background preloader

ERTé Culture informationnelle

ERTé Culture informationnelle
Professeur-documentaliste : Un tiers métier Le 15-09-2011 à 16:53 . L’ouvrage “Professeur documentaliste : un tiers métier” s’appuie pour le chapître 5 (“L’entrée dans le métier : savoirs et pratiques de référence en contexte de formation des professeurs-documentalistes”) sur, entre autres, les recherches menées par Vincent Liquète et Anne Lehmans dans le cadre de l’Erté “Culture Informationnelle et curriculum documentaire”. Paru aux éditions Educagri pour la rentrée 2011, cet ouvrage collectif - écrit par Viviane Couzinet, Gabriel Dumouchel, Isabelle Fabre, Patrick Fraysse, Cécile Gardiès, Chantal Grenier-Gire, Thierry Karsenti, Gwenaël Lefeuvre, Anne Lehmans, Vincent Liquète, Jean-François Marcel, Sylvie Perget et Nicolas Sembel (et préfacé par Yves jeanneret, postfaçé par Regina Marteleto), interroge l’identité du métier de professeur documentaliste. Vous pouvez télécharger le bon de commande ici. Le cahier et l'écran : culture informationnelle et premiers apprentissages documentaires

http://geriico.recherche.univ-lille3.fr/erte_information/

Related:  compétences info prof docCulture informationnelleinfo-docCulture informationelleTiers lieux et 3C

Critique des Actus/ Analyse Culture de l’Information Didactique et Education aux médias De nouveau en collège, je tâtonne dans la mise en oeuvre d’un enseignement dont je souhaite qu’il soit modulaire. Mais je reviendrai ultérieurement sur le module de cours en information-documentation que j’ai donné cette année aux élèves de sixième. D’ici là, je vous propose, dans ce billet, la préparation des séances 5 et 6, formalisées… Après plusieurs mois sans publication, mea culpa mea maxima culpa, mais il est vrai que j’ai changé d’établissement pour passer d’un contexte de lycée à celui d’un collège, je trouve enfin la faveur d’un instant pour Cactus acide. Je reviendrais probablement ultérieurement sur le contexte de mon nouvel établissement, mais je vais me contenter pour… J’ai souhaité reprendre dans un même article trois séquences sur lesquelles j’ai travaillé et qui forment un tout.

Une certaine vision de la culture informationnelle Ce texte reprend et développe une intervention faite lors du séminaire « Enseignement et médias », organisé le 16 mai 2009 à Paris par Ars Industrialis, le CIEM et la revue Skhole.fr. Avant de présenter ma propre approche de la culture informationnelle, il convient peut-être de donner quelques repères sur cette expression ambiguë, qui connaît une certaine vogue actuellement et fait l’objet de débats et de recherches de plus en plus nombreuses. Pendant plusieurs années, « culture informationnelle » pouvait être considérée comme l’une des traductions possibles en français de l’expression anglo-saxonne, presque intraduisible, d’information literacy. Certes, en France « maîtrise de l’information » a été longtemps préférée et reste la traduction la plus répandue, mais au Canada francophone, les Québécois utilisent « culture de l’information» comme équivalent de l’information literacy. Penser le numérique, ensuite.

[FADBEN] ne convient pas, l’auteur va donc chercher ce qu’il veut dans une question ouverte à toute manipulation. Ou encore, quand les collègues, alors qu’ils parlent d’orientation avec leurs élèves, considèrent peu que l’aide à l’orientation fait partie de leur fonction, c’est parce que cela n’apparaît pas dans les discours professionnels. Ainsi, entre manipulations surprenantes de la part d’un chercheur, et interprétations fantaisistes, la rédaction et l’intention de l’auteur posent question. La théorie des types d’EPLE et la théorie des genres chez Poissenot

Les bibliothèques troisième lieu Concept encore peu répandu en France, la bibliothèque troisième lieu 1 incarne un modèle phare aux États-Unis, où l’appellation « third place library » fleurit sur la biblioblogosphère et dans la littérature bibliothéconomique. Elle y fait figure de voie d’avenir et semble se matérialiser également dans plusieurs établissements européens, notamment au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Europe du Nord, où la filiation directe à ce modèle est parfois ouvertement revendiquée, à l’exemple du « Fil rouge », bibliothèque centrale de la ville de Hjoerring, au Danemark, présentée au dernier congrès de l’Ifla 2 (International Federation of Library Associations and Institutions). Si le concept est abondamment utilisé, il reste toutefois peu documenté, peu explicité, et son usage peut connaître des acceptions divergentes. Il paraît donc opportun de se pencher sur ses caractéristiques afin d’en restituer l’essence et de mieux saisir le succès qu’il remporte 3. Qu’est-ce que le troisième lieu ?

Un nouvel enjeu éducatif : La translittératie ? Sur le site HAL d’« hyper articles en ligne », les chercheurs Eric Delamotte, Vincent Liquete et Divina Frau-Meigs consacrent une étude à « la translittératie ou la convergence des cultures de l’information ». Le terme savant de « translittératie » recouvre des compétences essentielles sur les plans culturel, citoyen ou professionnel, et donc désormais au cœur des missions de l’Ecole : « l’ensemble des compétences d'interaction mises en œuvre par les usagers sur tous les moyens d’information et de communication disponibles », de l’oral au livre, en passant par les différents médias et bien entendu les environnements numériques. Les auteurs de l’étude éclairent certaines difficultés rencontrées en la matière par les jeunes, et leurs comportements lors de dispositifs scolaires comme les TPE et les PPCP : de quoi inciter l’Ecole à renouveler ses pratiques, voire ses règles… Favoriser une réflexivité sur les usages Certaines lacunes ont ainsi été repérées chez les élèves.

La culture informationnelle Titre : Eduquer à l’information[1] à l’aide des TIC, un passage obligé dans la formation initiale et continue des enseignants au XXI° siècle Résumé : Plus de 15 ans après la naissance du Web, le paysage informationnel de notre société s’est totalement transformé et l’on peut aujourd’hui affirmer que la connaissance humaine n’a jamais autant été exposée aux machines et que ce qui nous incombe aujourd’hui c’est de relever le défi de l’économie de la connaissance et de la révolution de l’information.

CDI, postures et imposture de Claude Poissenot Il convient en ce début d’année scolaire de revenir sur la publication du livre de Claude Poissenot intitulé CDI : perceptions et réalités édité chez Canopé[1] dans la collection Organisation de l’enseignement, vie scolaire. Si cet ouvrage s’octroie le droit de juger les discours diffusés par les associations professionnelles, l’ANDEP en tant qu’association nationale des professeurs documentalistes de l’enseignement privé s’autorise, à son tour, à proposer une relecture de cet ouvrage dont l’idéologie dominante n’est pas le pire des défauts, nous y reviendrons dans la suite de cet article. Mais que peut-on reprocher à cette publication ? Quel est le fondement de la critique qui nous anime ? Les réponses sont multiples, tant ce livre est déconcertant.

Bibliothèques troisième lieu : les 10 essentiels Pour répondre à quelques demandes qui m’ont été adressées au sujet des lectures essentielles concernant les bibliothèques troisième lieu, voici une médiagraphie rassemblant une dizaine de documents significatifs. 1. Ray Oldenburg. The Great Good Place : Cafes, Coffee Shops, Bookstores, Bars, Hair Salons, and Other Hangouts at the Heart of a Community. Information Literacy En France, le recours au terme Information literacy donne l’illusion de régler le problème d’un flou conceptuel : formation à la maîtrise de l’information, éducation informationnelle, formation des usagers, formation documentaire… comment nommer ce qui idéalement dépasse une simple formation à la recherche documentaire, pour aller vers une réelle maîtrise des outils et des concepts de l’information, voire s’égare vers la media literacy, mais qui dans les faits est parfois cantonné à la visite de la bibliothèque ?Au niveau international, l’information literacy est un sujet fort, qui regroupe associations, journaux spécialisés, recherche autour de la formation des usagers et a donné lieu à de nombreuses définitions. Association IFLA. Information literacy section.

Related: