background preloader

La veille informationnelle et ses outils (application dans le domaine juridique)

La veille informationnelle et ses outils (application dans le domaine juridique)
Un article de Wiki URFIST. Rédacteur: Michel Roland (Veille numérique: mécanisme et outils) ATTENTION: cet article rédigé pour le c2i niveau 2 "métiers du droit" en 2009 n'a pas été mis à jour depuis décembre 2010. Un certain nombre d'informations sont obsolètes, en particulier le service "Google Reader" n'existe plus et nous l'avons remplacé dans nos formations par l'application "Feedly". (150414) On appelle "veille" le fait de se tenir au courant des informations pertinentes à un domaine défini. [modifier] La veille en entreprise Dans le domaine professionnel, le mot "veille" est utilisé d'abord en entreprise pour désigner une activité au service de l'innovation technologique et de la stratégie commerciale de celle-ci. L'Association des professionnels de l'information et de la documentation (ADBS) a défini ainsi le rôle de celui-ci: [modifier] Les différents types de veille en entreprise On distingue plusieurs types de veille dans le cadre de l'entreprise: [modifier] sur Internet Logo Related:  M2@Veilleveille juridique et curation

Veille informationnelle D’après la norme XP X 50-53 de l’AFNOR, la veille informationnelle est une « activité continue en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les évolutions ». Une autre définition est donnée par Serge Cacaly, dans le Dictionnaire de l’information. La veille informationnelle est alors définie comme un « processus continu et dynamique faisant l’objet d’une mise à disposition personnalisée et périodique de données ou d’informations, traitées selon une finalité propre au destinataire, faisant appel à une expertise en rapport avec le sujet ou la nature de l’information collectée ». On peut résumer la "veille" par le fait de se tenir au courant des informations pertinentes en rapport avec un thème précis. Contrairement à la recherche d'informations qui est ponctuelle et dépend d’un besoin immédiat, la veille est une activité continue prévue à l’avance et s’effectuant sur une plus longue durée.

La distance dans le processus de formation : nouveau paradigme d'apprentissage et transformation de l'activité d'enseignement [Deux intervenantes à la table de conférence à l'image, un autre hors cadre, tous face à l'assistance, avec devant elles dossier, ordinateur, et présentoirs respectifs]. [Présentoir de la première intervenante] France HENRI, TELUQ, Québec. France HENRI : Nous sommes très heureuses d'être parmi vous ce matin, pour cette présentation qui porte sur le processus de formation à distance. les pratiques actuelles de formation à distance par rapport à l'évolution que cette pratique de formation a connue depuis son origine. dans les universités campus. pour permettre d'appréhender ces changements. [Une rétro-projection apparaît plein écran, l'intervenante qui la lit n'est donc plus à l'image]. France HENRI :[Elle lit tout d'abord l'image numérique qui vient d'apparaître]. Première partie, évolution de la formation à distance. [Un tableau apparaît à l'image]. De l'enseignement par correspondance à la formation à distance. Émergence [Projection d'une liste projetée à l'image plein cadre]. Les années 70 Ah.

Comment créer un Scoop.It pour partager une veille Comment créer un Scoop.It pour partager sa veille, c’est le titre d’une présentation de 58 pages, mise à jour par Gilles Le Page fin septembre 2012 (voir la présentation en bas de page). Solution collaborative pour créer des revues de Presse en ligne sur des sujets de son choix à partir d’une veille manuelle ou semi-automatisée, Scoop.It, outil en ligne gratuit (dans sa version de base) connait un succès important auprès des internautes : facilité d’utilisation, de collecte et de restitution de l’information, partage sur des réseaux sociaux, module de statistiques, possibilité de personnaliser les pages Scoop.It (bloc de présentation, commentaires, choix d’images…). Scoop.It : solution de veille partageable Pour les organisations (associations, institutions et entreprises…), Scoop.It est un service qui permet de réaliser simplement un bulletin de veille en s’affranchissant de paramétrages compliqués. Tutoriel Scoop.It Sommaire du tutoriel créer son Scoop.It A consulter également Licence :

Les bonnes pratiques de veille technologique À propos du cours Le monde professionnel évolue à vitesse grand V. Pour rester lucide dans cet environnement mouvant, il est nécessaire de disposer d’informations qualifiées et digérées, ceci afin de prendre les bonnes décisions. Cela passe par la mise en place d’une veille, qu’elle soit technologique, réglementaire ou stratégique en évitant certains pièges comme l’infobésité, mais aussi des axes de veille trop précis ou inversement trop flous et par une organisation rationalisée. La compréhension et la pratique du processus de veille vous permettront donc mieux appréhender votre propre démarche de veille. La démarche se décompose en plusieurs étapes, à savoir, la définition des axes de veille et des livrables, l’organisation de la veille, l’identification et la définition des sources, la démarche de collecte de l’information, l’analyse et la synthèse et finalement l’exploitation des résultats de veille, c'est à dire le partage et la diffusion. Format

Hadopi : une veille documentaire basée sur Netvibes, Scoop.it et MailChimp - Recherche éveillée Après Sylvie Pelletier, chargée de veille documentaire au sein de la Direction de la Documentation et des Archives de la Région Languedoc-Roussillon, nous recevons aujourd’hui pour notre rubrique « Témoignage » Gwénaëlle Le Moal, documentaliste – responsable gestion de la connaissance au sein de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet, que l’on connaît mieux sous le nom de Hadopi. Recherche-eveillee : Bonjour Gwénaëlle, merci d’avoir accepté de présenter à nos lecteurs les méthodes et les outils que vous utilisez dans le cadre de votre veille. Pouvez-vous tout d’abord nous en dire plus sur l’Hadopi et expliquer quelles y sont vos missions ? Gwénaëlle Le Moal : L’Hadopi est une autorité publique indépendante dont les missions ont été définies par la loi Création et Internet du 12 juin 2009 (dite loi « Hadopi »). J’ai rejoint cet organisme en 2010 et assure les fonctions de documentaliste – responsable gestion de la connaissance.

Fle3 is a Learning Environment! - Fle3 CSCL Software 4 étapes pour réussir votre veille sur Internet (brochure téléchargeable) SPI, agence de développement pour la province de Liège (Belgique) a mis à disposition fin janvier 2012, une brochure (6 volets) récapitulative (en pdf) : 4 étapes pour réussir votre veille sur Internet. Ce dossier constitue un mini-guide pratique et méthodologique pour mener une démarche de veille sur le Web avec une approche de gestion de projet, l’utilisation d’outils pratiques et un questionnement nécessaire sur les objectifs d’une veille. La brochure 4 étapes pour réussir votre veille sur Internet propose une démarche avant tout qualitative avec un effort de synthèse pour avoir une vision d’ensemble et concrète du processus de veille de l’amont à aval. La méthodologie développée peut correspondre à un projet individuel ou professionnel. Sommaire de la brochure 4 étapes pour réussir votre veille sur Internet : 1. 2. 3. 4. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Europe Tags: association, brochure, entreprise, gestion de projet, guide, méthodologie, veille

1.1 Définitions de la veille 1.1 Définitions de la veille Les définitions professionnelles Il existe différentes définitions de la veille. Voici tout d’abord trois définitions complémentaires de la veille professionnelle, mettant chacune l’accent sur un aspect (c’est nous qui soulignons) : La définition officielle de l’AFNOR (Association Française de Normalisation) : la veille est une « activité continue en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les évolutions » (définition de la norme expérimentale française XP X 50-53 de l’Afnor) ; cette définition met l’accent sur les finalités, la surveillance de l’environnement et la détection des évolutions, et montre la différence avec la recherche d’information : alors que celle-ci est une activité ponctuelle, en réponse à des besoins précis, la veille est une activité continue, organisée, visant à anticiper. Et la veille informationnelle, dans tout cela ?

14 outils en ligne pour une veille professionnelle sur les réseaux sociaux Pour qui s’intéresse aux modes de communication numérique innovants, le blog SIGLab (Service d’information du Gouvernement) est une mine d’informations sur la communication publique et institutionnelle, plus particulièrement sur les modes stratégiques afin d’envisager une veille spécifique et les réseaux sociaux pour un projet. Ainsi, dans la rubrique Ressources, on s’intéressera à deux dossiers récents qui permettent d’identifier des outils en ligne performants pour mener à bien une communication numérique pensée et mise en oeuvre avec qualité : Le kit du veilleur dans la jungle des Internets Boîte à outils 100 % gratuite pour faire de la veille informationnelle et sur les conversations (réseaux sociaux, blogs, sites d’actualités…), accessible aux débutants comme aux initiés! 8 outils en ligne sont passés au crible et présentés. Filtres, hashtags et selfies : 6 outils pour réussir sa veille sur Instagram Licence : Contrat spécifique : merci de prendre contactGéographie : France

Un environnement personnel d'apprentissage évaluant des distances épistémiques et dialogiques Avant de décrire plus avant l’environnement personnel d’apprentissage composé des widgets précédents, voici un exemple de scénario-type d’utilisation possible des widgets dans un EPA. Nous présentons une étudiante en informatique, Nora, qui désire approfondir ses connaissances à propos d’AJAX, une méthode de programmation combinant plusieurs technologies web. Elle est inscrite à l’université de Paris et est assistante d’éducation pour payer ses études. Elle dispose de très peu de temps et essaie de l’optimiser. Par exemple, elle déteste attendre plusieurs jours la réponse d’enseignants à ses questions – quand elle les reçoit. Elle a donc décidé d’utiliser un nouveau dispositif d’enseignement à distance qui lui permet à la fois de configurer son environnement de travail selon ses propres habitudes de travail, mais aussi de disposer de rétroactions personnalisées sur ce dernier. Le scénario de travail était le suivant et simulait une situation de travail en projet.

travaux académiques sur la veille La place de la veille dans l’activité du professeur-documentaliste fait débat. Comme outil pédagogique, également. Il est d’autant plus intéressant de se pencher sur la façon dont chaque BEF s’est emparé du sujet. 1) Un intérêt certain pour le thème Le sujet, qui était vaste et pouvait apparaître comme marginal au regard des activités déjà multiples du professeur documentaliste, a éveillé une curiosité certaine et un appétit palpable pour les nouveaux outils disponibles sur le Web de même que pour les nouveaux outils de collaboration Pearltrees sur la veille de Sophie Bocquet. 2) Des inquiétudes exprimées Elles tiennent au fait que certains ont rapproché le thème de la veille, d’une certaine idée du "LC" (devenu 3C depuis), et s’inquiètent de voir croître la dimension de "service" du métier au dépens de l’enseignement. 3) Les notions abordées Je ne cite ci-dessous que les plus importantes ou les plus nouvelles : le pull et le push ou les deux "faces" de la veille, Conclusion Cécile Jouquan.

Syndication de contenu : flux RSS et Atom Qu'est-ce qu'un flux RSS ? A quoi ça sert ? Comment le mettre en place sur un site Web ? Dossier introductif sur la syndication de contenu. Cet article fait le point sur la syndication de contenu, que vous connaissez peut-être sous les noms "RSS", "fil RSS" ou "flux RSS". Cet article est destiné aux débutants et ne contient pas de descriptif technique détaillé des différents formats, ou des aspects suivants : questions de validité XML ou RDF, problématiques de mise en cache des flux. Qu'est ce que la syndication de contenu ? La syndication de contenu (généralement sous forme de "flux de syndication", souvent appelés "fils" ou de flux RSS ) est une application pratique du langage XML permettant de créer un fichier résumant les dernières informations du contenu d'un site Web. Un flux de syndication est un ficher XML disponible sur un site, et qui contient des informations sur les derniers contenus publiés S'abonner aux flux de syndication Qu'est-ce qu'un flux RSS ?

Le kit de survie du veilleur dans la jungle des Internets Chaque jour, des millions d’internautes tweetent, likent, commentent, partagent, générant un flux continu considérable de conversations ! Trier et donner du sens à cette masse d’informations est un défi quotidien et, pour ce faire, nous avons nos bottes secrètes. Vous voulez vous aussi devenir un( e) pro de la veille ? Twazzup est un moteur de recherche qui permet le suivi en temps réel des flux thématiques Twitter. TweetDeck est l’un des principaux tableaux de bord Twitter sur le marché. Trends24.in permet de suivre heure par heure les tendances Twitter à travers le monde. On aime aussi EMM NewsBrief, un outil de veille développé par la Commission européenne, qui nous fournit une analyse précise des sujets tendances sur les médias traditionnels… mais aussi sur les réseaux sociaux ! Socialshare vous permet de suivre les articles les plus partagés sur Facebook, Twitter et LinkedIn. Vous cherchez un Google Trends pour réseaux sociaux ?

Échange de compétences Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans les années 1970 en France, sont apparus des réseaux d’échanges de troc le RERS (Réseau d'échanges réciproques de savoirs) et les réseaux d’échanges multilatéraux le SEL (Système d'échange local), échanges des services, savoirs, biens d’objets. Puis vers le début des années 2000 des nouveaux réseaux d'échanges se sont bâtis via des sites sur internet. Les réseaux historiques d'échange de compétences[modifier | modifier le code] Les deux principaux réseaux d'échange de compétences sont les SEL (Système d'échange local) et les RERS (Réseau d'échanges réciproques de savoirs). En activité depuis 40 ans, ces réseaux d’échange bénéficient d’une très grosse base d’utilisateurs et d’une grande notoriété[1]. Les réseaux historiques n’ont pas modernisé leurs outils d’échange de points et de recherche de membres. Les nouveaux réseaux d'échange de compétences[modifier | modifier le code] Conclusion[modifier | modifier le code]

Related: