background preloader

Apple Store: les salariés dénoncent la pression au quotidien

Désormais, ils parlent. Et expriment leur colère à l'égard d'un employeur peu reconnaissant. Chose impensable il y a quelques mois, les salariés de l'Apple Store Opéra (Paris) ont déposé un préavis de grève pour le vendredi 21 septembre, jour de lancement de l'iPhone5 en France. Du rêve à la réalité Tous ont moins de 30 ans. Pour ces vendeurs Apple qui ont accepté de témoigner, l'aventure a commencé par un séminaire de recrutement. " Nous étions une quinzaine de candidats réunis pendant quelques heures. Des profils plus jeunes, plus lisses. Etre sympa et bien vendre. Des vendeurs terrassés par l'affluence Les bonnes semaines, 80 000 personnes défilent dans l'Apple Store Opéra. "A 1, tu es quasi viré, à 5 tu es une star". Le Credo, la bible du salarié Chaque vendeur Apple reçoit un exemplaire du Credo, un document de quatre pages qu'il est censé porter sur lui en permanence. La positive attitude On entre chez Apple comme en religion. Fearless Feedback. La force des macarons.

http://lentreprise.lexpress.fr/licenciement-demission-conflit/apple-store-les-salaries-denoncent-la-pression-au-quotidien_35309.html

Related:  Valeur social d'applechp 1 Le cadre de travail et la motivation cas googleAPPLEinfo applefmorel8

Pression, salaires, flicage: malaise dans les Apple stores Que se passe-t-il chez Apple ? Une ébauche de mouvement social, menaçant le lancement de l'iPhone 5 en France, commence à mettre un peu de désordre dans ses boutiques épurées. Des négociations concernant les salaires et les conditions de travail devaient avoir lieu ce mercredi. En cas d'échec, certains évoquent un blocage des magasins vendredi, jour de la sortie du nouveau smartphone de la marque. Les salariés français sont les plus démotivés d'Europe INFOGRAPHIE - Près de 40% des Français ont vu leur motivation au travail chuter en 2013, selon le baromètre Edenred-Ipsos. Ils sont plus déprimés que les Italiens ou les Espagnols, pourtant plus touchés par le chômage. En cause, un manque de reconnaissance et une frustration salariale. Les Français vont au bureau à reculons. Près de 40% d'entre eux ont vu leur motivation au travail diminuer cette année, selon le baromètre annuel Edenred-Ipsos*. Ils sont donc plus démoralisés aue leurs voisins italiens (35%) et espagnols (32%), pourtant plus frappés par le chômage, et nettement plus démotivés que les Allemands (22%), les Belges (27%) et les Britanniques (27%).

iOS gagne des parts de marché aux USA Alors que l'on annonce depuis plusieurs mois iOS en perte de vitesse, ce n'est visiblement pas le cas aux Etats-Unis, puisque le système d'exploitation mobile d'Apple a réussi à grapiller des parts de marché entre septembre et novembre 2013. Durant cette période, iOS représentait ainsi 41,2 % des nouveaux smartphones, soit une augmentation de 0,5 point par rapport au trimestre précécent. De son côté, Android passe de 51,6 à 51,9 % du marché, soit un gain de 0,3 point sur la même période. Ces gains se font au détriment de BlackBerry qui perd 0,5 point pour atteindre 3,5 % du marché alors que Microsoft n'a pas séduit de nouveaux acheteurs avec une perte de 0,1 point et 3,1 % du marché. Le système Nokia - Symbian - est désormais anecdotique avec seulement 0,2 % de parts de marché.

App Store : 10 milliards de dollars en 2013 Alors que le CES bat son plein, Apple essaie de tirer la couverture à elle. Dans un communiqué de presse, la marque à la pomme affirme que l’App Store a généré plus de 10 milliards de chiffre d’affaires en 2013. Décembre a bien entendu été le mois de tous les records avec des ventes dépassant le milliard de dollars ! Apple indique que sa plate-forme de téléchargement est désormais disponible dans 155 pays et propose plus de 500 000 applications natives pour iPad. Dans son communiqué, Apple se permet également de distribuer quelques bons points. « Des développeurs comme Evernote, Yahoo!, AirBnB, OpenTable, Tumblr, Pinterest et American Airlines ont redéfini l’expérience utilisateur en mettant l’accent sur la qualité du contenu tout en augmentant l’efficacité et les performances globales de leurs apps ».

Pourquoi Apple est vraiment phénoménal 623,52 milliards de dollars. C'est la valeur de l'entreprise Apple, sur la base du cours de son action, qui a clôturé lundi soir à 665,15 dollars. La firme de tous les records - qui était, on le rappelle, au bord de la faillite en 1996 - a encore frappé. Cette fois, elle a dépassé (sans tenir compte de l'inflation) la capitalisation atteinte par Microsoft en 1999, le tenant du titre de la plus grosse capitalisation de tous les temps aux Etats-Unis.

TPE Apple - réussite économique La création d’une société Un phénomène de société se remarque lorsqu’elle, ou une partie de celle-ci, subit une attirance pour une cause particulière. Pour créer ce phénomène de société, il faut faire appel à des valeurs morales ou traditionnelles communes, afin de rallier la population visée à sa cause. Appartenir à une société, c’est avant tout s’identifier à elle, en adoptant les habitudes et en suivant les tendances qui font d’elle un groupement de personnes identifiables. Ainsi lorsqu’on lance une « mode», on crée une sorte de modèle auquel les gens s’identifient.

Les nouvelles méthodes de travail qui vous attendent Donner aux collaborateurs davantage de marge de manœuvre dans leur façon de travailler et de s’organiser est une tendance qui devrait s’imposer. Car tout le monde y gagne. Ce vendredi matin, Julie Rieg, directrice des études du cabinet de prospective Chronos, n’est pas allée au bureau. Elle a travaillé tard la veille et a troqué son temps de trajet contre trois quarts d’heure de sommeil supplémentaire : elle travaillera sur ses dossiers, mais de chez elle. Dans quinze jours, cette parisienne d’adoption a prévu de partir se ressourcer en Alsace, sa région d’origine, pendant une semaine… Pas besoin de poser de vacances : là encore, elle étélétravailleraé. Julie est peut-être le parfait exemple de ce qui nous attend demain.

Apple pèse plus que Microsoft en Bourse Steve Jobs, CEO d'Apple, avec la tablette iPad. © Bloomberg Apple est désormais la deuxième entreprise américaine la plus capitalisée, derrière Exxon Mobil. L'action est actuellement à son plus haut historique, portée par des performances financières exceptionnelles. La capitalisation boursière d'Apple, qui atteint désormais plus de 240 milliards de dollars, a dépassé celle de Microsoft. Apple est maintenant la deuxième valorisation de l'indice Standard & Poor's 500 (S&P 500), derrière Exxon Mobil. Steve Jobs, l'innovateur Steve Jobs n'était pas un inventeur, mais un innovateur, ce qui est plus difficile : on peut vivre toute sa vie sur une invention, alors que l'innovation impose de remettre chaque jour l'ouvrage sur le métier. L'innovation, une activité indispensable mais peu reconnue en France En apprenant la mort de Steve Jobs, Barack Obama a rendu hommage à « l'un des plus grands innovateurs (innovator) américains – assez courageux pour penser autrement, assez audacieux pour croire qu'il pouvait changer le monde, et assez talentueux pour le faire […] Le monde a perdu un visionnaire » Les médias français ont unanimement traduit par « inventeur » le terme « innovator » employé par le Président.

La performance sur Facebook : les ciblages Le social marketing n’existe pas et Facebook vient de l’acter, il n’existe en effet que 2 types de marketing : le branding et la performance. Nous allons nous intéresser a un élément fondamental qui permet d'obtenir de la performance sur Facebook : les ciblages Facebook est très certainement le média qui offre les meilleures possibilités de ciblage. Il existe 3 catégories de ciblage sur Facebook :Le native targeting basé sur les informations et centres d’intérêts déclarés par les utilisateurs dans Facebook. Custom audience/lookalike audience basé sur les informations de sa base CRM.Le retargeting fbx basé sur les informations de navigation. Le native targeting offre des capacités inégalées pour identifier de nouveaux clients :

Sociétés : Le positionnement d'Apple inspiré des marques de luxe Magasins, emballages, matériaux, saisonnalité des produits... Apple emprunte davantage ses codes au monde de l'apparat qu'à celui de la technologie. Un emballage épuré, un soin tout particulier apporté aux matériaux et à la finition du produit. Et un prix résolument plus élevé que la moyenne du marché. Non, il ne s'agit pas d'un iPhone, mais d'un sac à main d'une marque de luxe.

Related:  Performance Applepaulineloca