background preloader

Comment réussir son Elevator Pitch ?

Comment réussir son Elevator Pitch ?
Lorsque l’on doit présenter son entreprise, son site internet… voire même sa personne dans le cadre d’un entretien d’embauche, il faut savoir faire sa promotion en temps limité. Il faut être synthétique, et expliquer en 30 secondes voire 1 minute maximum, pourquoi choisir votre produit plutôt que celui d’un concurrent. Cet exercice s’appelle l’Elevator Pitch, car initialement il avait pour but de présenter son entreprise ou son produit juste le temps de prendre l’ascenseur avec un décideur (vous avez 30 secondes pour convaincre…). L’Elevator Pitch peut servir : – Lors d’une conférence, d’une présentation… – Lors d’une soirée networking, d’un salon, d’un petit déjeuner… – Lorsque vous rencontrez un ami d’ami dans une soirée – Lorsque vous recherchez un financement (banque, investisseur…) – Lorsque vous vous présentez pour un job (un pitch spécial “personal branding) – Lorsque vous faites de la prospection téléphonique Un pitch classique se construit autour de la phrase suivante : 5 (100%) 1 vote

http://www.conseilsmarketing.com/e-marketing/comment-reussir-son-elevator-pitch

Related:  S3- Etablir sa stratégie Digital Learning

La formation présentielle se digitalise, pour une meilleure efficacité pédagogique ! Traduisant l’avènement du tout numérique et son impact dans l’univers de l’entreprise, la digitalisation est un phénomène grandissant qui impacte tous les secteurs d’activités. Dans le domaine de la formation professionnelle, les sessions de formations présentielles elles-mêmes intègrent de plus en plus les outils de communication digitaux, leurs conférant une dimension ludique qui favorise l’acquisition des connaissances. CSP Formation, 3ème organisme de formation professionnelle revient sur les outils digitaux les plus utilisés en salle de formation et leurs avantages. La salle de formation à l’heure de la digitalisation L’entrée des outils digitaux dans les salles de formation découle de l’informatisation et de l’innovation technologique.

Indicateurs de performances: un langage commun... mais surtout un langage pour tous - Business Intelligence Un langage commun mais surtout communément partagé. Dans la foulée d'une refonte de ses systèmes de gestion et d'encaissement, le groupe Galeries Lafayette a donné à pas moins de 2 000 de ses salariés des outils pour piloter leur activité au jour le jour. Le projet d'analyse de l'information que nous avons mené est l'aboutissement d'une longue démarche de refonte des systèmes utilisés dans les magasins du groupe Galeries Lafayette. Tout a démarré par une remise à plat des systèmes d'encaissement et de gestion, avec le passage à une véritable gestion à l'article sur toute la chaîne, de l'approvisionnement à la vente. Le volet décisionnel s'inscrit dans la continuité de cette refonte.

Les 7 principes de la stratégie digitale L’un des principaux objectifs d’une stratégie digitale, c’est de permettre la conquête d’un avantage concurrentiel. Construire une stratégie digitale performante est à la fois technique et subtil. Le plus important est de construire un raisonnement solide et cohérent. SoLoMo : Quoi ? Pourquoi ? Comment SoLoMo est un horrible acronyme ! Nous sommes d’accord. Laissons cependant nos appréhensions de côté pour apprécier le potentiel extraordinaire de ce concept. L’ignorer serait d’ailleurs risqué puisqu’il représente probablement la prochaine révolution dans l’univers des marques et de la relation client !

Les classes virtuelles Voici 10 questions à se poser pour faire le bon choix. 1. Quels sont les apprenants ? De nombreux projets de classes virtuelles échouent car la solution ne remporte pas l’adhésion des utilisateurs. Du E-Learning à la digitalisation de l’expérience apprenante On entre dans une nouvelle ère de la E-Formation. Longtemps centrée sur la seule digitalisation du contenu (E-Learning, Rapid E-Learning, Serious games…), la E-Formation est en train d’évoluer grâce au social learning, et plus globalement à tous les outils digitaux, vers la digitalisation de l’éxpérience apprenante. Et les opportunités à saisir sont prometteuses. Du E-Learning au Rapid E-Learning 1997 – 2005 : Le E-Learning fait Pschitt ! C’est l’époque des premières expérimentations.

Qu'est ce que la performance de l'entreprise ? La performance de l’entreprise est fondée sur le couple valeur-coût. Les deux termes sont indissociables car il ne s’agit, ni de minimiser les coûts, ni de maximiser la valeur produite (réponse aux besoins d’un client ou d’un groupe social), mais d’optimiser le rapport entre les deux. On peut définir la performance dans l’entreprise comme étant tout ce qui, et seulement ce qui, contribue à améliorer le couple valeur-coût, c'est-à-dire à améliorer la création nette de valeur. Par contre, l’action qui contribue à diminuer le coût ou à augmenter la valeur, isolement, n’est pas forcement une performance sauf si cela améliore le ratio valeur/coût ou le solde valeur -coût. Cependant, le couple valeur-coût n’apparaît que lorsque des produits et des services sont mis en vente. Il apparaît donc trop tard pour aider à piloter les activités de l’entreprise.

Créer son école interne de formation Avec la fin de l’obligation fiscale en formation, les entreprises remettent à l’honneur les écoles internes à la fois plus économiques et plus efficaces pédagogiquement que les formations externes. Voici les 9 points clés que nous avons retenus à partir de notre expérience de création d’écoles internes de formation. 1) Clarifier son intention Que voulez-vous faire de votre école interne ? Profil des consommateurs ROPO ? Solocal Network et GroupM ont dévoilé ce jour leur 1er observatoire du parcours d’achat. Issu de 2 194 interviews et de l’analyse de 4 339 parcours d’achat, l’étude opère un focus sur les comportements « ROPO » : « Research Online Purchase Offline ». On identifie communément 4 types d’achat : le full web (prise d’information et achat online), le showrooming (prise d’information en magasin et achat online), le ROPO (prise d’information online et achat en magasin) et le full store (prise d’information et achat en magasin). Les comportements ROPO s’avèrent déjà largement adoptés par les consommateurs et surtout, s’amplifient.

Pour un marketing continu de la formation continue (e-learning letter) Les données remontées par les plateformes LMS témoignent d’un phénomène bien connu, mais occulté, des responsables formation : les apprenants sont moins séduits qu’on aurait pu le croire par les offres e-learning du département formation. Ils ne se connectent pas si facilement ; et quand ils se connectent, c’est pour picorer sur le portail sans toujours aller loin dans leur parcours de formation sauf si c’est une obligation (par exemple quand la formation débouche sur une habilitation nécessaire au poste de travail). Phénomène connu, déception aussi, car les responsables formation ne ménagent pas leurs efforts pour proposer un portail, des contenus et des services souvent de grande qualité.

Related:  entrepreneuriat