background preloader

Evolution

Facebook Twitter

L'Internet des Objets, ou le marketing 3.0. Au fil du développement croissant de l’IoT, l’afflux de données engendrées par le phénomène modifie en profondeur les possibilités du marketing actuel et ne cesse de dévoiler de nouveaux axes d’innovation.

L'Internet des Objets, ou le marketing 3.0

Mais lesquels ? 50, 75, et même 200 milliards : Si les professionnels et industriels de l’IoT ne sont pas d’accord sur le nombre d’objets connectés présents sur le marché mondial à l’horizon 2020, tous partagent le même avis sur la question de l’impact de ce réseau à la taille croissante, pour ne pas dire exponentielle, sur le marketing. C’était pressenti, c’est désormais une réalité : le marketing est à un tournant de son évolution. Marketing et Internet des Objets : des destins liés ? Développé avec le sponsoring de Marketo, le rapport de The Economist disponible ici affirme que près de la moitié des professionnels du marketing attendent des capacités grandissantes de l’IoT une nouvelle révolution pour le secteur à partir de 2020.

Pas de surprise jusqu’ici. E-Marketer E-consultancy. L’Internet des objets industriel sera ouvert ou ne sera pas - ZDNet. L’Internet des objets intégré au secteur industriel (IIoT) renvoie à l’utilisation de capteurs interconnectés en réseau et de logiciels avec de machines lourdes.

L’Internet des objets industriel sera ouvert ou ne sera pas - ZDNet

Encore méconnu, il trouve sa place dans la 4ème révolution industrielle, qui implique l’informatisation des machines et l’automatisation grâce à la robotique, ainsi que la mesure intelligente et l’analyse de données. L’objectif étant pour les industriels d’identifier de nouvelles sources de revenus ou d’économie grâce à la production de données que l’on peut exploiter pour optimiser les dépenses, perfectionner les services et doper le chiffre d’affaires, le tiercé gagnant pour une entreprise. Quattendent vraiment les gens de la maison connectée ? - Etude Marketing. De l’utilité avérée d’un frigo ou de toilettes connecté ?

Quattendent vraiment les gens de la maison connectée ? - Etude Marketing

L’internet des objets (IoT) a vu naître bon nombre d’initiatives censées faciliter la vie des utilisateurs quotidiens que nous sommes. Mais répondent-elles vraiment à nos attentes ? Jeff Malmad, Directeur Général et Directeur du mobile et de Life+ de Mindshare North America présente les résultats d’une étude menée auprès de 1 000 consommateurs aux Etats-Unis, en janvier dernier. L’IoT : la technologie qui connecte le monde, les consommateurs et les entreprises. Les passagers qui embarquent tardivement dans un aéroport représentent un coût très important à cause des contrôles de sécurité, de la manutention des bagages et des opérations au sol qu'ils engendrent.

L’IoT : la technologie qui connecte le monde, les consommateurs et les entreprises

Quelles solutions pourraient aider à localiser ces passagers retardataires ? Et une fois ces passagers localisés, quels autres services pourraient leur être proposés ? The Internet of Things, Privacy, and Consumer Rights. By Angela Guess Nicholas Carr recently opined in The LA Times, “We’re now in the early stages of the so-called Internet of Things.

The Internet of Things, Privacy, and Consumer Rights

Companies are rushing to install sensors and transmitters in all manner of consumer and industrial goods. These network-connected ‘things’ will be able to beam reports on our behavior to corporate databases. We won’t be tracked just by our smartphones. We’ll be tracked by our cars, our homes, our clothes, our appliances and the machines and tools we use in our jobs. Carr goes on, “As consumers, we’ve always divulged information about ourselves in the course of buying products and services.

Read more here. Internet of Things. 05/04/2016 - Trieste The Internet of Things could be a name for any number of concepts, sounding quite vague to unfamiliar ears.

Internet of Things

SIdO : l'Internet des Objets a son salon B2B - ZDNet. L'Internet des Objets est aujourd'hui sur toutes les bouches.

SIdO : l'Internet des Objets a son salon B2B - ZDNet

Mais si le marché est prometteur, il en demeure pas moins émergent et éclaté. Afin de fédérer les acteurs du secteur, le SIdO semble être devenu le rendez-vous des professionnels. PULPino : vers un processeur open source pour l'Internet des Objets - ZDNet. L'open hardware arrive dans le champs des objets connectés et de l'Internet des Objets.

PULPino : vers un processeur open source pour l'Internet des Objets - ZDNet

Le microprocesseur PULPino, mis au point par l'Université de Bologne et l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), est disponible en open source. Il est destiné à être utilisé par exemple dans les smartwatchs. Exemple d'architecture processeur (Imperio) réalisable avec PULPino. (Source : EPFZ) The Internet of Things: It’s All Around Us. 5 predictions for the Internet of Things in 2016.

This year has been quite a busy one for the internet of things (IoT), one of the most exciting opportunities for today’s enterprises.

5 predictions for the Internet of Things in 2016

IBM invested $3 billion in its IoT business unit. AT&T announced a record 1.6 million connected device net adds, including 1 million IoT-enabled cars, in Q3. Earlier in the year, Samsung declared its commitment to connecting everything it sells by 2020, and General Motors shared that its OnStar 4G capabilities will generate $350 million in profit over the next three years.

As 2015 comes to a close, what’s in store for 2016? Here are five predictions for IoT and where it’s headed through the coming year. The “security of things” will take centre stage. THINK Cognitive IoT: Making the Internet of Things Deliver for All of Us. The early visionaries of the Internet of Things, IBM’s thought leaders among them, foresaw a time when practically any physical object could be equipped with sensors and hooked up to the Internet to translate the physical world into digital information.

THINK Cognitive IoT: Making the Internet of Things Deliver for All of Us

They were focusing on factory assembly lines, electrical grids, automobiles, highways, buildings, and the like. Les investissements dans l’IoT en 2019 vont atteindre 1,3 billions de dollars. Le marché de l’internet des objets se trouve dans une phase de croissance spectaculaire et va atteindre 1,3 billions de dollars (1 300 milliards) en 2019. L’Asie-Pacifique constitue le moteur principal de ce marché dont l’essentiel de la valeur se créé dans les silos « production manufacturière » et « transport ». Selon les estimations de l’IDC, International Data Corporation, en 2015 les dépenses pour l’IoT vont se situer aux alentours de 698,6 milliards de dollars. Avec un taux de croissance annuel composé (CAGR) de l’ordre de 17 % ces dépenses vont atteindre 1 300 milliards en 2019. #Prospective : L'IoT, une révolution qui n'en est qu'à ses débuts. Entretien avec Rafi Haladjian.

L’IoT semble toujours autant à la mode, du lancement du premier objet connecté en France en 2005 aux myriades d’items qui envahiront nos salons pour les fêtes, tout semble sourire à ces objets qui font presque partie de notre quotidien. Maddyness part à la rencontre des explorateurs de notre époque et continue son voyage avec Rafi Haladjian, l’un des artistes de l’IoT (à qui l’on doit le Nabaztag ou plus récemment Mother, le premier et dernier né des objets connectés français), avec qui la rédaction revient sur ce que devrait être le monde tech de demain. Maddyness. Les objets connectés semblent toujours autant à la mode, qu’en pensez-vous? Rafi Haladjian. Où trouver un emploi dans l’ Internet des Objets ? L’Internet des Objets ou l’IoT, est un secteur en plein essor. De nombreuses opportunités sont largement recherchées sur ce marché naissant, et bon nombre d’entreprises se tournent vers cette nouvelle manne financière et médiatique.

Petit tour d’horizon. L’augmentation de la demande d’emplois liés à l’IoT inclut les programmateurs de logiciel système (+215% en un an), des analystes pour la protection des données (+113%), des ingénieurs de systèmes informatiques (+110%).General Electric, une société américaine, a annoncé qu’elle recherchait 2 104 personnes sur une durée de deux ans, ayant des capacités dans l’IoT, afin de soutenir leurs initiatives industrielles sur ce marché.Les demandes d’offres d’emploi concernant l’aspect commercial, mais aussi industriel touchant l’IoT ont augmenté de 322% depuis 2014.

Le graphique suivant vous montre une vue d’ensemble de la demande par compagnies, sur ces deux dernières années. Le retour sur investissement, une gageure de l'IoT pour l'industrie. L’IoT pour le grand public prend une part importante, mais l’industrie a également besoin de ces technologies. Une étude réalisée par Blue Hill Research en septembre dernier tend à prouver qu’investir dans de tels outils permet un bon retour sur investissement. IoT aux Etats-Unis, le besoin d'une stratégie nationale. Mercredi 16 décembre, les acteurs du marché de l’IoT et les membres du gouvernement se sont réunis à Washington pour discuter de la montée en puissance des objets connectés et du besoin d’une stratégie nationale.

La conférence menée par Joshua New et Daniel Castro, les fondateurs du « Center for Data innovation », est la conclusion d’un rapport rédigé par ces deux organisateurs. La réunion a rassemblé entre autres Steve Crout, le vice-président des affaires gouvernementales de Qualcomm, Mark Ryland, un des directeurs du service web d’Amazon, et Jeff Brueggeman, vice-président de la communication publique chez AT&T. Un plaidoyer pour l’IoT Les fondateurs du collectif sont revenus, pendant une heure et demie, sur le besoin d’une présence gouvernementale dans l’avènement de l’IoT. Le but n’est pas de proposer un TAFTA pour les objets connectés, mais de discuter de l’avenir de ceux-ci, de prévoir un développement adéquat de la technologie. Les prédictions 2016 pour L'IOT.

Internet des objets : des capteurs sans batterie pour réduire la consommation. Dans quelques années, la planète sera recouverte par des objets connectés. Selon Cisco, il y en aura 50 milliards en 2020. Pour être alimentés, tous ces capteurs devront trouver une source d'énergie. Différentes solutions sont en lice : récupération d’énergie efficace, communication radio à ultra basse consommation, stockage d’énergie à court et à long terme, traitement de signal. L’université de Technologie d’Eindhoven, aux Pays-Bas, a présenté récemment les travaux d’un de ses étudiants qui a mis au point un capteur de température sans fil qui est alimenté par des ondes radio.

Mesurant 2 millimètres carrés pour 1,6 milligramme, ce microcapteur (intégrant des circuits CMos), gravé avec une finesse de 65 nanomètres, est alimenté par le routeur sans fil gérant le réseau. Selon cette université, cette solution pourrait être exploitée pour des capteurs de mouvements, de lumière ou d’humidité.

Sujets traités