background preloader

Evolution Métier

Facebook Twitter

Responsable événementiel en office de tourisme et des congrès - L'Echo Touristique. C’est un métier polyvalent en lien direct avec les acteurs locaux, les prescripteurs et les acteurs de l’événementiel.

Responsable événementiel en office de tourisme et des congrès - L'Echo Touristique

Les offices de tourisme et des congrès jouent un rôle primordial dans la promotion touristique d’une destination et contribuent ainsi au développement économique des territoires dans lesquels ils sont implantés. Le responsable événementiel a pour principale mission la commercialisation des structures événementielles d’une destination. Pour cela, il est notamment en charge de la prospection de nouveaux clients, tant au niveau national qu’à l’international, ainsi que d’attirer des événements d’envergure plus ou moins étendue qui garantiront à la destination une visibilité auprès d’un large public. De la conception à l’étude post-événement Le responsable événementiel est également en charge de la gestion, et donc du suivi, des comptes- clients, de leurs budgets mais aussi de la mise en place de leurs événements. L'avis du professeur L'avis d'un ancien élève à consulter.

L'accueil de l'OT du futur (2010) Le numérique, un prétexte à une nouvelle stratégie de l’accueil ? Oct312013 Pour témoigner des ateliers des #et9, la rédaction a demandé à plusieurs animateurs d'être rédacteur invité sur le blog.

Le numérique, un prétexte à une nouvelle stratégie de l’accueil ?

C'est aujourd'hui Jean-Baptiste Soubaigné qui présente l'atelier A7 sur l’accueil et le numérique. “L’accueil” ? Tiens donc, voilà un mot qui revient comme une rengaine pour le tourisme. Sans rigoler, qu’avons-nous à apprendre de plus sur le sujet ? “Le Numérique” ? Et bien justement, pas mal de belles choses ! (Re)Donnons du sens à nos espaces d’accueil Considérons tout d’abord que tout part des clientèles et de leurs comportements. A partir de là, oublions les outils, oublions la dernière table numérique, oublions les tablettes, oublions l’application de séjour et projetons-nous tout simplement dans la peau d’un touriste qui entre dans un office de tourisme pour un service, un conseil ou une simple information. Avant de parler outil, le premier défi est sûrement là : comment organiser mon office en back et front office ? Quand l'accueil perce les murs : l'exemple de Québec.

Les récentes Rencontres Francoquébécoises du etourisme, qui se déroulaient du 10 au 13 juin à Québec étaient orientées autour de deux thèmes : l’accueil et la relation client.

Quand l'accueil perce les murs : l'exemple de Québec

De ces riches discussions entre les 30 participants (moitié québécois, moitié français), il est ressorti que les préoccupations sont les mêmes des deux cotés de l’Atlantique. Si on regarde de plus près les discussions qui ont prévalu au thème de l’accueil, les termes de « hors les murs », de « mobilité », de « schéma d’accueil » ont été trés employés par les participants. Il faut dire que la fréquentation (ou l’achalandage, dans la Belle Province) des bureaux d’information touristique est en baisse partout. L’universalité de l’accueil, qu’il soit numérique, mobile, déporté chez les professionnels, développé par les habitants, dans l’office de tourisme a été le fil conducteur de ces rencontres, comme en témoigne ce nuage de mots clés, fruit d’une tempête de cerveau des participants au thème « accueil ».

L'office du tourisme hors les murs - 10/12/2014 - LaDepeche.fr. Période d'accalmie à Mirepoix dans les animations touristiques, même si les terrasses des cafés et restaurants sous les couverts n'ont pas désempli en cet automne particulièrement ensoleillé.

L'office du tourisme hors les murs - 10/12/2014 - LaDepeche.fr

L'attrait que constituent ces animations, dont l'office du tourisme est l'organisateur, le partenaire ou le promoteur, ont poussé Véronique Racaud et son équipe à s'extraire des locaux qui jouxtent la mairie pour aller dans la rue, au cœur des manifestations, à la rencontre des touristes. Ce fut le cas récemment, lors de la fête de la gastronomie (notre photo), avec une délocalisation sous la halle.

«L'accueil hors les murs en est à ses balbutiements et sera plus opérationnel en 2015, indique la directrice de l'OT. Son objectif est d'aller à la rencontre des visiteurs là où ils se trouvent. C'est la possibilité de positionner l'accueil sur les flux les plus importants, sites ou manifestations.» Les structures assurant mission ANT. Offices de Tourisme de France Fédération Régionale Centre.