background preloader

Histoire moderne

Facebook Twitter

La Renaissance et l’invention de l’imprimerie. La journée du roi Louis XIV - Francetv Éducation. La journée du Roi était extrêmement codifiée et réglée.

La journée du roi Louis XIV - Francetv Éducation

On prétendait alors que quel que soit l’endroit où l’on se trouvât, il suffisait de regarder la course du soleil pour savoir ce que faisait le souverain, lequel ordonnait sa vie selon les règles de l’étiquette. Le terme d’étiquette, tel que nous l’entendons aujourd’hui, n’apparaissait que très rarement dans le vocabulaire courant du XVIIe siècle. Il s’agissait ni plus ni moins que de codes régissant la vie privée du souverain (et donc les grands temps de cour du roi tels le lever, les repas, le coucher, etc.). Plus que la vie privée du souverain, il convient d’entendre sous le terme d’« étiquette » un code de bonne conduite à tenir en présence du roi. Le Louvre à la Renaissance. La naissance de l’État moderne. Ad31 - Dossiers pédagogiques - Changement de roi : assassinat d'Henry IV. Ce texte est issu des archives notariales de la Haute-Garonne. (3 E 21763, folios 100 v°-101 r°).

ad31 - Dossiers pédagogiques - Changement de roi : assassinat d'Henry IV

Ce sont des registres de notaires dans lesquels sont inscrits des actes juridiques de la vie quotidienne comme les contrats (mariages, ventes, baux, apprentissages…), les testaments et les inventaires après décès… Parfois, et cela reste vraiment marginal, un notaire peut insérer dans le registre en cours un texte rapportant un événement exceptionnel survenu dans sa commune (des calamités naturelles ou des épidémies), dans la région ou dans le royaume. L’originalité du texte de Maître Pendariès, notaire à Villemur, est de rapporter l’assassinat du roi Henri IV et la façon dont les habitants de Villemur vécurent cet événement.

Maître Pendariès n’enregistra aucun acte entre le 19 mai (jour où la nouvelle de la mort du roi, survenue le 14, arriva à Villemur) et le 31 mai 1610 (jour où la confirmation de l’édit de Nantes fut annoncée aux villageois). Document original. François Ier, pouvoir et image. Fiche BNF sur les portraits - Exemple de François 1er. L'imprimerie - Parcours enfant. Artiste passionné par la langue française, Geoffroy Tory fut le premier à porter le titre d'« imprimeur du roi » François Ier en 1531.

L'imprimerie - Parcours enfant

Tour à tour enseignant, traducteur, écrivain, libraire et imprimeur, Geoffroy Tory est une des grandes figures de la Renaissance, fin lettré imprégné des nouvelles théories humanistes. Son ouvrage principal, le Champ fleury renouvelle l'art de la typographie en y introduisant les proportions idéales de la Rome antique. Un parcours ludique invite l'enfant à traverser la Renaissance, à découvrir comment l'époque bouleversa en profondeur les pensées et les croyances, et à faire connaissance avec celui qui fut graphiste avant la lettre et dont les travaux ont influencé beaucoup d'artistes.

Images à explorer avec une lampe torche, chronologies, rébus, intrus à découvrir, lettres à proportionner, livres à comparer… l'enfant s'initie aux nouvelles règles de la perspective, à l'univers du livre et aux découvertes qui marquent le siècle. consulter. La Renaissance et l’invention de l’imprimerie. La Renaissance et l’invention de l’imprimerie. La journée du roi Louis XIV. La journée du Roi était extrêmement codifiée et réglée.

La journée du roi Louis XIV

On prétendait alors que quel que soit l’endroit où l’on se trouvât, il suffisait de regarder la course du soleil pour savoir ce que faisait le souverain, lequel ordonnait sa vie selon les règles de l’étiquette. Le terme d’étiquette, tel que nous l’entendons aujourd’hui, n’apparaissait que très rarement dans le vocabulaire courant du XVIIe siècle. Il s’agissait ni plus ni moins que de codes régissant la vie privée du souverain (et donc les grands temps de cour du roi tels le lever, les repas, le coucher, etc.). Plus que la vie privée du souverain, il convient d’entendre sous le terme d’« étiquette » un code de bonne conduite à tenir en présence du roi. ©Christian-Milet En imposant des règles, Louis XIV imposait également un emploi du temps à toute la cour qui se perfectionna tout au long du règne. Vers 1700, la journée type du roi s’organisait ainsi : en partenariat avec château de versailles.