background preloader

Apple

Facebook Twitter

Apple Store : les employés satisfaits du nouveau management ? - iPhone 7, 6s, iPad et Apple Watch : blog et actu par iPhon.fr. Il semble que Angela Ahrendts, l'ancienne PDG de la marque de luxe Burberry, qui a été recrutée par Apple en 2013 pour s'occuper des boutiques Apple et des ventes en ligne, fasse du bon boulot.

Apple Store : les employés satisfaits du nouveau management ? - iPhone 7, 6s, iPad et Apple Watch : blog et actu par iPhon.fr

En effet d'après une récente interview de Angela Ahrendts, réalisée par le site FastCompany, l'année 2015 a connu un taux de rétention record (dans l'histoire de la société) de 81 % des employés dans les Apple Store, suggérant que les employés sont satisfaits des conditions de travail et de l'ambiance générale. Angela Ahrendts révèle dans cette interview qu'elle traite les employés comme si c'était des cadres avec des fonctions exécutives dans la société, et qui présentent aux clients les produits que Jony Ive et ses équipes ont mis des années à concevoir. Les stratégies mises en place par Angela Ahrendts pour booster le moral des troupes et améliorer les conditions de travail semblent en tout cas porter leurs fruits.

Source Suivez l'actualité iPhon.fr. Rapports - Responsabilité des fournisseurs - Apple (FR) Travailler chez Apple. Droits de l’homme et du travail - Responsabilité des fournisseurs - Apple (FR) Responsabilité des fournisseurs - Apple (FR) Les employés d'Apple avouent les pires côtés de leur travail.

Vous pensez que travailler chez Apple c'est le summum ?

Les employés d'Apple avouent les pires côtés de leur travail

Voici quelques témoignages qui vous feront sans doute changer d'avis Si vous voulez travailler dans les technologies, vous rêvez d'ajouter les mots "Apple Inc. " quelque part sur votre CV. Car une telle expérience vous ouvrira toutes les portes qui vous sont fermées. Mais, à quoi ressemble vraiment le travail au sein de l'entreprise la plus novatrice de la planète ? La plupart des gens chérissent le temps qu'ils y passent. Vous faites quelque chose qui est envié par tout le monde. Mais toutes les entreprises ne sont pas parfaites et Apple n'est pas une exception.

Apple, la face sombre vue par les salariés. Salaires inégaux, horaires sans cesse changeants, frustration de ne pas se sentir valorisés alors qu'on leur demande "toujours plus"… Les reproches faits par les salariés à la direction d'Apple France sont nombreux, alors qu'un appel à la grève a été lancé pour vendredi par le syndicat Sud (minoritaire).

Apple, la face sombre vue par les salariés

Malgré ce mouvement de grogne, les magasins devraient rester ouverts. Mais en ce jour de sortie de l'iPhone 5, des salariés du groupe, connu pour sa culture du mystère, racontent l'envers du décor et leur déception. >>> A lire : Dix choses à savoir sur l'iPhone 5 "Aucune prime sur les ventes" "On m'a vendu du rêve mais vu de l'intérieur, la réalité est tout autre. Lorsqu'il est arrivé dans cette entreprise, il avait, dit-il, "des paillettes dans les yeux".

>>> A lire : Apple France : appel à la grève vendredi "Des salaires qui arrivent en retard" Cet autre ex-employé de l'Apple store Opéra était aussi un "fan de la marque" mais très vite, il a fini par déchanter. Foxconn : La face cachée d'Apple. Les conditions de travail chez Apple: la face cachée de la pomme! - Social Advisor. Paru le 23 octobre 2015 sur le site LeMonde.fr et en collaboration avec l’AFP, l’article intitulé « Apple critiqué pour des conditions de travail « misérables » chez un sous-traitant chinois » porte sur un rapport de l’organisation China Labor Watch.

Les conditions de travail chez Apple: la face cachée de la pomme! - Social Advisor

Première entreprise mondiale par capitalisation boursière, deuxième entreprise mondiale à générer le plus de bénéfices, Apple ne manque pas de moyens, et pourtant, la petite pomme est tellement gourmande qu’elle en dévorerait ses salariés. C’est ce qui ressort d’un rapport de l’association new-yorkaise China Labor Watch qui épingle le sous-traitant taïwanais d’Apple, le groupe Pegatron.

Le site Pegatron de Shangaï a été la cible d’une enquête clandestine de China Labor Watch qui a permis de dévoiler les conditions inhumaines dans lesquelles travaillent plus de 100 000 salariés. Le rapport de l’ONG China Labor Watch révèle plus d’une vingtaine de violations au droit du travail. Pour réagir sur notre forum, cliquer ici.

Apple critiqué pour des conditions de travail « misérables » chez un sous-traitants chinois. Bas salaires, heures non payées, dortoirs infestés d’insectes : China Labor Watch a dénoncé jeudi les conditions de travail dans une usine d’un sous-traitant chinois d’Apple.

Apple critiqué pour des conditions de travail « misérables » chez un sous-traitants chinois

L’ONG China Labor Watch, sise à New York, a dénoncé dans un rapport, jeudi 22 octobre, les conditions de travail dans une usine d’un sous-traitant chinois d’Apple, recensant une « vingtaine de violations » au droit du travail. « Les bas salaires, les longues journées de travail, les heures non payées, les mauvaises conditions de sécurité et les conditions de vie misérables persistent », a estimé l’organisation, qui a mené son enquête clandestinement dans une usine à Shanghaï du groupe Pegatron. Après leur journée de travail, les employés, logés dans l’entreprise, sont par ailleurs conduits dans des dortoirs bondés et insalubres, équipés de lits « infestés de punaises », décrit l’organisation.