background preloader

Evolution des médias

Facebook Twitter

ACPM Audience 2018 V3. AudiPresse ONE Global 2015 V2. ACPM/OJD mesure des visites et pages vues des sites internet des médias. Le distributeur de presse Presstalis au bord du dépôt de bilan. L’heure est grave pour les journaux français.

Le distributeur de presse Presstalis au bord du dépôt de bilan

Presstalis, qui distribue sur tout le territoire 75 % de la presse, est en grande difficulté. Malgré plusieurs plans de sauvetages, l’entreprise, détenue à 73 % par les magazines et à 27 % par les quotidiens, continue de subir de plein fouet la baisse des ventes au numéro des journaux. Lestées d’une dette comprise entre 500 et 600 millions d’euros, en déficit chronique, et en proie à la concurrence féroce de son concurrent, les Messageries lyonnaises de presse (MLP), les ex-Nouvelles Messageries de la presse parisienne (NMPP) seront confrontées, fin mars, à des échéances financières qu’elles ne peuvent honorer. [Thread] L’annonce de l’arrêt de @BuzzFeedFrance est symptomatique d’une crise des médias, au sens large, bien plus sérieuse qu’elle n’en avait déjà l’air. J’ai le sentiment que l’on a atteint un milestone.

Future of digital journalism in question as BuzzFeed and HuffPost lay off 1,000. Revenue-per-click, the business strategy that has informed digital publishers for years, was effectively pronounced DOA this week as leading players in a sector once viewed as the future of journalism announced deep cuts.

Future of digital journalism in question as BuzzFeed and HuffPost lay off 1,000

In a letter to employees headlined “Difficult Changes”, the BuzzFeed founder and chief executive, Jonah Peretti, said the company would reduce headcount by 15%, or about 250 jobs, to around 1,100 employees globally. Buzzfeed made its numbers last year after missing them in 2017 but Peretti told employees revenue growth was not “enough to be successful in the long run”. By reducing costs, he said, “we can thrive and control our own destiny, without ever needing to raise funding again”. At the same time, Verizon said it would trim 7% of headcount, about 800 people, from its media unit, which includes HuffPost, Yahoo and AOL. Another signal of distress came on Friday when Warner Media announced it would close its digital investment arm, WarnerMedia Investments. Plus d'abo numérique que papier pour le Monde en 2018. Lemonde.fr fait davantage de pages vues depuis son application mobile que depuis son site Web.

Mediapart (100 000 abonnés) dépasse donc officiellement la diffusion France payée de Libération (96000 en 2013-14). Claque. Internet = les poubelles ? (L'araignée tueuse @DDupagne sur Twitter) Et pourtant internet = journalisme 2.0 (Web doc 'Homo la haine') La qualité n'est pas liée au support (Erreur de bandeau sur Itv, fact checking + crowdsourcing + lol)

Attentat de Strasbourg: BFMTV diffuse «I shot the Sheriff» après la mort de Chérif Chekatt et s'excuse. Top 15 des tweets les plus drôles qui se foutent de la gueule de BFMTV et son « I Shot the sheriff » Multimédia + commentaires (En contact - VTC Get lucky) Le mardi 17 juin, Allocab, premier site de réservation de VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur), annonçait dans un communiqué de presse une nouvelle qui a fait date dans l’univers du service client : pour la première fois, une de ces stars de la nouvelle économie, un de ces « nouveaux » concurrents des taxis proposait, outre son système de réservation par internet ou par l’application mobile, une alternative téléphonique.

Multimédia + commentaires (En contact - VTC Get lucky)

Cette délicate attention à l’endroit des consommateurs plus habitués aux canaux de communication traditionnels est-elle un succès ? Nous avons testé l’ « expérience client » chez Allocab. "Le papier n’est plus la priorité de Libération" “Libération” était au bord de la faillite il y a encore quelques mois.

"Le papier n’est plus la priorité de Libération"

Est-ce qu’aujourd’hui le journal est sauvé après l’investissement de 18 millions d’euros de la part de nouveaux actionnaires ? Comment Facebook est en train de dévorer les médias, menaçant leur survie. Mais les vieilles habitudes subsistent (mort de Martin Bouygues) Et des fraudes 1.0 font perdre la confiance dans les médias classiques (Derrière le marathon du rédacteur en chef du Figaro, une publicité déguisée.

Et faut-il payer pour avoir un lien cliquable ? (Ouest France et www.dondemoelleosseuse.fr) Les Jours. Demain la presse (enquête et campagne de communication) Bientôt l’ère post-news ? L'Assemblée nationale adopte la loi contre les "fake news" (enfin, les "infox") Les infox n'ont qu'à bien se tenir.

L'Assemblée nationale adopte la loi contre les "fake news" (enfin, les "infox")

Mardi, devant l'Assemblée nationale, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a défendu la proposition de loi "contre la manipulation de l'information", adoptée par 45 voix contre 20. Cette loi s'appliquera en période électorale, au minimum trois mois avant la tenue d'un scrutin national. Le ministère public, un candidat, un parti ou toute personne ayant intérêt à agir pourra saisir le juge des référés pour mettre fin à la diffusion d'une fausse information, comme le rappelle le site de La Chaîne Parlementaire.

La vérification par les médias et les plateformes (Avertissement Facebook)

Articles