background preloader

[Etude] Apple, roi de la fidélisation dans les mobiles

[Etude] Apple, roi de la fidélisation dans les mobiles
Selon la dernière étude du cabinet GfK, relayée par Reuters, les clients mobile d’Apple seraient les plus fidèles de tous les utilisateurs de smartphones. En effet, 84% des utilisateurs d’iPhone déclarent qu’ils opteront encore pour un iPhone lorsqu’ils devront changer de portable. Un chiffre qui tombe à 60% pour les détenteurs de smartphones équipés d’Android, et à seulement 48% pour les adeptes du BlackBerry. Pour plus de 70% des sondés le choix de rester fidèle s’explique « par la cohérence de l’intégration des fonctionnalités et de l’accès aux contenus en ligne sur leur portable ». Si Apple fait figure de leader en matière de fidélisation, la croissance des ventes d’iPhone tend quelque peu à ralentir. Un léger retrait qui reste mesuré puisque la marque à la pomme a toute de même enregistré une croissance de 49% au trimestre dernier par rapport à l’année dernière, d’après les chiffres du cabinet d’études IDC

http://frenchweb.fr/etude-apple-roi-de-la-fidelisation-dans-les-mobiles-50373/36411

Related:  Comment Apple réussi-il à fidéliser les anciens et nouveaux clieAPPLEleticiachaps

Les propriétaires d'un iPhone jurent fidélité à Apple Le cabinet d’étude UBS a mis en ligne les résultats d’une enquête réalisée en août dernier auprès d'un panel de 515 personnes, qu’il a interrogées sur leur fidélité vis-à-vis des fabricants de smartphones. Il ressort que c’est Apple qui parvient le plus à fidéliser ses utilisateurs, avec pas moins de 89 % de ceux ayant acquis un smartphone iPhone qui ont l’intention d’en reprendre un autre lors du renouvellement de leur appareil. Il apparaît que les autres constructeurs de smartphones réussissent également à fidéliser leurs utilisateurs, mais dans une moindre mesure, avec un taux de fidélité qui atteint " seulement " 24 % pour Nokia, 25 % pour Motorola, 28 % pour Samsung, 33 % pour RIM et 39 % pour HTC. Et vous ?

Pourquoi Apple est vraiment phénoménal 623,52 milliards de dollars. C'est la valeur de l'entreprise Apple, sur la base du cours de son action, qui a clôturé lundi soir à 665,15 dollars. La firme de tous les records - qui était, on le rappelle, au bord de la faillite en 1996 - a encore frappé. Cette fois, elle a dépassé (sans tenir compte de l'inflation) la capitalisation atteinte par Microsoft en 1999, le tenant du titre de la plus grosse capitalisation de tous les temps aux Etats-Unis. En redressant les chiffres pour tenir compte de l'inflation, Microsoft -et IBM-, battent Apple.

Apple à nouveau épinglée pour les conditions de travail chez un sous-traitant chinois Pegatron serait "pire" que Foxconn. Ce sous-traitant d'Apple, qui fabriquerait notamment les futurs produits "low-cost" de la marque à la Pomme, est sévèrement critiqué par l'ONG américaine China Labor Watch dans un rapport publié ce lundi. L'association, fondée en 2000, pointe de nombreuses irrégularités plus particulièrement trois usines du taïwanais Pegatron. Pour réaliser cette étude, l'ONG a dépêché des enquêteurs et interrogé plus de 200 personnes. 12 heures par jour sur la chaîne d'assemblage [Etude] Les tendances du e-commerce chez les 11-24 ans OffreMedia a publié ce matin une étude menée par l’institut Kantar Media sur les Digital Natives. Cette enquête s’est particulièrement attachée à analyser les pratiques d’achats en ligne chez les 11-24 ans. Une activité qui concerne près de 43% de cette population. L’étude révèle notamment que : L’entrée massive dans les pratiques de e-commerce s’effectue entre 14 et 15 ans.

Les stratégies commerciales et marketing d’Apple - Le Petit Journal de l'Economie Partager ! Le 9 septembre dernier, Apple a présenté ses nouveaux smartphones : l’Iphone 6 et l’Iphone 6+. Leur sortie a été précédée par une effervescence sur internet via les réseaux sociaux, les blogs, et les sites spécialisés, tel que Gentside. Ces téléphones ont suscité diverses spéculations sur les différents modèles proposés, les prix, et même les spécificités. Une des stratégies commerciales d’Apple est de laisser courir les rumeurs pour créer le buzz et ainsi susciter le désir des internautes. N’en demeure pas moins que la firme investit énormément en campagnes publicitaires.

Les Apple Stores : épiceries fines et cash machines (partie 1) Dans le toujours intéressant magazine “Management” (une mine d’exemples et de cas d’entreprises), un article bien documenté sur les Apple Stores. Le titre est un bon résumé de la situation : « Comment Apple transforme ses magasins en cash machines ». Premier constat : les 284 magasins installés dans 10 pays ont un rôle clé dans la stratégie d’Apple puisqu’ils en représentent près de 20% du chiffre d’affaires. Second constat : les résultats sont impressionnants. Dans ce métier le moteur économique classique pour reprendre l’expression de Collins dans son concept du hérisson est le chiffre d’affaires au mètre carré.

9.2-Apple n’est plus le leader du marché-2014-08-13 Dès le départ, certaines personnes vont être choquées par le titre. Malheureusement, depuis le décès de Steve Jobs, en 2011, Apple a perdu son leadership. Le secteur de la technologie est une course sans merci. Vous pouvez être le leader du marché un jour et presque disparaître l’autre. Conditions de travail : Apple ne tient pas ses promesses Un an après, rien n’a changé. Heures supplémentaires non-payées, conditions minimales de sécurité non respectées, impossibilité de monter des syndicats... dans les ateliers asiatiques de Foxconn, sous-traitant taïwanais du géant états-unien Apple, le droit du travail est aux abonnés absents. Suite à la médiatisation des conditions de travail déplorables, rendues visibles notamment par le suicide de nombreux ouvriers chinois, Apple s’était engagé à améliorer le sort des ouvriers travaillant sur les chaînes de fabrication de l’iPhone et de l’iPad. A partir du mois de juillet 2013, tout devait rentrer dans l’ordre.

Related: