background preloader

Le projet HAARP

Le projet HAARP
Le projet Haarp et ce qu'il cache Installé le 28 août 2002 et mis à jour le 29 et le 1° septembre 2002 (en fin de page) Mise à jour de mai 2008 : L'installation Haarp russe (antérieure de dix ans à l'installation américaine). Résumé du dossier composé par Luc Mampaey, ingénieur commercial attaché de recherche au GRIP (Groupe de Recherche et d'Information sur la Paix et la sécurité) Adresse du GRIP : rue Van Hoorde, 33, B-1030 Bruxelles. L'ensemble du dossier (pdf), intitulé "Le programme Haarp, science ou désastre ?" Le site de HAARP Comme me l'écrivait récemment un collègue canadien les concepts de base du projet Haarp (High Frequency Active Auroral Program) et ses différentes applications ne sont pas nouveaux et datent des années... soixante. Cela me rappelle un lettre que j'avais reçue en 75, émanant d'un ufologue. - A l'intérieur de l'ovni, circulaire, se trouve une table ronde autour de laquelle se trouvent douze adolescents prépubères en état d'extase lévitatique. 6 octobre 2005 Related:  Jean-Pierre Petit

Les bombes EMP ( electromagnetiques ) 1 Source : Les Armes à Impulsion Electromagnétique 1° sept 2002. 19 avril 2004 : en fin de fichier : STRATEGIE AERIENNE, Emploi d'une arme "propre" de destruction massive Pas mal d'informations concernant les armes viennent décidément de sources nordiques. Faisons ici une rapide digression puisque j'ai déjà parlé de cela dans un autre dossier (mais comme mon site commence à ressemble à la Samaritaine j'ai du mal à m'y retrouver). L'originalité des armes électromagnétiques réside dans le fait qu'ayant atteint un sous-élément conducteur de l'électricité, leur action peut se trouver propagée à distance par les conducteurs auxquels il se trouve relié. Deux types de systèmes EMP "non-nucléaires" ont été développés. De tels engins peuvent équiper des bombes, mais aussi être placés par des équipes opérant au sol et se livrant à des actions de sabotage d'un genre nouveau. tout simplement parce que tous ces systèmes sont basés sur de l'électronique. Ph.D.

Untitled Document Y a-t-il des traces visibles d'essais d'armes climatiques ? 23 sept 2002, repris le 29 sept 2002 Animation 1 Depuis quelques mois beaucoup de choses ont fait surface. Tiens, au passage, on découvre une nième application du projet HAARP. Une couche de gaz ionisé se comporte également comme un bon milieu absorbant vis-à-vis d'un champ électromagnétique (les ondes radar étant des ondes électromagnétiques, entourer une machine volante de plasma a pour effet de lui conférer une bonne furtivité). Quand le problème "de nouvelles armes" a fait surface il nous a semble qu'il fallait "tout envisager" et qu'en fait énormément de choses existaient depuis des ... décennies, qu'on cachait soigneusement aux gens. En poussant plus loin nous avons vu que le concept d'armes sismiques n'était pas totalement déraisonnable. Dans la foulé nous avons envisagé la possihilité que des armes climatologiques puissent être non seulement à l'étude, mais expérimentées depuis ... longtemps ! Animation suivante.

High frequency active auroral research program Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le projet High Frequency Active Auroral Research Program, abrégé en HAARP, est un programme américain à la fois scientifique et militaire de recherche sur l'ionosphère. Ses activités dépendent de la base aérienne de Kirtland AFB et sont financées conjointement par l'US Air Force et la Navy, ses activités scientifiques étant gérées par l'Université d'Alaska et sa mise en œuvre par le laboratoire Phillips de l'US Air Force et l'Office of Naval Research[1]. Les installations du HAARP utilisent notamment la technologie IRI (ionospheric research instrument) et des techniques radioélectriques afin de comprendre les mécanismes complexes qui gouvernent l'ionosphère, région de la haute atmosphère. Un des objectifs, par excitation via des ondes haute fréquence (HF), est d'étudier l'impact de l'ionosphère sur les communications longues distances. L'installation utilise un réseau d'antennes phasées comportant 180 antennes dipôle.

Le projet H.A.A.R.P : la manipulation du climat - Article posté le 17 Février 2010 - “La technologie mettra à la disposition des grandes nations des procédés qui leur permettront de mener des guerres furtives, dont seule une infime partie des forces de sécurité auront connaissance. Nous disposons de méthodes capables de provoquer des changements climatiques, de créer des sécheresses et des tempêtes, ce qui peut affaiblir les capacités d’un ennemi potentiel et le pousser à accepter nos conditions. Un premier reportage, diffusé par la chaîne ITV et déjà publié sur ce site, présentait succinctement le projet HAARP : Voici maintenant un documentaire plus complet abordant précisément ce funeste projet. Rosalie Bertell est couverte de diplômes et a été conseillère scientifique du président Carter pour les technologies de défenses au cours des années 1970. Comment ça marche ? A noter que l’Australie et la Russie dispose d’une telle installation..

Le mystère de la Z machine de Sandia Il faut reprendre toute cette affaire. En France, les échos ont été quasi-inexistant, si on excepte quelques lignes dans Science et Vie et Science et Avenir. Le top départ a été donné dans le site Silence radio complet dans la grande presse. Reprenons les faits à leur source. Chris Deney est le responsable de la manip montée à Sandia ( Nouveau Mexique ) suite des travaux initiés par Gerold Yonas il y a plus de trente ans ( fusion par faiseaux d'électrons, voir Pour la science, numéro de janvier 1979 ). Oui, vous avez bien lu. Chaque fil produit un champ magnétique qui agit sur les fils voisins par l'intermédiaire de la force de Laplace I x B . Mais en fait, la machine ne s'est pas comportée comme prévu. La Z-machine fut donc conçue dans cette optique, exclusivement et personne n'avait prévu qu'elle puisse un jour jouer un rôle dans la course vers la fusion. J'ai eu donc plusieurs échanges de mails avec Yonas, dont un datant d'hier. Je dis : Rusé, hein ?

SL9 Schumaker Levy impact sur Jupiter Synthèse de l'étude faite à propos du dossier SL9 9 décembre 2003 Première partie On se souvient qu'un document mystérieux avait été découvert sur un forum internet et mis en ligne à partir d'un cybercafé de Bordeaux, mettant en doute le caractère artificiel du phénomène qui a été décrit pas la suite comme l'effet de la fragmentation et de l'impact en juillet 94 de l'objet détecté par les astronomes Eugene Schumaker et Carolyne Levy. En résumé, A.Cohen met en lumière pas mal de choses étranges dans la thèse officielle concernant "la capture, l'éclatement et l'impact d'une comète sur Jupiter". - On voit mal comment peut s'opérer la "capture" d'une "comète", ou d'un objet quelconque par une planète géante.Il s'agit "d'un problème à deux corps" dans lequel seules interviennent les lois du mouvement de Kepler. - Le fait qu'un objet, comète ou astéroïde, se fragmente, voire se désintègre en passant dans la "sphère de Roche" d'une planète est un phénomène bien compris des astrophysiciens. D.

Jean Pierre Petit Interview Radio 2003 Quand le Pr Jean Pierre PETIT "débunke" le Dr steven greer, le projet sirius, et les blacks programs US Superbe Jean Pierre PETIT qui est dans la rubrique INSOLITE ce soir , et qui nous donne des informations de tout premier plan, à la pointe !!! Du très haut niveau chers lecteurs ! Steven Greer ça ne vous dit rien ? Alors que presque toute la blogosphère avait marché, Jean Pierre PETIT était lui parti au charbon, et il met le coup du lapin à GREER et à cette histoire : seul le plus grand scientifique français vivant avait assez de crédibilité et d’éléments pour le faire … Jean Pierre PETIT n’est pas un "ovni-sceptique" , il a quand meme vécu l’incroyable affaire UMMO ! Mais en grand scientifique qu’il est, il n’aime pas la désinfo, et il lui faut des éléments sérieux qui tiennent la route … : il a été l’un des pionnier en France, un des premiers à mettre le sujet OVNI sur la table avec des éléments sérieux pour en débattre . Le Pr Jean Pierre PETIT donne des éléments clefs, que seul lui peut donner, sur l’état du développement des armements contemporains. Steven Greer Ce fût en vain.

LES BLACK PROGRAM: LE PROJET D.S.P. 32 Un programme de recherche pour trouver une énergie, qui soit plus puissante que l'atome. L'armée Américaine lança dans les années soixante-dix un programme classifié, afin de trouver une nouvelle forme d'énergie, "ultime", qui soit bien plus puissante que celle de l'atome. Ce projet prît le nom de "D.S.P. 32", "Defense Support Program 32" (Programme de soutien à la Défense n° 32). (1)Et la recherche militaire parvint à obtenir une forme d'énergie, qui repoussa alors les limites de la science. Ce fût ce que l'on appela "l'antimatière". D'une puissance phénoménale inouï, dix mille fois plus puissante que la fission nucléaire. La recherche sur l'antimatière. Le programme DSP 32 travaillait dans le but d'atteindre deux objectifs. Des laboratoires américains comme Livermore, Sandia, Los-Alamos, Nevada, avaient déjà dirigé leurs recherches vers les très hautes densités, dans le cadre de la maîtrise de la fusion de l'hydrogène (2). Le danger de l'antimatière. La "mission scientifique" AMPTE.

guide site Jean-Pierre Petit par ordre alphabetique Retour Cela faisait un bout de temps que des amis me disaient "tu devrais faire une carte de ton site". Tâche impossible. Primo parce que si ça continue, cela deviendra aussi complexe qu'un grand magasin, secundo parce que la variété des thèmes abordés s'y prête mal. Cette rubrique "Guide", en commençant par ce classement alphabétique est apparue comme la moins mauvaise façon de tenter de s'y retrouver. Pour faire une recherche alphabétique, vous pouvez aller à une lettre donnée, en la faisant suivre par une astérisque, c'est à dire par exemple rechercher la lettre B en effectuant la recherche de : Ou bien vous pouvez aller rechercher un mot particulier, un nom. *Benveniste Si ce nom, ce mot fait l'objet d'une rubrique, vous serez envoyé à l'endroit adéquat. 11 septembre - 11 09 : la fin d'une illusion. Tours jumelles : Un missile tiré par un des avions juste avant impact ? Une vidéo américaine évoquant le crash sur le Pentagate. Pods sous des avions militaires US. 10 juillet 2005.

Jean-Pierre Petit - Ovnis Et Armes Secretes Americaines Préface l'occasion d'une simple participation à un congrès sur la«propulsion avancée» en Angleterre, au début de 2001, l'auteurrencontre des spécialistes américains de « projets spéciaux quise révèlent être aussi des acteurs importants de « black programs ». n arrive obtenir leurs confidences grâce marchandage sur ce qu'il sait lui-même. (magnétohydrodynamiques) filant à plus de 2 000 km! l'un des congressistes les a conçues et mises au point. hypersonique,« Aurora», volant à km! et 60 kilomètres d'altitude. Cet avion espion « satellisable » estle successeur du « Blackbird ». Tout pan d'activitésaméricaines est ainsi révélé, dont les Européens ignorent l' existence, mais pas les Russes, qui avaient projet semblable,« Ajax Il n'a pu aboutir faute de moyens financiers.Les Américains ont vingt-cinq ans d'avance, irrattrapables, surles Européens, dans le domaine stratégique Leurs torpilles En ce qui concerne la France, les mêmes facteurs qui ont conduit par rationalisme scientiste, soumission aux lobbies et (La Recherche, avril

Jean-Pierre Petit : "Arrêter les croyances miser sur du concret » Note sylv1: Mardi 15 Juillet 2014: 21h20: crédit photo :sylvain Matisse "Ci -dessous le physicien Jean-Pierre Petit se livre à Nexus dans un entretien. La science s’ouvre au monde, et évolue en terme de communication au public. A présent, les articles sont lisibles pour tout le monde ce qui ne fut pas toujours le cas. L’approche OVNI peut de ce fait avoir une démarche scientifique grâce aux informations données par les savants aux médias et divers supports. A l’heure ou l’ufologie s’enlise avec des combats qui ne concernent en rien le phénomène OVNI comme les chemtrails par exemple, ou celui de devenir végétarien ou bien encore de se projeter avec affirmation peu ou pas argumentée dans l’inconnu pour une éventuelle mission, on se demande bien laquelle du reste, essayons de ne pas nous égarer dans les méandres de notre imagination. Bonne lecture et merci à ceux qui croient en mon implication sincère." Cliquez sur l’image PDF pour lire l’article Source document: Nexus Like this: J'aime chargement…

Related: