background preloader

Sommeil

Facebook Twitter

Rêves prémonitoires : notre don caché. Phénomène troublant connu depuis l’aube des temps, les rêves prémonitoires qui nous informent sur notre avenir ne seraient pas des légendes, mais le produit de l’une des facultés les plus incroyables de notre esprit… Erik Pigani Sommaire Nous sommes aux Etats-Unis, dans les années 2050.

Rêves prémonitoires : notre don caché

La société a éliminé les crimes grâce à un système de prévention aussi étonnant que sophistiqué. Trois jeunes médiums plongés nuit et jour dans une piscine, et donc totalement coupés du monde extérieur, sont reliés à des ordinateurs qui captent leurs rêves. Impossibles, les rêves prémonitoires ? Les songes annonçant ainsi des événements futurs ont été recensés par milliers tout au long de notre histoire, quelles que soient l’époque ou la civilisation. La logique peut-elle tout expliquer ? A découvrir Si certains rêves semblent nous indiquer l'avenir, d'autres peuvent être plus dérangeants... Sérotonine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sérotonine

Elle est majoritairement présente dans l'organisme en qualité d'autacoïde. Sa part dans le cerveau où elle joue le rôle de neurotransmetteur ne représente que 1 % du total présent dans le corps[3], mais elle y joue un rôle essentiel[4]. Elle est impliquée dans la régulation du cycle circadien[5] dans le noyau suprachiasmatique (siège de l'horloge circadienne), dans l'hémostase, dans la mobilité digestive et « dans divers désordres psychiatriques tels que stress, anxiété, phobies, dépression ». Il est ainsi la cible de certains outils thérapeutiques utilisés pour soigner ces maladies mais il est aussi celle de produits toxiques qui en modifient l'activité (par exemple l'ecstasy)[4]. La fatigue, l’insomnie… et comment bien récupérer ! Conseils, exercices et vidéos. Au travers des nombreux messages que vous m’envoyez, je me suis rendu compte que beaucoup d’entre vous avaient encore des problèmes de sommeil, notamment de l’insomnie ou des difficultés pour s’endormir le soir… …et jusque là je savais pas trop quoi faire pour vous aider !

La fatigue, l’insomnie… et comment bien récupérer ! Conseils, exercices et vidéos

J’avais déjà écrit un article sur le sommeil, donnant notamment quelques petits conseils pour mieux dormir, mais même si ça en a aidé certains, pour d’autres ça n’a pas complètement suffit. Avec ce nouvel article, on va aller un cran plus loin ;) En effet, très récemment, grâce à une série de vidéos visionnées sur Moodstep (merci Johanna et Blaise!)

J’ai compris quelques éléments en plus… et ces éléments pourraient bien faire la différence ! Il se trouve d’ailleurs que ce sont des principes que j’appliquais déjà inconsciemment pour moi, et qui pourraient justement expliquer pourquoi je dors très bien ! Dans cet article, je vais donc vous expliquer : Quelques clefs au sujet de la fatigue 3 types de fatigue… et un seul vase ! Le sommeil et ses troubles. Dossier réalisé en collaboration avec Pierre-Hervé Luppi (Unité Inserm 1028 ) et Isabelle Arnulf (Unité Inserm 975 /Unité des pathologies du sommeil à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière) - Novembre 2011.

Le sommeil et ses troubles

Comment régler vos problèmes de sommeil ? Posté par Reponses Bio le 7 nov, 2012 dans la catégorie Bien-être, Santé | 1 commentaire Depuis combien de temps ne pouvez-vous plus vous passer d’un somnifère pour fermer l’oeil ?

Comment régler vos problèmes de sommeil ?

Le manque de sommeil affecte le corps jusque dans nos gènes. Ne pas assez dormir plusieurs nuits de suite perturbe, tout le monde s'en rend ou s'en est déjà rendu compte.

Le manque de sommeil affecte le corps jusque dans nos gènes

Ce qui est moins visible, c'est que cela peut avoir des conséquences sur des centaines de gènes essentiels pour être en bonne santé. «Un sommeil insuffisant et des troubles du rythme circadien sont associés à des conséquences négatives sur la santé, telles que l’obésité, des maladies cardio-vasculaires, et des troubles cognitifs, mais les mécanismes impliqués demeurent largement inexplorés [...]», peut-on lire dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences qui publie une étude commentée dans The Guardian publie le 25 février. Pour comprendre ces mécanismes, des scientifiques anglais du Centre de Recherche sur le Sommeil du Surrey, dirigés par le Professeur Derk-Jan Dijk, ont mené une expérience sur 26 personnes âgées entre 23 et 31 ans pendant 12 jours. Après chaque semaine, des tests sanguins ont été effectués. Publicité Devenez fan sur , suivez-nous sur. Dormir permet au cerveau de se débarrasser de ses toxines.

Une nouvelle recherche suggère que le sommeil nettoie littéralement le cerveau… Cette nouvelle étude apporte la preuve que nous avons besoin d’une certaine quantité de sommeil chaque nuit, car le cerveau se sert de cette période pour se débarrasser des sous-produits métaboliques toxiques qui, autrement, s’y accumuleraient et perturberaient les fonctions du cerveau, détruisant les neurones et pouvant potentiellement causer des troubles neurodégénératifs.

Dormir permet au cerveau de se débarrasser de ses toxines

L’une des principales fonctions du système lymphatique est d’évacuer les déchets du corps. Un liquide appelé lymphe baigne les cellules et les tissus du corps, recueille les déchets cellulaires et les décharges dans la circulation sanguine pour être filtrés par le corps. Mais le cerveau n’a pas de vaisseaux lymphatiques. Il a son propre écosystème interne et il est entouré par la barrière hémato-encéphalique, qui contrôle ce qui entre et sort de l’organe.

Ces caractéristiques sont longtemps restées une énigme pour les scientifiques.