background preloader

Le Social Business.fr « Des idées qui changent le monde

Le Social Business.fr « Des idées qui changent le monde
Afin de vous présenter des initiatives qui cherchent à changer les choses, nous sommes tombés sur le MadeinFrance Project qui raconte la relocalisation d’une jeune start up française. Un projet haut en couleurs qui grâce à l’énergie et aux convictions de deux jeunes entrepreneurs a vu le jour il y a quelques semaines. A l’origine, Denis et Chrystel commercialisaient depuis quelques années des supports pour ordinateur portable (Laptopper) fabriqués en Asie. Après différents gros inconvénients et le sentiment qu’il était temps de sauter le pas, ils ont décidé courageusement de relocaliser toute la production. Un excellent résultat ! Un produit 100% fabriqué en France et qui aide non seulement des artisans locaux, une entreprise de réinsertion mais qui est plus écologique.

http://www.lesocialbusiness.fr/

Related:  Business Social et SolidaireSocial Business / CSV / RSE

Entrepreneuriat social et numérique : les tendances à suivre en 2014 La Social Good Week qui s’est déroulée à Paris et dans plusieurs ateliers en province, a donné l’occasion de découvrir les tendances émergentes dans le domaine du numérique appliqué à l’entrepreneuriat social. Les péchés capitaux des acteurs du solidaire Sociologue et entrepreneur social, Nathan Stern a donné sa vision des «péchés capitaux» qui entravent encore le développement du solidaire. Entrepreneuriat social Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Selon Amandine Barthélémy et Romain Slitine[1], cette forme d'entrepreneuriat, au service de l'intérêt général, recouvre l’ensemble des initiatives économiques dont la finalité principale est sociale ou environnementale et qui réinvestissent la majorité de leurs bénéfices au profit de cette mission. L'entrepreneuriat social est apparu au cours des années 1990 en Europe et aux États-Unis avec des approches différenciées. En France, les entrepreneurs sociaux sont fédérés au sein du Mouvement des entrepreneurs sociaux (MOUVES). Ce mouvement définit ainsi l'entrepreneuriat social : « Les entreprises sociales sont des entreprises à finalité sociale, sociétale ou environnementale et à lucrativité limitée.

Projets solidaires et responsables - actualité et témoignages Ce tour de France des appels à projets vous aide à repérer les bons plans : Subventions, crowdfunding, mises en réseau, appuis médiatiques, soutiens matériels... Lire les articles dédiés au crowdfunding, ce "financement par la foule" :> Faire appel au crowdfunding. Cliquer ici.>Interview de Yaële Aferiat, directrice de l’association française des fundraisers, sur le crowdfunding.

Les structures de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) à la conquête des jeunes L’économie sociale et solidaire a le vent en poupe, et ses valeurs semblent séduire les jeunes de moins de 30 ans. C’est du moins l’impression des employeurs du secteur, à en croire un rapport de l’Observatoire de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). En effet, 47,2 % d’entre eux pensent que les jeunes sont « plus sensibles aux valeurs de l'ESS (gouvernance démocratique, utilité sociale, lucrativité nulle ou encadrée…) ». Klassentreffen - french business school Les idées et projets qui émergeront de cetévénement seront transmis par le GrameenCreative Lab à la Commission des NationsUnies. Dans le Social Business, le bisounours c’est peut être l’entreprise ! Résumé : Que ce soit en interne avec ses collaborateurs ou en externe avec ses clients, un des piliers des projets “sociaux” ou “2.0″ de l’entreprise est le besoin des collaborateurs et clients pour davantage de proximité voire d’intimité avec elle et entre eux. Ce qu’on traduit en termes d’engagement et, bien sur de communautés. Mais ce ressort est il si pertinent ?

Les prêts d'honneur - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entreprise, aides à  la création d'ent Le prêt d'honneur est un "coup de pouce" financier pour les porteurs de projet qui ne possédent pas suffisamment d'apports financiers personnels pour financer la création (ou la reprise) de leur entreprise. Obtenir un prêt d'honneur a deux effets possibles : un effet de levier pour obtenir un financement bancaire complémentaire,

13e Forum Régional de l'économie sociale et solidaire Ce Forum Régional de l’Economie Sociale et Solidaire offrira une occasion exceptionnelle de présenter le projet régional Développement des Achats Responsables en Midi-Pyrénées Avec nos partenaires : UREI MP (Union Régionale des Entreprises d’Insertion), COORACE MP (Fédération de COmités et d’ORganismes d’Aide aux Chômeurs par l’Emploi), FNARS MP (Fédération Nationale des associations d’Accueil et de Réinsertion Sociale) ainsi que Synethic (Pôle de compétences en Achats Responsables et Innovation Sociétale).Sont associés également la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS), la Conférence Permanente des Coordinations Associatives (CPCA) et le Mouvement des entrepreneurs Sociaux (MOUVES). Le samedi 9 novembre Nous attendons le grand public, citoyens, consom’acteurs … toutes les personnes souhaitant modifier leurs habitudes de consommation au quotidien, en toute simplicité.

Et si soutenir Yunus avait été contre-productif? Plus de trois millions et demi de personnes ont signé une pétition de soutien à Muhammad Yunus et parmi lesquelles de nombreuses autorités ou leaders de toute obédience idéologique, culturelle, politique ou religieuse, des capitaines d’industrie, des responsables de fondation ou d’association, d’organisations internationales, des journalistes, des universitaires. Ce mouvement de masse en faveur d’une des figures les plus emblématiques du microcrédit, mouvement symbolisé aussi dans certaines villes par des chaînes humaines, peut rassurer quant à l’appui porté au secteur; ceci dans un contexte où toute forme de microcrédit n’est plus spontanément reconnue comme une bonne pratique et où certains décideurs, certains médias et certains chercheurs interrogent, non sans raison, son efficacité, en particulier à la suite de révoltes de clients au Nicaragua, au Pakistan ou en Andhra Pradesh. Cristallisation des tensions Un an pour prévoir sa succession Médiatisation du microcrédit

Le Social Business selon le Pr Yunus Le Social Business selon le Pr Yunus Le réseau de social businesses que danone.communities soutient est directement inspiré de l’action du professeur Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006. Créateur de la première banque de micro-crédit capable d’agir à grande échelle et de soutenir près de 2,5 millions de personnes pauvres, Muhammad Yunus a très clairement défini ce qu’est le social business et en quoi il se distingue d’une entreprise classique : Témoignage siae - Saveur et insertion Baluchon est une structure d’insertion par l’activité économique (SIAE) récente, en plein développement. Située dans la cité Marcel Cachin de Romainville, elle crée de l’emploi dans un quartier politique de la ville en proposant des plateaux repas mais aussi des diners fait maison savoureux. Un concept innovant qui ravit les fins gourmets ! Quels sont les liens entre l’association « A Table Citoyens ! » et Baluchon ?

"For-profit" ou "non-profit": est-ce vraiment la question? Entreprise sociale ou association, quel modèle choisir? Longtemps, les associations et les ONG ont été critiquées sur trois points: l’"assistanat" qu’elles engendrent, la part des subventions qu’elles utilisent pour leurs besoins propres et le manque de pérennité financière des projets qu’elles mettent en œuvre. L’approche "social business" permet en apparence de résoudre ces trois critiques: l’organisation étant une entreprise, les frais de structure sont plus facilement "acceptés"; ensuite, les revenus tirés du paiement du service et des produits par les bénéficiaires contribuent à améliorer la pérennité financière du projet et des ses activités; enfin, le modèle encourage une plus grande responsabilisation du bénéficiaire qui se sent davantage concerné et investi au travers de son acte de paiement (qu’il couvre les frais ou qu’il soit symbolique). Pour autant, d’autres problématiques se posent.Tout d’abord, cette approche est limitée. On le voit, la question est complexe.

Pour Yunus, le social business ne remplacera pas le business « Quinze minutes, pas une de plus », m’a annoncé Léa, ma co-réalisatrice, folle de joie. Quinze minutes que nous attendions depuis deux ans, quinze minutes qui représentent presque l’aboutissement de notre documentaire « Le Printemps des bonzaïs », quinze minutes d’interview exclusive avec le professeur Muhammad Yunus, Prix Nobel de la paix 2006 et inventeur du microcrédit. Cela fait près de deux ans maintenant que nous courons après une interview du professeur, depuis la sortie de son livre « Vers un nouveau capitalisme », dans lequel il théorise une nouvelle forme de business, le « social business ».

Pourquoi devenir entrepreneur social ? LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Nicolas Hazard, président du Comptoir de l'innovation, directeur du Groupe SOS Devenir entrepreneur social ne nécessite pas d'avoir l'étoffe d'un héros, ni d'avoir été touché par la grâce. Comme pour n'importe quel entrepreneur, c'est l'inaliénable envie de concrétiser un projet qui est à l'origine de la démarche. Joseph Schumpeter (1883-1950), qui n'était pas franchement un entrepreneur social, est à ce titre l'auteur d'un texte empreint d'une incroyable modernité sur les motivations de l'entrepreneur (Théorie de l'évolution économique, 1911).

Related:  Developpement / Entreprenariat socialSOCIAL BUSINESS