background preloader

#arcel'g@me - CDJ TARN

#arcel'g@me - CDJ TARN
Bonjour ! Nous représentons la commission « Respect et lutte contre le harcèlement » du mandat 2014-2016 du Conseil Départemental Jeunes. Nous sommes huit élèves élus en classe de 5ème dans nos collèges, pour un mandat de 2 ans. Nous trouvons que le harcèlement est trop souvent présent au collège et ceci entraîne chez nous un sentiment de révolte. Nous avons envie de changer les choses. Nous avons tous vu un enfant se faire harceler au collège et nous souhaitons agir sur ce problème. Avec notre projet, nous souhaitons viser les collégiens mais surtout les trois acteurs impliqués dans le harcèlement : la victime, le témoin et le harceleur. La victime a besoin d’aide car le harcèlement peut avoir de graves conséquences sur sa vie future,Le témoin doit oser en parler sans appréhender des représailles,Le harceleur, que nous voulons comprendre pour l’aider à adopter un autre comportement. Nous avons donc pensé à réaliser un jeu interactif sur internet. Un « serious game » ? Harcèlement au collège

http://cdj.tarn.fr/harcelgame/index.html

Related:  Citoyenneté, Eco citoyenneté, vie scolaire ...

Un jeu éducatif en DNL géographie-anglais « City Hall Scuttle » est un jeu éducatif co-créé en D.N.L Géographie en Anglais par Mmes Algayres (Lycée Gustave Eiffel) et Loubet del Bayle (Lycée Richelieu) à Rueil-Malmaison, et mis en œuvre pour la première fois le vendredi 14 décembre 2016. « City Hall Scuttle » s’intègre dans le programme de géographie de terminale, dans le thème « Londres : une ville mondiale ». Les élèves sont invités à mettre en scène un débat autour de l’aménagement urbain de la City de Londres. La discussion confronte des représentants de la City, des architectes promoteurs d’un projet de gratte-ciel et des associations de riverains opposés au projet. Missions IRD Search this site Missions IRD Teste et améliore ton autonomie au CDI en jouant à ces trois missions. Mission Fily Fily, l'héroïne martienne d'un conte, s'est perdue sur Terre.

VIDÉO Conçu par Bonaventure Kagné, professeur au CEPES de Jodoigne, le «Jeu du migrant» a pour but de sensibiliser les jeunes au parcours des réfugiés. Découvrez notre vidéo. Installé à une table autour d’un grand plateau de jeu, sept élèves du CEPES de Jodoigne nous expliquent avec enthousiasme, les règles du «Jeu du migrant». C’est leur professeur d’histoire et de géographie, Bonaventure Kagné, qui est à l’origine de cette initiative originale soutenue par la Province du Brabant wallon.

EDD Serious Game "Véritable outil de formation, communication, simulation, [le jeu sérieux est] en quelque sorte une déclinaison utile du jeu vidéo au service des professionnels." Définition du Centre de ressources et d'informations sur le multimédia pour l'enseignement supérieur "Application informatique, dont l'objectif est de combiner à la fois des aspects sérieux (Serious) tels que, de manière non exhaustive, l'enseignement, l'apprentissage, la communication, ou encore l'information, avec des ressorts ludiques issus du jeu vidéo (Game). Une telle association a donc pour but de s'écarter du simple divertissement." Définition de Julian Alvarez « Tout jeu dont la finalité première est autre que le simple divertissement ».

La laïcité en jeu L’enseignement du fait religieux à l’école publique est un projet controversé, aux définitions multiples, engageant une pluralité d’acteurs. Il prend place dans la Grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République, initiée par le Ministère de l’éducation le 22 janvier 2015, qui a pour premier objet de transmettre les valeurs républicaines. Mais ces dernières sont parfois difficiles à cerner. Est-ce une façon de contourner l’instruction ? Une entreprise de moralisation, ou une occasion de développer un dialogue régulé avec les élèves ?

Changeons les règles du jeu 25 avril 2017 - Retard scolaire des élèves de milieux modestes, discriminations dans l’accès au logement, salaires plus faibles des femmes : il est temps de changer les règles du jeu. Tel est le message du film réalisé par l’agence Herezie pour l’Observatoire des inégalités. À partager massivement. NOUS PEUPLES DE LA TERRE OTOKTONIA est un jeu de société coopératif, dans lequel les joueurs tentent, ensemble, de sauver la Terre et ses habitants face à de nombreuses menaces (destruction des forêts, changement climatique, agriculture intensive...). Pour y faire face, Les petits citoyens vont à la rencontre de peuples autochtones (peuples présents depuis toujours sur leurs territoires, se reconnaissant dans des coutumes et savoirs traditionnels préservés presque intacts) et font équipe avec eux pour déjouer les menaces qui pèsent sur la Terre. À vous maintenant d’incarner un petit citoyen adopté par un peuple, de conjuguer vos talents avec ceux des autres joueurs pour activer un maximum de savoirs traditionnels des différents peuples. Ces savoirs renvoient à des usages, des coutumes, des pratiques, des traditions autochtones.

Transformer le travail en jeu, pour mieux aliéner Si la fête du travail a lieu le 1er mai, c’est à cause de mouvements ouvriers qui eurent lieu aux Etats-Unis en 1884. C’est peut-être aux Etats-Unis qu’il faut aller dénicher les nouvelles formes d’aliénation... Et chez Uber en particulier. Parce que si le terme d’ubérisation est désormais passé dans la langue pour désigner cette économie des plateformes qui mettent en lien directement des clients et des travailleurs indépendants, il va sans doute falloir lui ajouter un contenu supplémentaire au mot. Incarnez un créateur de « fake news » pour découvrir les coulisses de la désinformation - Tech Comment naissent les articles de désinformation ? Par quel moyens leurs créateurs s'enrichissent-ils ? Un jeu en ligne dévoile les coulisses de cette industrie de la calomnie en vous glissant dans la peau d'un gérant de site de « fake news ». Et si le meilleur moyen de comprendre le phénomène des articles de désinformation était d’en créer soi-même ? C’est la conviction d’Amanda Warner, une Américaine qui a lancé « Fake it to make it » (« Falsifiez pour réussir »), un jeu en ligne qui consiste à gérer différents sites de « fake news » pour s’enrichir. Si l’interface de sa simulation de gestion (disponible en anglais uniquement) est assez sommaire et que le concept consiste à cliquer à la suite sur plusieurs boutons, le jeu s’avère vite prenant grâce à ses objectifs et à la plongée qu’il offre dans les coulisses de cette industrie lucrative, dont les principaux artisans se trouvent en Macédoine.

Related: