background preloader

Apple pèse plus que Microsoft en Bourse

Apple pèse plus que Microsoft en Bourse
Steve Jobs, CEO d'Apple, avec la tablette iPad. © Bloomberg Apple est désormais la deuxième entreprise américaine la plus capitalisée, derrière Exxon Mobil. L'action est actuellement à son plus haut historique, portée par des performances financières exceptionnelles. La capitalisation boursière d'Apple, qui atteint désormais plus de 240 milliards de dollars, a dépassé celle de Microsoft. Apple est maintenant la deuxième valorisation de l'indice Standard & Poor's 500 (S&P 500), derrière Exxon Mobil. En comptabilisant l'intégralité des actions et pas seulement le flottant (qui est de 99,2% pour Apple et 87,7% pour Microsoft), Apple reste cependant toujours derrière Microsoft. Le titre d'Apple a connu une forte hausse cette semaine après la publication de résultats excellents de la part de l'entreprise. Related:  APPLEinfo applemaelys11

App Store : 10 milliards de dollars en 2013 Alors que le CES bat son plein, Apple essaie de tirer la couverture à elle. Dans un communiqué de presse, la marque à la pomme affirme que l’App Store a généré plus de 10 milliards de chiffre d’affaires en 2013. Décembre a bien entendu été le mois de tous les records avec des ventes dépassant le milliard de dollars ! Apple indique que sa plate-forme de téléchargement est désormais disponible dans 155 pays et propose plus de 500 000 applications natives pour iPad. Dans son communiqué, Apple se permet également de distribuer quelques bons points. « Des développeurs comme Evernote, Yahoo!, AirBnB, OpenTable, Tumblr, Pinterest et American Airlines ont redéfini l’expérience utilisateur en mettant l’accent sur la qualité du contenu tout en augmentant l’efficacité et les performances globales de leurs apps ».

iOS gagne des parts de marché aux USA Alors que l'on annonce depuis plusieurs mois iOS en perte de vitesse, ce n'est visiblement pas le cas aux Etats-Unis, puisque le système d'exploitation mobile d'Apple a réussi à grapiller des parts de marché entre septembre et novembre 2013. Durant cette période, iOS représentait ainsi 41,2 % des nouveaux smartphones, soit une augmentation de 0,5 point par rapport au trimestre précécent. De son côté, Android passe de 51,6 à 51,9 % du marché, soit un gain de 0,3 point sur la même période. Ces gains se font au détriment de BlackBerry qui perd 0,5 point pour atteindre 3,5 % du marché alors que Microsoft n'a pas séduit de nouveaux acheteurs avec une perte de 0,1 point et 3,1 % du marché. Le système Nokia - Symbian - est désormais anecdotique avec seulement 0,2 % de parts de marché.

Apple annonce des résultats record Apple a-t-il surmonté la mort de Steve Jobs? Il y a un an jour pour jour, Steve Jobs décédait des suites d'un cancer. Une perte encore vive pour nombre de disciples et de personnalités du secteur, comme Larry Elisson, le directeur général d'Oracle, qui déclarait il y a quelques jours : "Nous avons tous perdu quelque chose. Il était notre Edison, il était notre Picasso. Il n'y a personne comme lui", ajoutant "Apple va continuer à prospérer, mais pas comme quand Steve était là". L'entreprise a-t-elle vraiment souffert de la mort de son patron depuis un an ? Une croissance toujours aussi phénoménale Pas si on se limite aux chiffres. Dans l'esprit, on peut également dire qu'Apple a respecté l'héritage de Steve Jobs. Mais difficile de succéder au mentor Sur les produits eux-mêmes, porter un jugement sur l'impact de la mort de Steve Jobs n'a pas grand sens, car le plan produits pour 2012 a été validé par Steve Jobs lui-même bien avant sa mort. Alors, certes, les keynotes ont perdu de leur superbe. Quand Steve Jobs inspire encore

Pression, salaires, flicage: malaise dans les Apple stores Que se passe-t-il chez Apple ? Une ébauche de mouvement social, menaçant le lancement de l'iPhone 5 en France, commence à mettre un peu de désordre dans ses boutiques épurées. Des négociations concernant les salaires et les conditions de travail devaient avoir lieu ce mercredi. En cas d'échec, certains évoquent un blocage des magasins vendredi, jour de la sortie du nouveau smartphone de la marque. Premier mouvement social, 10 ans après la création des magasins C'est en mai 2011 (année du 10e anniversaire du premier Apple store) qu'un employé, Cory Moll, recruté en 2007, se donne pour mission de rassembler les salariés des magasins au sein d'un mouvement - ce n'est pas un syndicat à proprement parler - qu'il baptise Apple Retail Workers Union. A partir de ce moment là, en réaction ou non, les choses commencent à bouger. C'est à cette époque que l'ambiance se gâte dans les Apple stores parisiens, qui n'ont pas vu, eux, la couleur de ces augmentations. Control freak

Apple Store: les salariés dénoncent la pression au quotidien Désormais, ils parlent. Et expriment leur colère à l'égard d'un employeur peu reconnaissant. Chose impensable il y a quelques mois, les salariés de l'Apple Store Opéra (Paris) ont déposé un préavis de grève pour le vendredi 21 septembre, jour de lancement de l'iPhone5 en France. Du rêve à la réalité Tous ont moins de 30 ans. Pour ces vendeurs Apple qui ont accepté de témoigner, l'aventure a commencé par un séminaire de recrutement. " Nous étions une quinzaine de candidats réunis pendant quelques heures. Des profils plus jeunes, plus lisses. Etre sympa et bien vendre. Des vendeurs terrassés par l'affluence Les bonnes semaines, 80 000 personnes défilent dans l'Apple Store Opéra. "A 1, tu es quasi viré, à 5 tu es une star". Le Credo, la bible du salarié Chaque vendeur Apple reçoit un exemplaire du Credo, un document de quatre pages qu'il est censé porter sur lui en permanence. La positive attitude On entre chez Apple comme en religion. Fearless Feedback. La force des macarons.

La notion de performance dans l’organisation Le système de contrôle de gestion et performance de l’organisation – Chapitre 3: Tout système de contrôle de gestion est fortement associé à un système de mesure des performances. La convergence des buts organisationnels et individuels constitue une condition essentielle au déroulement d’un processus de contrôle de gestion. L’implication des responsables est indispensable à tous les niveaux: fixation des objectifs, estimation des moyens, mesure des résultats, actions correctives (P.L. Bescos, 1995, p61-62). 1- Essai de définition Selon Philippe Lorino: « est performance dans l’entreprise tout ce qui, et seulement ce qui contribue à atteindre les objectifs stratégiques » (Ph. La performance économique de l’entreprise tient à sa capacité à assurer un niveau satisfaisant d’accroissement net de la valeur. Le coût est la mesure monétaire d’une consommation de ressources qui intervient généralement dans le cadre d’un processus destiné à fournir un résultat bien défini. L’approche statique:

Apple : qu'est-ce qui a changé depuis la mort de Steve Jobs ? Une multinationale peut-elle survivre à son fondateur, si charismatique soit-il ? La question s'était posée quand Steve Jobs, co-fondateur d'Apple, annonça sa démission de la tête de l'entreprise, le 24 août 2011. Question revenue sur le tapis à l'occasion de son décès, le 5 octobre 2011. Un an après, force est de constater qu'Apple est toujours là, plus puissante que jamais. Pourtant, lors de la keynote de Tim Cook sur le très attendu iPhone 5, le 21 septembre, Chris Taylor, du site américain Mashable, lâche : "Il devient évident qu'Apple n'est plus la maison que Steve Jobs a construit". Capitalisation boursière mythique Le premier indice se trouve dans les limbes du cour des actions du Nasdaq, la bourse américaine des entreprises des nouvelles technologies. Les chiffres donnent le vertige. Autre preuve que la pomme change. Avec Tim Cook, pas de "révolution" Il y a un an et demi, Timothy D. Aujourd'hui, le PDG d'Apple déçoit. La mort du culte du secret

9.2-Apple n’est plus le leader du marché-2014-08-13 | L'informatique personnelle actuelle Dès le départ, certaines personnes vont être choquées par le titre. Malheureusement, depuis le décès de Steve Jobs, en 2011, Apple a perdu son leadership. Le secteur de la technologie est une course sans merci. Pour illustrer cela, regardons le marché des grands smartphones. Jusqu’à présent, Apple avait snobé le marché des grands portables. Fierté et affaires ne font pas bon ménage! Il est facile de reconnaître le leader d’un marché. Apple avait, à la fois, le leadership du marché des smartphones et des tablettes. Perdre la bataille du système d’exploitation pour mobiles Plus critique que de perdre le leadership des grand smartphones, le système d’exploitation pour mobiles iOS d’Apple a été supplanté par les dernières versions d’Android. Apple n’a pas appris Apple n’a pas appris de ses erreurs des années 1980. Alliances La domination d’Apple dans le marché de la mobilité dans les entreprises glisse actuellement Android gagne du terrain dans les entreprises au détriment de l’iOS d’Apple.

Steve Jobs, l'innovateur Steve Jobs n'était pas un inventeur, mais un innovateur, ce qui est plus difficile : on peut vivre toute sa vie sur une invention, alors que l'innovation impose de remettre chaque jour l'ouvrage sur le métier. L'innovation, une activité indispensable mais peu reconnue en France En apprenant la mort de Steve Jobs, Barack Obama a rendu hommage à « l'un des plus grands innovateurs (innovator) américains – assez courageux pour penser autrement, assez audacieux pour croire qu'il pouvait changer le monde, et assez talentueux pour le faire […] Le monde a perdu un visionnaire » Les médias français ont unanimement traduit par « inventeur » le terme « innovator » employé par le Président. Le résultat le plus tangible de ce dédain pour l'innovation est qu'aucun d'entre nous n'utilise un ordinateur français, un smartphone français, une tablette française.[1] Les grandes marées de l'innovation L'innovation, c'est impitoyable. Steve Jobs et l'innovation Le design, la botte secrète de Steve Jobs Notes

Les dix-neuf impacts de la Satisfaction client dans la Rentabilité des Entreprises Le bon taux de satisfaction client n’est pas la raison du succès, ce n’est que la conséquence de la volonté d’un manager qui a su en faire une valeur dans son entreprise et qui a créé un écosystème et une culture d’entreprise qui font la différence. Ces managers ont implicitement intégré le cycle vertueux des 19 rouages qui conduisent de la satisfaction client à la rentabilité ! Des clients satisfaits : 1. Sont moins sensibles aux promotions (donc plus rentables) 2. Impact sur la Réputation Des clients satisfaits contribuent à l’image de marque et la bonne réputation de l'entreprise 8. Impact sur l’innovation Une entreprise qui a la volonté de satisfaire : 10. est une entreprise qui sait écouter. 11. Impact sur la gestion 17. Les boursiers et les fonds d’investissements commencent à croire en cette idée, puisqu'un fond d'actions a même été lancé, principalement basé sur les entreprises leaders en Satisfaction Clients.

Steve Jobs : sa vie et sa carrière en dix années marquantes L’annonce du décès de Steve Jobs ne va pas manquer de déclencher des bilans sur sa vie et son impact sur le monde de la high tech. Nous avons décidé de notre côté de nous pencher sur les apports et les étapes marquantes d’une vie d’exception en dix années importantes. C’est le départ de la grande aventure. La société Apple est fondée par Steve Jobs, Steve Wozniak et Ron Wayne. Durant les premières années, tout ou presque tournera autour du matériel. Car les trois compères ont pour objectif de proposer des ordinateurs qui ne nécessiteraient pas des brouettes de billets de banque pour se les procurer. C’est la sortie du Lisa, une étape marquante dans la conception des ordinateurs personnels. Le Lisa va surtout marquer l’histoire de l’informatique pour d’autres raisons que son équipement. Il s’agit d’une année charnière pour Steve Jobs. À cette époque cependant, Steve Jobs est déjà millionnaire car l’introduction en bourse en 1980 s’est bien déroulée. C’est l’année du tout premier iMac.

[Etude] Apple, roi de la fidélisation dans les mobiles Selon la dernière étude du cabinet GfK, relayée par Reuters, les clients mobile d’Apple seraient les plus fidèles de tous les utilisateurs de smartphones. En effet, 84% des utilisateurs d’iPhone déclarent qu’ils opteront encore pour un iPhone lorsqu’ils devront changer de portable. Un chiffre qui tombe à 60% pour les détenteurs de smartphones équipés d’Android, et à seulement 48% pour les adeptes du BlackBerry. Pour plus de 70% des sondés le choix de rester fidèle s’explique « par la cohérence de l’intégration des fonctionnalités et de l’accès aux contenus en ligne sur leur portable ». Si Apple fait figure de leader en matière de fidélisation, la croissance des ventes d’iPhone tend quelque peu à ralentir. Le cabinet GfK souligne, pour sa part, que cette course dominée par Apple est cruciale. Rappelons tout de même qu’Android est devenu la première plateforme mondiale sur le secteur des smartphones.

Microsite Apple: Histoire Histoire Apple est créée le 1er avril 1976 par Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne. Pour réunir le capital de départ de 1750 dollars, Jobs vend son bus Volkswagen et Wozniak sa calculatrice programmable Hewlett-Packard. Steve Wozniak conçoit le premier ordinateur à Los Altos, situé dans ce qui est aujourd’hui la célèbre Silicon Valley. Après le succès mitigé de l’Apple I, Apple sort en 1977 l’Apple II dont le développement est financé par les ventes de l’Apple I. L’interface graphique (anglais GUI pour Graphical User Interface) créée par le PARC de Rank Xerox pousse Apple à la déployer sur le marché naissant des PC de masse avec le Lisa (1983) et sa version moins chère, le Macintosh (1984). Interface graphique d’Apple Poussé par Jef Raskins, Bill Atkinson, alors concepteur de logiciels chez Apple, motive Steve Jobs à visiter le "Palo Alto Research Center" (PARC) de Rank Xerox. L’ère iOS Avec le lancement en janvier 2010 de l’iPad, Apple étend sa gamme iOS. Genèse du nom Logo Apple

Related: