background preloader

La France en chiffres : internet - Présidentielle 2012

"Un peu plus de 64% des ménages déclarent avoir un accès à internet à leur domicile en 2010 contre 12% en 2000", détaille l'Insee. Parallèlement, c’est le boom des Smartphones, avec près de 10 millions de Français équipés en 2010, et du e-commerce, avec 52,1% des Français qui déclarent avoir déjà fait des achats en ligne. Mais là où les internautes passent de plus en plus de temps, c’est sur les réseaux sociaux. Selon une enquête CSA/Orange-Terrafemina portant sur les pratiques des Français sur internet, plus d'un internaute français sur deux possèdent aujourd’hui un compte Facebook et plus de 3 millions sont utilisateurs de Twitter. La France en chiffres : Internet © Radio France Related:  Web évolution

Automatiser sa DropBox en lui assignant des tâches, DropBox Automator Les automatismes c’est bien parce qu’ils travaillent à notre place. C’est tout l’intérêt de l’informatique qui consiste à faire faire par la machine ce qui nous paraît stupide et pénible. C’est un vrai boulot de fainéants où les plus doués dans cette discipline gagnent des millions pour faire bosser à leur place des chinois ordinateurs dociles jamais en grève et qui ne réclament jamais le moindre salaire. Si vous possédez une DropBox, un espace en ligne dans le cloud pour enregistrer et synchroniser vos fichiers, vous devez connaître un service complémentaire appelé DrobBox Automator qui permet d’assigner des tâches automatisées aux fichiers copiés dans un dossier de sa DropBox. La première étape consiste à autoriser DropBox Automator à interagir avec sa DropBox. Par exemple, on peut envisager d’encrypter des fichiers dès qu’ils sont ajoutés dans un dossier. La deuxième étape consiste à désigner un dossier dans sa DropBox. Les tests que j’ai effectués se sont avérés concluants.

The Web 2.0 Summit Map - The Data Frame L'École numérique » 3 questions à... André Tricot  André Tricot, professeur à l’IUFM de Midi-Pyrénées et chercheur au laboratoire Travail et Cognition du CNRS à Toulouse, André Tricot travaille sur les apprentissages et la recherche d’information via les documents hypermédias. L’école numérique est allée à sa rencontre. L’Ecole numérique : « Que les élèves apprennent-ils dans le monde numérique hors de l’école ? Et comment ? André Tricot : « Bien avant l’arrivée des technologies numériques, les enfants et les adolescents apprenaient hors de l’école, selon deux modalités : Une modalité relativement passive, qui correspond à ce que les psychologues appellent les apprentissages implicites : par exemple, apprendre sa langue maternelle ; Une modalité plutôt active, qui correspond aux apprentissages par exploration (du monde physique par exemple), par le jeu et par les relations sociales. Concernant plus précisément l’image, on observe son utilisation dans plusieurs phases du processus : A. A.

La guerre des géants du Web dans une application Rue89 Certes, leurs bureaux sont très chouettes, leurs employés sont jeunes et ont l’air détendus, et ils se défendent de vouloir dominer le monde comme la première compagnie pétrolière venue. Pourtant, la guerre économique que se livrent Google, Facebook, Microsoft, Apple et Yahoo est sans merci, et les marchés qu’ils veulent conquérir se chiffrent en milliards de dollars. Qu’il s’agisse des téléphones mobiles, des moteurs de recherche ou des réseaux sociaux, ils nouent des alliances avec de plus gros qu’eux, rachètent les plus petits qu’eux et attaquent en justice tout le monde. Le départ de Steve Jobs d’Apple, le rachat de Motorola Mobiliy par Google, le licenciement de la PDG de Yahoo Carol Bartz... cet été encore, les annonces se sont succédées à un rythme effréné. Pour vous aider à vous y retrouver et mieux comprendre les stratégies de groupes toujours plus présents dans notre quotidien, Rue89 vous propose cette application La Guerre du web, réalisée par son fidèle partenaire Upian.

Nos mémoires ne valent pas un cloud Monsieur Toumaurau. Il est 19 heures dans la vraie vie. Monsieur Toumaurau habite Nantes. Les 3 petites morts du web. Le web s'est construit sur des contenus, bénéficiant d'un adressage stable, contenus librement accessibles et explicitement qualifiables au moyen des liens hypertextes. L'économie de la recommandation est aussi une économie de la saturation. Saturation. Big four. Consentement en clair-obscur. Retour aux fondamentaux. Pour les contenus. Que serait Sisyphe sans mémoire ? ... <Update> Dans la guerre qui s'annonce entre les lieux de mémoire et de conservation que sont les bibliothèques d'une part, et les grands acteurs commerciaux de la marchandisation des accès mémoriels que sont les big four suscités d'autre part, il est urgent de rappeler que les premières sont dans une situation critique en Angleterre, en Espagne, aux Etats-Unis ... sans parler de celles du Portugal, de la Grèce, etc ... A l'origine de ce billet :

Qui contrôle Internet ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup Après la publication de notre article consacré au projet Commotion, qui permet de créer des réseaux informatiques non censurés et faciles à déployer dans des pays dictatoriaux, de nombreux lecteurs nous ont interpellés pour savoir qui contrôle aujourd'hui Internet. En raison de sa nature décentralisée, Internet n'est pas "contrôlé" par un unique organisme, Etat, ou entreprise. Les stuctures les plus fondamentales d'Internet sont sous le contrôle de l'Icann, l'Internet corporation for assigned names and numbers. La gouvernance de cet organisme stratégique fait l'objet de nombreux débats : plusieurs pays lui reprochent notamment la sur-représentation des Américains dans les différentes commissions. Pour le bon fonctionnement du réseau, un organisme distinct de l'Icann est également chargé de fixer les normes techniques des technologies les plus courantes sur Internet, comme le langage HTML : le World Wide Web Consortium (W3C).

Kids Under 13 are Already Allowed on Facebook Facebook founder and CEO Mark Zuckerberg has sparked a minor controversy by suggesting that children under 13 should be allowed to join social networking sites. The thing is, there is nothing stopping Facebook from allowing children to join now...except Facebook. As it stands, the Facebook terms of service dictate that members be at least 13 years old to set up an account. However, a recent Consumer Reports survey indicates that as many as 7.5 million Facebook users are under 13, and two-thirds of those kids are under 10. Either they, or their parents, simply lied about their age to set up the account. And, why not? Zuckerberg seemed to imply that the Children's Online Privacy Protection Act (COPPA) is preventing Facebook from allowing children to join, and suggested that Facebook might one day take on the challenge of altering or repealing that legislation to change the rules.

Ordinateurs, télévisions, tablettes... Sommes-nous accros aux écrans? La vie par écrans interposés? Une exaltation continument relancée. A chaque seconde, un échange, une information, une image, un récit, une enfilade de surprises. Soi, et le monde pour soi, grâce à un clic. Qui aurait imaginé un jour éprouver un tel nirvana, embrasser tant de liens et être autant auto suffisant? Et voilà que des scientifiques viennent gâcher la fête. D’abord celle qui concerne l’écran le plus regardé: la télévision. Il désigne plus que tout son rôle néfaste dans l’environnement éducatif des enfants. Où sont les virtuoses du multitasking? Les thuriféraires de la Web culture peuvent-il se réjouir de cette vision à charge contre «l’ancêtre d’internet»? Ces accusations contre la société des écrans s’inscrivent dans la suite d’autres analyses récentes, par exemple, celles du journaliste Nicholas Carr (Internet rend-il bête? Les médias influent-ils sur les comportements? Aucune raison de douter de la bonne foi des contempteurs de la civilisation des écrans. Engourdissement

Photoblog Après avoir lancé l’idée sur le blog des lycéens, voici un photoblog dédié au quiz de photos « Connais-tu ton lycée ? » Elève ou personnel du lycée, vous êtes invité à participer à la création d’une galerie virtuelle de photos représentant un détail du lycée professionnel. Il s’agira pour chaque photo de trouver de quoi il s’agit et où cela se trouve. Les photos de personnes ne sont pas acceptées. Vous avez deux manières de participer. 1° en tant que photographe : pour inclure une photo dans cette galerie, vous pouvez demander un appareil photo au CDI ou m’envoyer votre photo compressée (format 300×400) par pièce jointe à ….laposte.net en indiquant « Galérie LP » dans l’objet du mail, et en donnant votre nom et classe dans le corps du message. Pour compresser une image, vous pouvez utiliser ce logiciel disponible en ligne : easypict 2° en tant que visiteur. Votre professeur documentaliste. A vous de trouver : Photo N°3 : c'est quoi ?

Le web : promesse tenue ? Que les choses soient claires. Le web, «mon» web, est d'abord, depuis plus de 15 ans que je le fréquente, une source perpétuelle de découverte, d'enrichissement (symbolique s'entend), et d'émerveillement, y compris devant les choses pourtant en apparence les plus triviales, les plus inessentielles. Dernier exemple me concernant, cette découverte . Si le web est cela, s'il peut encore l'être c'est parce que, trivialement, au prix d'une acculturation somme toute minimale qui tiendrait en quelques lignes de code HTML, chacun a la possibilité de partager, c'est à dire de «présenter aux autres» en autorisant toutes les réappropriations possibles, chacun à la possibilité de partager ses opinions, ses réflexions, ses créations. Ou celles des autres. Que les choses soient dites Le web, «le» web n'est plus aujourd'hui ce réseau de réseau, non propriétaire, sans droits d'accès. La question est celle de savoir si l'utopie du web peut raisonnablement basculer vers une dystopie. Dystopie

Related: