background preloader

Economie sociale ~ Econosoc ~ Le carrefour de l'économie sociale

Economie sociale ~ Econosoc ~ Le carrefour de l'économie sociale
LaSemo, un festival pas comme les autres – Interview Interview - Avec plus de 20.000 visiteurs, le festival LaSemo est désormais un rendez-vous à ne pas manquer pour de nombreux festivaliers et familles belges. L’ambition de ce festival "vert" : vous transporter le temps d’un week-end dans un véritable univers, mêlant musique et arts de rue pour petits et grands, le tout dans le respect de l’environnement et une ambiance festive. La 7ème édition du festival posera ses valises, pour la seconde année consécutive, dans le magnifique Parc d’Enghien, du 11 au 13 juillet 2014. Econosoc vous propose de découvrir les dessous du festival dans une interview de Samuel Chappel, administrateur délégué de LaSemo. Lire l’interview

http://www.econosoc.be/

La consommation collaborative Parmi les nouvelles tendances de consommation qui se sont développées ces dernières années et qui sont favorisées par la crise économique actuelle, la consommation collaborative est certainement l’une des plus intéressantes. Elle a même été citée par le très sérieux Time Magazine comme l’une des dix idées qui vont changer le monde ! Cette forme de consommation peut se manifester de nombreuses manières, puisqu’il peut s’agir de louer, prêter, partager ou encore échanger des biens ou des services, tout en créant de nouvelles formes de lien social. Facilitée par le développement des réseaux sociaux et plus généralement des communautés sur internet, la consommation collaborative est actuellement en plein boom, et touche de nombreux secteurs d’activité. Voici les 3 grands types de consommations collaboratives, ainsi que quelques exemples de sites internet correspondants :

Terralaboris asbl Enseignez le français durablement ! Shamengo Des réfrigérateurs en argile, un plastique recyclable à l’infini, des légumes sur les toits des villes… À travers le portrait de citoyens du monde, Shamengo présente des initiatives qui encouragent à passer à l’action.-> Fiches pour la classe A2, B1, B2-> Exercices en ligne A2, B1, B2 L'Esprit sorcier - Les sciences en français Comment les océans régulent-ils le climat ? Pourquoi est-il important de protéger les sols et les sites naturels ? Le Gulf Stream peut-il s'arrêter ?

100 sites pour consommer sans posséder Voici une première tentative (à ma connaissance) de création d’une liste d’initiatives françaises (ou ayant des activités en France) sur la consommation collaborative (voir la définition au bas de cet article). Dans cette liste, le parti pris a été d’indiquer les initiatives relevant des formes nouvelles d’échange entre particuliers (partage, troc, échange, location) ainsi que les nouveaux styles de vie collaboratifs (crowdfunding, coworking, colunching ...) mais aussi des initiatives se situant aux limites du sujet mais qui méritaient d’être mises en avant pour l’innovation sociale qu’elles représentent. N’hésitez pas à apporter vos contributions à cette liste collaborative ! Alimentation Achat groupé direct au producteur *

Qui sommes-nous ? RESSOURCES est la fédération des entreprises d'économie sociale actives dans la réduction des déchets par la récupération, la réutilisation et la valorisation des ressources. Elle agit pour assurer le développement et la professionnalisation de ses membres en améliorant leur visibilité et leur cohésion, en les représentant auprès des instances extérieures, en encourageant des collaborations avec les différents acteurs de la vie socio-économique et, en les mobilisant autour de projets novateurs et fédérateurs... Le réseau pluraliste RESSOURCES se compose d'une soixantaine de membres actifs en Wallonie et sur la région Bruxelles-Capitale qui reçoivent, collectent, trient, réparent, recyclent et revendent des produits auxquels ils redonnent vie.

L’économie de fonctionnalité comme stratégie de différenciation : critères de réussite, opportunités et retours d’expérience innovants Trois ans après la publication du rapport du groupe « Economie de fonctionnalité » du Grenelle de l’Environnement, les initiatives restent dispersées et le plus souvent cantonnées au BtoB. Certaines entreprises démontrent pourtant que la vente d’un service à long terme et non plus de biens matériels peut avoir des retombées positives pour l’entreprise (image, chiffre d’affaires …) et pour l’environnement. Le remplacement de la vente des produits par la vente de l’usage, peut-il devenir une nouvelle démarche industrielle, à grande échelle ? Comment intégrer ce type de mécanisme à son business model ? Quels freins et contraintes au développement de l’économie de services ? L’économie de fonctionnalité : de la vente du produit à la vente de l’usage

Trans'Form L’objectif de cette Entreprise de Formation par le Travail (EFT) est d’apprendre à des stagiaires les bases techniques d’un métier en travaillant, en participant et en étant impliqué dans la vie d’une entreprise qui doit se tenir à des impératifs de production et de service. Par la collecte et la réparation d'appareils électroménagers ou de biens meubles (mobilier, objets déco, luminaires,...) récoltés chez les particuliers, auprès des détaillants ou dans le cadre des activités de la Ressourcerie de Charleroi dont Trans'Form est partenaire, ces personnes développent également de nouvelles aptitudes comportementales et contribuent à la redistribution des biens revalorisés chez les clients de leur point de vente ouvert en collaboration avec Oxfam-Solidarité. L'EFT s'est aussi lançée dans des formations en livraison - manutention et collabore à ce titre avec plusieurs structures pour, notamment, organiser des formations à l'obtention du brevet cariste, du brevet VCA, etc.

Le Site des Eco-Citoyens et de l'Environnement - Accueil Que l'on parle d'épuisement des ressources naturelles ... de réchauffement climatique ... de l'extinction d'espèces vivantes ... de la fonte des glaciers ... de la cruauté envers les animaux ... de modifications génétiques du vivant ... Peu importe le sujet, en terme d' Ecologie et de Respect de l' Environnement , NOUS sommes en partie responsables ! Pourquoi "NOUS", après tout, on aime la Nature, on aime les randonnées en forêt et les couchers de soleil au bord de mer ... ? En effet, et NOUS possédons ce DROIT, cette chance formidable de pouvoir assister à ce que la Nature nous offre de plus merveilleux, ces spectacles à la fois simples et terriblement vivants ... Mais en tant que Citoyen de cette planète, si j'ai le droit d'apprécier ces merveilles, j'ai aussi le DEVOIR de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour la protéger et en prendre soin comme un héritage que NOUS allons laisser à ceux qui nous succéderont ...

Piloter les communautés de pratique avec succès Nous avons découvert 3 types de CDPavec des configurations différentes, mais qui ont tous trois du succès dans l’échange de savoirs et d’expériences entre les membres, pour contribuer au développement d’une pratique dans un domaine spécifique. Les facteurs de succès pour le pilotage n’ont pas la même importance dans les 3 types de CDP. Dans ce qui suit, nous expliquons aussi quelles sont les actions concrètes qui sont mises en place pour le pilotage de chaque type de CDP.

Le cercle de coopération économique WIR, une monnaie suisse depuis 1934 Le cercle de coopération économique WIR est né, en Suisse, en 1934, afin de lutter contre les effets de la dépression sur les petites et moyennes entreprises (PME) faisant suite à la crise économique et monétaire des années 30. Son objectif est ainsi de promouvoir et de soutenir les PME. Actuellement en Suisse, une PME sur 5 utilise le WIR. Des échanges entre PME facilités Le WIR de « Wirtaschaft Ring », cercle économique en allemand mais aussi de « wir » signifiant « nous » en allemand, fonctionne à parité avec le franc suisse. C’est un système d’échange-marchandises entre des PME visant à faciliter les échanges entre ses membres, à travers la compensation des dettes et des créances, comptabilisés sur des comptes à partir d’une unité monétaire interne, le WIR.

Related: