background preloader

Zététique

Zététique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour la définition de la zététique comme partie des mathématiques, voir Algèbre nouvelle. La zététique est définie comme « l'art du doute » par Henri Broch[1]. La zététique est présentée comme « l'étude rationnelle des phénomènes présentés comme paranormaux, des pseudosciences et des thérapies étranges ». La zététique est destinée aux théories scientifiquement réfutables, c'est-à-dire respectant le critère de discrimination de Popper (1902-1994). De fait, contrairement aux autres mouvements sceptiques, elle ne pose pas la question des religions et des croyances non réfutables. La zététique se réclame aussi du scepticisme scientifique, et plus généralement de la démarche de doute cartésien qu'elle décrit comme nécessaire en science comme en philosophie. Origine du mot[modifier | modifier le code] « Zététique » vient de l’adjectif grec ζητητικός, zētētikós « qui aime chercher », « qui recherche », lequel est issu du verbe ζητῶ, « chercher ».

http://fr.wikipedia.org/wiki/Z%C3%A9t%C3%A9tique

Related:  Disinformationarticles en vrac

Méritocratie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour certains, la méritocratie est un système politique, économique et social. Pour d'autres, c'est une idéologie ou une croyance[1]. Scepticisme scientifique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le scepticisme scientifique, nommé aussi scepticisme rationnel ou scepticisme contemporain, est une pratique et une position épistémologique qui remet en doute la véracité de certaines allégations par manque de preuves empiriques ou de reproductibilité. Cette démarche cherche à promouvoir la science, la pensée critique et à soumettre à la méthode expérimentale (lorsque cela est possible) les affirmations d'existence de phénomènes paranormaux (notamment ceux étudiés par l'ufologie, la parapsychologie et la cryptozoologie) ou surnaturels (réincarnation, résurrection). Les sceptiques critiquent aussi vivement les théories du complot, les médecines non conventionnelles et, de manière plus générale, ce que la majeure partie de la communauté scientifique considère comme des pseudo-sciences.

Noûs Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans l'Antiquité grecque, le noûs, nous, ou encore noos, est l'esprit, la partie la plus haute, la plus divine de l'âme. Pour Platon, noûs signifie le plus souvent l'intelligence. Plus loin, il écrit : « L'Essence (qui possède l'existence réelle), celle qui est sans couleur, sans forme et impalpable ; celle qui ne peut être contemplée que par le seul guide de l'âme, (le noûs) l'intelligence ; celle qui est la source du savoir véritable, réside en cet endroit.

Paradigme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Universum, C. Flammarion, gravure sur bois, Paris 1888 Étymologie[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : paradigme, sur le Wiktionnaire Scepticisme Scientifique Épisode #292: OVNI en Belgique June 29th, 2015 Jean-Michel Abrassart et Jeremy Royaux discutent du livre “OVNI en Belgique : Contributions sceptiques”. Épisode #291: Le monde merveilleux

Liste des découvertes et inventions liées au hasard Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 1977. L'imprimante à jet d'encre. On trouvera ci-dessous une liste de découvertes, d'inventions et d'innovations faites par accident, à la suite d'un concours imprévu de circonstances ou par hasard – ce qu'il est devenu courant d'appeler, sous l'influence du livre de Royston Roberts, Serendipity : Accidental Discoveries, les découvertes et inventions faites par sérendipité.

Guide Rapide des Signes Traduction: Henri R. Le but de cette page est de décrire brièvement les acteurs principaux qui s'agitent sur la scène mondiale aujourd'hui et qui contribuent au déclin entropique de la race humaine telle que nous la connaissons. Le format est un résumé rapide de la vision de l'Equipe des Signes (Au moins pour maintenant. Nous sommes toujours ouverts à de nouvelles informations et à changer nos hypothèses), et une définition rapide de certains des termes qui apparaissent régulièrement en commentaire, avec une lecture supplémentaire pour ceux intéressés. Cette page n'a pas pour intention d'être complète, mais est plutôt pour aider ceux qui viennent à étudier ce qui est, sans connaissance à priori pour s'approcher rapidement, ou pour juste donner une idée aux nouveaux lecteurs de ce que nous faisons ici. Nous pensons qu'avant que nous puissions nous engager dans un acte vraiment créatif, nous devons apprendre à voir le monde tel qu'il est réellement, pas comme nous voudrions qu'il soit.

Allégorie de la caverne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'allégorie de la caverne est une allégorie exposée par Platon dans le Livre VII de La République. Elle met en scène des hommes enchaînés et immobilisés dans une demeure souterraine qui tournent le dos à l'entrée et ne voient que leurs ombres et celles projetées d'objets au loin derrière eux. Elle expose en termes imagés les conditions d'accession de l'homme à la connaissance de la réalité, ainsi que la non moins difficile transmission de cette connaissance. L'allégorie de la caverne[modifier | modifier le code] Dans une demeure souterraine, en forme de caverne, des hommes sont enchaînés.

Related:  SciencesPsychologie