background preloader

"Vers la Sobriété Heureuse" Conférence Pierre Rabhi du 20 novembre 2012 à Clermont-Ferrand

http://www.youtube.com/watch?v=t782WoZb03I

Related:  PIERRE RABHI

La résistance tranquille de Pierre Rabhi contre la frénésie du monde PARIS – Pionnier de l’agriculture biologique et chantre de la sobriété heureuse, l’agriculteur et écrivain Pierre Rabhi décrit sa résistance tranquille contre une société de la frénésie qui a donné à l’argent les pleins pouvoirs dans un film qui sort mercredi au cinéma. Le modèle de société aujourd’hui incite tout le monde à être insatiable, c’est-à-dire à n’être jamais satisfait, juge-t-il dans un entretien à l’AFP en plaidant pour l’auto-limitation, la sobriété, la puissance de la modération… Ca, c’est réaliste. Des sandales aux pieds, même dans les rues de Paris, l’agriculteur de 75 ans s’apprête à parcourir la France pour accompagner le film Pierre Rabhi, au nom de la Terre, de Marie-Dominique Dhelsing. Le documentaire, programmé dans 300 salles, relate l’itinéraire et les valeurs de ce natif du Sahara algérien, Ardéchois d’adoption, qui promeut depuis les années 60 l’agroécologie, sans engrais chimiques et dans le respect des rythmes naturels.

Conversations avec Pierre Rabhi : Rue89 publie un livre numérique Le premier livre numérique de Rue89 fait son apparition ce jeudi sur toutes les plateformes de vente en ligne : il s’agit d’un grand entretien avec Pierre Rabhi, l’un des penseurs de l’agriculture biologique et d’une alternative à l’idéologie de la croissance. Sous le titre « Il ne suffit pas de manger bio pour changer le monde », cet ebook vendu 4,99 euros est le fruit de plusieurs heures de conversations que Sophie Caillat, responsable de Rue89 Planète, et moi, avons eues avec Pierre Rabhi, dans sa ferme d’Ardèche. Le texte est accompagné des photos d’Audrey Cerdan, et, dans sa version iPad, de deux vidéos. Pierre Rabhi, né en Algérie, installé sur la terre aride d’Ardèche au début des années 60 et défenseur avant l’heure d’une agriculture écologique respectueuse des cycles de la vie, revient sur son parcours exceptionnel, sur sa critique de la société de consommation, et sur son concept d’ « oasis » de vie alternative. Extrait de l’entretien avec Pierre Rabhi Rue89 éditeur ?

Rencontre avec Pierre Rabhi, à l’écoute du vivant Pierre Rabhi dans le bois de Païolive Fin mars 2012, j’ai eu la chance de passer trois jours entiers en tête-à-tête avec le paysan et philosophe Pierre Rabhi. La raison de cet entretien réalisé chez lui, à LaBlachère, dans les Cévennes ? Le besoin d’actualiser et prolonger Le chant de la Terre, un ouvrage biographique écrit par les reporters Jean-Pierre et Rachel Cartier il y a dix ans, en 2002. Alors que la version actualisée du livre sort en librairie demain jeudi 25 octobre, j’avais envie de partager avec vous quelques extraits sonores des 15 heures d’enregistrement que j’ai effectuées à cette occasion. Malheureusement, plus de deux heures de copier-coller sur 3 logiciels différents ont eu raison de ma patience… si bien que cet article ne vous offrira que quelques extraits de l’ouvrage actualisé, et quelques photos… dans l’attente de le compléter ultérieurement, peut être, des quelques pastilles sonores que j’envisageais de vous offrir.

Pierre Rabhi : "Vivre sobrement, c'est une forme de libération" LE MONDE pour Le Monde.fr | • Mis à jour le Béa : J'ai déjà entendu parler de vous mais n'ai lu aucun de vos ouvrages. Qu'appelez-vous "la sobriété heureuse", que défendez-vous ? Pierre Rabhi : Cela fait quand même une cinquantaine d'années que je suis en protestation, en quelque sorte, contre un monde et une modernité en particulier qui a cessé de donner de l'importance à la nature et à l'être humain pour donner de l'importance à l'argent, au lucre. La vision qui s'est instaurée, surtout à partir des préceptes de la modernité, a donné à l'être humain démiurge une sorte de pouvoir qui a fait qu'il a instauré un principe qui l'a de plus en plus séparé de la nature, avec une sorte de "hors-sol" appliqué à l'humain et une subordination du vivant.

L'institut Michel Serres cherche à savoir combien la Terre peut accueillir d'hommes et les pistes pour un développement soutenable L'humanité est confrontée à la question des ressources dont elle dispose. Toutes les ressources, pas seulement les ressources naturelles ( minerais, biomasse, eau, biodiversité, énergie, etc) mais aussi les ressources en matière de savoirs, de formation. L'Institut Michel Serres réunit déjà un réseau de chercheurs aux Etats-Unis, en Norvège, en Belgique, Hollande, Autriche,etc). L'institut est un institut sans murs, rappelle Ioan Négrutiu, mais un réseau de contacts qui permet de faire circuler les informations. L'Institut organise chaque année une rencontre.

Pierre Rabhi, le semeur d'idées Dans le potager de sa ferme ardéchoise, située au sommet d'une colline dominant les 17 clochers des villages alentour, il se baisse, ramasse une poignée de terre, la scrute, la tourne, la retourne, l'égrène, la hume, puis vous la tend et dit: "Regardez-moi ca, sentez! Avec cette puissance de la vie, il suffirait d'une graine, d'une seule graine, pour nourrir l'humanité. La faim dans le monde est un scandale." >> A lire aussi Pierre Rabhi, écrivain en herbe

Pierre Rabhi: «Vivre, ce n'est pas passer sa vie à faire augmenter le PIB» Pierre Rabhi a tout du vieux sage. Une allure hors du temps, une voix douce, une vie au contact de la terre et des éléments. Retiré en Ardèche dans les années 1960, il y a développé l’agro-écologie et écrit plusieurs ouvrages remettant en question notre société de production et de consommation de masse. Pierre Rabhi lance aujourd’hui, avec son mouvement Colibris, une campagne «alternative» baptisée «Tous candidats». En appelant tous les citoyens à devenir candidats pour 2012, est-ce que vous rejetez la politique «traditionnelle»? Aujourd’hui, la société est dans l’impasse. Pierre Rabhi Initiateur du Mouvement Colibris, reconnu expert international pour la lutte contre la désertification, Pierre Rabhi est l’un des pionniers de l’agriculture écologique en France. Depuis 1981, il transmet son savoir-faire en Afrique en cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux plus démunis et à sauvegarder leur patrimoine nourricier. Auteur, philosophe et conférencier, il appelle à "l'insurrection des consciences" pour fédérer ce que l'humanité a de meilleur et cesser de faire de notre planète-paradis un enfer de souffrances et de destructions. Devant l'échec de la condition générale de l'humanité et les dommages considérables infligés à la Nature, il nous invite à sortir du mythe de la croissance indéfinie, à réaliser l'importance vitale de notre terre nourricière et à inaugurer une nouvelle éthique de vie vers une "sobriété heureuse". "De ses propres mains, Pierre Rabhi a transmis la Vie au sable du désert...

Pierre Rabhi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pierre Rabhi Pierre Rabhi en 2009. Michel Serres : bienvenue à l'homme nouveau Le Point : Enfant d'Internet et du téléphone mobile, Petite Poucette - le surnom que vous donnez à la nouvelle génération - vit dans un monde radicalement différent de celui qu'ont connu ses grands-parents. Appartient-elle encore à la famille d'"homo sapiens" ou assistons-nous à la naissance d'un nouvel humain ? Michel Serres : Nouvel humain, n'exagérons pas ! La mutation en cours n'est pas tout à fait comparable à celle qui nous a fait passer à la station debout.

Chez la fille de Pierre Rabhi, une école où l’adulte s’adapte à l’enfant L’histoire de l’établissement sonne comme un conte pour petits et grands. Le projet de Sophie Rabhi, fille du spécialiste mondial d’agronomie biologique et pionnier de l’écologie humaniste Pierre Rabhi, prend forme en 1999. Film Rue89 est partenaire du documentaire « Pierre Rabhi, au nom de la terre », de Marie-Dominique Dhelsing, sorti ce mercredi 27 mars. Vous pouvez gagner des places pour une projection en envoyant un e-mail.

Related:  Pierre Rabhi