background preloader

EN SAVOIR PLUS Qu'est-ce que la mondialisation ? Sylvie Brunel

EN SAVOIR PLUS Qu'est-ce que la mondialisation ? Sylvie Brunel
Depuis le début des années 1990, la « mondialisation » désigne une nouvelle phase dans l’intégration planétaire des phénomènes économiques, financiers, écologiques et culturels. Un examen attentif montre que ce phénomène n’est ni linéaire ni irréversible. « Avant, les évènements qui se déroulaient dans le monde n’étaient pas liés entre eux. Depuis, ils sont tous dépendants les uns des autres. » La constatation est banale, hormis le fait que celui qui la formule, Polybe, vivait au IIe siècle avant J.-C. ! La mondialisation, cette création d’un espace mondial interdépendant, n’est donc pas nouvelle. Dès l’Empire romain, une première mondialisation s’est organisée autour de la Méditerranée. Mais le processus n’est pas linéaire : la Première Guerre mondiale puis la grande dépression des années 1930 suscitent la montée des nationalismes étatiques, une fragmentation des marchés, le grand retour du protectionnisme. D’abord et avant tout une globalisation financière Le grand retour des États

http://www.scienceshumaines.com/qu-est-ce-que-la-mondialisation_fr_15307.html

Related:  MondialisationLa Mondialisationla mondialisation en fonctionnementLa mondialisation en fonctionnementmondialisation

L'Iphone un produit mondialisé La sortie récente de l’Iphone 6 est l’occasion de complété le travail autour de ce produit mondialisé. Philippe Chavanne a déjà présenté une séquence complète avec construction d’un croquis autour de cette étude de cas. Des académies comme celle de Guyanne proposent également des pistes de travail. Enfin de nombreux manuels ont réalisé des études de cas sur cet objet « symbole de la mondialisation. Des ressources en ligne sont disponibles et sont recensées sans exhaustivité à la fin de l’article. Cet article a pour objectif de compléter les travaux existants et de présenter une activité menée en salle informatique avec les élèves afin de construire une pensée systémique autour des notions d’acteurs et de mise en réseau des acteurs.

La mondialisation: faut-il s'en réjouir ou la redouter? - Études thématiques du FMI I. Introduction Le terme «mondialisation» possède une forte charge émotive. D'aucuns voient dans la mondialisation un processus bénéfique -- qui contribuera de façon décisive au développement économique mondial -- inévitable et irréversible. D'autres sont hostiles à ce processus, voire le redoute, estimant qu'il accroît les inégalités au sein des pays et entre eux, menace l'emploi et le niveau de vie et entrave le progrès social. L'objectif de la présente étude, qui fait un tour d'horizon de certains aspects de la mondialisation, est d'indiquer aux pays comment tirer parti de ce processus, tout en évaluant avec réalisme le potentiel et les risques.

Six moments de l'invention du monde Pour déterminer si la mondialisation est un phénomène nouveau ou ancien, il est indispensable de dégager les dynamiques issues des grandes phases, géographiques et historiques, qui ont vu les mises en relations des différents lieux de la planète. Six moments-clés peuvent être dégagés… La mondialisation est-elle récente ou ancienne, émergente ou déjà obsolète ? A-t-elle commencé en 1989, en 1492, ou encore plus tôt ? Une analyse géohistorique, conçue pour les longues et très longues durées, permet d’identifier six grands moments d’un même processus de mondialisation – qui aurait pu même remonter jusqu’à la sortie d’Afrique et la diffusion d’Homo sapiens sur l’ensemble de la planète .Ces phases ne doivent pas être vues dans une perspective déterministe ou linéaire : elles se recoupent en partie et relèvent de logiques souvent contradictoires. 1 La mise en relation des sociétés de la planète (de - 10000 à 1400)

Les réfugiés écologiques En liant la question de la population et celle de l'environnement, un des sujets importants et source de réflexion, on aborde la relation entre migration et environnement. On parle à ce propos de réfugiés écologiques ou de réfugiés de l'environnement. C'est l'idée que les conditions de vie des populations, à un instant donné, ne leur permettent pas de survivre et les obligent à quitter leur territoire pour aller ailleurs.

Mondialisation : regards de géographes - Laurent Testot, article Géographie La mondialisation bouleverse tout : la notion de citoyenneté comme les rôles des États ou les échelles de l’espace… La géographie se doit de repenser ces concepts. Éclairages. Une jeune femme de l’ethnie Tamang, accrochée à une immense balançoire, s’envole vers le ciel himalayen… Cette image semble flotter hors du temps. Elle évoque les jeux traditionnels de l’Asie orientale, et plus largement les sociétés locales au cadre spatial limité à un fragment de la surface de notre planète. Mondialisation : la relecture des géographes

Expliquez-nous ... le G7 Au départ, le G7 est le sommet des sept pays les plus industrialisés des années 70. Etats-Unis, Japon, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie et Canada. Pour comprendre l'histoire du G7 il faut remonter 40 ans en arrière. En novembre 1975, le président français Valery Giscard-d’Estaing organise le premier sommet du G6 à Rambouillet.

Mondialisation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte du monde Origines du terme[modifier | modifier le code] En français le mot apparaît pour la première fois en 1916 dans un ouvrage de Paul Otlet[3]. Le mot désigne alors une appropriation à l'échelle du monde et s'inscrit dans une réflexion sur la réorganisation de la vie internationale après la guerre. Réseaux et frontières: Internet aux marges C’était il y a vingt ans. Les Cahiers du CREPIF rendaient compte d’un colloque sur la communication électronique [1] Cahiers du CREPIF, n° 8, novembre 1984. [1] . Dans l’introduction Jean Bastié s’interrogeait : «…le progrès technique se précipite… Comment tirer le maximum de parti de cette avalanche d’informations et chacun sera-t-il capable de les sélectionner?». Mais la parole était plutôt aux praticiens des réseaux de télécommunications. Un seul géographe universitaire, Bernard Marchand, intervenait sur le fond, traitant des enjeux de la communication électronique. Malgré des remarques prospectives perspicaces sur l’interaction dans les télécommunications, il n’était pas encore question d’Internet.

Ikea, la mondialisation vue de l'intérieur M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Par Laure Belot En 70 ans, Ikea s'est imposé dans 41 pays. La marque suédoise connaît mieux que personne les habitudes domestiques de ses millions de clients.

Related: