background preloader

Classicisme (rationalisme universaliste (la Belle Nature saisie dans son objectivité par la Raison) = l'artiste génial, figure

Classicisme (rationalisme universaliste (la Belle Nature saisie dans son objectivité par la Raison) = l'artiste génial, figure
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le classicisme est un mouvement culturel, esthétique et artistique qui se développe en France, et plus largement en Europe, à la frontière entre le XVIIe siècle et le XVIIIe siècle, de 1660 à 1715. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal s'incarnant dans l’« honnête homme » et qui développent une esthétique fondée sur une recherche de la perfection, son maître mot est la raison. La centralisation monarchique, qui s'affirme dès 1630 sous l'autorité de Richelieu d'abord, puis de Mazarin, dépasse le cadre politique pour toucher le domaine culturel. Origine et définition de la notion La notion de « classicisme » pose quelques problèmes de définition. Le classicisme renverrait à un moment de grâce de la littérature française où l'esprit français se serait le plus parfaitement illustré. Le classicisme à la française ne se définit cependant pas seulement par des critères historiques. Littérature Contextes Théâtre

http://fr.wikipedia.org/wiki/Classicisme

Related:  Modernedocs à revoirAtelier wikipédia*docs I

Art nouveau Ne doit pas être confondu avec Art déco. L'Art nouveau, Modern style ou style Nouille est un mouvement artistique de la fin du XIXe et du début du XXe siècle qui s'appuie sur l'esthétique des lignes courbes. Né en réaction contre les dérives de l’industrialisation à outrance et la reproduction sclérosante des anciens styles, c'est un mouvement soudain, rapide, qui connaît un développement international : Tiffany (d'après Louis Comfort Tiffany aux États-Unis), Jugendstil[Note 1] (en Allemagne), Sezessionstil (en Autriche), Nieuwe Kunst (aux Pays-Bas), Stile Liberty (en Italie[1]), Modernismo (en Espagne), style sapin (en Suisse), Modern (en Russie). Le terme français « Art nouveau » s’est imposé au Royaume-Uni, en même temps que l’anglomanie en France a répandu le terme Modern Style[2] au début du XXe siècle[3].

Meograph. Creer des histoires multimedia Meograph est un outil tice en ligne qui permet de créer des histoires multimédia facilement. Meograph est un outil de « storytelling » qui met à la portée d’un enseignant ou d’un élève la création d’un clip qui associe du son, une frise chronologique, une carte, et des illustrations qui peuvent être des photos ou des vidéos. C’est pour cela que Méograph se présente comme créateur d’histoires en quatre dimensions. Le principal atout de cet outil gratuit, c’est sa simplicité d’utilisation. Pas besoin d’un mode d’emploi compliqué, l’interface et la table de montage de votre histoire multimédia sont d’une ergonomie et d’un usage simples et faciles. Vous n’avez m^me pas besoin de vous inscrire pour créer une histoire.

Wikipédia:Principes fondateurs Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les principes fondateurs de Wikipédia fixent les grandes lignes qui définissent Wikipédia et les conditions de son élaboration[1]. Ils constituent le fondement intangible de toutes les règles et recommandations du projet et sont au nombre de cinq : encyclopédisme, neutralité de point de vue, liberté du contenu, savoir-vivre communautaire et souplesse des règles. Architecture néoclassique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'origine du style[modifier | modifier le code] L'architecture néoclassique est l'héritière de l'architecture classique, théorisée par l'architecte antique Vitruve dans son traité qui définit la théorie des trois ordres (ionique, dorique, corinthien).

Impressionnisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’impressionnisme est un mouvement pictural français né de l'association de quelques artistes de la seconde moitié du XIXe siècle. Fortement critiqué à ses débuts, ce mouvement se manifeste notamment de 1874 à 1886 par des expositions publiques à Paris, et marqua la rupture de l'art moderne avec la peinture académique. Pédagogie inversée : une carte mentale pour bien procéder « Le blog de Philippe Liria Posted by Philippe Liria sur 12/01/2015 Petit à petit, la pédagogie inversée est en train de gagner sa place au soleil. Les formations et les sites FLE s’en font de plus en plus l’écho, même si sa mise en place dans la classe de langue semble encore très discrète. Question de temps… Il y a à peine un peu plus de deux ans, c’était les yeux écarquillés que l’on écoutait untel parler d’inverser la classe (à commencer par les miens – à lire). Aujourd’hui, cette pédagogie fait son bonhomme de chemin car elle contribue à merveille à renforcer les tendances actuelles en enseignement/apprentissage des langues : autonomie, implication, responsabilité… On pourrait dire que, même si elle n’est pas nouvelle en soi (je vous renvoie au témoignage de Marcel Lebrun qui expliquait comment il inversait déjà ses cours dans les années 70), plusieurs éléments en favorisent la mise en place.

Château de Grignan Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Extrémité de la galerie des Adhémar Galerie des Adhémar sur la cour du puits Détail de la façade Renaissance des logis Georges Eugène Haussmann Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Hausmann. Georges Eugène Haussmann Photographie d'Haussmann en 1860. Compléments Dada Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le dadaïsme connaît notamment une rapide diffusion internationale. Ce mouvement met en avant un esprit mutin et caustique, un jeu avec les convenances et les conventions, son rejet de la raison et de la logique, et marque avec son extravagance notoire sa dérision des traditions et son art très engagé. Les artistes se voulaient irrespectueux, extravagants en affichant un mépris total envers les « vieilleries » du passé.

Archée : cyberart et cyberculture artistique Internet au service d'une nouvelle triangulation dynamique « artiste-oeuvre-spectateur »: Nouvelles médiations et nouveaux critères de légitimation Elsa Olu Le monde de l'art ne réserve pas à tous ses ambassadeurs la même gloire, et ne saurait se targuer d'échapper à toute attitude discriminatoire envers ses nobles représentants. Les garants de l'ordre artistique sont légion, et sous couvert d'un élan esthétique qui se dit souvent humaniste, ils exercent un pouvoir qui, comme n'importe quel pouvoir, n'accorde ses faveurs qu'à quelques élus, fussent-ils rassemblés en une catégorie toute entière. L'art ne saurait prétendre renverser toutes les frontières, et ici comme ailleurs sont établis des critères non-légitimes qui permettent, ou non, aux femmes et aux hommes, d'y prendre place.

Wikipédia:Citez vos sources Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Citez vos sources est une recommandation de simple bon sens pour assurer l'enrichissement du projet, sa fiabilité et le respect du lecteur. En effet, le rédacteur encyclopédique n'est pas un inventeur ou un chercheur qui découvrirait des nouvelles connaissances, mais seulement le rapporteur de connaissances déjà existantes. Mais la source elle-même, qui fait partie de l'article, doit avoir un intérêt encyclopédique. Ajouter des sources sans s'inquiéter de leur valeur serait nuisible à la qualité de l'article, toutes n'étant pas objectives ni très fiables. Tampon « refneeded » (en français « refnec »), c'est-à-dire référence nécessaire.

Romantisme Étymologie Le Romantique, lithographie satirique de Mantoux et Cheyère. BNF, Paris. L'adjectif romantic nait en Angleterre vers 1650, dérivé du français « roman/romanz », il fait référence aux romans du Moyen Âge, les récits versifiés en langue romane, par opposition aux ouvrages rédigés en latin : « Romantic est proche de médiéval ou de gothique d'un côté, de romanesque, merveilleux, fabuleux, imaginaire ou fictif de l'autre »[1]. Traduit en romantisch, l'adjectif passe en Allemagne à la fin du XVIIe siècle, où cette idée de « qui est semblable au roman » prend une connotation péjorative pour « éveiller dans l'âme le goût dangereux des chimères »[2]. Au cours du XVIIIe siècle, il prend la signification de « comme dans un tableau », devenant synonyme de pictural car « dans l'expérience romantique, la nature est perçue à travers le prisme de l'art (originellement, le roman) »[3].

Chronologie des opéras Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Associée à la chronologie de la musique classique et comme cette dernière, elle se présente sous la forme de : 1/ Cette page principale, rappelant la classification musicologique des grandes périodes de l'histoire de l'opéra et organisée en tableaux synoptiques par décennie où sont reportés les éléments du domaine de l'art lyrique considérés aujourd'hui comme marquant une période par les musicologues[1],2/ Autant de pages détaillées que d'années, permettant la navigation entre elles et entre elles et cette page et auxquelles on accède par les liens posés dans les tableaux. Chacun est invité à compléter ces pages annuelles lors de la création ou de la lecture des articles du domaine[2]. Accès direct aux tableaux décennaux[modifier | modifier le code]

Art nouveau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Art nouveau est un mouvement artistique de la fin du XIXe et du début du XXe siècle qui s'appuie sur l'esthétique des lignes courbes. Né en réaction contre les dérives de l’industrialisation à outrance et la reproduction sclérosante des grands styles, c'est un mouvement soudain, rapide, qui connaîtra un développement international concomitant : Tiffany (d'après Louis Comfort Tiffany aux États-Unis), Jugendstil[Note 1] (en Allemagne), Sezessionstil (en Autriche), Nieuwe Kunst (aux Pays-Bas), Stile Liberty (en Italie[1]), Modernismo (en Espagne), Style sapin (en Suisse), Modern (en Russie). Le terme français « Art nouveau » s’est imposé en Grande-Bretagne, en même temps que l’anglomanie en France a répandu la forme Modern Style au début du XXe siècle[2]. Apparu au début des années 1890, on peut considérer qu’à partir de 1905 l'Art nouveau avait déjà donné le meilleur de lui-même et que son apogée est atteinte[3].

Voir la partie art décoratif Louis XIV. by minaverap Apr 4

Related: