background preloader

La prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? - stmg

La prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? - stmg
Thème 5 1ère question : la prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? Exposé de Corinne Berho, IA‐IPR Créteil et Alain Henriet, IGEN, accompagnant la présentation du diaporama Diapositive 2 : § Le temps est une notion difficile à saisir. C’est un questionnement universel, qui déborde bien largement la gestion puisque c’est un questionnement qu’on retrouve en philosophie, en histoire, en physique etc. Au sein des sciences de gestion, c’est un concept universel qu’on retrouve quelque soit la taille de l’organisation, quelque soit le secteur d’activité, quelque soit la spécialité (l’aménagement du temps de travail, le cycle de vie du produit, le développement des boutiques éphémères, les délais de paiement etc.) Il ne faut pas perdre trop de temps en envisageant toutes les différentes approches du temps en sciences de gestion. § Le programme privilégie 2 approches clés : - la dimension échéance (à une date donnée) et - la durée que l‘on peut distinguer en 2 sous-thèmes : Diapositive 3 :

http://blog.crdp-versailles.fr/stmg/index.php/post/12/02/2012/La-prise-en-compte-du-temps-modifie-t-elle-la-d%C3%A9cision

Related:  Etude de GestionEtude de Gestion APPLEEtude gestion Apple OcéaneThème 5guigoures

L'interaction entre le risque et le temps Christian GollierProfesseur à l'université de Toulouse La théorie de la finance développée récemment permet d'offrir des recommandations de gestion dynamique des risques en accord avec les objectifs du preneur de risque et les représentations de son environnement. Son application la plus évidente concerne la gestion de portefeuille. Faut-il réduire la détention d'actions quand l'horizon temporel de l'investisseur se réduit ? Comment adapter le portefeuille aux signaux qui permettent de mieux prévoir les rendements des actions ? La problématique du risque et du temps se retrouve dans de nombreux autres domaines, comme la gestion des ressources environnementales ou le principe de précaution.

Apple poursuit ses rachats d'actions Sous la pression du milliardaire Carl Icahn, le groupe informatique américain Apple a accéléré le rachat de ses propres actions lors des deux dernières semaines et n'exclut plus d'acquérir de grosses entreprises. Dans un entretien au Wall Street Journal publié sur le site du quotidien des milieux d'affaires new-yorkais, le directeur général de la firme, Tim Cook, a révélé que la marque à la pomme avait racheté pour 14 milliards de dollars (10 milliards d'euros) de ses propres actions. L'opération s'est faite en deux étapes : Apple a d'abord racheté « en accéléré » et en bloc 12 milliards d'actions et ensuite il s'est procuré 2 milliards sur le marché.

» Grosse chute pour Apple Apple a dévoilé hier après-midi ses résultats financiers du premier trimestre 2014, conclu en décembre et couvrant donc l’importante période des Fêtes. Ceux-ci étaient excellents, avec notamment des ventes se situant dans le haut de sa fourchette prévisionnelle et des profits supérieurs aux prévisions des analystes. Pourtant, dans les minutes qui ont suivi, son titre a amorcé une importante chute qui s’est concrétisée à l’ouverture des marchés ce matin. Au moment d’écrire ces lignes, l’action d’Apple est en baisse d’environ 8% par rapport à son prix de fermeture hier, juste avant la diffusion de ces résultats.

La prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? - Réviser le cours - Sciences de gestion - Première STMG L'horizon de l'organisation est ordonné en termes échelonnés : court, moyen et long termes, avec des niveaux décisionnels différents (de l'opérationnel au stratégique) et des degrés variables quant à la valeur de l'information disponible. Par ailleurs, le découpage du temps en périodes au sein d'une organisation est lié à différentes contraintes : institutionnelles (durée du travail, publication des résultats…), sectorielles (fluctuations saisonnières, longueur du cycle de production, ouverture des marchés…), technologiques. Pour mieux faire face aux contraintes temporelles, l'organisation peut utiliser des outils et des méthodes d'aide à la prévision et à l'homogénéisation de la valeur par rapport au temps.

Gestion du risque Qu’est-ce que le risque? Le risque est inhérent à tous les projets. Dans le jargon de la gestion de projet, le « risque » désigne une condition ou un événement incertain ayant une cause et, lorsqu’il se produit, a un effet positif ou négatif sur les objectifs du projet ainsi qu’une incidence sur les coûts, l’échéancier ou la qualité du projet. Par exemple, la cause d’un risque peut être la nécessité d’avoir une salle de classe disposant d'ordinateurs en réseau à l’intention des apprenants participant à votre projet de perfectionnement des compétences. L’incidence est le retard du branchement Internet et la non-disponibilité de la classe à la date prévue de lancement du projet. Cela a des répercussions sur votre objectif qui est d'offrir une formation en informatiques à des adultes sous-employés, la conséquence étant que vous devez louer d’autres installations ou retarder les activités dans le cadre du projet.

ExpoEtude: Projet d'étude de gestion avec exemple Air France Etude de gestion Pour aborder l’étude de gestion, nous allons commencer par une démonstration à laquelle vous allez participer, ce qui vous donnera « un modèle » pour faire votre véritable étude de gestion à la rentrée des vacances de Noël. Cette démonstration se compose de 4 étapes :

Apple lance l'iPad Air et améliore la performance de deux autres engins La marque à la pomme veut à nouveau "croquer" dans les parts de marché. Face à la concurrence de Microsoft avec sa tablette Surface 2 qui va prochainement sortir dans le commerce, Apple avait besoin d’un second souffle. Tim Cook, directeur de la firme américaine, a pour cela décidé de taper fort en sortant plusieurs nouveaux modèles : un nouvel ordinateur Mac Pro surpuissant, un Ipad mini amélioré et le fameux Ipad Air. Ce dernier sera "plus fin, plus léger et plus puissant que jamais", a annoncé le responsable marketing d'Apple, Phil Schiller. Son poids sera de 450 grammes et ce nouvel Ipad sera également 20% plus fin que le premier. Pour les puristes, un processeur A7 y sera intégré (comme dans l’iPhone 5s) ce qui lui permettra d’être 8 fois plus performant que le premier modèle d’Ipad.

Apple: Stratégie marketing d'innovation ou stratégie industrielle? Alors qu’Apple vient de vendre 18 000 iPads à l’US AirForce et devrait annoncer demain la sortie de l’iPad 3, déjà Le Monde consacrait à la marque à la pomme deux pleines pages jeudi dernier sous le titre évocateur Big Apple, le monstre du business. C’est l’occasion de revenir sur la stratégie marketing de la marque Apple et de son savoir-faire en marketing de la rareté. Un billet qui met l’accent sur l’innovation, la stratégie marketing mais aussi sur la stratégie industrielle, sans laquelle le succès rencontré et le business généré ne seraient pas au rendez-vous.

Related:  ETUDEtheme5Etude de Gestion