background preloader

My Screens

My Screens
States of Grace, critique posté le 17/04/2014FredP Présenté à Deauville sous le titre Short Term 12 et bénéficiant d’un bouche à oreille positif et bienveillant de la part du public, States f Grace va maintenant illuminer les salles de cinéma françaises de sa sincérité touchante. Lire la suite ++ publié dans :Cinéma Critiques ciné How I met your Mother, la fin

http://myscreens.fr/

Related:  Télévision, Cinéma, etcblog cinema

Films coupés en 2 Si elle peut mettre l'eau à la bouche et exciter les esprits, la distribution de la nouvelle oeuvre de Lars Von Trier est aussi un sacré casse-tête. Ce qui était annoncé comme un film pornographique de 5h30 sort dès demain (1er janvier) au cinéma dans une version censurée et tronquée. A Nymphomaniac : Volume 1, succèdera la seconde partie fin janvier. Peut-on couper un film en deux ? Les exemples et les combinaisons sont multiples dans l'histoire du cinéma, tâchons de les examiner... Au terme de l'année 2014, Lars Von Trier aura réalisé trois films - sauf changement - à partir d'une seule histoire : celle de Joe (Charlotte Gainsbourg), de ses premiers émois quand, petite fille, le jeu dit de la grenouille lui permet de se frotter en toute innocence sur le sol humide d'une salle de bain, jusqu'à sa rencontre avec Seligman (Stellan Skarsgard), un célibataire qui la trouve étalée dans une ruelle, en piteux état, et la recueille chez lui, où Joe lui raconte tout de sa vie.

Blog : Need For Speed le film, l'avis de Gamergen De belles voitures, de belles poursuites, de belles filles, cela suffit-il pour faire un bon film ? Need For Speed est une licence à succès dont le premier jeu est sorti le 31 août 1994 sur console 3DO. Un an plus tard, il fit son apparition sur PC avant, encore une année après, de sortir sur Sega Saturn et PlayStation. Depuis, avec une vingtaine d'opus différents, la franchise connaît toujours un grand succès et il se serait vendue à plus de 135 millions d'exemplaires, tous titres confondus.

Les "Sitcoms AB" : histoire, polémiques et politique. - Le blog des sitcomologues « Qu'est-ce que donc la mode, finalement ? Un accident, une transition, une façon d'être dans l'instant, une attitude frappée de précarité sitôt qu'elle naît. Le culte de ce qui est moderne, nouveau, prétendument inévitable, lui tient lieu d'alibi. Bien vite cependant, la mode devient un conservatisme aussi pensant que stérile ». Édouard Balladur, Des modes et des convictions, Fayard, Paris, 1993. Need for Speed - Itinéraire d'une cinéphile "Need for Speed" m'a plu car les courses de voitures étaient filmées simplement, avec très peu d'effets spéciaux, ce qui donnait un rendu réaliste intéressant. Ce réalisme n'empêche pas les scènes de cascade d'être spectaculaires, il les rend juste crédibles. J'ai particulièrement apprécié le moment où Tobey conduit très dangereusement afin que Julia Maddon (Imogen Poots) prenne peur et descende de la voiture.

Toute l'actualité cinéma, dvd, blu-ray, jeux vidéo, séries, télé, web, comic... RSS actu Top 10 Cinémas Dimension séries bonnes séries, buzz, critères objectivement objectifs, liste, lol, share Une série est bonne quand… Après avoir laissé infuser toute ma sagesse dans le précédent billet, je retrouve cette fois-ci une partie de ma jeunesse. Les listes, il parait, c’est genre “in”, ça “buzz”, ça peut faire “lol”, ça se “share”. Avis Ciné : Need for Speed Adapter un jeu vidéo au cinéma est un exercice périlleux, le gros avantage de Need for Speed est l’absence de scénario puisqu’il s’agit d’un jeu de course. Le seul épisode vidéo-ludique ayant mis en avant son scénario (The Run) n’a pas rencontré son public. Scott Waugh, un ancien cascadeur, réalise ici sont troisième film : son ancienne activité professionnelle est clairement un atout pour ce type de film. Mais revenons au scénario : Tobey Marshall ne parvient pas à gagner sa vie avec son garage, il décide de s’associer avec Dino Brewster, son rival. Tout ne se déroule pas prévu et Tobey se retrouve derrière les barreaux.

Affiches honnêtes des films Nous connaissons maintenant les 7 longs-métrages qui se disputeront le César du Meilleur film lors de la 38ème Cérémonie des César, le 22 février prochain. Inspirés par les détournements honnêtes réalisés depuis quelques années par CollegeHumor à l'occasion des Oscars, nous avons également entrepris de faire dire la vérité aux affiches des meilleurs films français de l'année. Mise à jour du 22 février 2013 : le soir de la cérémonie, les affiches ont été montrées au Grand Journal, notamment à deux concernés (Virginie Ledoyen et Jérémie Rénier).

Critique Need for Speed, le film Synospis Tobey Marschall est un pilote hors normes mais son garage ne tourne pas assez bien et les factures s'entassent. Il est contraint d'accepter un partenariat avec son rival de toujours Dino Brewster, pilote des beaux quartiers. Le partenariat tourne mal pour Tobey qui finit en prison. A sa sortie, il n'a qu'une idée en tête: participer à la prestigieuse course illégale, la De Leon. Elle lui permettra de battre Dino devant le monde entier et de prouver son innocence. Critique NEED FOR SPEED : oubliez le code de la route ! - Go with the Blog NEED FOR SPEED est l’adaptation cinéma du célèbre jeu vidéo dont le premier opus est sorti il y a tout juste vingt ans, à l’époque il s’appelait d’ailleurs The Need For Speed. Vingt ans donc et des adaptations sur à peu près toutes les plateformes plus tard, ce jeu de courses de voitures déboule sur grand écran. L’idée principale est toujours la même : une course illégale en dehors des circuits, avec des bolides tous plus puissants les uns que les autres. Toutefois, pour étoffer un peu la trame narrative, on y ajoute une rivalité entre deux pilotes, le gentil Tobey Marshall (Aaron Paul) et le méchant Dino Brewster (Dominic Copper), et bien sûr une jolie fille entre les deux. Bref, une histoire classique mais l’essentiel n’est pas là, notre avis dans 5,4,3,2,1 … Partez ! On l’a déjà bien compris, l’adaptation au cinéma d’un jeu d’arcade peut difficilement aboutir à un scénario complexe et étoffé.

Related:  Blog CinéphileL'équipe !Blogs Ciné