérationnelle d’un groupe fondateur d’intelligence collective. Il y a 1001 façons d’aborder l’intelligence collective. Partagée, l’intelligence collective globale est une aptitude cohésive à acquérir d’une grande complexité. Il semble impossible de mobiliser l’intelligence collective à partir d’un seul outil, d’une seule méthode ou d’un seul principe sans une approche globale et durable des process favorisants son épanouissement . L’intelligence collective est bien plus que ce que nous pensons vraiment à l’échelle d’un individu ou d’un collectif. En prendre conscience est déjà le premier pas vers l’humilité et la sagesse de comprendre, qu’elle est partout, dans tous les rouages de nos organisations, sous différentes formes. De l’importance de la cohésion….

Les TIC à l’école « pourquoi faire école ? », l’impossible question. L’éternel débat de l’efficacité des TIC sur les résultats scolaires (nous avons eu l’occasion ici même d’en parler à plusieurs reprise) rebondit à nouveau en ce début d’année. Depuis trente ans que nous essayons d’utiliser les TIC en classe et autour de la classe, il y a une question que l’on évite soigneusement de poser : est-ce que la forme actuelle de la scolarisation est adaptée au contexte culturel, social, économique et technologique qui environne la société ? Pourquoi ne pas la poser ? Parce que l’on touche à des convictions qui sont tellement ancrées dans le patrimoine commun de l’humanité (mais parfois imposé à certains) qu’il est quasiment impossible d’en discuter, de poser la question, et surtout d’envisager d’y répondre. Or le développement, au cours des trente dernières années, du numérique impose à chacun de nous de repenser ce que signifie apprendre, accéder aux savoirs, participer à la connaissance, se développer intellectuellement et culturellement. A débattre

Conduite du changement et utilisation de la courbe du deuil : PRUDENCE ! « EOMA Dans l’apprentissage des méthodes en conduite du changement, l’un des premiers points abordés est la "résistance" au changement. Pour illustrer ce processus de "résistance", puis celui de son acceptation, on utilise un schéma, une courbe nommée la "vallée de la peur" ou la" vallée des larmes". Il faut être extrêmement prudent quant à l’usage de cet "outil". En effet, cette courbe représente avant tout les phases du processus de deuil décrites par la psychiatre et psychologue américaine Elisabeth Kübler-Ross, qui a consacré son travail à l’accompagnement des personnes en soins palliatifs et à l’accompagnement de leurs proches. L’annonce de la mort proche provoque les réactions suivantes : Mais au sein de l’entreprise, avant de plaquer ce schéma sur les réactions présumées des collaborateurs à l’annonce d’un nouveau projet et des changements qu’il induit, il faut rappeler que le processus de deuil est un processus individuel et personnel. Clotilde Nicol Like this: J'aime chargement…

DOSSIER : Les cartes mentales… ou l’art de favoriser la réussite des élèves en se simplifiant la vie Un dossier conjoint Infobourg.com – Carrefour ÉducationLe texte de ce dossier est disponible en format PDF. Il est aussi disponible en format OpenOffice/LibreOffice.Et en format ePub pour la lecture sur tablette ou téléphone. Adepte de simplicité pédagogique? Saviez-vous que les cartes mentales constituent l’une des méthodes les plus efficaces et polyvalentes pour assurer la réussite des élèves? Grâce à cette technique d’une commodité désarmante, vos jeunes protégés gagneront en autonomie et prendront le plein contrôle de leurs apprentissages. Alors que le concept de « carte mentale » émerge dans les discussions et les usages pédagogiques, il semble pourtant vieux comme le monde. Mind mapping, carte mentale, cartographie… Les dénominations de cette stratégie pédagogique sont légion. - La carte mentale ou heuristique :Elle propose un contenu en arborescence, des diagrammes et/ou des liens sémantiques ou hiérarchiques entre les idées et concepts. Sommaire du dossier

Gérer le changement à chaque phase traversée par les acteurs d’un projet Face au changement qu’entraîne le déploiement d’un nouvel outil informatique, l’individu est amené à traverser quatre étapes de transition. Selon l’individu, la durée de ces quatre phases sera plus ou moins importante et évoluera en fonction de facteurs internes et/ou externes au projet. Ainsi, afin d’adapter son message et sa stratégie de conduite du changement, le consultant en Système d’Information doit être capable de déterminer avec précision la phase par laquelle passe chacun des acteurs. Cela permet également de mettre en place un changement de manière continue et progressive tout en prenant en compte les différences de ressenti de chacun. L’étape de choc et de déni Elle entraîne un refus de voir et de prendre en compte l’arrivée du nouveau système d’information. Quelques craintes fréquentes : « Si l’informatique fait tout à ma place, je risque de perdre mon emploi » ou « Mes habitudes de travail vont être modifiées du jour au lendemain ! L’étape de révolte La phase d’exploration

Les TIC en éducation et la facilitation des blogues scolaires  Le coeur n’est jamais si bien en équilibre que sur un tranchant d’acier. (Pierre Reverdy) Avec son charmant accent écossais et un humour typiquement british, Ewan McIntosh nous convie à une excellente conférence donnée à ULearn07, en Nouvelle-Zélande. Pour ceux qui n’ont pas le temps ou la connaissance de l’anglais pour s’adonner à un tel plaisir, je traduis au moins les cinq caractéristiques qui, selon McIntosh, transforment la nature de l’enseignement-apprentissage : 1. l’extension de l’auditoire 2. l’émancipation de la créativité 3. l’individualisation de l’apprentissage 4. l’authenticité des apprentissages 5. le retour à l’enseignement, au-delà de la technologie. À la lumière de ces caractéristiques, l’activité de mes élèves sur leurs blogues scolaires, que je veux un laboratoire d’écriture et de communauté d’apprentissage libre, colle parfaitement aux quatre premiers points énumérés par McIntosh. 1. 2. survoler l’activité grâce au fil RSS du portail 6. faire le suivi en classe

Voici les 33 technologies de demain à forts enjeux stratégiques, selon Gartner Gartner a dévoilé son cycle des technologies émergentes de 2015, et nous avons relevé les 33 technologies de demain que l’institut d’analyse considère comme étant porteuses des plus forts enjeux stratégiques. Chaque année, Gartner dévoile son Hype Cycle for Emerging Technologies, caractérisant les innovations technologiques émergentes selon l’espérance qu’on leur accorde sur une échelle temporelle (voir notre article sur le cycle de 2014 : l’internet des objets va vous décevoir et c’est normal, prévient Gartner). Hier, Gartner a dévoilé son cycle des technologies de 2015 : Nous avons détaillé chacune de ces technologies qui sont, selon Gartner, à forts enjeux stratégiques : Parmi les technologies citées dans cette présentation : source : Gartner

Solution pratique et écologique, le manuel-guide virtuel Voulant favoriser la réussite des étudiants par l’augmentation des heures consacrées aux exercices en laboratoire, nous expérimentons actuellement, pour une deuxième année, l’utilisation d’un manuel-guide virtuel (MGV). Ce dernier, diffusé sur internet, permet aux gens d’apprendre efficacement les concepts théoriques du cours par le biais d’un contenu multimédia. Le projet se révèle être une solution facile, pratique, stimulante pour les élèves. De plus, cette expérience entraîne une économie importante de consommation de papier. Pourquoi le MGV? Dans le programme des techniques d’éducation spécialisée, le cours Outils Cliniques demande aux étudiants de développer un savoir-faire précis qu’ils intègrent davantage par la répétition d’exercices en laboratoire. Les lectures et les travaux à la maison représentaient bien une option, mais elle restait un peu trop statique pour nos besoins. L’élaboration du MGV Cette façon de procéder nous semblait très avantageuse. Les résultats

L’innovation des grands groupes passe par les start-ups, Le Cercle La principale force d’une start-up vis-à-vis d’une grande entreprise, c’est sa taille. En effet, à l’échelle d’une start-up tout va beaucoup plus vite, les strates de décisions sont hyper courtes, elles n’ont pas encore la taille critique les obligeant à tout régir par des processus lourds et fastidieux. Prenons les cas de groupes comme les fameux GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple), regardez leurs stratégies, aucun de ces groupes ou presque ne développe en interne la plupart de ses innovations. Acquérir plutôt que concevoir Les géants du web ont déjà pris le parti depuis plusieurs années, de racheter, certes à coût de milliards, les start-up développant les technologies leur permettant de conserver leur leadership ou de lancer de nouveaux produits ou services. Pourquoi est-ce si évident de faire appel à ces équipes de jeunes pousses ? Un partenariat gagnant-gagnant - L'acquisition. - L’incubation corporate. - L'intrapreunariat. - L’essaimage ou spin off. La veille est une nécessité Sources

D’Aristote au Web de demain : l’intelligence collective selon Pierre Lévy | un blog, des blogs Lorsque l’on s’intéresse à l’Internet, on se rend rapidement compte que ce n’est pas une technologie comme les autres. Pour certains, l’Internet a même une valeur et un potentiel anthropologiques. En ce sens, l’Internet tendrait donc à représenter l’Humain sous tous ses aspects, à travers une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles. (Il est intéressant de noter que le terme anthropologie vient de deux mots grecs, "anthrôpos" qui signifie homme au sens générique, et "logos" qui signifie « parole », « discours ».) C’est en tout cas sur ce principe que Pierre Lévy fonde le concept d’intelligence collective, dès 1994, notamment dans son ouvrage L’Intelligence collective : pour une anthropologie du cyberespace. Pierre Lévy, au Brésil, en 2009 Toutefois, il estime que l’intelligence collective n’est en aucun cas un concept nouveau, mais a déjà été pensée par des philosophes du passé, et c’est son cheminement que je vais tenter de vous décrire à présent… La tradition Fârâbienne

Les flops de l'innovation Bi-Bop, Mini-Disk, Google Glass… Il y a plus d’échecs que de succès dans l’univers impitoyable de l’innovation. Des chercheurs créent une base de données des produits tombés dans les oubliettes de l’histoire, avant de parfois en ressortir... Quel est le point commun entre le visiophone1, les sous-vêtements jetables et le dentifrice saveur cornichon2 ? Le Bi-Bop, exemple emblématique de flop tricolore Reste à définir ce qu’est un échec… « Les chiffres de vente ou d’utilisation sont un indicateur, mais il faut aussi tenir compte de l’histoire des innovations : quand elles sont provisoirement abandonnées puis resurgissent, sous une forme différente ou non, peut-on parler d’échec ? Le Newton d’Apple fut d’abord un flop avant de revenir sous forme du fameux iPhone, succès planétaire. Brooks Kraft/Sygma, Gregor Fischer/Demotix / Corbis De la nécessité de l’échec Le trottoir roulant rapide de la station de métro Montparnasse-Bienvenüe. La France frileuse face à la prise de risque

Related: