background preloader

Construire un muret de pierres sèches

Construire un muret de pierres sèches
© Jean-Jacques Raynal Les murets de pierres sèches servaient à stabiliser les pentes légères ou à délimiter les parcelles. Aujourd'hui, pourquoi ne pas adapter de telles constructions à votre jardin ? Préparatifs Le matériau de base sera de la pierre : de calcaire, de schiste ou de granit, avec des formes pas trop arrondies pour faciliter le travail. Taillez la pierre ! © D. Quand les formes ne s’imbriquent pas bien, ou pour « dresser » une face (la rectifier afin qu’elle soit droite), vous pouvez retailler la pierre à l’aide d’une chasse à pierre (sorte de burin) et d’une massette, ou même les casser en deux avec un marteau pointu (le têtu). Construire Triez dans votre stock les plus grosses pierres, de forme assez plate, qui, posées en premier, formeront l’assise. Les bons gestes ! Creuser les fondations Stabiliser les pierres récalcitrantes ! Un muret bien stable Pour assurer la stabilité du muret, il faut lui donner une inclinaison vers l’arrière : c’est ce qu’on appelle le fruit. Finitions Related:  art de la pierre sécheBricolage jardinJardin d'agreement

Christian Lassure - Les bonnes pratiques de la maçonnerie sèche The best practices of dry stone walling Christian Lassure En maçonnerie à pierre sèche, un poncif que certaines officines méridionales cherchent à répandre est l'idée que l'on affaire à un savoir-faire « ancestral », voire « immémorial », deux qualificatifs bien creux qui tendent à remplacer un autre adjectif, désormais galvaudé après quatre décennies d'usage et d'usure, celui de « traditionnel ». On peut se demander par quel miracle ce prétendu « savoir-faire ancestral ou immémorial » est parvenu jusqu'à nous alors que l'art de la construction à sec, dont le déclin s'était amorcé vers 1880, s'est éteint dans notre pays après la première guerre mondiale, il y a près d'un siècle. Quand le grand ethnologue provençal Pierre Martel abandonna la construction de son premier « cabanon pointu » à Bonnechère (Alpes-de-Haute-Provence) en novembre 1967, il eut ces paroles terribles mais révélatrices : « J'ai renoncé à le terminer car il n'aurait pas tenu. © Christian Lassure - CERAV

Un banc de jardin à faire soi-même ©Antoine Bosse-Platière Que ce soit pour le repos du jardinier ou celui de ses hôtes, pour une sieste digestive ou pour une conversation en tête à tête au milieu de la verdure, le banc de jardin se doit d’être confortable. Nul besoin de connaître les secrets du nombre d’or pour le réussir, mais rien ne vaut un bon modèle. Quel bois choisir ? Evitez le recours aux bois exotiques, bien sûr, malgré l'excellente durabilité de nombre d'entre eux. Une essence locale, comme le mélèze, convient parfaitement, mais dans d'autres régions, vous pouvez choisir du châtaignier ou du douglas. Il faudra cependant rentrer votre banc à l'abri pendant la mauvaise saison. Assemblage des différentes pièces ©Christian Galinet Pour les fixations, vous pouvez faire des avant-trous (foret de 4), mais il est plus simple de rentrer les vis au marteau jusqu'à ce que la pointe traverse la première planche, puis de finir à la visseuse (pour les essences de bois pas trop denses). Votre banc est prêt. Willy van Landeghem

Les incontournables plantes aromatiques MichelCaron Ingénieur agricole Cuisine, huiles essentielles... les plantes aromatiques sont devenues incontournables. Au niveau jardinage, la plupart d’entre elles préfèrent nettement le plein soleil, du fait de leur provenance méditerranéenne, comme le thym, la sauge ou le romarin, ou de contrées exotiques, comme le basilic par exemple. Nous vous proposons de découvrir dans ce dossier une palette large de plantes aromatiques, de l'angélique au raifort, en passant par la menthe verte, l'estragon ou encore le cerfeuil. Ciboulette, herbes fines parmi les plantes aromatiques. © Cyclonebill / Terry Dunn CC BY-NC 2.0 D'une façon générale, pour les semis par exemple il faut réaliser tout d’abord un lit douillet qui accueillera sans problème les graines que vous aurez achetées dans le commerce. Concernant les soins d'entretien, n’arrosez jamais trop vos sujets car leurs racines pourraient alors pourrir. Bonne découverte et bonne dégustation !

LA LOGIQUE CACHÉE DES MURS EN PIERRES SÈCHES J'ai commencé à construire des murs en pierres sèches, il y a une trentaine d'années. Au début, je m'appliquais et faisais attention au choix des pierres : je prenais uniquement les plus plates, les plus larges, les plus « belles ». Ensuite, je passais de longues minutes à ajuster chacune sur la précédente. Le plus souvent, aucune de ces pierres n'allait et je devais en chercher une autre. Les mois et les années passaient, et rien n'y faisait. Un jour j'ai eu la curiosité de prendre le temps d'observer un mur existant. J'ai cherché à mettre en œuvre cette technique et, très vite, j'ai constaté que je montais beaucoup plus vite les murs et qu'ils étaient beaucoup plus solides : je n'avais plus à chercher des pierres « idéales », les petites pierres s'imbriquaient « naturellement » les unes dans les autres, mes murs commençaient à s'intégrer dans le paysage existant. Restait un problème : comment arriver à ce que le sommet du mur soit aligné.

Construire une table de jardin ©Antoine Bosse-Platière Une belle table de jardin en bois avec ses bancs, pouvant accueillir facilement huit personnes, cela vous tente ? Luc Valentin, responsable de la maintenance au Parc écologique Terre vivante, vous propose ses plans et ses conseils de montage pour la réaliser vous-même. Quel bois choisir ? Choisissez une essence durable : mélèze, douglas ou châtaignier dans une scierie. Ne lésinez pas sur l'épaisseur : pour le plateau et les bancs, faites-vous découper des planches de 4 cm. Du sur mesure ©Steen Il y a trois épaisseurs de bois différentes : les pieds (100 mm), les supports des bancs (60 mm) et les planches (40 mm). Protégez les pieds Pour éviter le contact direct du bois avec la terre, la liaison au sol est assurée par des fers à béton de 20 mm scellés dans quatre petits plots de béton. Luc Valentin Soignez la finition

L'encyclopédie des arbustes pour les haies Lire aussi Bien choisir ses plantes de haie Florian DUROUSSET de la pépinière BIO JARDINS nous conseille pour le choix des plantes pour la composition d'une haie Un premier point concerne la façon dont elle a été produite. Une plante élevé... Aménagement d'une haie avec des vivacesTaxus Forsythia suspensa ou Punica Granatum Eleagnus x ebbingei Prunus Cerasifera 'Pissardi' ou Hibiscus Syriacus 'Oiseau Bleu' Viburnum Opulus 'Flore Pleno' ou Lagerstroemia Indica Cytisus... Arrosage automatique d'une haieMr DORIN habitant les Pays de la Loire : J'ai une haie de 40 mètres de cyprès de leyland et je souhaite y mettre un arrosage à chaque pieds Je pense faire mon montage avec un tuyau de 13x16 et un... Nos partenaires marchands vous proposent ça se passe sur le forum... ça se passe sur les blogs... Art postalPour fêter les 6 ans de son blog, Charlotte a proposé un échange d’art postal printanier. Et pourquoi pas cinq, me direz-vous ?!!! » Créer votre blog jardin

Art et patrimoine | La Route de la Pierre Sèche Le patrimoine pierre sèche en Haute-Provence Entre Luberon, monts de Vaucluse et montagne de Lure, l’arrière-pays provençal garde de nombreuses traces de son passé rural : fermes, bergeries, lavoirs, citernes, pigeonniers, ponts, chemins caladés, oratoires… Parmi ces témoins d’une époque révolue, le patrimoine en pierre sèche, pratique d’assemblage de pierres brutes sans liant, occupe une place prépondérante. Des cabanes du Luberon aux bergeries de la montagne de Lure, des aiguiers des monts de Vaucluse aux galeries drainantes de leurs piémonts, Florence Dominique, chargée de mission à l’APARE, a sélectionné 25 itinéraires pour découvrir ce patrimoine. Qu’appelle t-on "pierre sèche" ? L’expression "pierre sèche" qualifie une pratique d’assemblage de pierres brutes sans utilisation de liant (mortier), par simple empilement et calage des éléments entre eux. Restauration de calade à Bedoin par les bénévoles de l’APARE Des actions de sauvegarde et de mise en valeur Les bergeries Les aiguiers

Réaliser un salon de jardin en palette matériels : 1 palette (par fauteuil) (EX: palettes de ciment) 2 planches style coffrage pour les pieds 14 vis à bois scie sauteuse, scie à main, visseuse papier à poncer peinture sous couche peinture grise et rose fuschia pinceau Explication et plan : 1 - Enlever la 4° ou 5° latte de la palette et la découper en biais avec une scie, pour former 2 partie (C et D) dossier et assise. 2 - Le plus grand morceau sert pour le dossier (C) et le plus petit morceau (D) pour l'assise. 3 - fixer les 2 morceaux du pied en les cloutant ( j'ai fait les 2 morceaux du pied avec des planches de coffrage) pied de derrière = A : longueur entre 80 et 95 cm et largeur 15 à 20 cm pied de devant = B : coupe en biais 32 et 35 cm 4 - Fixer le dossier (C) à l'assise (D), en choisissant l'inclinaison voulu. (fixation en cloutant) Voir mon billet "MERCI !!"

entretien jardin, desherbage gazon et pelouse avec Fertiligene Nous jardinons si bien ensemble « Ferti, Ferti, Fertiligène » … 10 ans déjà que cette ritournelle accompagne les publicités de la marque… Mais cela fait bien plus longtemps (20 ans !) que Fertiligène dispense ses conseils avisés de marque experte auprès des clients des jardineries et magasins spécialisés. Fertiligène, une gamme très large et complète de terreaux de grande qualité, d'engrais jardin et gazon ainsi que de solutions de soin de grande efficacité ! Que vous soyez un jardinier averti ou plus novice, que vous cherchiez une solution pour avoir des plantes resplendissantes, pour désherber votre gazon ou que vous ayez besoin d'un traitement de choc pour sauver une culture en danger, vous trouverez chez nous votre bonheur !...​ Toutes nos catégories de produits Entretien du gazon FertiligèneEngrais pour plantes FertiligèneTerreaux FertiligènePaillages FertiligèneProduits de traitement FertiligèneAnti-nuisibles FertiligèneDésherbants Fertiligène

Pierre sèche : Didier Rieux C’est l’art de bâtir en pierre sans utiliser aucune sorte de liant, qu’il soit naturel (mortier de chaux, terre, argile…) ou artificiel (mortier de ciment…). Les origines de cette technique se situent dans les périodes les plus reculées de l’histoire, dès lors que les hommes ont commencé à aménager, domestiquer leur territoire en ramassant, extrayant et réemployant le matériau disponible le plus répandu : la pierre. Ce mode de construction qui est universel de par sa diversité historique et géographique l’est aussi parce qu’il apporte une réponse technique pertinente aux contraintes environnementales communes à toutes les civilisations. Son utilisation la plus répandue au cours de l’histoire concerne les murs de soutènement à vocation agricole qui ont démontré leur efficacité lorsqu’il s’agit de conquérir de nouvelles surfaces arables et de stabiliser les sols soumis à l’érosion dans les reliefs les plus accidentés. Les réalisations de ce type sont innombrables.

10 écogestes insolites pour un potager qui a la patate Extrait de Néoplanète 29 On connaît déjà toutes les astuces classiques pour un jardin respectueux de l’environnement. Mais si on se lâchait un peu, cette année ? Plantes repousse-taupes, jardinage en lasagne ou betteraves rayées… voici nos écogestes insolites, pour une saison cocasse parmi les légumes. Je superpose des couches de morceaux de carton mouillé à des couches de compost sur la surface du potager. Je vous l’accorde, le résultat n’est pas des plus coquets, mais ce type de jardinage a tout bon, car il empêche la repousse des mauvaises herbes (pas besoin de désherbant), évite l’évaporation (moins d’arrosage), nourrit et protège durablement la terre… Essayez-le, c’est assez spectaculaire, vous verrez bientôt vos légumes pointer le bout de leur nez. Ainsi, adieu la corvée de bêchage au printemps ! Des semences de pommes de terre fragiles à conserver ? On peut attirer les animaux dans son jardin de plusieurs façons, sans acheter des boules de graines ou des abris en kit.

Related: