background preloader

"Vers la Sobriété Heureuse" Conférence Pierre Rabhi du 20 novembre 2012 à Clermont-Ferrand

Conversations avec Pierre Rabhi : Rue89 publie un livre numérique Le premier livre numérique de Rue89 fait son apparition ce jeudi sur toutes les plateformes de vente en ligne : il s’agit d’un grand entretien avec Pierre Rabhi, l’un des penseurs de l’agriculture biologique et d’une alternative à l’idéologie de la croissance. Sous le titre « Il ne suffit pas de manger bio pour changer le monde », cet ebook vendu 4,99 euros est le fruit de plusieurs heures de conversations que Sophie Caillat, responsable de Rue89 Planète, et moi, avons eues avec Pierre Rabhi, dans sa ferme d’Ardèche. Le texte est accompagné des photos d’Audrey Cerdan, et, dans sa version iPad, de deux vidéos. Pierre Rabhi, né en Algérie, installé sur la terre aride d’Ardèche au début des années 60 et défenseur avant l’heure d’une agriculture écologique respectueuse des cycles de la vie, revient sur son parcours exceptionnel, sur sa critique de la société de consommation, et sur son concept d’ « oasis » de vie alternative. Extrait de l’entretien avec Pierre Rabhi Rue89 éditeur ?

Pierre Rabhi : "Vivre sobrement, c'est une forme de libération" LE MONDE pour Le Monde.fr | • Mis à jour le Béa : J'ai déjà entendu parler de vous mais n'ai lu aucun de vos ouvrages. Qu'appelez-vous "la sobriété heureuse", que défendez-vous ? Pierre Rabhi : Cela fait quand même une cinquantaine d'années que je suis en protestation, en quelque sorte, contre un monde et une modernité en particulier qui a cessé de donner de l'importance à la nature et à l'être humain pour donner de l'importance à l'argent, au lucre. La vision qui s'est instaurée, surtout à partir des préceptes de la modernité, a donné à l'être humain démiurge une sorte de pouvoir qui a fait qu'il a instauré un principe qui l'a de plus en plus séparé de la nature, avec une sorte de "hors-sol" appliqué à l'humain et une subordination du vivant. Nous sommes dans la civilisation de la combustion énergétique, de l'accélération du temps par la thermodynamique, et d'une espèce de rupture grave par rapport à la réalité vivante. Celle-ci est de ce fait dans l'indigence. Donc je ne juge pas.

Vers une hausse des tarifs du gaz de 2 à 3% le 1er janvier Les tarifs réglementés du gaz de GDF Suez augmenteront de 2 à 3% au 1er janvier en France, a-t-on appris jeudi 6 décembre de source gouvernementale, confirmant une information du quotidien Le Figaro. L'évolution des coûts d'approvisionnement de l'opérateur historique a été plus favorable que prévu au quatrième trimestre, limitant l'ampleur de la hausse des tarifs nécessaire, a expliqué cette source, malgré une récente décision du Conseil d'Etat invalidant le relèvement trop faible intervenu au troisième trimestre. Cette décision de justice avait fait craindre une nouvelle flambée des prix du gaz à partir du mois prochain, en pleine période de chauffage hivernal. La ministre de l'Energie Delphine Batho doit officialiser la hausse exacte lors d'une conférence de presse lundi, et dévoiler des mesures visant à "optimiser" les coûts d'approvisionnement de GDF Suez, desquels dépendent les tarifs. +80% depuis juillet 2005 "Moi j'hérite de situations. (Avec AFP)

Quelques pensées de Pierre Rabhi Cette actualité a été publiée le 23/04/2013 à 04h28 par kannie. EDITEUR de l'actualité (sans : Des mots des CM2 Partager : «Pour que les arbres et les plantes s'épanouissent,pour que les animaux qui s'en nourrissent prospèrent,pour que les hommes vivent,il faut que la Terre soit honorée.» Des clichés publiés par desmotsdescm2f.eklablog.com et relayés par SOS-planete Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete N'acceptez pas le crime organisé ! Le site étrange qui dérange même les anges ! Auteur : CM2 Ecole Desnos à Tunis Source : desmotsdescm2f.eklablog.com Lire tous les commentaires (2) - Laisser un commentaire sur cette actualité Commentaire laissé par penseurmaladif le 23/04/2013 à 09h45 Suite et fin...

Pierre Rabhi: «Vivre, ce n'est pas passer sa vie à faire augmenter le PIB» Pierre Rabhi a tout du vieux sage. Une allure hors du temps, une voix douce, une vie au contact de la terre et des éléments. Retiré en Ardèche dans les années 1960, il y a développé l’agro-écologie et écrit plusieurs ouvrages remettant en question notre société de production et de consommation de masse. Pierre Rabhi lance aujourd’hui, avec son mouvement Colibris, une campagne «alternative» baptisée «Tous candidats». En appelant tous les citoyens à devenir candidats pour 2012, est-ce que vous rejetez la politique «traditionnelle»? Aujourd’hui, la société est dans l’impasse. Pourquoi le changement pourrait-il venir de la société civile? Beaucoup d’artisans du changement ne sont pas dans la vision classique de la croissance économique. Vous pensez que les gens sont prêts à changer de mode de vie? Propos recueillis par Audrey Chauvet

Pierre Rabhi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pierre Rabhi Pierre Rabhi en 2009. Pierre Rabhi, né en 1938 à Kenadsa, en Algérie[1], Rabah Rabhi de son vrai nom (en arabe رابح رابحي le vainqueur)[2],[3], est un essayiste, agriculteur biologiste, romancier et poète français, d'origine algérienne, inventeur du concept « Oasis en tous lieux ». Il défend un mode de société plus respectueux de l'homme et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles respectueuses de l'environnement et préservant les ressources naturelles, l'agroécologie, notamment dans les pays arides[4]. Il est le père de l'ingénieur Vianney Rabhi[5] (l'inventeur du procédé du moteur MCE-5, un dispositif permettant de rendre le taux de compression variable dans les moteurs à pistons) et de Sophie Rabhi-Bouquet (présidente de l'écovillage du Hameau des Buis[6]). Jeunesse algérienne[modifier | modifier le code] Pierre quitte Kenadsa pour Oran avec sa famille d'adoption et y suit deux années d'études secondaires.

La France est moins corrompue qu'on ne le dit..., mais plus qu'on ne le croit ! L'ONG Transparency International publie son "indice annuel de perception de la corruption", peu flatteur pour la France, 22e (sur 176 pays). Vous voulez nuancer cette appréciation. Votre parti pris : la France est moins corrompue qu'on ne le dit..., mais plus qu'on ne le croit. Expliquez-nous... Le classement de Transparency International a la même valeur que les appréciations des agences de notation : c'est une indication significative, mais ce n'est pas parole d'évangile. Il n'empêche que le rapport qui accompagne ce classement pointe de nombreuses insuffisances françaises en matière de lutte contre la corruption. Pas entièrement, hélas. Le document de Transparency International souligne que c'est le monde politique qui focalise le plus de soupçons en matière de corruption... C'est une manifestation du discrédit des politiques. Est-ce qu'on peut imaginer des améliorations rapides pour faire reculer la corruption ?

Pierre Rabhi Initiateur du Mouvement Colibris, reconnu expert international pour la lutte contre la désertification, Pierre Rabhi est l’un des pionniers de l’agriculture écologique en France. Depuis 1981, il transmet son savoir-faire en Afrique en cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux plus démunis et à sauvegarder leur patrimoine nourricier. Auteur, philosophe et conférencier, il appelle à "l'insurrection des consciences" pour fédérer ce que l'humanité a de meilleur et cesser de faire de notre planète-paradis un enfer de souffrances et de destructions. Devant l'échec de la condition générale de l'humanité et les dommages considérables infligés à la Nature, il nous invite à sortir du mythe de la croissance indéfinie, à réaliser l'importance vitale de notre terre nourricière et à inaugurer une nouvelle éthique de vie vers une "sobriété heureuse". "De ses propres mains, Pierre Rabhi a transmis la Vie au sable du désert...

Entretien exceptionnel avec Pierre Rahbi ! Agriculteur, écrivain et penseur français d'origine algérienne, Pierre Rabhi est un des pionniers de l'agriculture biologique. Il défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles accessibles à tous et notamment aux plus démunis, tout en préservant les patrimoines nourriciers. Depuis 1981, il transmet son savoir-faire dans les pays arides d'Afrique, en France et en Europe, cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux populations. Il est aujourd'hui reconnu expert international pour la sécurité alimentaire et a participé à l'élaboration de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification. Auteur, philosophe et conférencier, il appelle à l'"insurrection des consciences" pour fédérer ce que l'humanité a de meilleur et cesser de faire de notre planète-paradis un enfer de souffrances et de destructions. Entretien avec Pierre Rabhi: Histoire, Peur, Connaissance, Education (1/5 )

Chiffres : près d'un quart des jeunes sont au chômage Un niveau record. L'Insee a annoncé jeudi que le taux de chômage des jeunes, en augmentation depuis quatre trimestres, touche désormais 24,2% des actifs de cette classe d'âge. Soit 671 000 jeunes entre 15 et 24 ans. De manière générale, le chômage a de nouveau augmenté en France au troisième trimestre 2012 pour atteindre désormais 9,9% de la population active en métropole et 10,3% avec les départements d'Outre-mer. L'Institut national des études statistiques, qui a révisé à la hausse (+O,1 point) les données du deuxième trimestre, considère désormais que 2,826 millions de personnes sont au chômage en France. Les jeunes femmes les plus touchées L'inexorable montée du chômage, mesurée par l'Insee depuis cinq trimestres, renvoie la France à un niveau de dégradation sans équivalent depuis treize ans, lorsque qu'au troisième trimestre 1999 ce taux était au même niveau. Alors qu'entre juillet et septembre le chômage a globalement augmenté de 0,1 point, celui des 15-24 ans a bondi de 1,4 point.

Pierre Rabhi : « Si nous nous accrochons à notre modèle de société, c’est le dépôt de bilan planétaire » - Ecologie Et si, après une stressante campagne électorale, on respirait un peu ? Quelle société voulons-nous aujourd’hui construire ? « La croissance est un problème, pas une solution », affirme Pierre Rabhi, paysan-philosophe. Basta ! Pierre Rabhi [1] : Je ne me réjouis pas de cette situation, mais je me dis finalement que l’être humain a besoin d’entrer dans des impasses pour mieux comprendre. Pendant la campagne électorale, l’écologie a quasiment disparu du débat politique. C’est parce que les citoyens ne sont pas véritablement conscients de l’enjeu de l’écologie que nous sommes obligés d’avoir une écologie politique pour lui donner une place au forceps. Selon vous, le progrès technologique nous asservirait ? La civilisation moderne est la civilisation la plus fragile de toute l’histoire de l’humanité. Peut-on se passer de l’industrie et du progrès technologique sur une planète qui comptera bientôt 9 milliards d’êtres humains ? D’où peut venir le changement ? Qui enrichit ces gens-là ?

Related: