background preloader

TEDxParis 2011 - Pierre Rabhi - Y a-t-il une vie avant la mort ?

TEDxParis 2011 - Pierre Rabhi - Y a-t-il une vie avant la mort ?

http://www.youtube.com/watch?v=HyNinbbzGuE

Related:  Contes philosophiques à lire en ligneContes philosophiquesContes et conteursAgriculture, plantations, élevages, pêchePierre Rabhi

Le roi qui voulait apprendre à jongler Il était une fois un roi, qui avait tout ce que la bonne fortune pouvait lui apporter. Il venait de fêter ses 40 ans, sa santé était bonne. Lumière-du-jour, son épouse, était pourvue de toutes les qualités qui font le bonheur d'un homme, qu'il soit roi ou simple portefaix, et il pensait que lui-même avait su la rendre heureuse, au fil des années partagées. Leurs enfants poussaient comme des arbres bien soignés, entourés d’affection et d’attention. Les charges du royaume étaient souvent prenantes, mais il savait déléguer une partie de ses pouvoirs à bon escient. Le royaume se portait bien, et était en paix avec ses voisins.

La légende des deux oasis Quelque part dans le Sahara il y avait deux oasis distantes de quelques kilomètres. La première abritait une tribu qu’on appelait les bédouins souriants. Les bédouins souriants semblaient toujours contents de leur sort, avaient constamment le sourire aux lèvres (d’où leur nom) et faisaient la fête tous les soirs. Et quand ils n’avaient aucune raison de faire la fête, eh bien… ils en inventaient une ! Au pays du conte Acheter / Emprunter Pour réaliser un panier d’achat ou de prêt il est impératif d’être inscrit (onglet « inscrivez-vous »). Acheter Les films édités en DVD ou en vidéo VHS Pal sont vendus pour un usage privé ou institutionnel.

Philippe Desbrosses & Hervé Guyomard Le bio peut-il nourrir la planète? Djénane Kareh Tagerj, Patrice van Eersel Comment définir le bio? Hervé Guyomard : Entre les deux extrêmes que sont un système dit intensif usant abondamment d’engrais minéraux et de traitements chimiques, et une agriculture biologique qui s’interdit ces substances, il existe un continuum : différents types d’agriculture raisonnée qui cherchent à en minimiser l’emploi. L’agriculture biologique, elle, recourt systématiquement à des méthodes alternatives, par exemple le désherbage mécanique ou la lutte biologique via l’introduction d’ennemis naturels des ravageurs des cultures. Cette méthode-ci peut poser problème dès lors qu’elle perturbe l’écosystème. Philippe Desbrosses : Il existe une confusion dans la définition de « produit bio ». Celui-ci est incontestablement cultivé selon un cahier des charges qui exclut les intrants chimiques.

Vers la sobriété heureuse, le nouveau livre de Pierre RABHI - [C "J’avais alors vingt ans, et la modernité m’est apparue comme une immense imposture." Pierre Rabhi a vingt ans à la fin des années cinquante, lorsqu’il décide de se soustraire, par un retour à la terre, à la civilisation hors sol qu’ont largement commencé à dessiner sous ses yeux ce que l’on nommera plus tard les Trente Glorieuses. Après avoir dans son enfance assisté en accéléré, dans le Sud algérien, au vertigineux basculement d’une pauvreté séculaire, mais laissant sa part à la vie, à une misère désespérante, il voit en France, aux champs comme à l’usine, l’homme s’aliéner au travail, à l’argent, invité à accepter une forme d’anéantissement personnel à seule fin que tourne la machine économique, point de dogme intangible. L’économie ?

Le beau message de Patrick Sébastien - Génération Optimiste Nouveau ? Cliquez ici pour adhérer Connectez-vous à Génération Optimiste ® ... ou connectez-vous avec l'un des comptes suivants : Contes hébergés sur lamailloux.com Voici tout d'abord un florilège de citations tous azimuts. Certaines sont d'une grande portée philosophique, d'autres nous font tout simplement rire... Il vaut mieux allumer une bougie que de maudire l'obscurité (proverbe chinois) --------------------------- On ne peut pas arroser d’une main la fleur qu’on cueille de l’autre ; on ne rend pas sa grâce à la rose que l’on met dans un bocal, on la dénature ; on croit en embellir son salon, en réalité, on ne fait que défigurer son jardin. Yasmina KHADRA - L’attentat --------------------------- Rêver est bien confortable dès lors que nous ne sommes pas obligés de concrétiser ce que nous avons projeté. Ainsi, nous traversons des moments difficiles, nous connaissons des risques, des frustrations et, une fois vieux, nous pouvons toujours rendre les autres - nos parents de préférence, ou nos conjoints, nos enfants – coupables de n’avoir pas réalisé nos désirs.[…] Paulo Coelho --------------------------- Si j'écoute j'oublie...

Contes du monde entier Des contes et légendes, on en trouve dans toutes les cultures qui leur accordent chacune une place de choix. Ils font presque partie de nos vies. Peut-être parce que les messages véhiculés à travers ces histoires sont des leçons de vie essentielles. Des leçons de vies que nous vous invitons à découvrir (ou revisiter) à travers un site en particulier. L'auteure du site lessignets.com a répertorié sur une seule page des contes et légendes d'une cinquantaine de pays, référencés à partir d’autres sites Internet. Ils achètent local pour sauver la planète Juliette Labaronne Ces gourmets de proximité ont un nom : les locavores. Aux Etats-Unis, où ils ont été baptisés ainsi en 2005, ils sont nombreux. Leur devise : « Think global, act local » (Penser global, agir local). Au-delà de leur désir d’être solidaires des paysans et de l’industrie locale, ils entendent rétablir le goût, la qualité. Retrouver du sens. Vivre sans détraquer la planète.

Révolution Lente - Pierre Rahbi - L’Autonomie... Le temps de l’i Par Pierre Rabhi le vendredi 08 février 2008, 09:18 - Lien permanent L’écologie une grande leçon d’autonomie Le terme « autonomie » suggère une organisation, une situation fondée sur la non dépendance. Histoire inspirante : le candidat héritier et la graine de maïs - Génération Optimiste Un roi vieillissant s'est réveillé un jour et s'est rendu compte qu'en mourant il n'aura pas de fils dans la famille royale pour le remplacer. Il était le dernier homme dans la famille royale dans une culture où seulement un héritier mâle pourrait succéder au trône. Il envisageât l’adoption d’un garçon qui alors pourrait prendre sa place. Ses critères étaient clairs : un tel fils adopté devait être extraordinaire au sens réel du mot. Il a donc lancé un concours ouvert à tous les garçons de son royaume. Tous y étaient conviés, peu importe leur origine.

Related:  contesRABHIPierrre RABHIPierre RabhiPlaneteStorytellingpolitique au sens noblephilosophieAlmamapVidéosEducation