background preloader

Sérieama - Pierre Langlais

Sérieama - Pierre Langlais
Related:  Télévision, Cinéma, etcSéries TV30.10.14 // Séries culte : la fiction au cœur de l’actu

Blabla-Séries Sérierama #12 : La “question raciale” dans les séries américaines - Sérierama, le blog séries TV de Pierre Langlais Invités cette semaine du podcast 100 % séries de “Télérama”, Sébastien Lefait, co-auteur de “La Question raciale dans les séries américaines”, essai publié aux Presses de Sciences-Po. Ensemble, nous discutons du traitement que font les séries américaines des minorités ethniques, des problèmes raciaux, à travers des œuvres comme The Wire, Oz, Homeland ou Les Soprano, mais aussi à la lumière des récents événements de Ferguson et New York et de séries plus récentes comme Black-ish. Aussi au menu, la chronique de Julia Vergely sur Grey's Anatomy, la B.O de Homeland, et mes réponses à vos questions.

Les séries politiques : entre fiction et réalité | Borgen - Saison 1 | Cinéma Quelques mois avant les élections présidentielles françaises et américaines aux enjeux accentués par la crise économique et sociale, la politique envahit nos petits écrans du côté de la fiction. Plusieurs séries arrivent en effet cette saison pour nous présenter une vision de la politique parfois sombre, parfois idéalisée, mais indéniablement fascinante.Des œuvres qui s’inspirent souvent de la réalité mais peuvent également l’influencer, à travers un jeu subtil de miroirs et de reflets de nos peurs, nos attentes et nos désirs, à commencer par celui de voir un jour des femmes accéder aux fonctions suprêmes de l’Etat. Les femmes ont-elles le pouvoir dans les séries ? Aux Etats-Unis et en France, si aucune femme n’a encore jamais accédé à la plus haute fonction de l’Etat, les séries ont imaginé cette hypothèse : dès 2006, à l’aube des élections où Ségolène Royal et Hillary Clinton étaient de sérieuses candidates, on trouvait déjà des femmes en poste des deux côtés de l’Atlantique dans

séries: critiques, analyses et commentaires Voilà, c’est fini. Après 4 ans, 763 posts et plus de 2800 commentaires, « Têtes de Séries » s’en va. Je déménage, à partir de dimanche, sur Télérama.fr, pour ouvrir Sérierama, où j’espère avoir le plaisir de vous retrouver. Mon blog s’est ouvert en novembre 2008 par ces mots : « et si on commençait par se plaindre ? Je dis « on », parce que je n’ai pas été seul. Merci d’avoir râlé. Cinq séries ont dominé les discussions, mes posts et vos commentaires. J’ai plus souvent causé d’NBC (pour m’agacer, en général) que de HBO (pour m’émerveiller, en général), plus souvent cité Canal+ que TF1. J’ai fait de mon mieux pour informer, critiquer, donner mon avis, tenter de vous convaincre de ce que je croyais bon ou mauvais. I’m f*cking out, comme dirait Kenny P. Image de Une : @StillBirth lire le billet

Le monde des séries - Pierre Sérisier Orgie de séries, policières et américaines de préférence, sur les chaînes gratuites de la TNT Les téléspectateurs qui raffolent des séries en général, et des séries américaines et policières en particulier, sont des téléspectateurs heureux. Celles et ceux, en revanche, qui, sans dédaigner le genre, apprécient d’autres types de fiction audiovisuelle, d’autres formats, d’autres thèmes et d’autres styles d’écriture et de réalisation doivent se sentir quelque peu frustrés… Tout spectateur qui a déjà zappé parmi les chaînes gratuites de la TNT pour trouver un programme qui l’intéresserait a pu deviner l’omniprésence de ces séries policières toutes formatées sur le même moule hollywoodien ; la recension précise de l’ensemble des programmes de ce type diffusés au cours les deux premières semaines de septembre montre même un véritable déferlement… Ainsi, entre le 1er et le 14 septembre, ont été diffusés plus de 160 épisodes de séries télévisées – soit plus de dix épisodes (de 45 min environ) chaque soir. Mais tant que le CSA veille, il faut supposer que tout va bien ! Blaise Magnin

Scandal : les coulisses du pouvoir américain - Série Le Bureau ovale ne tourne plus rond Après l'univers médical de Grey's Anatomy et Private Pratice, la scénariste et productrice Shonda Rhimes plonge dans les coulisses de la Maison-Blanche dans la série Scandal, lancée sur Canal + ce jeudi soir à raison de deux épisodes par soirée. Elle y dénonce les manipulations, les trahisons, les coups tordus et les renoncements qui sont le lot quotidien de la vie politique dans la plus puissante démocratie du monde. Reine de la communication politique, ancienne chargée de presse à la Maison-Blanche, Olivia Pope, interprétée par Kerry Washington (Django Unchained), dirige un cabinet de gestion de crise où elle règle, dans la plus grande discrétion, les affaires de clients puissants et fortunés. À elle de tirer d'affaire un prétendant à la Cour suprême qui figure sur la liste des clients de la maquerelle la plus en vue de la ville. À elle aussi de défendre le fils d'une riche femme d'affaires accusé de viol.

Les nouvelles du front | Page 2 La rentrée vient de se passer pour les plus jeunes et ne va pas tarder pour les moins jeunes, tandis que c’est le beau temps qui file simplement. Après un silence radio cet été, les articles reprennent :’). Les séries de l’été permettent de décrocher des grosses séries, et de faire un petit break humour. Plusieurs nouvelles séries de l’été ont été lancées avec plus ou moins de succès, et faisons un rapide tour d’horizon de ce qu’il s’est passé avec un panel sélectionné. Awkward. : C’est la série que MTV a lancé en ayant de l’espoir pour trouver un remplaçant à The Hard Times of RJ Berger annulé en début d’été. Le casting est plutôt réussi, l’héroïne semblant accessible et très girl next door. The Lying Game : ABC Family sait cibler son public, et pour le moment ça marche pas mal, non ? L’actrice qui joue les deux jumelles se débrouille comme elle le peut, en essayant d’adopter deux caractères opposés, à savoir une enfant pourri gâté tandis que l’autre a grandi à la dure.

My Télé is rich !

Related: