background preloader

Apple, un succès basé sur l'innovation

Apple, un succès basé sur l'innovation
Le CEO de Google le reconnait, Apple est l'entreprise qui a su le mieux innover et proposer avant toutes les autres les objets dont les utilisateurs avaient besoin. Cela depuis son origine avec l'Apple ][. La première publicité télévisuelle pour MacIntosh évoquait 1984, le livre d'Orwell. L'idée était que la compagnie apportait la liberté. Mais ce qu'elle apportait en réalité, c'était le rêve. C'est pourquoi elle a un tel succès en Chine. De l'Apple II à l'IPad Mac de 1984 face au Xerox Star avec interface graphique de 1981 La compagnie Xerox lui ayant offert une visite de son centre de recherche à Palo Alto en 1979, Steve Jobs y découvre le Xerox Alto (créé en 1973) doté de la première interface graphique et d'un instrument inédit, surnommé la souris. Le Xerox Alto était destiné à un usage interne et aux universités, des milliers d'exemplaires en ont été produit, mais aucun intérêt commercial n'avait été envisagé. Les succès technologiques iPad (2010). Les échecs Ping (2010). Voir aussi

Stratégie marketing : Apple vs Samsung - Idéine Aux origines du conflit La bataille juridique entre les deux géants du marché mobile a été le point de départ d’une querelle qui ne fait que s’accentuer au fil des années et des lancements de produits. Apple accusait l’entreprise sud-coréenne de plagiat. En effet, « le Galaxy S2 ressemblait trop à l’iPhone 4 » et le « Galaxy Tab était visuellement semblable à l’iPad ». Quelques temps après le lancement des hostilités, Samsung inaugurait sa stratégie marketing visant à mettre en avant les principales faiblesses de son concurrent californien. Une stratégie marketing différente mais efficace Apple est appréciée pour son design, valeur fondamentale de l’entreprise. En comparaison, la stratégie marketing de Samsung est coriace et performante. Samsung mise sur le marketing quand Apple joue toutes ses cartes sur le design de ses produits. Son marketing agressif lui a permis de devenir numéro 1 mondial et d’acquérir le plus grand nombre de parts de marché. Samsung, roi de la publicité comparative

iPhone 6 d'Apple et sa stratégie de communication Rumeurs, révélations explosives, déclarations en tout genre… Non il ne s’agit pas de la frénésie médiatique engendrée par la sortie polémique du livre « Merci pour ce moment » de Valérie Trierweiler, mais de celle du tout dernier bijou technologique d’Apple, l’iPhone 6. Et la course à l’information va bon train, peu importe que le scoop dévoilé s’avère véridique ou non, l’important est de créer le buzz. Est-ce que cette vidéo présente vraiment le dernier joujou d’Apple ? Quelques heures avant le communiqué officiel de son lancement, voilà qu’Apple ce fait doubler. Peu importe, le buzz est là. Dans l’histoire du marketing, seuls quelques élus ont à ce point suscité l’attente de millions de consommateurs aux quatre coins du globe, de Pékin à Seattle en passant par Paris. Si vous venez de créer un nouveau site par exemple, vous vous demandez comment communiquer sa sortie. Premier acte : le silence Dans le premier acte, tout commence par le silence le plus total du côté de l’entreprise.

Tous les secrets de la stratégie draconienne d'Apple pour contrôler son image auprès des médias Le département des relations publiques d'Apple est sans doute le meilleur au monde. Avant que les consommateurs aient la moindre chance de voir ou de toucher un nouveau produit, la compagnie s'est déjà arrangée pour contrôler chaque information concernant son dernier-né. Elle a géré l'évolution de chaque rumeur, donné des informations au préalable à ses journalistes favoris et trié sur le volet les VIP invitées à ses Keynotes. Les trois-quarts du temps, la stratégie d'Apple a incroyablement bien marché et ce, des années durant. Il y a quelques mois, quand Tim Cook, le PDG d'Apple, a annoncé sa volonté d'effectuer un changement de cap dans sa stratégie de communication, Katie Cotton, qui dirigeait le service des relations publiques depuis des années, a quitté le navire. Des évènements planifiés jusqu'au moindre détail Tout commence un jour, au cours d'une présentation de Steve Jobs : un membre de l'audience s'évanouit. Le processus commence plusieurs semaines avant la "Keynote".

La stratégie marketing d'Apple en 5 étapes. | Marketing SONDAGE : Quel type d'entrepreneur es-tu? Ce mercredi 20 octobre, Apple tiendra une keynote. Pour l'occasion, notre agence Web s'offre de vous décrire le succès de la stratégie marketing d'Apple en 5 étapes. 1 - Le culte du secret : Le point fort d'Apple est son culte du secret. 2 - Des rumeurs et encore des rumeurs : Vu qu'aucune information n'est divulguée, la Webosphère se met alors à imaginer ce que "la pomme" va bien pouvoir présenter. 3 - Contrôle de l'information : Bien qu'Apple favorise la diffusion des rumeurs, celles-ci ne sont pas laissées au hasard non plus. 4 - Annonce au goûte à goûte : Quelque temps avant l'annonce officielle, Apple publie quelques informations discrètes afin de relancer les rumeurs et les discussions autour de son futur produit. En résumé, la stratégie d'Apple consiste, essentiellement, à diffuser le minimum d'informations nécessaires pour que le Web parle de lui, sans lui. Ajouter un commentaire Article publié par Création DLNdans Marketing

Procès Samsung-Apple: Quelles conséquences après la défaite du Sud-Coréen? Coup de massue pour Samsung. Les jurés ont tranché. Vendredi, à l’issue de quatre semaines de procès à San José en Californie, le Sud-Coréen a été condamné à verser plus d’un milliard de dollars à la firme à la pomme pour avoir violé plusieurs de ses brevets portant sur le design mais aussi sur la partie logicielle. Une amende record dans une affaire de propriété intellectuelle. Première conséquence, Samsung, qui a les moyens de payer et s’en remettra très certainement, pourrait en revanche être contraint de revoir ses futurs terminaux au niveau du design mais aussi de l’interface. Il y a un an Samsung avait revu sa Galaxy Tab pour pouvoir la commercialiser sur le marché allemand. Une amende qui va faire réfléchir tous les constructeurs A la suite du verdict rendu public en fin de semaine dernière, Android, le système d’exploitation de Google utilisé sur les smartphones Samsung, pourrait aussi être mis en difficulté. Autres victimes collatérales: Motorola, LG, HTC ou encore Sony.

Tim Cook défend la stratégie financière d’Apple C’est suffisamment rare pour être souligné : Tim Cook a pris la défense d’Apple en ce qui concerne une de ses dernières initiatives financières. Cupertino a en effet racheté pour 14 milliards de dollars de ses actions, durant les deux semaines qui ont suivi l’annonce des résultats du quatrième trimestre 2013. L’action s’était mangée un beau gadin de 8% au lendemain des performances, record pourtant, d’Apple. Autre message en direction des actionnaires -ce qui n’a rien d’innocent, puisque la réunion annuelle est prévue pour la fin du mois- : Apple reviendra sur le programme de rachat d’actions d’ici le mois de mars ou d’avril. Source - Contenu anglais

Apple poursuit ses rachats d'actions Sous la pression du milliardaire Carl Icahn, le groupe informatique a acheté pour 14 milliards de dollars de ses propres actions et prévoit une acquisition. Sous la pression du milliardaire Carl Icahn, le groupe informatique américain Apple a accéléré le rachat de ses propres actions lors des deux dernières semaines et n'exclut plus d'acquérir de grosses entreprises. Dans un entretien au Wall Street Journal publié sur le site du quotidien des milieux d'affaires new-yorkais, le directeur général de la firme, Tim Cook, a révélé que la marque à la pomme avait racheté pour 14 milliards de dollars (10 milliards d'euros) de ses propres actions. L'opération s'est faite en deux étapes : Apple a d'abord racheté « en accéléré » et en bloc 12 milliards d'actions et ensuite il s'est procuré 2 milliards sur le marché. En édition abonnés : La déception Apple décortiquée en graphiques Lire : Une tirelire à 150 milliards de dollars pour Apple M. Sans le nommer, M.

» Grosse chute pour Apple|Le blogue techno Apple a dévoilé hier après-midi ses résultats financiers du premier trimestre 2014, conclu en décembre et couvrant donc l’importante période des Fêtes. Ceux-ci étaient excellents, avec notamment des ventes se situant dans le haut de sa fourchette prévisionnelle et des profits supérieurs aux prévisions des analystes. Pourtant, dans les minutes qui ont suivi, son titre a amorcé une importante chute qui s’est concrétisée à l’ouverture des marchés ce matin. Au moment d’écrire ces lignes, l’action d’Apple est en baisse d’environ 8% par rapport à son prix de fermeture hier, juste avant la diffusion de ces résultats. Pourquoi? Il y a deux raisons. Les ventes d’iPad et d’ordinateurs Mac, elles, ont été légèrement supérieures aux attentes. Ce qui fait plus mal encore, ce sont les prévisions émises par Apple pour le prochain trimestre, qui sont elles aussi plus faibles qu’anticipées. Cela semble indiquer qu’Apple a atteint le sommet de la montagne et foule maintenant une pente descendante.

Sociétés : Apple devient l'entreprise la plus chère du monde La firme à la pomme bloque la commercialisation en Europe de la Galaxy Tab de Samsung. Il y a eu General Electric, Exxon et maintenant ­Apple. L'industrie lourde, le pétrole et l'entreprise qui symbolise la diffusion de la micro-informatique dans le grand public. Apple est devenue l'entreprise la plus chère en Bourse. Après une incursion mardi à la première place, Apple a confirmé mercredi son leadership. Dans un paysage aussi bousculé, cela confère à Apple un quasi-statut de valeur refuge, témoin de la confiance des marchés en sa capacité à continuer à apporter des produits répondant aux attentes des consommateurs. Bataille juridique La bataille juridique qu'Apple vient de remporter face à Samsung conforte encore le statut de l'américain. Cet épisode est le dernier d'une bataille judiciaire commencée en avril et qui oppose les deux rivaux et partenaires commerciaux. «Cette bataille commerciale permet à Apple d'acheter des parts de marché à l'iPad», explique un analyste.

Related: